Pin-pon, bang-bang !

Publié le 27 octobre 2019 - par - 10 commentaires - 1 104 vues
Share

Lors de la manif des pompiers, la police a utilisé les mêmes moyens que ceux employés contre les Gilets jaunes. Mais les pompiers sont des sportifs, et la police s’en est rendu compte : les policiers se sont fait bouger. Bilan, 3 policiers blessés, aucun pompier rapporté blessé, mais un éborgné quand-même.

Pourtant les policiers eux aussi avaient manifesté quelques jours avant sans que les pompiers ne s’en soient mêlés. L’obéissance aux ordres reçus aurait pu être refusée, et au minimum, la police aurait pu rester l’arme au pied. Il aurait même été intéressant pour tous que la police manifeste avec les pompiers. Des regrets ont été exprimés par certains policiers. Du coup, Castaner a annoncé le paiement de quelques heures supplémentaires effectuées par les policiers. Si ceux-ci avaient manifesté avec leurs collègues pompiers, ils auraient probablement obtenu l’intégralité du paiement de leurs heures supplémentaires, et même une prime de fin d’année, tant la trouille de se voir lâché par la police aurait incité le gouvernement à faire cette concession. Les pompiers auraient du même coup obtenu ce qu’ils demandent.
Seule Marine Le Pen est allée soutenir les pompiers en demandant à la police d’agir correctement. Le courage n’est pas l’apanage de tous les politiciens.

Une manifestation commune réparerait les dégâts causés aux pompiers par la police, et inciterait le Président et les ministres concernés à revoir leur position face aux diverses manifestations.
Pour aller au-delà, une manifestation unitaire avec tous les syndicalistes, les Gilets jaunes, les transporteurs routiers, les paysans et la menace d’une grève générale illimitée, ferait reculer le gouvernement. Les Gilets jaunes pourraient même obtenir le référendum citoyen. Le moment est propice, le gouvernement est branlant. Son inflexibilité de façade cache à peine sa crainte.

À propos du droit de retrait exercé par les agents de la SNCF, la déclaration d’illégalité de ce mouvement et la menace de poursuites judiciaires à l’encontre des grévistes ou réputés tels, revient à agiter un chiffon rouge devant le taureau. Nos gouvernants devraient être plus prudents devant la colère qui monte et qui se généralise. La brutalité de leurs décisions va bientôt se retourner contre eux.

Le gouvernement ne veut pas commencer à reculer, parce que ce serait la fin de sa prétention à vouloir légiférer librement, sans entraves. Le risque pour lui, c’est de voir une levée de boucliers telle que la révolte deviendrait ingérable. Une convergence de toutes les luttes est la solution aux problèmes du pays générés par cette gouvernance suicidaire. La dette augmente, le CAC 40 baisse, la pauvreté s’accroît avec la déferlante migratoire, le chômage ne peut pas baisser faute d’une croissance suffisante et l’entrée incontrôlée d’une main d’œuvre inemployable, malgré l’annonce de faux chiffres. Comme disait Churchill, « Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées ». Ces statistiques truquées sont pourtant abondamment relayées par les médias aux ordres qui ne sont pas de vrais médias, mais de réels médiocres.

Citoyen, prends tes responsabilités, c’est le moment !

Marc Larapède

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Eric des Monteils

Peut-être faudra-t-il armer les pompiers ? Çà devient complètement absurde, comme le sont tous ces crétins demeurés qui prétendent gouverner ce pays.

POLYEUCTE

Il y a eu la Chienlit avec un Autre ?
Le Lit des chiens s’étend sous nos yeux…

thibault

que l’on retienne sur la paye des flics la casse des vehicules de pompiers comme ca la prochaine fois les flics ne bougeront pas

Georges S

Il y a eu des policiers qui ont rejoint les GJ. J’ai lu qu’au moins un policier (un commandant de plus est) a ete suspendu pour 4 mois et va passer en devant je ne sais quelle inquisition. Il ne faut pas generaliser

Vent d'Est, Vent d'Ouest

@ Georges S
Certes, mais ce policier ne représente malheureusement qu’une très infirme minorité qui a le courage de s’exprimer ouvertement… Comme, fans un autre registre, dans le cas d’une minorité de GJ qui a discrédité le mouvement à cause des violences inutiles, sous quelque forme que ce soit par ailleurs.
Le problème est là et pas ailleurs.
À ne pas comparer avec les racailles Blacks Bocks et autres casseurs professionnels, quand bien même ils ne représenteraient qu’une minorité (mal)agissante.
L’article de Marc Larapède est tout à fait pertinent.

adrien

Oh lala ! 1 seul Commandant de police, qui sera surement très méchamment sanctionné, a rejoint les GJ!! Et vous faites quoi, vous applaudissez ?? C’est toute cette caste en bleu qui aurait du dire NON aux ordres contres les GJ……

Marc Larapède

Là, l’exception ne confirme pas la règle.

patphil

losque les pompiers refuseront d’aller dans ces quartiers…. je rêve!

Nico

Mais qu’entendez-vous par là ? Vos petits points reflètent le vide de votre propos. LES POMPIERS ON NE TOUCHE PAS. C’est tout.

Joël (1)

(((Seule Marine Le Pen est allée soutenir les pompiers en demandant à la police d’agir correctement. Le courage n’est pas l’apanage de tous les politiciens.))) Il vous faut bien peu pour espérer une radicalité à la hauteur des objectifs à atteindre en notre pays de France! Ne fantasmez pas pour les propos faciles de Marine Le Pen qui ne bousculent pas le fond du problème qu’est l’incontournabilité de la Remigration sans quoi rien ne peut solutionner les problèmes socio-économique ainsi que la vague de crimes impliquant ces soit disant « migrants » Si vous voulez vraiment étudier son courage politique, donnez lui la possibilité d’aborder l’invasion et le changement de la population Française devant des contradicteurs du calibre de Mr Zemmour!!! Cessez de boire au calice de la trahison!