Place de la République : le naufrage des bobos compassionnels

Aujourd’hui jeudi je suis passée place de la République vers 20h30 : ça gueulait « pas d’amalgame » du haut de la statue , un black rythmait le slogan d’une gestuelle de rappeur, il y avait des bougies et de l’encens partout et ça picolait des Kro! Jeunes couillons, bobos imbus de leurs certitudes, et vieux babas cools, tous shootés au vivre-ensemble brandissant le fétiche du moment sur fond noir « Je suis Charlie », un mélange désespérant cerné par une bonne dizaine de camions de diverses chaînes de télé. Effarante photo de notre décadence… La place souillée de papiers gras et de bougies fondues made in China est devenue un immense oratoire consacré à notre fin programmée, un temple de la déchéance où se déroule une sorte de culte grotesque, une grand-messe sacrificielle dédiée à la terrible déesse Emotion. Les servants sont là tendant vigoureusement leurs instruments liturgiques, caméras, micros, dressés en une obscène érection, guettant fiévreusement le strip-tease émotionnel, la larme programmée, la compassion décérébrée, la litanie du bien, qui est forcément plus fort que le mal, le refus irraisonné de la haine des haineux car haïr c’est mal et aimer ceux qui vous détestent c’est obligé, c’est la règle, c’est le devoir du bien-pensant, c’est le culte de ce foutu apaisement prôné par les traîtres de la matrice du pouvoir, grenouillant, frétillant, se contorsionnant, mentant, camouflant leur impéritie, nous forçant à bouffer de l’islam jusqu’à ce qu’on l’aime!
Les lobotomisés dégustent un de leurs slogans choc : « Je préfère mourir debout que vivre à genoux », savoureux de la part de ceux qui sont déjà soumis au halal, qui acceptent la présence de 2500 mosquées, qui défendent bec et ongles les « pauvres » Musulmans et la « liberté » de se voiler!
On hurle encore « liberté pour les crayons » en brandissant un crayon géant grand comme un lance-rocket, on écrit des mots lénifiants sur un livre d’or, on est tellement plein d’amour qu’on est sûr qu’on est un vrai résistant, qu’on a même pas peur et qu’on vaincra la Barbarie et le Terrorisme! Mais surtout ne pas nommer, pas d’amalgame, pas d’amalgame…
Et pendant ce temps la tyrannie médiatique nous explique que les Musulmans sont touchés dans leur chair, qu’ils ont peur, qu’ils sont traumatisés, qu’ils craignent les représailles…
Et pendant ce temps le dhimmi Cazeneuve, prétextant la préservation du vivre-ensemble fantasmé, rentre en guerre contre les citoyens vigilants qui tirent la sonnette d’alarme depuis tant d’années et, comble de la forfaiture, ose interdire toute manifestation contre l’islam destructeur! (1)
Danielle Moulins
(1)
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/01/08/97001-20150108FILWWW00342-charlie-hebdo-cazeneuve-condamne-les-attaques-contre-des-lieux-de-culte-musulmans.php

image_pdfimage_print