Pierre Moscovici, pseudo socialiste au service du patronat et de la filière halal

Le week-end s’annonçait très paisible avec seulement une conviviale bastonnade d’une soixantaine de racailles à Montbéliard (1), quelques inscriptions islamistes anti-françaises à St Mitre-les-Remparts (2) et une vieille dame de Déols obligée d’abandonner sa maison saccagée régulièrement par une bande de malfrats fortement encouragés par l’inaction du maire plus soucieux de ne pas les stigmatiser que de protéger la vie de ses administrés. (3) Bref, rien que de très ordinaire.

Et puis je suis tombée sur ce court article du Figaro « Halal : les musulmans stigmatisés » (4) où Pierre Moscovici sur RTL explique que l’étiquetage de la viande selon son mode d’abattage « stigmatise de façon sournoise les musulmans de France et fait écho aux thèmes du Front National ».

Écrire « Halal » sur une étiquette serait donc stigmatisant mais pas seulement : c’est sournois ! Et ne rien mentionner sur l’étiquette alors que la viande est effectivement halal, n’est-ce pas plutôt cela qui est sournois M. Moscovici ?

Selon lui nous manquerions donc de civisme et d’esprit solidaire en refusant d’être nous-mêmes stigmatisés. Il nous explique pour quelle autre raison c’est mal de réclamer une information sur le mode d’abattage : l’économie. Réclamer la transparence sur la provenance et le mode d’abattage serait donc abusif et un rien suspect, voire nationaliste. Il préfèrerait très nettement que nous acceptions de nous faire escroquer de bonne grâce afin de rentabiliser la filière agro-alimentaire.

Car le cérémonial religieux vaut pour la totalité de la bête, or les musulmans ne mangent que la partie avant de l’animal et pas sa partie arrière qui est refourguée aux mécréants et aux animaux domestiques afin de ne pas la gaspiller. L’étiquetage aurait pour conséquence le non achat de ces rebuts rejetés par la communauté musulmane puisqu’en raison de nos propres convictions, religieuses, athées, laïques, traditionnelles, humanitaires, nous n’avons pas vocation à manger halal ni à accepter la souffrance inutile d’un bœuf, d’un mouton, d’un agneau, ces animaux qui ont toujours vécu à nos côtés et que nous avons jusqu’à ces dernières années toujours respectés. N’oublions pas qu’il y a un peu plus d’un siècle ces animaux dormaient parfois à l’intérieur même des maisons.

L’arrêt ou une moindre consommation de ces morceaux serait une perte sèche pour la filière. L’opacité garantit donc la bonne marche des ventes puisque le consommateur ignorant achète sa viande sans connaître sa provenance, ayant toute confiance dans le circuit de fabrication et de distribution depuis qu’on l’a préservé de la vache folle. Tout le monde y trouve son compte : l’éleveur, le boucher, la grande distribution, les abattoirs, les fabricants, les imams, etc, tout le monde sauf… le consommateur bien sûr, qui lui est le dindon halal de la farce. Il paie la taxe à l’imam, mange une viande consacrée à un culte qui n’est pas le sien, contribue ainsi à implanter la charia, participe à la terrible souffrance des animaux, enrichit les lobbies de la filière qui se frottent les mains, aide à l’armement de milices islamistes au Pakistan ou ailleurs. Bref, il contribue largement à la pérennité d’un bon petit business bien lucratif et en très forte expansion.

Voilà donc pourquoi Moscovici ne souhaite surtout pas que nous soyons informés, cela pourrait nuire à la bonne marche économique de la filière d’abattage et à ses amis industriels. Car c’est son principal souci. Que Sarkozy réclame – de manière outrageusement opportuniste certes – la transparence lui apparaît douteux car selon lui nous devrions manger ce qu’on nous met dans notre assiette sans discuter puisque c’est bon pour la filière. Dans le même esprit nous aurions sans doute dû consommer le surplus de vaccins contre le H1N1 afin d’aider financièrement la filière pharmaceutique…

Car n’oublions pas que le directeur de campagne pseudo-socialiste de Hollande est également Président du Cercle de l’Industrie (5), lobby patronal français auprès des institutions européennes, créé pour « assurer une veille permanente auprès des différentes instances que sont la Commission des CE, le Parlement européen, le GATT », dans lequel pour la petite histoire DSK alors vice-président à titre bénévole bénéficiait d’un bureau, d’une secrétaire et de notes de frais, de quoi répondre agréablement à ses besoins les plus élémentaires. A noter que parmi les membres de ce Cercle on peut trouver Lagardère récemment acquis au Qatar.

On comprend aisément le peu d’estime que Moscovici porte aux citoyens ordinaires face à ses puissants et riches amis.

Le directeur de campagne du candidat socialiste clame sans vergogne sa préférence d’une minorité communautariste au détriment de la majorité, préférant ouvrir toute grande la manne musulmano-économique que de se préoccuper des demandes légitimes des Français ordinaires, lesquels viennent de comprendre à quel point ils ne sont pour cette figure du socialisme que des citoyens de seconde zone. Merci pour la gifle dont nous ne manquerons pas de nous souvenir dans les semaines à venir.

Au fait, M. Moscovici, qu’en est-il de l’étiquetage noir auto-stigmatisant des femmes musulmanes ?

Pour rappel, n’oublions pas qu’il existe une Déclaration Universelle des Droits de l’Animal (6). L’abattage rituel contrevient gravement à cette Déclaration.

Caroline Alamachère

(1)    http://www.estrepublicain.fr/territoire-de-belfort/2012/03/04/nouvelles-rixes

(2)    http://www.laprovence.com/article/a-la-une/saint-mitre-les-remparts-des-tags-anti-francais-tres-suspects

(3)    http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2012/03/02/A-Deols-sa-maison-a-ete-saccagee-On-m-a-viree-de-chez-moi-!

(4)    http://elections.lefigaro.fr/flash-presidentielle/2012/03/04/97006-20120304FILWWW00056-halal-stigmatisation-des-musulmans-ps.php

(5)    http://cercleindustrie.eu/images/pdf/liste_membres_juillet_2011.pdf  /  http://www.cercleindustrie.eu/

(6)    http://www.oaba.fr/html/Droits_de_lanimal/Droits_de_lanimal.htm

image_pdf
0
0