Photographie officielle de Macron : tout est dans la com…

Publié le 30 juin 2017 - par - 15 commentaires - 1 083 vues
Share

Tel un PDG d’Apple ou de Samsung, c’est sur twitter que le président Macron a posté sa photo officielle, qui trônera – tradition monarchique oblige – dans toutes les mairies de France tout le temps de son mandat.

Souriant, il pose adossé au bureau présidentiel, qu’il agrippe fortement de ses deux mains. Bureau sur lequel sont posés une horloge, deux livres fermés (Le Rouge et le Noir de Stendhal et Nourritures Terrestres d’André Gide) et un livre ouvert (les Mémoires de guerre du général de Gaulle) ainsi que deux smartphones. Les drapeaux français et européen trônent de part et d’autre de la fenêtre ouverte qui donne sur le jardin et laisse apparaître un ciel bleu clair sur lequel on voit poindre quelques nuages.

Cette séquence photographique a donné lieu à une véritable séance d’exégèse médiatique. A l’instar des antiques haruspices qui tiraient des présages en examinant la forme des nuages et des fumées sacrificielles, les journalistes aiment « décrypter » les moindres poses et mimiques des politiques, jusqu’aux objets entreposés sur leur table. A l’ère de la com, il faut impérativement que tout ait un sens ésotérique et représente un « symbole ».

Leur analyse n’est pas fausse en l’occurrence. Et les politiques le savent très bien. Ainsi, ils mettent un soin méticuleux à utiliser symboles et codes cachés en sachant que les journalistes seront là pour les « décrypter ». La communication est au final un jeu où les deux parties (politiques comme journalistes) y trouvent leur compte.

Qui plus est, Emmanuel Macron est un excellent communicant, et il serait injuste de penser que sa photographie ne recèle pas effectivement une dimension symbolique. Une vidéo (postée par sa conseillère en communication) le montre justement en train de placer lui-même les objets sur son bureau, comme pour montrer qu’il est son propre conseiller et qu’il sait se promouvoir comme tout bon commercial. Voilà un homme qui arrive à faire de la com en nous montrant comment il met en œuvre sa com. Chapeau !

On reprendra donc les propos de la journaliste Anna Cabana qui a affirmé sur BFM TV : « Macron est un fou des symboles, il adore ça, c’est un… symboliste ! Il ne laisse pas la place au hasard, tout est calculé« . Elle relève ainsi « la maîtrise du temps » symbolisée par l’horloge du Conseil des ministres (déplacée pour l’occasion sur le bureau présidentiel), le « clin d’œil à la droite » avec les Mémoires de guerre du général de Gaulle, et « le bol d’air frais » symbolisé par la fenêtre ouverte, chose effectivement inédite dans l’histoire des photos présidentielles. La journaliste observe également la différence flagrante avec la photographie de Hollande posant dans le jardin de l’Elysée, bras ballants et regard flou.

L’impression générale est donc plutôt positive dans la classe médiatique, même s’il y a quelques réserves. Ainsi, Ruth Elkrief (que certains ont taxée de macronisme durant la campagne présidentielle) n’a pas manqué d’exprimer la réticence que lui inspirait cette photographie « à la fois solennelle et impertinente », relevant la fausse décontraction du président qui semble « crispé et un peu mal à l’aise ». D’autres n’ont pas hésité à le comparer à un patron de start-up ou à un acteur hollywoodien. On relèvera également la comparaison avec le style décontracté de présidents étasuniens comme JFK ou Obama.

Les réseaux sociaux ont été évidemment plus sévères que les journalistes. Des détournements satiriques de la photographie n’ont pas tardé à affleurer sur twitter. Les internautes ont largement désapprouvé le manque de solennité du président. Comme quoi, ce n’est pas d’en bas que vient ce festivisme « à la cool » mais bien des élites. Le peuple veut un dirigeant solennel, conscient de la gravité que représente sa charge. Il veut un homme (ou une femme) de poigne et non un play-boy.

Quitte à verser dans le déchiffrement de symboles, on peut aussi prêter attention aux quelques nuages que l’on voit dans le ciel mi-clair… augures d’un avenir tumultueux ? Et que dire de l’étrange position des mains présidentielles agrippant le bureau élyséen ? Un signe de malaise et de crispation ou un message pour nous prévenir qu’il compte bien occuper pleinement sa place et qu’il sera indéboulonnable ? Enfin, il n’est nul besoin d’être un émule de Robert Langdon pour déchiffrer le sens du drapeau européen mis à égalité avec le drapeau français.

Si, comme l’affirment les journalistes, les symboles utilisés par les politiques augurent de leur gouvernance, ceux sur lesquels le président Macron a jeté son dévolu présentent de bien sombres avertissements à qui sait les décoder. Les regalia de jadis ont laissé placé aux smartphones et la fleur de lys le cède aux douze étoiles de l’UE. Qui sait si le drapeau français ne disparaîtra pas complètement sur la photographie du prochain président.

Nicolas Kirkitadze

Print Friendly, PDF & Email
Share

15 réponses à “Photographie officielle de Macron : tout est dans la com…”

  1. Anne-Marie G dit :

    Je remarque son expression de celui qui a l’air qui ne veut pas avoir l’air d’être dupe du jeu qu’il joue. L’étalage de ces objets est significatif de toute évidence: j’ai des lettres et des modèles humains (Julien Sorel, craint-il de finir comme lui ?) L’horloge représente le temps qui lui est compté en tant que président. Je trouve au final que tout cela est assez adolescent. Plus sérieux et lourd de signification : la présence des deux drapeaux, dont le français placé à gauche côté du passé, comme l’a relevé Marie Delarue, de Boulevard Voltaire.

  2. Chantal dit :

    Interview du 14 Juillet : Macron se défile en toute complexité

    Emmanuel Macron ne répondra pas à la traditionnelle interview du 14 juillet.

    Il a Trump, défilé, chars, légionnaires…
    Peut pas parler.
    N’insistez pas…
    Emmanuel Macron ne répondra pas à la traditionnelle interview du 14 Juillet.
     Il a piscine.
     Il a Trump, défilé, chars, légionnaires… suite : http://by-jipp.blogspot.fr/2017/06/interview-du-14-juillet-macron-se.html

  3. Zorglub dit :

    Tout ce que je remarque en viel habitué de photoshop et paintshop, portrait professionnal studio 11, c’est que la photo a été retouchée tant que faire se peu, pour le reste toutes les interprétations sont instructives.

  4. FLANDRE dit :

    Les vieilles qui séduisent les jeunes sont des pédophiles*. Et les jeunes qui séduisent les vieilles … et les vieux, on les appelle comment ?
    * en théorie au mépris de la loi

  5. Supertramp dit :

    La plus moche des photos officielles de nos (vos) présidents. On dirait une photo faite à la va-vite avec un smartphone. Composition et cadrage sont dignes d’un gamin de 8 ans. Et encore, il y a des gamins qui font largement mieux ! On a le nom du « photographe » ?

  6. jan le Connaissant dit :

    Vous ne parlez pas de la présence d’André Gide, de son livre…

  7. Nina dit :

    Beau gosse en tout cas . (Sic )

  8. Montaigne dit :

    « Regardez comme je suis jeune, regardez comme je suis beau, regardez comme j’ai l’air compétent et surtout regardez attentivement comme je vais vous le mettre bien profond, avant même que vous ayez commencé à comprendre que, quand j’en aurai fini avec vous, vous ne vous souviendrez même plus d’avoir été un jour français et patriote… »

  9. reuri dit :

    On dirait la parodie d’une couverture de magazine gay, jeune et joli.

  10. Echec&Mat dit :

    Ce nouveau « dieu » aux pieds d’argile n’est pas sans rappeler le songe de Daniel. On sait ce qu’il advint de l’empire de Nabuchodonosor, puisse la France ne pas terminer de la même façon ! Quant à son messager, le fringant Bruno Le Maire, fils de Zeus et de Maia, protecteur du commerce et des marchands , que le bon peuple n’oublie pas qu’Hermès fut aussi le dieu des voleurs.

  11. DURADUPIF dit :

    Oui tout est symbole de symbolum sinon que c’est du symbolisme à peu de frais. On l’appellera Auguste parce qu’il se veut sans doute de bonne augure pour La France. Pas de culture Française en France !!!??? Ah! si de la Littérature Française !