Philippot : un souverainiste anti-identitaire

Publié le 21 novembre 2018 - par - 44 commentaires - 1 989 vues
Share

Je maugrée depuis le 3 mai 2017 et ce fameux débat du deuxième tour de la présidentielle entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Mais ce n’est pas tellement contre Marine et sa position sur l‘euro que contre ceux qui ont utilisé ce cafouillage pour la dénigrer.

Voilà en effet plusieurs semaines que Florian Philippot nous a gratifiés de son « Frexit – UE : en sortir pour s’en sortir ». J’y vois du pic et du carreau. Le pic : le protectionnisme et l‘État-stratège. Le carreau : l’abandon réitéré de l’identité et de la résistance à l’immigration.

Je vous en livre un pot-pourri totalement décousu !

Tout d’abord, je m’inscris en faux contre ceux qui critiquent abusivement  Marine et dénient le fait que l’immigration et l’islam soient les principaux problèmes de la France et de l’Europe. C’est la priorité des priorités.

La principale qualité d’un homme ou d’une femme politique est le talent oratoire, en meeting ou en interview. Et Marine a ce talent, qu’elle tient de son père, au plus haut degré. À ce niveau, c’est très rare. Et elle n’est guère en concurrence, dans un genre différent, qu’avec Mélenchon. Pour le reste, il s’agit de bon sens et il faut savoir s’entourer. Un autre talent électoral est de ne pas contrecarrer l’opinion. Or, la sortie de l’euro et le Frexit font peur à énormément de gens.

Or, Philippot ne cesse de cogner sur la résistance à l’immigration. Au point d’écrire : « Je ne fais pas partie de ceux qui ont une vision raciale ». Si ce n’est pas du politiquement correct ! Il privilégie la résistance aux délocalisations industrielles. Certes, l’action de l’État-stratège est importante aussi. Mais il ne s’agit pas de notre civilisation elle-même.

La question qui se pose est de savoir si la France doit menacer de sortir de l’Union européenne (le Frexit, comparable au Brexit ou à la chaise vide) ou y rester afin de peser de l’intérieur.

Évidemment, les fonctionnaires et les institutions européens sont archi-politiquement corrects, donc favorables aux migrants et complètement laxistes dans les négociations sur les traités commerciaux. C’est même au point que la Cour de justice de l’Union européenne interdit à un État membre de refuser l’entrée sur son sol à un non-Européen qui est interdit de séjour chez lui. Mais elles ont aussi leurs bons côtés, comme, par exemple, les subventions aux anciens pays de l’Est, le sauvetage financier de la Grèce ou 70 ans de paix. La question de savoir si la menace serait un leurre est très « compliquée ». Tout d’abord, pour des raisons démographiques : mis à part la Chine et l’Inde, l’Union européenne compte 510 millions d’habitants, les USA 320 et la Russie 150. C’est donc une entité très importante. Et le rétrécissement indéfini n’a guère de sens. Pourquoi ne pas se rapetisser sur l’indépendance de la région, du département, de la ville franche, de la rue, etc. Ridicule ! L’Europe représente la bonne échelle pour peser dans les affaires du monde.

En fait, le problème le plus important du monde actuel est le « vivre-ensemble », sur le même territoire, apprécié sur la base de la beauté  physique et des capacités professionnelles. Je me sens plus proche d’un Breton, d’un Anglais ou d’un Allemand que d’un Marseillais ou d’un Français d’origine immigrée. La question est de savoir jusqu’à quel point on peut supporter les différences de niveau. Le sentiment d’appartenance à une communauté nationale est donc inégal, celui des Français étant moins fort que celui des Gaulois. Bien  sûr, nous avons besoin d’information et de communication, mais avec les réseaux sociaux et Internet, nous sommes plutôt sur-informés. La pierre d’achoppement de l’indépendance d’un pays devrait être le choix des gens qui vivent sur son territoire. C’est son droit le plus strict. Même l’acquisition de la citoyenneté locale par des Européens, tels les Roms, ne doit pas être automatique. La majorité doit pouvoir supporter les minorités. Et ces minorités sont d’autant plus supportables qu’elles sont moins nombreuses. Dans cette perspective, il faut pouvoir faire des choix drastiques. Par exemple, la proportion de musulmans ayant la nationalité française devrait pouvoir être abaissée à 3 ou 5 %. Au juridisme de s’adapter. Apparemment, Philippot ne semble pas s’en soucier.

Son livre commence en effet par le compte rendu de la réunion au cours de laquelle il a été exclu, au cours d’un Bureau exécutif de septembre 2017. Il s’agit d’une véritable canonnade contre les anciens mégrétistes, tous qualifiés avec mépris de représentants de l‘extrême droite. L’auteur se rengorge en rappelant son opposition à la loi El Khomri, laquelle libéralisait le travail. Steeve BRIOIS, Bruno BILDE, Sébastien CHENU, Nicolas BAY, Philippe VARDON, Gilles LEBRETON, Gilles PENNELLE sont cloués au pilori, alors qu’ils avaient beaucoup fait pour le rétablissement du Rassemblement national (alors FN) après leur retour au bercail, consécutif à la scission mégrétiste. Il n’est pas jusqu’aux cadres, secrétaires fédéraux ou de circonscription, qui ne soient critiqués pour leur médiocrité. Or, ayant fréquenté plusieurs partis politiques, je peux témoigner que leurs homologues ne sont pas meilleurs…  Et quand PHILIPPOT affirme que Marine a compris qu’elle n’accédera jamais à l’Élysée, on peut se demander s’il n’y a pas « atteinte au moral de l’armée », voire carrément sabotage.

Par contre, je suis d’accord qu’il n’est pas possible de relever le niveau de vie des Français sans recours au protectionnisme. La chose est évidente et tient en quelques mots. Mettre les travailleurs français en concurrence avec ceux du Bangladesh par exemple, paupérise ces mêmes travailleurs français. Ne pas le faire, que ce soit par des taxes ou des quotas, revient à les protéger. Évidemment, c’est pitié pour les Bangladais. Mais ce n’est pas ma priorité ! Peu de gens osent le dire. Même Mélenchon. Sans doute est-il trop empreint de compassion envers les gens du tiers-monde. Mais notre prix Nobel d’économie, Maurice Allais, le disait : « On ne peut atteindre la prospérité maximale qu’en isolant des zones de développement et de technologie comparables et en les laissant commercer entre elles ! Sinon, c’est la ruine des pays développés ». Évidemment, il y a des exceptions, telles que l’Allemagne. Mais ça reste des exceptions et ça ne fonctionne qu’avec des petits salaires, si ce ne sont des salaires de misère. Et surtout, les Allemands ont su se positionner sur des produits de niche, dont le plus bel exemple est la machine-outil. J’ajoute qu’il y existe une cohésion nationale qui n’existe pas en France. Et cette cohésion tient largement à l’homogénéité ethnique du peuple allemand.

Dans la même veine, Philippot a tout à fait raison de prôner l‘État-stratège. Il est des grands programmes industriels que le privé ne peut pas prendre en charge. Ce fut le cas, notamment, du nucléaire, de Concorde, du plan Calcul. Tous ne furent pas des grands succès mais ils ont assuré à la France un grand prestige, notamment le nucléaire. Évidemment, il s’y pose un problème de compétences techniques. Il est en effet très difficile de réunir au niveau du ministère de l’Industrie les quelques dizaines d’experts qui maîtrisent ces problèmes car ils manquent d‘expérience personnelle. Ce sont, en général, de jeunes polytechniciens. Heureusement, ils sont modestes et se forment en continu par la lecture d’ouvrages professionnels et les discussions avec les anciens qui ont « pantouflé ». Accessoirement, s’il est difficile de recruter ces experts au niveau national, il est pratiquement impossible de le faire au niveau des collectivités territoriales. Il devrait donc leur être interdit d’intervenir dans la vie des entreprises, qui n’ont pas les hommes pour faire autrement que par copinage ou compassion. Et alors, c’est au détriment des entreprises bien gérées. En fait, l’action des régions et des départements devrait être limitée à la culture et au patrimoine historique.

Au total, cela vaut la peine de faire le forcing pour que les institutions européennes abandonnent le politiquement correct. C’est d’autant plus vrai que les fonctionnaires européens ne sont pas aveugles et sourds et qu’ils prennent en compte le rejet, légitime, qu’ils suscitent chez les peuples d’Europe. Il faut essayer ! Et n’oublions pas que de grands événements peuvent surgir de l’imprévisible. Ainsi, qui aurait parié sur la chute du mur de Berlin avant 1989 ? Personne ne pouvait prévoir que les garde-frontière hongrois allaient laisser les Allemands de l’Est passer en Autriche.

Éric LHULLIER

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Brigand

Marine comme Philippot son républicain avant d’être français et vous ne l’avez toujours pas compris la France n’est pas et n’a jamais été la République arrêter de rêver seul le peuple de France pourra sauvé son pays

DUFAITREZ

Pot pourri décousu ? Lucide !
Je compare volontiers Marine à Salvini. Excellents contre l’immigration, Nuls en économie.
Ecrit il y a déjà un an…
Mieux vaut ne pas parler du gôcho Philppot…
L’Euro, faute d’harmonisation préalable, risque de tomber comme un fruit pourri.
Suivons ce qui se passera en Italie…

Joël(1)

Vous êtes un plaisantin Monsieur! Marine Le Pen n’est qu’une opportuniste qui dès que faire se peut s’émeut caméra à l’appuis à la vue d’un petit noir ou d’un petit beur mais jamais ho grand jamais elle ne se fait prendre en photo avec un petit blond aux yeux bleus!!! Moi j’ai participé à la vie du FN et j’en suis sortit en fin 2017 totalement écœuré de la danseuse fêtant sa défaite, c’est à dire celle de millions de Français ruinés et méprisés par le gvt et nos remplaçants! Salvini c’est autre chose!!!!!

DUFAITREZ

En économie, Marine et Salvini n’ont rien à dire.
L’italie va caler. Vous verrez. Marine eut été pire ! Je ne « plaisante » pas !

gaston

IL faut arrêter de soutenir Philippot, je ne comprends pas où il veut aller mais je voisce qu’il a fait et je me demande s’il n’est pas une taupe du pouvoir. JMLPen disait qu’il fallait se méfier et que Marine devait le virer. Le fameux débat pré-présidentielles que MLPen nous a fait perdre était briffé, étudié, préparé avec et par Philippot, on a vu le résultat, Marine out sans doute trop fatiguée par les meetings, les kms dans toute la France, la lourde responsabilité pour un tel enjeu elle était en faiblesses physique et psychique elle s’est fait manipuler et sortir comme une minable. Déçu et dégouté pour ma part fini les votes nationaux j’irai voter aux européennes puisque toutes les décisions partent de là et mon choix sera à droite mais sûrement RN sauf si Marion…

Pitou

Punaise, il a le dos large Phillipot!
Le dérèglement du climat, il parait que c’est Phillipot.

pépèrecorsu

Moi je dis que Marine bafouille comme un collégien qui n’a pas appris sa leçon. Elle n’a pas, contrairement à ce que vous dites, le talent oratoire du père … loin s’en faut. La seule personne capable de discourir avec tous les arguments en tête et une dialectique à toute épreuve c’est Marion mais en aucun cas Marine.
Dans n’importe quel débat à venir elle va se re-cramer les ailes et re-noyer le parti pour plusieurs années.

Fit

Talent oratoire, dialectique, si ce sont vos seuls critères pour choisir un candidat vous n’avez pas fini de vous faire avoir, remarquez il y a pire, certains choisissent en fonction du physique et du costume. macron il a bien parlé lui lors du débat, maintenant il ne parle plus, par contre il vous la met bien profond.
Enfin on se rend compte que depuis des années toutes les excuses sont bonnes pour ne pas voter FN, et après on pleure.

UltraLucide

Je n’aime pas Philippot parce que sa vision économique est socialiste, donc aux antipodes du monde réel, et qu’en fait il soutient la plupart des très dangereuses utopies sociétales type LGBT imposées par la gauche américaine à l’Europe. En revanche, je pense que vous avez absolument tort de vouloir opposer souverainisme et identité, alors qu’ils nous faut les deux pour libérer la France et les Français. Vous voulez défendre notre identité sans défendre notre souveraineté? Alors c’est perdu d’avance. L’UE et ses idéologues anti-nation et anti-démocratie, au service de l’oligarchie mondialiste ultra-libérale, nous impose la conquête islamique et l’invasion migratoire, et dominée par l’Allemagne, elle nous appauvrit. Ouvrez les yeux! Le combat commence par un Frexit.

schneiter

Tata Philippot traverse les rues Parisiennes sur les passages aux couleurs LGBT, en se remémorant son passé Gaulliste et Chevènementiste…. Philippot est un opportuniste que nous avons dénoncé en son temps, sans que MLP n’en tienne compte !

ven85

le fameux discourt de marine contre MACRON, c’est lui le responsable de ce discourt,voyant qu’il ne represente plus rien meme montiel,la plus fidele des fidele,l’a quitte, en 2019,plus de mandat europeens,il faut faire au moins 5%,plus ceux qui ont rejoind phillippot,lui il rejoindra son corps au ministere de l’interieur avec un bon salaire,les autres iront pointer au chomage

patphil

un bien trop long article sur ce nombriliste

André Léo

Mondialisation! Pas une fois n’est cité le mot… et la cause de nos problèmes. L’europe sans frontières, l’europe du fric libre et non faussé, c’est bien la mondialisation voulue par les Delors et les Giscard, non?

Philippot a raison lorsqu’il affirme que l’aspect « racial » de la mondialisation n’est pas le sujet. L’islam politique s’engouffre dans cette ouma que lui offre la finance mondialisée.
Il ne s’agit évidemment pas de « race » islamique, mais d’une idéologie politico-religieuse mortifère pour nos libertés. Les derniers à avoir inventé une « race-religion » avant les islamo-colla-beurs d’aujourd’hui, ce furent les fascistes hitlériens avec la « race » juive.

L’histoire se répète… parce que les Français n’ont pas de mémoire politique.

Fit

Exact André, immigration, islamisation, délinquance, criminalité, terrorisme montée du chômage, casse du service public, explosion des taxes et des impôts, désindustrialisation etc… et pendant que nous subissons les conséquences plus que néfastes de cette mondialisation financière il y en a qui se gavent comme jamais, mais évidemment selon certains ici pour être un vrai « patriote » il faut être de droite (celle de wauquiez ou de marion) !

Jill.re

La campagne de MLP fût très mal orientée…Les
Français sont loin de vouloir la disparition de
l’euro qui est peut-être la seule réussite de cette
calamiteuse UE. La candidate aurait dû matraquer sur l’immigration et l’islam ;or, elle n’en
fit rien.
Philipp other eut une grande part de responsabilité dans cette faute.

UltraLucide

L’Euro, une réussite? Vous dormez debout. L’Immigration et l’Islam sont des politiques volontaires des idéologues de l’UE, imposées aux pantins qui font semblant de nous gouverner. Vous ne voyez que les conséquences et vous êtes aveugle à leurs causes. Avec de telles opinions, très courantes à RL, Macron et ses amis mondialistes n’ont pas de soucis à se faire.

Jill.re

Avant l’euro, le franc était sans cesse dévalué
par rapport au DM. L’immigration et l’islam c’est une autre affaire ;d’ailleurs ces deux fléaux se sont manifestés bien avant la monnaie européenne.

UltraLucide

C’est l’impossibilité de faire varier la valeur de l’Euro français ou italien par rapport à l’Euro allemand qui plombe complètement nos exportations, augmente notre dette, détruit notre industrie. Il est largement temps d’arrêter le massacre. Lisez Jacques Sapir et les dossiers de l’UPR. Ces gens ont raison sur ce point. Certes, ils n’intègrent pas les vues identitaires et là ils ont tort…Personne n’est parfait.
Même le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz est plus que critique sur l’Euro qu’il estime être un monstre économique catastrophique.

UltraLucide

Ca prouve surtout que MLP est trop influençable, c’est un défaut majeur en politique. Ca montre qu’elle n’a jamais sérieusement réfléchi à la responsabilité de l’UE dans la conquête islamique et l’invasion migratoire, ni à la responsabilité de l’Allemagne et de l’Euro dans notre appauvrissement. On ne se présente pas comme candidate à l’élection présidentielle sans être sûre de choix longuement mûris et validés, sans connaître ses dossiers, sans ligne d’attaque efficace contre l’adversaire, et en effet sans même appuyer sur les points qu’il voulait éviter comme l’invasion migratoire et la conquête islamique. Et avec tout ça vous revoteriez pour elle? Vous êtes maso?

Jill.re

Avis partagé ;à mon avis MLP ne peut plus se
présenter à la présidentielle… Marion serait une belle opportunité, mais un peu jeune, sauf
si elle était entourée par une équipe solide ;mais çà c’est une autre affaire.
Autrement, qui pourrait être un candidat crédible ? Je n’en vois hélas aucun ;les vieux
politicards usés sous le harnois, on a que trop
donné.

UltraLucide

Oui, l’offre politique française est d’une pauvreté désespérante. Et divisée à outrance en micro-partis ou groupes, de surcroît. Un boulevard est ouvert pour les euromondialistes anti-nations qui se disent « progressistes » (trop drôle) et leurs copains islamiques.
Sale temps pour la liberté et les peuples européens.

Paskal

MLP ne va pas « matraquer » sur un islam qu’elle croit compatible avec la république.

UltraLucide

Qui sait ce qu’elle croit vraiment à ce jour?

Didounou

Philippot a été pris de cours lorsque sa ligne Frexit a été désavouée. Il pouvait partir mais n’aurait pas du se la jouer « valeurs républicaines » contre l’identité au moment où personne n’y croit plus. Le partenariat avec le RN était encore possible, alors que jamais LFI ne lui tendra la main.

Marcel

Selon ce racialiste article le Marseillais apartiennent à une categorie de deuxième classe ? Il faut être blond et des yeux blues ?
On s’approche aux idées du III Reich , dommage pour RL mais je pense que le combat contre l’Islam et le remplacement de notre peuple ne passe pas par ce type de discours raciste

UltraLucide

Mais bien sûr! On sort le Joker raciste et IIIème Reich comedab, tu gagnes un point Godwin, Marcel.
Ce n’est pas une question de race et de physique, mais de culture. Je ne me sens pas proche du tout d’une culture qui rassemble de façon totalitaire religion, politique, justice et modes de vie, tout ça ordonné par un texte vieux de 1400 ans dont il faut suivre à la lettre les ordres barbares, racistes, exclusifs et bellicistes. Je ne me sens pas proche d’une culture qui égorge massivement des moutons et des humains, qui lapide et brûle des femmes, qui décapite des apostats et coupe la main des voleurs, autorise le viol et enferme l’esprit humain dans une prison morale du berceau à la tombe. Je suis d’une autre culture qui est différente et incompatible avec celle qui nous envahit.

batigoal

Marcel commente juste le « raisonnement » de l’auteur de l’article. Pas de notre faute si c’est ce qui ressort de l’article.

Marcel

J’adore Pierre Cassen et Cyrano sont comme mes fréres , je suis chretien et je me batterai jusqu’à ma mort pour que que la France reste chretienne ,je t’embrasse batigoal ,l’unité fera notre force des chretiens et athée ,notre enemmi c’est l’islam et ces collabos de merde

UltraLucide

OK, il est vrai que l’on doit être très rigoureux sur le vocabulaire et ne pas donner prise à des accusations de racisme. Trop facile pour nos adversaires « progressistes » et leur propagande de vivre ensemble de daube. Maintenant, il faut aussi s’efforcer de sortir de notre esprit le fantôme d’Adolf et des SS qui continue de planer sur l’Europe et paralyse toute réflexion et toute prise de conscience de la réalité de la situation en France, et notamment à Marseille. Partout dans le monde, le racisme nait quand une minorité atteint les 15-20%, c’est dans l’humain.

Fit

@UltraLucide
«Partout dans le monde, le racisme nait quand une minorité atteint les 15-20%, c’est dans l’humain.»

Pas d’accord, la communauté asiatique est très présente en France, particulièrement à Paris, et il n’y a aucun racisme envers elle si ce n’est de la part des adorateurs du prophète sanguinaire ( toujours les mêmes).
Le «racisme» si il y a racisme, se ressent en France à l’égard d’une communauté arrogante, agressive, envahissante qui ne crée que des problèmes et du désordre depuis qu’elle a mis les pieds dans notre pays et c’est justifié, qu’on appelle ça du racisme ou non ce qui est certain c’est qu’on ne les aime pas du tout et qu’ils l’ont bien cherché, et je pense que ce n’est pas seulement en France mais sur toute la planète.

Paskal

Et alors ? Tout Marseillais est obligatoirement musulman ?
Il est vrai que d’après certains arabistes, Marseille viendrait de marsa (port en arabe) !

batigoal

alors que Marseille est en fait le berceau de votre chere culture greco romaine en france. Les propos de Mr Lhullier n’en ont que plus de saveur

UltraLucide

Pourquoi « chère culture »? C’est la culture de base de la France depuis deux mille ans? Ca vous dérange cette réalité ?

UltraLucide

En fait , le mot Marsa, Port, cela viendrait des Phéniciens, qui ont fondé des tas de ports en Méditerranée, et notamment Marseille, très probalement avant les grecs.

Lucie

Philippot est excellent en débat, dommage qu’il y ait eu ces divergences.

Clamp

Je pense qu’il faut bâtir une autre Europe et pour cela on est d’abord obligé de détruire celle qui nous chapote, mais c’est sûr qu’il ne faut pas en faire un argument électoral car ça doit être fait en concertation avec les autres peuples européens en leur rappelant que c’est l’UE qui leur impose le grand remplacement qu’ils subissent, mais sans en faire l’alpha et l’oméga d’une campagne car le Frexit fait peur pour de simples raisons de commodités et il faut laisser aux gens le temps de comprendre le sens d’une démarche qui ne les brusquerait pas.

montecristo

Une seule réponse à ce problème effectivement capital : fermer le robinet des allocations aux étrangers ! Cela réglerait « en même temps » celui des Gilets Jaunes ! Et mieux vaut tard que jamais, car il est évident qu’un gouvernement finira un jour par décider cette mesure un jour ou l’autre !

Philippe@9.3

Et ils formeront des bandes pour nous dévaliser / aggresser.
Non, il faut faire respecter les frontières, quitte à ce que des enfants propagande meurent. Ils faut aussi taxer les migrassionistes. Ca se serait une bonne taxe. Vous voulez des étrangers? payez en votre nom, pas au nom des autres.

batigoal

J’aurai appris un nouveau découpage grâce à Mr Lhullier: les marseillais et les immigrés d’un coté, et tous le reste de l’autre. je note aussi « sur la base de la beauté physique et des capacités professionnelles », « à quel point on peut supporter les différences de niveau ». Je vous imagine donc fort beau et intelligent. Et modeste sans doute. L’eugénisme n’est pas loin. A vous lire, j’ai un autre découpage qui me vient en tête, mais je me suis promis de rester toujours poli sur ce site même si je me faisais insulter. Je m’abstiendrais donc mais comme vous être tres intelligent, vous l’aurez peut etre deviné.

UltraLucide

Je vous imagine très bien comme personnage de Plus Belle La Vie, série propagandiste mondialiste de gôôôche très tendance. Grâce à ce bourrage de crâne qui semble vous réussir, à Marseille tout le monde est beau, gentil, bien sûr essentiellement de gauche, et vit ensemble avec tous ceux qui sont contre les méchants fachos. Du coup, sans les vilains racistes, islamophobes, homophobes et xénophobes, la vie est formidable. Ave Charia cher ami.

batigoal

Je n’ai jamais vu UN SEUL episode de cette serie mdr j’ai pas de temps à perdre en cretinerie. Mais vous vous eloignez du point de depart: Mr Lhuillier selectionne à partir « de la beauté physique et des capacités professionelles » et supporte une petite « difference de niveau ». Déjà vous êtes sur d’etre du bon coté de la barriere UltraLucide? attention de pas avoir un trop gros nez ou d’etre trop poilu. Ensuite les marseillais sont de facto exclu mdr Et ca se dit patriote et aimez l’histoire de france. Cela vous parait logique ultralucide?

batigoal

vous partez sur un autre sujet. En plus je n’ai jamais regardé cette serie, pas un episode ! Mais peut etre vous pouvez commenter « sur la base de la beauté physique et des capacités professionnelles », « à quel point on peut supporter les différences de niveau ». Vous êtes sur d’etre du bon coté de la barriere de Mr Lhullier Ultralucide? Vous n’etes pas du sud au moins?

Dupond
cirrus

A quoi cela sert-il de vouloir faire du poids face aux Etats-Unis et la Chine ? si c’est pour devoir renoncer à nos spécificités nationales bien utiles comme la laïcité…
si c’est pour voir nos constructions juridiques nationales détruites par l’usage de notions nouvelles qui ne reçoivent aucun écho en France ?
si c’est pour que le pouvoir s’éloigne toujours plus pour prétendre régler à un niveau supérieur des questions qui ne méritent pas d’être traitées à si grande échelle? De simples traités de coopération sur les questions clés suffiraient.
Le pouvoir du citoyen français, exprimé grâce au vote notamment, est déjà dilué par les naturalisations massives et le droit du sol largement consacré, il l’est encore plus quand il est noyé dans la masse des « Européens »…