Pipe : Je suis outrée par votre attaque sexiste contre Laurence Rossignol

Publié le 8 mai 2015 - par - 2 773 vues
Traduire la page en :

laurencerossignolEn tant que féministe “historique” je suis outrée par l’attaque personnelle que vous faites vis à vis de Laurence Rossignol, une attaque fondée sur l’idéologie sexiste de la misogynie et de celle du jeunisme.

https://ripostelaique.com/a-57-ans-laurence-rossignol-sait-elle-vraiment-ce-quest-une-petite-pipe.html

Dommage, car sur le fond, cet article est juste en rappelant le comportement des politiques de gauche vis à vis de la phallocratie, de la pédophilie et de l’inceste. Vous vous êtes fait plaisir à bon compte, ce qui est vraiment mesquin.

Patrick Sébastien a fait chanter au public « une petite pipe avant d’aller au lit » à une heure de grande écoute samedi soir, dans son émission «Les années bonheur» sur France 2. Laurence Rossignol, secrétaire d’Etat à la Famille a réagi : «Je pense que ceux qui ont la responsabilité et la chance d’animer une émission doivent aussi se comporter dans le respect des familles. C’est une question d’abord de respect des enfants, parce que je trouve ça limite incestueux que de faire chanter ça dans une famille à 20h50. Or la lutte contre l’inceste et la pédophilie est une de mes priorités», a affirmé ce lundi Laurence Rossignol sur RTL.

Sur le net, une majorité d’internautes s’est exprimée contre l’indécence de l’animateur qui n’en est pas à son coup d’essai. Il s’est étalé maintes fois sur son amour des prostituées et affirme clairement son opposition à l’éradication de la prostitution et à la pénalisation des clients. « Les mêmes qui interdisent et qui veulent faire passer les clients des prostituées pour des délinquants sont les mêmes qui cautionnent la France à genoux qui suce le Qatar. »

Patrick Sébastien se justifie en évoquant une grivoiserie innocente et compare sa chanson au « Zizi » de Pierre Perret ou aux gauloiseries de Georges Brassens dont il est loin d’avoir le talent. Sur la forme et le fond, Patrick Sébastien insulte ces poètes et musiciens que sont Brassens et Perret. Sur le fond, il montre son ignorance des engagements de ces deux auteurs qui ont eu le courage et l’esprit de braver l’hypocrisie de la morale de leur époque. Il n’y a rien d’obscène dans « le zizi » de Pierre Perret et les obscénités de Brassens sont le reflet de son engagement anticlérical dans les années 50 à 60.

Aujourd’hui, la pornographie étant généralisée et accessible à tous les enfants dès leur plus jeune âge – à 11 ans, ils auraient tous vu un film porno -, il n’y a aucun courage à sortir la pornographie de ses limites horaires théoriques. Or la pornographie véhicule une image dégradée et humiliante de la femme, contribuant ainsi à la sexualité détraquée des hommes (30% des prisonniers le sont pour délit ou crime sexuel, une femme violée toutes les 7 minutes en France), la discrimination des femmes et le sexisme en général. Il suffit de lire ci-dessus les paroles des hommes politiques à l’égard des femmes journalistes pour y retrouver ce conditionnement pornographique.

L’interpellation “tu suces ?” a la faveur des gamins et des adultes mâles à l’encontre de toutes les femmes de tous âges et de toutes conditions auxquelles ils souhaitent montrer leur supériorité naturelle du fait d’être né avec une triade entre les cuisses.

Contrairement à ce que les pornophiles prétendent, on peut être féministe, aimer les hommes aussi, aimer les gauloiseries spirituelles, rigoler de grivoiseries et apprécier de sexer. Mais ce que nous n’aimons pas, c’est la dictature des pornophiles, le totalitarisme de leurs modèles de femme, la réification de la femme, la discrimination sexiste et la vénération morbide du phallus rendu à sa plus simple expression de tournevis (to screw = baiser, to screw=visser, screwdriver=tournevis en anglais).

Naturellement, l’exhibitionnisme sexuel de Patrick Sébastien est celui d’un homme qui s’adresse aux hommes et aux petit garçons en devenir d’homme. Dans sa galaxie physique et mentale, la femme n’est qu’un accessoire, un gravos (trou monté sur deux pattes), un faire valoir et une potiche. Mais il dit qu’il “aime les femmes, toutes les femmes”. Comme on ne le sait que trop, celui qui “aime-toutes-les-femmes” n’en aime aucune…

Habitué à la fréquentation des prostituées et des clubs de libertinage (partouzes) comme le 41 Chez Denise l’homme est imbibé, imprégné, obsédé par son sexe qui semble occuper la totalité de son espace cérébral.

Si encore il avait fait chanter au public « un petit cunnilingus avant d’aller dormir », on aurait pu le trouver courageux et féministe mais Patrick Sébastien incarne le gros macho franchouillard vénérant son phallus qui l’a porté au sommet du cercle des animateurs sexistes parce que sans cervelle.

Alice Braitberg

En savoir plus :

http://www.gentside.com/patrick-s%E9bastien/patrick-sebastien-dans-c-a-vous-039-039-la-classe-politique-je-la-trouve-indigne-039-039_art61235.html

Le 41, coulisses d’un club libertin !

Libertinage parisien: la chandelle par les deux bouts

Femmes journalistes, elles dénoncent le machisme des hommes politiques

http://www.leparisien.fr/tv/videos-patrick-sebastien-une-petite-pipe-qui-cree-l-emoi-04-05-2015-4744211.php

Sexualité. Les mâles sont-ils tous détraqués ?

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi