Pierre Cassen à Troyes : liberté d’expression, immigration, islamisation

Publié le 18 novembre 2018 - par - 15 commentaires - 1 148 vues
Share

Pierre Cassen à l’hôtel de ville de Troyes (Ph. L’est-éclair)

Un récent article de Riposte Laïque relatait les péripéties de la visite éclair dans l’Aube de Pierre Cassen, venu remplacer au pied levé, à l’hôtel de ville de Troyes, un conférencier défaillant. Avec, devant lui, un parterre de cent soixante membres du Cared (Comité d’action pour le respect de l’État de droit). Nous revenons sur le fond de cette conférence.

Pierre Cassen présente les trois sujets qu’il va traiter en deux parties : la liberté d’expression, l’immigration et l’islamisation.

Sur la liberté d’expression, d’entrée de jeu, Pierre Cassen utilise une arme rhétorique qui fait mouche ; il imagine que quelqu’un est invité sur un plateau de télévision et envisage ce que cette personne ne doit pas dire et ce qu’elle doit dire : la liberté d’expression n’existe plus en France, elle a volé en éclats. Ce faisant, il exprime à Troyes ce qu’il pense.

Pierre Cassen sait manier la rhétorique et il nous livre ses conseils : « Pour être toléré par les médias, et même invité sur un plateau de télévision, il faut affirmer que l’immigration est une chance pour la France. Il ne faut surtout pas évoquer son coût. Il faut, au contraire, positiver ; la France a assimilé des générations d’immigrés et il en sera de même pour la nouvelle immigration africaine.

« On peut vous dire que la gauche est pour la générosité, cela est faux, car la CGT s’opposait à l’immigration. Pour elle, l’immigré était une arme du patronat ». On liait alors l’immigration au besoin de main-d’œuvre. Clamer que la solidarité internationale est une affaire de la gauche est un argument misérabiliste.

Pierre Cassen dénonce la loi du sol : on naît en France, donc on est Français. Cela conduit à fabriquer des Français de papiers mais pas des Français de cœur. Malgré nos 6 millions de chômeurs, nous avons accueilli, depuis 2005, 200 000 immigrés par an, soit une population plus importante que celle de Lille Métropole. Pour soutenir l’immigration, Bernard-Henri Lévy évoque « une dette envers l’Afrique ». D’autres prennent l’immigration comme une conséquence de la guerre. Or, « les seuls migrants qui arrivent sont des jeunes qui auraient dû rester sur place pour défendre leur pays d’origine ». Il remarque que l’Arabie saoudite, qui se considère comme le pays des deux lieux sacrés de l’islam et qui « possède un large territoire et des milliers de km2 disponibles, n’a accueilli aucun réfugié ». Idem pour le richissime Qatar. La France a ouvert ses portes aux républicains espagnols, aux boat-people… qui se sont intégrés. Mais « chez nous, les immigrés d’aujourd’hui sont revendicateurs et agressifs envers les Français et refusent même la nourriture. »

Cette politique migratoire française est aussi celle de l’Europe. L’Union européenne a permis à « 50 millions de musulmans de s’y installer, dont 11 millions en France ». Pour une ville comme Nantes, 40 clandestins arrivent chaque jour. On réquisitionne des gendarmeries, des maisons de retraite, etc. pour les loger. Mais il ne faut jamais dire tout ça sur un plateau de télé ».

Pierre Cassen passe ensuite à sa seconde partie, l’islamisation. « Que doit-on dire sur un plateau de télévision ? Que l’islam est une religion d’amour, de tolérance et de paix, que les musulmans sont les principales victimes, que Mahomet est Le Modèle (même s’il est pédophile), qu’à Poitiers, « deux grandes civilisations » se sont rencontrées en 732 (c’est inscrit sur un monument à Poitiers). »

Cependant, « il faut se rappeler que, depuis la conquête arabe, 270 millions de non- musulmans ont été tués [selon Bill Warner], que sur les 57 pays musulmans, aucun n’est laïque, aucun ne sépare le religieux du politique ». Pierre Cassen cite Victor Hugo qui disait, vers 1850 : « Je veux l’État chez lui, je veux l’Église chez elle ». Or, dans l’islam, la foi est la loi.

Il évoque, sans parler des attentats récents, la possibilité de critiquer les religions. Même si Charlie Hebdo est féroce sur le catholicisme, toute critique de l’islam et de son prophète est considérée comme un blasphème et son corollaire est la peine de mort.

En pays d’islam, « si vous naissez musulman, vous ne pouvez pas quitter cette religion ». Il n’y a pas de liberté de conscience dans l’islam. Dieu est tout. L’homme est son esclave.

En 1998, on évaluait le nombre des musulmans en France à 4 millions. En 2018, ils sont 11 millions. Selon l’Institut Montaigne, [un think tank de la gauche], « les musulmans donnent la primauté à la charia sur les lois de la République ». Pour les moins de 25 ans, 50 % souhaitent voir s’installer la charia en France. Pour les naissances en France, 25 % sont issues de familles musulmanes. Les musulmans, à 70 %, mangent halal. Tous les musulmans donnent des prénoms musulmans à leurs enfants.

Pour Pierre Cassen, la France « devient un pays liberticide » (loi Pleven, loi Gayssot, etc.). Les associations dites antiracistes n’ont pas d’adhérents mais sont gavées de subventions de l’État. Elles sont à l’affût de ce qui est susceptible de tomber sous le coup des lois antiracistes (dont l’article 24 sur de la liberté de la presse) et attaquent ceux qui, par l’un des moyens énoncés à l’article 23, « auront incité à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».

On évalue les agressions à 1 000 par jour en France, avec 150 morts depuis le début de l’année. La presse n’en fait pas état. Et quand elle signale une agression, elle nomme l’auteur Vladimir… »

À la fin de la conférence, plusieurs questions sont posées par l’assistance. L’une est relative aux procès intentés à Riposte Laïque et notamment à Pierre Cassen et Pascal Hilout. Pierre Cassen fait remarquer que «  Riposte Laïque n’a eu qu’un seul procès quand la droite était aux affaires contre cinquante sous la gauche, avec trois manifestations interdites. Nos amis suisses n’ont jamais été attaqués en justice ». Riposte Laïque, et tout particulièrement Pierre Cassen, ont reçu une plainte d’Anne Hidalgo, quatre de Bernard Cazeneuve, une autre de Caroline Fourest. Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine, vient d’être condamnée à 4 000 € d’amende. Sur un autre point, il note que 80 % des prisonniers sont musulmans, 18 % gitans et 2 % français.

À la question « quelles solutions préconisez-vous ? », Pierre Cassen répond : « Il faut des réponses exceptionnelles : arrêter l’immigration. Remigrer ceux qui n’ont rien à faire en France (3 à 4 millions de musulmans). L’islam nous a déclaré la guerre mais continue de s’implanter en souterrain : dans les territoires perdus, par le salafisme, par les Frères musulmans. L’islam est un projet politico-religieux. Actuellement, une mosquée ouvre en France chaque semaine. On compte 2 500 mosquées en France. La mosquée, c’est la caserne des musulmans, un État dans l’État. La boucherie halal pose un problème d’hygiène, elle ne respecte pas la législation européenne, elle finance la conquête et le jihad. Nous ne devons tolérer aucune visibilité de l’islam : le ramadan, le voile, etc. »

Politiquement, l’islam en France devient un faiseur de roi : le vote communautaire suit les consignes des mosquées. Les musulmans votent comme un seul homme : 93% des musulmans ont voté Hollande en 2012 et 92% ont voté Macron en 2017.

Un flot de questions à Pierre Cassen s’est poursuivi ensuite, en aparté, autour de la tribune.

La conférence de Pierre Cassen, éminemment intéressante, reste gravée dans les esprits des Aubois.

Bernard Dick

Au 15/11/2018 : nombre d’attaques terroristes islamiques mortelles :

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
jojo d arimathie

TRES BEAU COMPTE RENDU DE LA CONFERENCE DE NOTRE AMI PIERRE CASSEN QUI COMME A SON HABITUDE A EU L EXCELLENCE DU VERBE ET LES JUSTES ARGUMENTS !…JE SOUSCRIS A 100 POUR 100 AUX SOLUTIONS SAGES QU IL PRECONISE . BRAVO ET MERCI !

DUFAITREZ

Si Pierre avait été annoncé, le Maire Baroin aurait interdit la réunion !
Néanmoins, Bonne idée !
Le « Grand Remplacement » des orateurs pour tromper l’ennemi !!!

wika

« une dette envers l’Afrique » Quelle dette ? Les méchants colonisateurs ont quitté ces pays en leur laissant un niveau de vie qu’ils n’ont pas su garder. La France arrose le Maghreb d’aides, l’UE vient de verser de millions d’euros à ces pays et nous avons une dette ?
Tu fumes trop la moquette BHL ou tu nous prends pour des imbéciles.

Hoplite

Sa famille a fait sa fortune en Afrique et BHL y dispose encore de sociétés qui lui rapportent beaucoup d’argent

lafronde

Avoir eu une telle liberté d’expression, dans une réunion publique en la Mairie d’une grande ville, est un joli coup politique ! La ville dont le Maire est F. Baroin, pas spécialement anti-système ! Il y aura sûrement des remous dans le marigot du politiquement correct ! Fort réjouissant !

Branchey

Pierre Cassen mène un formidable combat pour le sauvetage de la France. Mais son discours serait encore plus porteur s’il défendait aussi le sauvetage des pays d’Afrique. En accueillant tous les plus ou moins diplômés d’Afrique nous abandonnons ce continent à l’anarchie et aux guerres. Ne faudrait il pas mettre sous tutelle ces pays fuis par leur peuple, mettre leurs gouvernants à l’école de l’honnêteté et de la bonne administration, priver ceux-ci de gardes prétoriennes, avions présidentiels, juteux fauteuils en instances internationales etc.. ? Notre survie et la leur en dépendent. Pour les pays musulmans le problème est différent.

Hoplite

Est-ce qu’on s’occupe des pays d’orient? Est-ce qu’on se mêle des affaires de l’Amérique du Sud ? Non, Alors pourquoi vouloir nous imposer de nous occuper des pays africains ?

Marnie

Mettre sous tutelle des pays de l’Afrique que les habitants fuient ? C’est impossible, plus qu’impensable et vous le savez surement. D’ailleurs, ils fuient ou ils sont envoyés dans l’Occident par leurs gouvernants ? C’est aux africains de mener leur propre combat.

Ulysse 67

Courageux mais pas suicidaire, voulez-vous dire.

Par les temps qui courent, ce qu’il ose dire passe déjà largement la « ligne jaune » voire rouge tracée par les chiens de garde du politiquement correct islamophile et immigrophile, tous ces ayatollahs, inquisiteurs, ou commissaires politique gardiens de l’idéologie et inventeurs de crimes imaginaires pour imposer leur idéologie fanatique.

N’oubliez pas qu’ils ont voté des lois pour faire taire et persécuter, voire embastiller les réfractaires, sous couvert de lutte contre le racisme et la « haine » mis à toutes les sauces. L’équivalent du délit de blasphème au Pakistan, qui permet de persécuter tous ceux que ces forcenés désignent à la vindicte

wika

Quelle ligne rouge ?
Je trouve que Pierre Cassen en a déjà dit beaucoup, il y a quelques années, il n’aurait pas pu en dire autant.
C’est facile de critiquer derrière son clavier des personnes constamment harcelées par une « justice » aux ordres

Gillinoui

80% de musulmans en taule, 18% de gitans, 2% de français… d’où sortent ces chiffres?
On peut nous opposer qu’on peut être et musulman et français (personnellement j’ai un peu de mal!), qu’on peut aussi être et gitan et français…
Je pense qu’on ne doit avancer des chiffrages que s’ils sont corroborés par ailleurs.
Pour les musulmans embastillés, c’est l’inénarrable Jack Lang qui avait affirmé qu’il y en avait 70% (de mémoire)…
Amitiés.

Charlie732

C est pourtant simple regardez les noms de ce ceux qui font des conneries et vous avez la réponse que vous vous posez a savoir d ou vienne ces chiffres de 80% de musulmans en taule.
Ou alors allez assister même qu’ une fois à une séance d un tribunal correctionnel.
Vous aurez la solution.

pere castor

on peut aussi assister à une fin de session de parloir sur un parking d’une prison pour se faire une petite idée.

Charlie732

Pesée vous a la ligne de se présenter à des élections.

BobbyFR94

Je connais très bien Troyes et ses alentours, comme la Chapelle-St-Luc, Saint-André-les-Vergers, Sainte-Savine…

Essayez d’aller à la Chapelle-St-Luc, vous allez vous croire ailleurs, si je puis l’écrire ainsi !!!

Merci Pierre, pour cette réunion, et merci pour les courtes vidéos, que tout le monde devrait voir …