Pierre Bergé était un détraqué sexuel de gauche qui avait plein de fric

bergehollande
Comme vous le savez peut-être, Pierre Bergé avait initié avant sa mort une procédure judiciaire à l’encontre de Riposte Laïque pour atteinte à l’honneur. Procédure poursuivie par le mari de ce dernier malgré le décès de l’intéressé. L’article en question s’était d’ailleurs contenté de relater d’autres articles parus bien antérieurement.
C’est l’occasion rêvée de se plonger dans l’examen de la vie de ce Grand Homme, magnat de la presse et ami des puissants.

4 ans après sa mort, Pierre Bergé fait condamner Riposte Laïque

En 2016, France Culture, cette radio d’État dans laquelle l’indépendance, le professionnalisme et la probité sont de rigueur, lui consacre plus de deux heures d’entretien afin de faire le point sur l’œuvre de sa vie.
Pendant plus de 150 minutes, une journaliste bien servile, qui évite soigneusement les sujets qui fâchent, sert la soupe à Pierre Bergé. Ce dernier, dans une ambiance feutrée, nous parle d’Amour, d’art, de littérature, d’esthétisme, d’opéra, de théâtre, de poésie allemande. On y cite des auteurs inconnus du grand public, ce qui est bien entendu un signe de qualité.
Sur un ton péremptoire, jamais interrompu par celle qui est supposée mener les débats, nous découvrons un riche octogénaire qui dit le beau et fait le bien.

Il sait, lui, Pierre Bergé, quels sont les livres qui méritent d’être lus et les pièces de théâtre dignes d’être jouées. C’est un amoureux de la culture. C’est certainement cela qui le lie à ses amis Jack Lang et Frédéric Mitterrand, en plus bien entendu de la passion qu’ils partagent tous les trois pour la jeunesse, surtout celle du tiers-monde. Ils ont d’ailleurs œuvré toute leur vie afin élargir le cercle… de leurs connaissances.

Bergé réussit presque à nous extraire une larme lorsqu’il nous parle de cette cause qui lui tient à cœur : le SIDA. Cela lui tenait tellement à cœur qu’il n’a pas laissé son héritage à la cause, lui préférant son nouveau compagnon, de 28 ans son cadet.
Il ne manque pas de souligner combien les milieux de l’art et de la mode ont payé un lourd tribut au SIDA, alors qu’il est plus raisonnable de considérer que ce sont plutôt les membres de ces milieux, de par leur mode de vie, qui se sont abattus sur le SIDA plutôt que l’inverse.

On y apprend cependant des informations intéressantes sur l’histoire de cet homme, qui débarque à Paris à l’âge de 17 ans, sans avoir fait aucune étude, mais qui parvient immédiatement à intégrer un cercle d’intellectuels et d’artistes homosexuels, puis par devenir le compagnon de Bernard Buffet, le peintre. Il est permis de se demander ce qu’il avait à leur offrir. Mais tout ceci n’a pas d’importance.

En plus de l’esthète minimaliste, on découvre le Pierre Bergé autoproclamé pacifiste, qui fait même des mots d’esprit en latin en transformant le « Si vis pacem, para bellum » en « Si vis pacem, para pacem ». Ohhhhh comme vous y allez ! Quelle spiritualité ! Le silence gêné de la pauvre journaliste montre qu’elle n’a pas compris la locution latine. C’est ça le niveau du Service public maintenant.

On y évoque aussi la réputation d’homme d’affaires redoutable de Bergé. Ce dernier a l’honnêteté intellectuelle de reconnaître qu’il a toujours vécu du génie des autres, et qu’il s’est contenté de collecter des fonds pour monter l’entreprise Yves Saint Laurent. Les différents journalistes qui s’entretiennent avec lui omettent tous de lui rappeler, c’est très étonnant, que cette société n’a quasiment jamais été profitable. Tous les actionnaires qui s’y sont succédé ont jeté l’éponge. Ils ont également tous oublié de mentionner le fait que Bergé et Saint Laurent ont été condamnés par les autorités financières françaises en 1993 pour un délit d’initié qui a fait par la suite jurisprudence.

En effet, juste avant l’annonce de résultats financiers catastrophiques, ces derniers ont vendu hors marché un bloc de 100 millions de francs à une banque suisse à un cours très au-dessus du prix de marché.
Plus étonnant encore, alors que la société se dirigeait tout droit vers la liquidation, un acheteur providentiel a lancé une OPA avec une valorisation très supérieure à ce qu’indiquaient les ratios financiers.
Cet acheteur n’était autre qu’une filiale du groupe ELF, détenu à 80% par l’Etat. Étonnant investissement s’il en est. Le Président de l’époque était François Mitterrand, ami personnel de Bergé…

Et puis on découvre le livre et l’interview accordée à une chaîne québécoise par Fabrice Thomas, qui fut le chauffeur de Pierre Bergé pendant des années ainsi que « l’amant » de ce dernier, puis celui d’Yves Saint Laurent.
Et là, comme aurait dit Pierre Bellemare, tout bascule.
Précisons avant d’aller plus loin que Fabrice Thomas a subi un harcèlement judiciaire de la part de Pierre Bergé pendant six ans mais qu’il a remporté tous ses procès. Apparemment le pacifisme de Bergé s’arrête à la liberté d’expression. De nombreux journalistes ont d’ailleurs vu leurs carrières ruinées par l’acharnement procédurier de cet homme influent qui, il faut le préciser, était propriétaire du journal Le Monde. Cela explique peut-être pourquoi ce livre n’a fait l’objet d’aucune publicité dans notre pays.

La grand-mère et le père de Fabrice Thomas étaient tous les deux employés par l’entreprise Yves Saint Laurent, dirigée par Pierre Bergé. Le pauvre garçon a donc grandi dans cet environnement. Apparemment Pierre Bergé avait une vision très personnelle des ressources humaines et du recrutement. De nombreux employés masculins n’étaient ni plus ni moins que des esclaves sexuels disponibles à chaque instant de la journée afin que ce dernier puisse assouvir sa sexualité déviante. Visiblement le propre père de Fabrice Thomas était lui aussi passé à la casserole.
C’est donc tout naturellement que, lorsque ce dernier eut atteint l’âge de 22 ans, Pierre Bergé le convoqua et lui fit une offre qui ne refuse pas. S’il voulait intégrer lui aussi l’entreprise en qualité de chauffeur, il devrait également passer par la chambre de Bergé.

Cela a le mérite d’être clair, contractuel. Ce n’est pas de la coercition pour deux sous. Il est évident que ce garçon avait tout le loisir de refuser cette proposition sans que des représailles ne soient entreprises à l’égard de sa grand-mère et de son père, tous deux salariés du groupe.
Nous sommes là dans le même cas de figure fictif qu’un maire de la ville la plus pauvre de France qui accorderait des logements sociaux à des mères célibataires en échange de faveurs sexuelles. Elles pouvaient tout simplement refuser, mais elles ont choisi la facilité. Hélas, les pauvres ont toujours manqué de classe.

C’est en poursuivant le récit de Fabrice Thomas que l’on sombre petit à petit dans l’horreur la plus absolue. Yves Saint Laurent repère également le jeune éphèbe et veut qu’il soit son amant. Saint Laurent est un détraqué, un masochiste passif, drogué et alcoolique, qui s’enfuit par la fenêtre la nuit pour aller faire des pompiers à des clandos algériens dans les parcs. A chacun ses fantasmes.

Le pauvre Fabrice Thomas se retrouve donc, comme il le dit dans un lapsus qui serait amusant si l’histoire n’était pas aussi sordide, des deux côtés du manche. Obligé d’une part de subir les humiliations les plus viles de la part de Bergé, puis d’aller maltraiter ce pauvre Saint Laurent de l’autre.
Mais le plus intéressant vient quand il décrit ce que ce grand esthète qu’était Bergé faisait dans la maison que lui et Saint Laurent avaient acquise au Maroc.

Il y décrit une scène qui fait passer Weinstein, Epstein et le priapique Strauss Khan pour des enfants de chœur.
Fabrice Thomas relate comment un jour, il tomba sur l’intendant de ce dernier entrain de sucer un adolescent prépubère qui tenait un bifton dans la main et regardait le plafond en attendant que cela se termine.
Relatant les faits à Bergé, ce dernier lui rétorqua qu’il s’en passait d’autres dans le quartier et qu’il n’était pas nécessaire de se formaliser pour si peu.

Bergé n’a jamais nié avoir eu des relations sexuelles avec ces jeunes éphèbes marocains à la peau bronzée et qui jouaient au football. Mais comme il le précise ce n’était pas de la prostitution, il n’était jamais question d’argent et ce n’était jamais vulgaire.
En effet, la vulgarité c’est quand un gros porc hollandais prend un vol charter pour Bangkok et va se taper un petit thaï préadolescent pour dix dollars dans un hôtel minable.

Là c’est différent. Tout était dans l’esthétisme, la poésie et le respect mutuel. C’était une sorte d’offrande que faisait Bergé à ces petits. Ce dernier ne nie d’ailleurs nullement que ces événements aient eu lieu. Il rétorque simplement que c’était une autre époque.
Dans un autre entretien, la journaliste lui demande comment il parvient à concilier sa passion pour le Maroc, pays musulman où l’homosexualité est strictement interdite, avec le fait qu’il soit en France un militant des droits de cette minorité.

La réponse qu’il fournit vaut son pesant d’or ; Bergé nous explique le plus naturellement du monde qu’il faut respecter les us et coutumes du pays dans lequel on vit. Par contre il précise bien que puisqu’en France tout est permis, alors tout le monde a vocation à y faire ce qu’il veut.
Il faut bien l’admettre, Bergé a raison. Un pays permissif comme le nôtre n’a pas vocation à se plaindre du comportement des nouveaux arrivants qui ne sont tenus à rien. Il nous suffirait juste pour y remédier de voter différemment et de sortir du carcan de l’Union européenne.

En vérité, il faut reconnaître à Bergé une certaine forme d’honnêteté et de cohérence. Comme il le précise lui-même il est athée ou agnostique. Il ne croit pas en l’au-delà. Par conséquent il n’a pas à avoir peur de son comportement ici-bas car il n’aura jamais à en payer les conséquences après sa mort.
Partant de ce constat, cet homme, qui était extrêmement riche, a donc eu tout le loisir d’assouvir toutes ses envies et ses fantasmes au cours de sa vie.

D’ailleurs, tout au long de ces heures d’entretien, il apparaît que les termes de morale et d’éthique ne sont jamais prononcés une seule fois par l’intéressé.
Bergé était sans nul doute la meilleure illustration du monde dystopique rêvé par Klaus Schwab et le forum de Davos, dans lequel une poignée d’élus pourraient jouir sans entrave comme des sybarites.
Il ne s’en est jamais caché, pour Bergé, louer ses bras comme salarié, son ventre comme mère porteuse ou son corps comme prostitué, c’est du pareil au même. Un monde de contrats dans lequel la morale et l’éthique n’ont pas lieu d’intervenir.

Alors la question qui nous brûle les lèvres est la suivante : pour quelle raison être aussi procédurier et s’en prendre à Riposte Laïque quand on se prétend aussi libéré de toute contingence ?
Malgré tout son argent et son pouvoir, il y a une chose que les gens comme Bergé ne sont pas parvenus à acheter : l’immortalité. Ils sont tellement persuadés d’être exceptionnels que le seul fait que la Nature les ait faits mortels leur est insupportable.

Alors, cette procédure judiciaire, qui continue bien après son décès, prend tout son sens. Il s’offre ainsi un petit morceau d’éternité en emmerdant les autres après sa mort. Einstein nous a laissé les théories de la relativité, Colomb a découvert l’Amérique. Bergé, lui, s’immortalise à la 17e chambre correctionnelle de Paris. Il est finalement à sa place.
Quant à son mari, Mr Madison Cox IV (le chiffre romain nous informe qu’il vient d’une grande famille américaine où l’on porte le même prénom que son père), issu d’une famille de militaires, ses ancêtres doivent être vraiment fiers de lui.

C’est vraisemblablement un expert de la queue. Queue de billard bien entendu puisqu’il s’est marié avec Bergé quelques mois avant le décès de ce dernier qui, lui-même, avait hérité de Saint Laurent. Joli coup de billard à deux bandes.

J’en viens à penser comme l’historien Bernard Lugan que les procédures relatives aux droits de la presse devraient être réglées en duels entre les intéressés.
Mais les gens comme Bergé ou Cox préfèrent les avocats.
On appelle cela être civilisé, paraît-il.

Alain Falento

 

 

 

image_pdfimage_print
59
1

71 Commentaires

  1. Comment ? I la même empapaouté Hollande ? Celui-ci n’a pas l’air ravi, à son corps défendant.

  2. C’était un gros malade à l’instar de son protégé, célèbre couturier, qui aurait dû être sévèrement condamné pour les sévices immondes qu’il a infligés à de jeunes marocains à Marrakech… De vrais saloperies ces deux-là.

    • une sacré ordure comme tous « ceux » qui l’ont approché !

  3. Pédale parmi les pédales dans le dédale infernal du jugement dernier il y aura sûrement un diable pour lui faire cracher le foutre de sa vie de débauché perverse et lubrique.

  4. Article édifiant sur la décadence de nos mœurs.
    Toute ma sympathie pour RL, RR et leurs dirigeants qui subissent depuis des années les coups de boutons de l’extrême gauche et de la justice a ses ordres !

    • Pensée pour un patron de presse poursuivi lui aussi par le bâton de Bergé et qui se reconnaîtra : G de T. Amitiés.

  5. La méga surprise qu’il a du se prendre dans la gueule, ce salopard répugnant, lorsqu’au lieu de Pierrot les grandes clés qu’il espérait peut-être, c’est Satan lui-même qui l’attendait avec sa fourche !

    Et j’espère qu’il s’en prend plein, des coups de fourches, bien brûlants et là où je pense…

    En attendant ses p’tits copains de partouze Lang et Frédéric Mitterrand !

  6. Bravo pour l’article. J’adore le style qui rend encore plus abject le feu concerné, qui même dans l’au-delà continue de faire chi.r.
    Puisse RR gagner!!!

  7. je croyais naivement que le décès fermait toute procédure judiciaire! mais pas dans la france actuelle!

  8. « il est permis de se demander ce qu’il avait à leur offrir. Mais tout ceci n’a pas d’importance. »
    Le commerce de fond?

    • Les viets appelaient cette activité : » FAIRE SON CUL BOUTIQUE « ….C’est tout à fait ça !

  9. Pierre Berge était un détraqué, homosexuel, sadique, impitoyable avec les petits. Une icône de la gauche qui aime la pourriture et la fange !
    Le problème avec la manipulation de l’information en France est que toutes les saloperies que ce dégénéré a pu faire sont soigneusement cachées.
    Il faut lire le livre de son ancien amant et victime pour s’approcher de la réalité de sa vie.

    • On trouve ce livre en librairie ou il est à l’index , censuré par …..ses comparses

    • je pense que ce livre a pour titre « saint laurent et moi » ou toutes le turpitudes et les coups bas de Bergé sont racontés , a lire il est toujours en vente , on a une description parfaite de la pourriture de nos elites gauchardes !ceux qui font la morale et qui la déshonore !

  10. Pierre Bergé : le gauchisme exacerbé dans toute sa splendeur ! (c’était pas long, hein ?)

  11. La vérité triomphe tôt ou tard. Ici dans un article qui honnore son auteur.

  12. Merci de nous apprendre que l’état a enrichi cet individu au delà du concevable. C’était le financeur des campagnes du PS, n’est-ce pas ?

  13. Très intéressant et instructif, un vrai travail de journaliste… Les types de gauche actuelle sont à l’image. Donneurs de leçons moralisatrices, qui ne les mettent pas en pratiques, pour eux mêmes ou leurs proches, ils laissent cela aux autres … il n’y a rien de pire !…

    • On devrait dissoudre tout ce qui est de gauche car comme son intitulé l’indique, elle n’est pas droite, elle est GAUCHE, maladroite, tordue.
      Bref, il faut la dégauchir.

      • Dissoudre dans l’ acide sulfurique 32° Baumé

    • Il y a chez eux quelques ordures à déssouder.
      Toutes les « élites de gauche » sont calquées sur ce même modèle de gros porcs dégueulasses
      On peut donc s’étonner que certains, parmi les plus en vue, jouissent d’une sécurité à toute épreuve.

  14. Duel entre pervertis, sur le pré, à poil :  » A toi, à moi ! A toi, à moi ! Touché ! Oh, achève-moi ! ».

  15. il ressemble à Jabba le Hutt… il n’y a pas de hasard!

  16. Berger ou Gerber ?
    le beau pléonasme que « détraqué sexuel (et mental) de gauche . »
    Un homme qui privilégiait le fion au détriment de la forme .

    • Ohhhhh comme vous y allez! Très bon ça. Je la retiendrai.

  17. Sa perversité était connue du tout Paris. Mais l’argent étant un baume apaisant, tout ça est passé comme une lettre à la Poste…

    • Vous avez raison Charles. Mais seulement à Paris. Mes parents sont toujours convaincus que c est un grand mécène de gauche, un esthète.

  18. Il est bon de rappeler aux franchouillards qui sont vraiment les hommes qui ont adulés ou qu ils adulent. Et oui , c est ça aussi la gauchiasserie! D ailleurs notre représentant national est de la même veine , les bulots aiment se vautrer dans la fange merdique et médiathèque que ce milieu satanique leur offre . Les donneurs de leçons de tout bord , showbiz , sportifs et pseudo intellectuels sont légions . Quant à ce torchon nommé l immonde , qui peut encore lui donner un sou de sérieux et de crédibilité ? Notre époque , n en doutons plus , est l image réelle de l enfer qui se met en place sur terre . Les hommes ont abandonnés Dieu , satan a pris sa place . Écoutez sur TV liberté cette émission : La croissance zéro pour échapper au cataclysme ? – Le Zoom – Georges Tartaret – TVL

  19. Sur les mères porteuses : on loue bien ses bras, on peut louer son ventre.
    L’immonde Pierre Bergé.

  20. Article éclairant. Où l on voit que l histoire des années 80 loin des poncifs lenifiants reste encore a faire, avec le cancéreux mitterrand comme grand timonier suivi de près par sa cohorte d obligés empressés fabius lang juju ( Julien Dray co-fondateur d sos racisme avec l inestimable bergé ) et tant d autres petites mains avides de se gaver, de s étourdir, de se payer sur la bête ( la France ), la droite des chirac juppé rêvant d en faire autant d être encore plus voraces que les copains du camp d en face. Pauvre pays de Frznce

  21. Bravo et merci Alain. Quel gros porc !!! Catherine Deneuve, si talentueuse et belle, égérie de St Laurent….en apprenant tout ça on ne peut que faire des rapprochements avec d autres pervers, majoritairement de gauche bien sûr. Triste monde d artistes et d intellectuels, les mêmes qui veulent expliquer aux enfants, à l école, qu ils peuvent changer de genre. La pandémie qui sévit dans les cerveaux de  » ces gens là  » est pire que toutes les autres car il n y a pas de vaccin pour protéger les plus fragiles. Sida, variole du singe, l avenir se présente bien 😇😇😇😇😇😇

    • Des gens comme la famille Pisier, tous détraqués sexuels, drogués et ultra gauchistes. La gôôôche bourgeoise friquée et dégénérée dans toute sa splendeur. Marie-France qui se fait sauter par Kon-Bandit et l’exfiltre clandestinement de France après Mai 68, sa soeur qui se fait sauter par Fidel Castro, car toute la famille allait en pèlerinage à Cuba, en bons communistes, pour finir avec l’affaire Olivier Duhamel sous les yeux de Kouchner, fabuleux! Et tous ces gens n’arrêtent pas de donner des leçons de morale au monde entier, de traiter leurs opposants de déviants, et de déverser leur sirop de moraline partout……..Cette bourgeoisie de gauche est à vomir, mais elle a le pouvoir depuis Mai 68, c’est le Camp du Bien.

  22. Un régal, ce texte.
    Mais on en revient toujours au même…. comment a-t-on pu remettre Macron au pouvoir ?
    De quoi les français ont-ils peur ? Rien ne peut être pire que ce que nous vivons actuellement.
    Belle journée à vous tous !

  23. Un minable ce type mais riche donc qui se permet tout ces exactions…

  24. parait qu’il a été enterré dans un cercueil spécialement conçu pour lui: percé de plein de petits trous.
    Fallait bien que les vers puissent dégueuler de temps en temps (pauvres bêtes)

    • J ai entendu dire qu il avait acheté aux enchères la voiture dans laquelle Jacques Mesrine avait été abattu.

      Car elle avait 18 trous de balles.

      • Alors là, celle-ci là, il fallait-il la faire Alain…un petit côté San Antonio ce qui n’est pas pour déplaire.

      • Avec un peu de chance, ils vont demander son transfert au Panthéon vous allez voir….

  25. Vrai que les socialistes Mitterrandiens sont pour la plupart des prédateurs sexuels, des pédophiles ! Il n’y avait pas que la bande à Duhamel pour abuser des mineurs avec la force tranquille du pognon !
    Les médias ont longtemps cachaient que Pierre Bergé finançait pour lui et ses amis de la gauche caviar des partouzes avec des gamins en France et au Maghreb !
    Cette gauche caviar totalement dépravée est encore aux commandes aujourd’hui avec à sa tête la reine des putes Emmanuel Macron, une Super Salope qui squatte l’Elysée !

  26. il faisait partie de ce cercle gauchiste dégénéré toujours en vigueur qui se protège de tout, des pires turpitudes, depuis 40 ans : imaginons un homme de droite avec le même parcours ! il y a longtemps que traîné dans la boue par tous les medias que l’on connait, il aurait tout perdu

  27. G. Faure a Gagné son procès contre l’héritier de cette « bande »(Ahahahaha !), poursuivi pour avoir relaté la débauche su Maroc !

  28. pour résumer, « un gros détraqué sexuel de gauche et plein de fric »… alors dans la même famille il y a dsk, le gélatineux casqué dit hollande, le pd ado attardé macrotte enfin bref TOUT ce qui est de gauche

  29. Ces « puissants » se croient au sommet de l’évolution de l’humanité, débarrassée de toutes ses croyances et superstitions. Et qu’est-ce que cela donne ? Cela donne raison à la prédiction de Dostoievski : « si Dieu n’existe pas, tout est permis ».
    Cela donne des êtres humains dépravés, qui n’ont plus de limites et retournent en fait dans les premiers âges de sauvagerie bestiale de l’humanité : no limit, bouffe de la chair humaine, trucide, torture, si cela te fait jouir de ton pouvoir.
    Piètre humanité que celle de gauche, totalement dévoyée, et qui retourne à la barbarie dont elle prétend délivrer définitivement l’humanité par des méthodes pas très « catholiques », légitimant la violence et le meurtre.

  30. Comme disait Sacha Guitry :  » Comment font ces gens ? Il y en a de plus en plus et pourtant ils ne se reproduisent pas… »

  31. Un autre aspect ténébreux d’un bonhomme déjà bien ignoble est son aide au terrorisme extrêmiste qui a frappé l’Europe et la France, entre 1974 et 1983, et menées au nom de la Palestine (alors aidée par des réseaux d’anciens nazis) par Carlos, Illitch ramirez Sanchez, fils d’un avocat vénézuélien communiste (toujours les mêmes). Ca n’a bien sûr jamais été prouvé, ou si prouvé, rendu public, que beaucoup de pistes de recherche des réseaux Carlos menaient à l’entourage d’un grand couturier parisien. Un vieux salaud fou et nuisible.
    Pour se détendre, écouter « Monsieur est mort » du grand Charles Aznavour. « Monsieur est mort, tout le monde s’en fout
    C’est pas les vieux salauds qui manquent
    D’autant que depuis qu’il était fou
    Le Château c’était pas une planque »

    • Je n’ avais jamais entendu parler de cette histoire. Il faut dire je n’ étais pas né.

      • A cette époque, en Lybie, il y avait des camps d’entraînement pour terroristes palestiniens, qui avaient deux sponsors en parellèle: L’URSS, et les réseaux nazis, animés par des fidèles comme le banquier suisse François Genoud (Voir l’Extrémiste, de Pierre Péant). Et ces camps accueillaient aussi des terroristes des deux extrêmes, gauche et droite, dont le célèbre Carlos. La grande bourgeoisie parisienne avait dans ses rangs pas mal d’anarchistes convaincus, aux deux extrêmes là-aussi, et très sympathisants de tout cela. Il se disait très fortement à cette époque qu’un grand couturier parisien avait des contacts étroits avec ces terroristes. Bien sûr la vieille pédale amant du célèbre couturier mort bizarrement n’a jamais été nommée, mais…le milliardaire fanatique avait le profil adéquat.

  32. au final si on regarde bien la perspective d’une élite c’est 1/-avoir des sous, 2/-beaucoup de sous pour obtenir pouvoir politique et la possibilité de faire des choses illégales pour le commun des mortels parce qu’avoir beaucoup de sous sans que le fisc n’y trouve à y redire c’est qu’on peut avoir accès au permissif tout azimut en n’éprouvant aucun crainte quant au système répressif…..oulah-là, voilà une vie bien remplie, facile, bien huilée, exemplaire, genre de vie que 80% de vaccinés rêvent d’atteindre, voilà pourquoi « ça » existe sur Notre Sol.

  33. Pourvu qu’il soit en Enfer et qu’il n’ait ni vierges hommes ou femmes !!!!!!

    • Oh mais il pourrait bien essayer de niquer Satan vous savez…💥💥💥💥💥

  34. Après avoir lu cet article il faut creuser un peu et lire plus en détail les horreurs qui étaient le lot quotidien des victimes de bergé.
    Mais attention, avant il faut prendre un anti-vomitif parce que c’est du lourd !
    J’espère que cette ordure au delà de tout brûle en enfer aux côtés des nazis car il ne vaut pas mieux.
    Chaque fois qu’une pédale de gauche vous fait la leçon, ressortez vite l’ordure bergé avec quelques détails.

  35. des gens comme cette vieille pourriture doivent polluer la Terre maintenant où elle se trouve !!!!
    ce type portait le vice sur sa tronche à l’identique de lang, mitterrand …..

  36. Bergé , un être dégoûtant … et c’est pas cet article qui me le fait découvrir …mais il en rajoute une bonne couche ; cette communauté de pédés recense quand même pas mal de pervers ….pouah !!!!

  37. Quelle touchante embrassade ! Pierre a-t-il chanté à François :
    « Et lorsqu’une fois octogénaire
    Il me faudra quitter la terre
    Sans même faire une prière
    Je suis bien certain que Saint-Pierre
    En me voyant toujours sincère
    Me permettra de t’embrasser
    Tout le temps de l’éternité. »

1 Rétrolien / Ping

  1. Pierre Bergé était un détraqué sexuel de gauche qui avait plein de fric | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.