Pied de nez : Eric Zemmour est finalement venu en Belgique

Publié le 7 janvier 2015 - par - 2 737 vues

zemmour-ils-disaientContrairement à une opinion répandue – avatar égale tribulation – c’est un concept issu de la religion hindoue, évoquant divers états.

Ainsi Zemmour, ostracisé d’abord par d’aucuns qui entendaient l’écarter du territoire de Bruxelles, vient ce mardi, jour des Rois mages (?) exposer ses idées lors d’un déjeuner-causerie, qui a dû refuser du monde, un  réel succès.

Pour rappel, diverses oppositions se sont manifestées contre sa venue. Ainsi, une conseillère écolo de la Ville, la dame Zoubida Jellab qui avait requis l’interdiction de ce territoire au journaliste, en fut pour ses frais. Le bourgmestre, socialiste fougueux, après maintes hésitations, céda aux pressions, craignant aussi de forts courants favorables à la liberté d’expression et se contenta d’utiliser le terme « nauséabond ». On peut affirmer, faute de statistiques, mais sur base des blogs diffusés, que, comme en France, une majorité défend la liberté d’expression et même approuve les thèses de Zemmour. Mais, comme en France, nombre d’instances officielles, relayées par les média, font peser sur l’opinion l’énorme couvercle de la pensée unique. En Belgique, les lignes directrices sont en faveur du cosmopolitisme et surtout du multiculturalisme, ce qui entraine d’ores et déjà nombre d’accommodements raisonnables, mais mis sous le boisseau.

Une séance de signature pour « le suicide français », fut annulée par une librairie de haut vol, sous prétexte de menaces ( ?) des extrêmes, gauche et droite. D’autre part, la police a déclaré qu’elle n’était nullement au courant de dangers potentiels, ni même de heurts. En dernière minute, on apprend que Zemmour, après sa conférence au Cercle de Lorraine, s’est rendu à la Librairie Filigranes contrairement à ce qui était prévu et y a même dégusté la galette des Rois. Succès de la liberté d’expression ?

Enfin, un tout récent Collectif contre l’islamophobie vient de déposer plainte contre Eric Zemmour pour l’examen de ses propos.

Toute « la bienpensante » s’est déchainée contre les activités prévues. Elle est relayée par maintes organisations surtout à connotations gauchistes, tels que le COMAC, (Communistes Actifs), groupement d’actions (âge maximum 30ans) du PTB, jeune Parti des Travailleurs de Belgique, ou le MRAX (mélodieuse phonétique), Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie,

Sont ainsi prévus : une causerie-déjeuner au prestigieux cercle de Lorraine, groupant l’élite financière et industrielle, une causerie-débat au Club B19, cercle sélect de la périphérie. Enfin, le 13 janvier Zemmour est l’invité du Cercle de Wallonie, réputé à Liège.

Le déjeuner-causerie du cercle de Lorraine s’est déroulé à Bruxelles sans encombre, et fut un très vif succès. On refusa du monde : il devrait en être de même à Uccle, au Club B19.

En effet, plus démocratiquement que par d’éventuelles manifestations violentes, un « apéro spécial » (R.L. : contagion transnationale ???) se tiendra dans un quartier populeux du centre de la capitale, à l’invitation de mouvements officiels ou non, mais de tendance gauchiste, affichée ou non : notamment, le Comac et le Mrax, le Collectif conte l’islamophobie, déjà cités, le MOC (Mouvement ouvrier chrétien).

Certains média accolent parfois fielleusement (Zemmour nouveau Dieudonné?) au nom de Zemmour, des qualificatifs péjoratifs, « très controversé et sulfureux ».C’est oublier qu’il suffit d’une étincelle pour que le soufre produise une éclatante lumière.

Marc Halestrel

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi