1

Philippot : pourquoi les mondialistes organisent-ils l’immigration ?

Capture d’écran : Mehdi Chalad, élu socialiste et Florian Philippot.

D’abord, un extrait d’une émission sur Cnews où était convié Philippot à propos du séparatisme.

Ah ! le socialaud Mehdi Chalad, élu à Lille, qui prétend sans rire qu’il n’y aurait aucun rapport entre la fermeture des mosquées et l’islam, aucun rapport entre la fermeture des mosquées et l’immigration !  Surtout ne pas stigmatiser !

Réponse de Philippot : il vient d’où le salafisme ? Question à laquelle le Chalad se gardera bien de répondre !

Et le Chalad, avec un cynisme remarquable  « ils vient d’où, Mohamed Merah, il n’était pas français ? » … J’admire la maîtrise de Philippot qui ne lui a pas sauté à la gorge et s’est contenté de rappeler que Merah était évidemment le produit de l’immigration, sur une ou deux générations… « Est-ce que le salafisme et les Frères musulmans sont nés spontanément en France ? ». 

Est-ce que Macron va continuer à recevoir à plat ventre les responsables d’Arabie saoudite et l’émir du Qatar ? 

Et l’autre, la Farida Adlani, Modem, vice-présidente de Villepinte… qui revient à la charge… Ça leur arrache la gueule, aux Maghrébins de service, de voir que l’on pourrait pointer un vague rapport entre séparatisme et islam, entre séparatisme et immigration… Alors ils hurlent, protestent, contestent, hochent la tête quand ils sont à bout d’arguments…

Ce ne sont que des agents de l’islam et de l’immigration, chargés d’en faire la propagande. Le Chalad peut même, toujours sans rire, affirmer que la violence dans notre pays n’aurait pas augmenté, au grand dam de Philippot !

Philippot évoque ensuite le scandale de l’intrusion du Maire de Trappes dans le lycée… pour y distribuer des tracts contre Didier Lemaire, professeur menacé de mort. Ce qui, dans le contexte de la décapitation de Samuel Paty, est doublement et scandaleux et illégal.

Philippot évoque ensuite le Covid en Nouvelle-Zélande… Pour 3 personnes testées positives, le premier Ministre vient de re-confiner toute la population de Auckland, soit 1 700 000 habitants ! Pour 3 jours minimum…

Folie, perversité… Dictature !!!

Christine Tasin