Pierre Lambert : préfet de la République ou complices des antifas ?

Publié le 19 octobre 2016 - par - 15 commentaires - 1 392 vues
Share

PierreLambertNos amis de Résistance républicaine, dont notre ami Alain, ont fait la connaissance du vaillant préfet Pierre Lambert des Côtes d’Armor au mois de février 2016, à Saint-Brieuc. Ce 6 février, les patriotes bretons avaient décidé, comme ceux de Montpellier, Calais, Paris et Bordeaux, de répondre à l’appel européen « Sauvons notre pays », lancé par Pegida dans une quinzaine de pays.

Ils espéraient donc organiser un rassemblement, et une manifestation, dans les rues de Saint-Brieuc, pour marquer leur opposition à l’islamisation de leur région et à l’invasion migratoire qui se profilait.

Sauf que le préfet Lambert ne l’entendait pas de cette oreille. Les antifas organisant un rassemblement, au même lieu, il sauta sur l’occasion pour interdire les deux rassemblements.

lambert6-1-16

Le préfet Lambert, au milieu d’une manifestation de gauche qu’il a interdite !

Encore plus grave, il osa invoquer une question politique pour justifier sa scandaleuse décision. Selon cet expert, l’Europe n’était absolument pas menacée d’islamisation. Donc, au lieu de faire son travail de préfet de la République, et d’interdire la contre-manifestation des petits fascistes d’extrême gauche, il noya le poisson, renvoyant tout le monde dos-à-dos.

Mais il y eut encore plus grave. Le samedi matin, il mit sur pied un dispositif impressionnant, pour disperser les 50 patriotes bretons qui voulaient manifester… Alors qu’il n’y avait que deux motards pour encadrer les 200 antifas et autres dégénérés de gôche, qui étaient venus contre-manifester…

http://ripostelaique.com/saint-brieuc-le-prefet-socialaud-lambert-au-milieu-des-antifas.html

Mais il y eut encore plus grave, puisque, au mépris de toute neutralité, on retrouva le préfet Pierre Lambert pris en flagrant délit de partialité, discutant amicalement au milieu des antifas, qui tenaient juste un rassemblement interdit par le même préfet !

Curieuse, Christine Tasin avait cherché à savoir qui était ce grand commis de l’Etat ? Un besogneux classique, servile avec tous les pouvoirs, et prêt à servir Soisson comme Royal !

http://resistancerepublicaine.eu/2016/01/30/qui-est-le-prefet-pierre-lambert-qui-refuse-les-manifestations-qui-ne-defendent-pas-ses-propres-idees/

Un homme qui n’a même l’air de croire aux sornettes qu’il raconte, quand il est nommé préfet à l’égalité des chances (il faut bien occuper ces gens là) dans l’Essonne.

C’est ce personnage qui était aux manettes, ce vendredi, lors des deux manifestations de Trébeurden et de Tregastel. Rappelons ce qu’il s’est vraiment passé. Alors que le FN appelait à deux manifestations contre la venue prochaine de clandestins, la gauche et l’extrême gauche, selon leur tradition, avaient appelé à une contre-manifestation, à la même heure, sur le même lieu. Là encore, le préfet Lambert, comme tous ses collègues de France, se refusait à prendre la seule décision digne d’un représentant de la République : interdire cette contre-manifestation, pour trouble à l’ordre public, et la déplacer à un autre lieu, ou à une autre date.

Faute de prendre cette décision, arriva ce qui devait arriver : les antifas, certains de leur impunité, sous le regard passif de forces de l’ordre qui n’avaient pas reçu d’ordres (comme d’habitude), agressèrent les patriotes du FN, obligeant leur responsable, Gilles Pernelle, a interrompre la manifestation, et à annuler celle prévue à Trégastel.

Dans ce lieu, on a frôlé la catastrophe, vingt militants du FN, pas informés du changement de programme, faillirent se faire massacrer par les deux cents nervis gauchistes. Ils furent, après plusieurs agressions, exfiltrés in extremis par les gendarmes.

http://resistancerepublicaine.eu/2016/10/14/migrants-a-tregastel-20-sympathisants-fn-ont-echappe-de-peu-au-lynchage-de-250-gauchistes-dechaines/

On attendait donc avec impatience de voir quelle serait l’attitude d’un préfet incapable de faire respecter dans son département les libertés publiques, dont le droit de manifester est un fondamental. On ne fut pas déçu. Non seulement il n’y a aucune condamnation des agresseurs gauchistes, mais il ose, en outre, charger les contre-manifestants qui osent ne pas être d’accord avec la venue des clandestins de Calais !

« Ce qui s’est passé hier (vendredi) n’est pas acceptable. Il n’est pas question que de la violence et de l’intimidation s’installent. Je ne vais pas accepter d’entrer dans une guerre idéologique. Il n’est pas concevable de faire peur aux gens et de pousser l’opinion locale à avoir peur. On voit bien derrière cela le piège qui existe alors que des élections s’annoncent en 2017. Nous allons faire notre devoir d’accueil. Il s’agit de mesures de mise à l’abri. Rappelons que par le passé Saint-Brieuc a déjà vu l’arrivée de 1.300 réfugiés espagnols, là ce ne sont que 60 personnes ».

http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/migrants-le-discours-de-fermete-du-prefet-des-cotes-d-armor-15-10-2016-11256577.php

Manifestement, le porte-parole du Collectif du Trégor, Philippe Cayrel – dont Lambert se fout royalement – n’a pas tout-à-fait la même vision angélique que le préfet socialiste.

http://ripostelaique.com/violences-a-tregastel-et-migrants-le-prefet-lambert-noie-le-poisson.html

Après un tel niveau de partialité, après une telle complaisance avec les agresseurs, après une telle arrogance avec les agressés, peut-on encore appeler le préfet Pierre Lambert un préfet de la République ? Habituellement, nous appelons ce genre d’individu un « commissaire politique socialiste ». Mais là, c’est encore plus grave, car il se comporte ouvertement comme un agent de l’invasion migratoire, et un complice des antifas, voire un préfet antifa.

Du haut de sa morgue, Lambert paraît certain de bénéficier en permanence, quoi qu’il arrive de l’appui de tous les pouvoirs, qu’ils soient socialiste ou républicain, et d’avoir un confortable parachute, quelles que soient les évolutions du pays.

Il devrait pourtant réfléchir. Un autre préfet, nommé Papon, ne pensait jamais avoir de comptes à rendre devant un tribunal, lorsqu’il poursuivit sa carrière, après les années 1945, au service de l’Etat.

Et pourtant, un jour, il a dû rendre des comptes au pays.

A méditer, camarade Lambert…

Paul Le Poulpe

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
madeleine

Si vous voulez ce type n’a pas l’air d’un suédois, encore moins d’un français. Disons qu’il a une tête pas très catholique. Lambert c’est son vrai nom. Feuilletez le Journal Officiel à l’occasion, vous serez étonnés du nombre d’Ali ben Mohamed qui se transforment en Mathieu Laborde ou Vincent Laforêt…..

LislamEstUnCancer

« Donc, au lieu de faire son travail de préfet de la République, et d’interdire la contre-manifestation des petits fascistes d’extrême gauche, il noya le poisson, renvoyant tout le monde dos-à-dos. »

Attitude digne de Ponce Pilate.

LislamEstUnCancer

En mais 2017 tous ces préfets seront refaits !

Hop ! Aux poubelles de l’Histoire ! Direction les décharges publiques !

DUVAL Maxime

Après le Préfet Lambert, Expat de l’Essonne (teint rose socialo selon la photo, sous sa belle casquette ornée de feuilles de chêne) et expert en l’islamisation, permettez de vous en faire découvrir un autre qui sans en usurper le titre à eu à la vivre, Grenouille de souche ayant tenté de sauter hors du chaudron francilien pour une Bretagne rêvée.

Un reportage de Breizh-Info :

http://www.breizh-info.com/2016/10/19/51587/expatrie-temoigne-limmigration-a-rythme-20-ans-aurez-seine-st-denis-bretagne-temoignaged

Paulo

Plutôt pote à la crevure élyséenne !!

Anticons

puisque vous n’êtes pas racistes sur ce site, ni intolérants ni quoi que ce soit, de votre propre aveux, et comme vous le répétez souvent à qui est assez bête pour le croire, j’ai signalé ces derniers jours quelques articles, messages, propos et commentaires présents sur votre site à la justice.
Une bonne centaine en tout, mais il y a largement plus de contenus candidat au signalement.
J’ai invité deux autres amis « antifas » (vos préférés) à en faire de même.
Si d’aventure vous n’avez rien à cacher, vous pouvez avoir la conscience tranquille.
Dans le cas contraire… :)

Peter

Bravo le petit kapo-bolcho de la pensée unique socialope ! C’est bien de révéler ta vraie nature de collabo dénonciateur anonyme. Tu aurais eu ton heure de gloire sous le régime de Vichy ou celui de Staline !

esus.

T ES PLUS CON QUE CON

Michel Martin

Je pense que le pseudo que vous avez pris vous correspond très bien, l’idée vous est-elle venue en vous regardant dans une glace ? Vous êtes digne du gouvernement actuel, la liberté de penser ne doit exister que si c’est la votre. Vous auriez fait merveille en 1940 en délation. Vous vous targuez d’être antifa mais sachez que pour moi simple citoyen je vous place au même niveau que les racailles que vous défendez…. finalement non vous ne méritez même pas ce niveau !

BELPHEGOR

Les hordes hitlériennes, les hordes staliniennes, les hordes mussoliniennes, les délateurs français complices de la gestapo en France seraient fiers de vous. Le ventre de la bête est toujours fécond, vous en êtes un digne représentant. Votre haine de l’altérité, votre haine tout azimuth pour une autre ‘ »pensée » (sic) que la vôtre est à désespérer. Antifas = FASCISME = HAINE = GUERRE = INTOLERANCE = ASSASSINAT de la liberté d’expression..

kbis

Bouh lala ça fait peur.

Alain

Encore un de ces fachos rouges qui a du manifester  » je suis Charlie » pour la liberté d’expression…..

antoine

A Monsieur Anticons
La anti-fascistes d’aujourd’hui sont et seront les fascistes de demain. (Mais il semble qu’ils soient pressés alors on va dire .. »d’aujourd’hui »). En effet chaque fois que les patriotes veulent manifester pacifiquement, les antifas sont la. Les anticons ne sont pas la ou vous le pensez.

J’en parlerai à mon cheval.

angora

les antifas sont des groupes très mobiles qui se déplacent au gré des manif qu’ils doivent perturber.leurs pancartes sont faites
à l’avance. ils constituent le bras armé des politicards.