1

Piratons la primaire des dingos : tous derrière Sandrine Rousseau !

Commencé à l’initiative de Damien RIEU sur Twitter, cet abordage du bateau primaire EELV est une belle réussite.

https://twitter.com/DamienRieu/status/1432803470390747136

En ce samedi 11/09/21 vous êtes, nous sommes plus de 70 000 inscrits aux primaires EELV pour désigner le candidat écolo dingo aux présidentielles française 2022. En 2016 ils n’étaient que 17 000 votants. Je doute qu’il y ait en 2021 plus de 20 000 votants écolos même après leurs manifs contre la météo.

Donc il y a 50 000 inscrits impatients de faire élire notre championne Sandrine ROUSSEAU !

https://www.francetvinfo.fr/politique/eelv/primaire-eelv/primaire-des-ecologistes-pres-de-65-000-personnes-inscrites-a-ce-jour-selon-la-direction-d-eelv_4764421.html

Bon les équipes de EELV vont virer les faux comptes et Damien RIEU, mais le reste de l’équipe est en place mélangé aux Verts, indétectable. Vous aimez le tofu ? Oui oui j’adore, j’en mange même au petit-déjeuner.

https://rmc.bfmtv.com/emission/l-eelv-va-chasser-les-trolls-d-extreme-droite-de-sa-primaire-2047858.html

Pour 2 euros vous pouviez vous inscrire jusqu’au 12/09/21 aux primaires EELV (Il est peut-être encore temps pour vous ?).

Vous me direz c’est donné 100 000 euros aux Verts. Oui mais cela les vaut ! Et il y a tant de trucs moches que nous sommes obligés de financer par l’impôt : art contemporain, Schiappa…

Prochaine étape, voter Sandrine ROUSSEAU ! Et la soutenir si bien qu’élue les EELV veulent la virer, ce qui n’est pas impossible.

Sandrine est le rayon de rigolade de ces élections présidentielles. Ce petit animal va passer à la télévision, être dans les débats de 1er tour, y raconter des conneries grandes comme Delphine Batho voire Yannick Jadot. Sandrine est la plus petite sur la photo mais elle a un énorme potentiel de destruction de toute crédibilité. Et elle va se transformer en pitt-bull dès qu’il sera question d’Afghans ou de voiture.

Notre championne est chercheuse dans une science fictive. « Elle est la vice-présidente de l’université de Lille et est également économiste de l’environnement depuis 20 ans. Cette discipline traite des relations économiques entre nos sociétés et l’environnement. Par exemple, un économiste de l’environnement peut évaluer le coût du changement climatique et recommander les meilleurs politiques à adopter. »

https://www.natura-sciences.com/environnement/primaire-ecologistes-candidats.html

L’économie comme sciences, c’est déjà très discutable. Mais le réchauffement climatique dû à l’homme ou que l’homme pourrait contrôler, c’est du charlatanisme.

À l’abordage ! Prêt à voter SANDRINE ROUSSEAU !

Brenton Anders