Placé en garde à vue pour un doigt d’honneur à Macron…

Publié le 16 mai 2019 - par - 27 commentaires - 2 487 vues
Share

La liberté d’expression, aujourd’hui moribonde,  est définie par la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 qui dispose que « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. » Ainsi, chacun a le droit d’avoir son opinion, ses idées et de l’exprimer par n’importe quel moyen et sous n’importe quel format.

Pas dans le pays de sa somptuosité ! Son gouvernement légifère en permanence sur les fake news (je préfère clairement le terme d’informations erronées) et veut nous apprendre où est la vérité. Facebook, Twitter et YouTube font le ménage par le vide, la liberté d’expression est à l’agonie, menacée par les nombreuses actions en justice. C’est bien simple : à suivre l’actualité, on est pris de vertige. Mais qui assassine donc cette liberté d’expression dont nos démocraties se targuent d’être le parangon ? Comment supporter les régressions auxquelles on assiste dans un pays qui s’enorgueillit pourtant de la défendre bec et ongles ?

https://ripostelaique.com/les-actions-en-justice-fin-de-la-liberte-dexpression-par-lintimidation.html

http://resistancerepublicaine.eu/2017/03/01/dictature-euopeiste-toujours-liberte-dexpression-sous-surveillance-au-parlement-de-l-u-e/

Le grand mogol, qui s’arrange pour que son service de communication répande en boucle sur les réseaux des vidéos le montrant paradant dans les salons rutilants de l’Elysée, fulminer contre le «pognon de dingue» englouti sans profit dans les aides sociales, qui ne jure que par la pulsion disruptive de la start-up nation et la nécessité de briser les codes, ne supporte pour lui aucun écart, aucun faux pas.

Je pense à ce collégien qui s’est fait défoncer pour un simple « Ça va, Manu ? ». Jupiter, piqué au vif car juste un poil susceptible, a immédiatement répliqué. « Non, ça, tu ne peux pas, non, non, non, non » ! Tu m’appelles ‘Monsieur le président de la République’ ou ‘Monsieur’. D’accord? (Il aurait également accepté « Votre altesse sérénissime ») Le pauvre gamin terrifié avait en vain tenté de balbutier quelques excuses. Attention, sa majesté ne s’est pas arrêtée à cette remontrance. Souhaitant donner une leçon au jeune garçon (sa splendeur adore ça), il lui a donné un conseil « Et tu fais les choses dans le bon ordre. Le jour où tu veux faire la révolution, tu apprends d’abord à avoir un diplôme, d’accord? Et à ce moment-là tu iras donner des leçons aux autres. »  (Comme moi, par exemple).

Ce mardi, en marge de la cérémonie d’hommage national en l’honneur des deux soldats honteusement sacrifiés au Burkina Faso pour sauver un ménage gay en lune de miel – également appelée période d’harmonie ! – et contrevenant manifestement aux dispositions de prudence dictée par le gouvernement, un citoyen dont chacun comprendra la révolte a été interpellé pour avoir adressé un doigt d’honneur au passage du cortège présidentiel. Le contestataire (qui a toute ma compréhension) a été placé en garde à vue.

Pour rappel, dans le droit français, l’offense au chef de l’État est punie par les articles 23, 26, 36 et 37 de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881. Les contrevenants s’exposent à une amende pouvant aller jusqu’à 45.000 euros.
En novembre, un sympathique insubordonné avait déjà été placé en garde à vue pour les mêmes raisons en marge de l’ »itinérance mémorielle » (Traduction : campagne électorale gratuite en vue des européennes) de sa somptuosité pour le centenaire de la Grande Guerre (dont, entre nous, il se fiche comme de colin-tampon)/

Mais Jupiter n’est pas le seul à souffrir de susceptibilité galopante. Son grand copain de l’Intérieur – ex habitué des bastringues – ne comprend la plaisanterie que quand il se la permet lui-même.

Deux écœurés du système ayant crié «Castaner assassin» lors d’une visite de l’ex-pilier des boxons à Besançon en mars ont été condamnés à 1 500 euros d’amende avec sursis. Un troisième manifestant, lui aussi à un doigt de rendre ses tripes, devra débourser 1 000 euros d’amende pour les mêmes faits.
L’avocat a précisé que les deux victimes du pouvoir allaient faire appel de la condamnation. «C’est une problématique qui semble liée à la liberté d’expression», a déclaré l’avocat. «Ces mots prononcés ne sont jamais arrivés jusqu’aux oreilles du ministre. Quel dommage, personnellement, j’aurais adoré !

Les illettrés, les manants et autre incultes gaulois ne sont pas les seuls à mépriser Castatrophe. Le maire de Montreuil (Seine-Saint-Denis), Patrice Bessac (Front de gauche) a lui-même traité Castasdepique de narvalow (c’est tout de même plus nuancé que pouffiasse, connard, fils de pute, enculé, tronche de gland, branleur, trouduc, petite bite , grosse merde , graine de con,  trépané des burettes, casse-couilles, saligaud  ou zéro couille, non ?) Petit dico à l’usage des darons et des daronnes : (Seuil). Le «narvalow» serait né lors d’un festival de rap de Montreuil pour désigner un événement «ouf». Comprenez quelque chose de démentiel, de dingue, de gaffeur. Le narvalow est un «fou», non pas dans le sens clinique du terme, mais un individu complètement barré, capable de mille aberrations. Bref, on croirait lire le curriculum de Castapairedas.

Et au Canada ?
Un canadien, effondré par l’arrivée de la charia au Canada, s’était servi de son site internet pour propager des propos diffamatoires contre Mohamad Fakih (propriétaire d’une chaîne de restaurants). Le musulman, qui a notamment payé pour les funérailles des six victimes de l’attentat à la Grande Mosquée de Québec, va à présent toucher 2,5 millions de la part de ce militant anti-islam en dommages pour des propos « haineux et islamophobes » (Cour supérieure de l’Ontario).
Le brave homme était allé manifester. Il avait filmé une série de vidéos dans lesquelles on l’entend dire que seuls les djihadistes ou les violeurs seraient clients du boui-boui et que le propriétaire devait être raciste. Il invitait les lecteurs à boycotter l’endroit. Bravo !

Le juge a noté dans sa décision que l’insoumis aurait multiplié les commentaires antimusulmans, les qualifiant de racistes (ce qui correspond entièrement à la vérité) et de violeurs (je confirme) qui venaient prendre le contrôle du pays, et tuer ses enfants, ne faisant que révéler la triste réalité. Mohamad F. a poursuivi l’homme épris de vérité, et en a profité pour férocement traquer un autre futé qui avait tenu des propos diffamatoires dans les vidéos. L’affaire s’est réglée avec ce dernier, qui a dû s’excuser publiquement. (Tiens, comme Myriam Cattoire, quelqu’un a de ses nouvelles ?

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
corinne

J’ai été bannie à vie de twitter pour avoir publié une photo humoristique au moment de l’escalade ubuesque des balcons par le jeune africain qui avait soit disant sauvé un petit garçon de la chute. Bannie à vie pour incitation à la haine alors que ce n’était que de la moquerie. Mon droit à la liberté d’expression est bafoué. Comment puis-je m’en défendre? Ils ont verrouillé l’accès à mes paramètres de compte, je ne peut donc même pas supprimer mon compte et en recréer un. Ils ont bien fait les choses. je commençais à avoir beaucoup de followers; Suavelos dans… lire la suite

BUTTERWORTH
BUTTERWORTH

LA GESTUELLE NE VEUT RIEN DIRE en italie sicile le pouce leve est une invitation a se faire sodomiser donc la victime peut porter plainte https://fr.wikipedia.org/wiki/Doigt_d%27honneur

zéphyrin

la meilleure réponse à cette justice aux ordres ; vente de tee shirts avec un beau doigt d’honneur à côté d’une silhouette reconnaissable ou imaginable.
Là on verrait si la justice irait jusqu’au bout de sa logique.

POLYEUCTE

Quand les doigts d’Honneur font…. Légion !
Tout dépend de la couleur !

patito

en fait ; on peut se permettre un doigt d’honneur ou un bras d’honneur au passage du micron mais ce petit plaisir n’est pas à la porté de tous .
Macron = président des riches

Anton

L’expression « narvalo » vient du vocabulaire gitan et est l’équivalent de « fada » en provençal, soit « zinzin » en bon français…

DURADUPIF

Des photos de président de république qui vont peser lourds dans le court et moyen terme..

PIstou

Son tort est d’être un francais blanc les exotiques peuvent tout se permettre. Depuis que ce pédé m’a insulté d’alger pour moi ce n’est plus mon président il aurait dû être destitué.

wika

De toute façon, la ligne du gouvernement est claire : oui aux deux raclures vulgaires qui pelotent Macron sur la photo, parce qu’elles sont de couleur. Non au petit jeune bien propre sur lui et aux GJ parce que trop blancs, trop français, trop gaulois. Au fait, que nous réserve le couple maléfique à la tête de notre pays pour la fête de la musique ? Un défilé de drag queens se déhanchant à la mode brésilienne ? L’invitation de Bilal Hassani à venir chanter la chanson présentée à l’Eurovision ? Un chanteur « de couleur » qui chantera « nique la France »… lire la suite

Frère TUCK

C’est un président illégitime mis en place par les forces mondialistes, il n’a aucun respect pour son peuple , ce petit c.n doit être démoli le 26 mai , il faut l’humilier , qu’il reste dans sa fange avec ses boueux , et ceux qui ont voté pour lui pour faire barrage à Marine n’ont qu’a se manger les mains jusqu’au coude.Lui et ses sbires bon à rien contrôlent tout, les médias, la justice , à quand les camps de redressement pour le bon peuple?

Carole

Donc, les racailles de Macron peuvent, elles (eux) , blotties langoureusement contre lui faire impunément des doigts d’honneur à la France. Macron est d’accord. L’inverse n’est pas permis. le respect n’est exigé par lui que dans un sens, celui qui lui est favorable. Sans commentaire.

Une patriote

Carole, c’est triste à dire, mais sur la photo on voit un doigt d’honneur, où sont les autres doigts, il manque deux mains ?????

Marnie

On a le droit de faire une doigt d’honneur à qui l’on veut : c’est ça la vraie liberté. Moi je lui aurait plutôt envoyé des œufs pourris cela correspondrait parfaitement à ce qu’il est.

Une patriote

Il en a reçu une fois et en plein sur le crâne !

Arthur 68

« —-fake news (je préfère clairement le terme d’informations erronées) — » (Sic)

En effet, évitons d’utiliser des mots américains qui viennent polluer notre langue. Dans le cas qui nous concerne on peut utiliser le mot bobard que tout le monde connaît. L’académie française préconise le néologisme infox.

patphil

« justice » française!
ils n’osent pas encore le goulag (voire la guillotine…)

THE END

rassurez vous !!!! on on va droit dans le mur… des cons !!! >allez un petit effort , et on n y est pour le peloton d exécution .

. Dupond 1

Ne le dites pas trop vite !!! ça vient a petit pas ….

🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷

Trois questions : lorsque Macrouille a insulté un grand nombre de Français(es) non de papier de « fainéant(e)s », d' »illettré(e)s », d' »alcooliques », de « ceux qui ne sont rien », etc., a-t-il été placé en garde à vue? A-t-il payé une amende? S’est-il excusé? Vous connaissez les réponses. Rendez-vous aux prochaines élections européennes pour connaître le verdict du peuple dans les urnes, en plein dans les burnes du banquier élu par défaut avec le soutien de la finance et des médias qui ont fait avaler à des millions de crétins que si MLP était élue, la France serait devenue une dictature, alors que… ce sont… lire la suite

. Dupond 1

Depuis qu’il a humilié des gosses qui l’avaient appellé manu je ne peut plus encadrer ce mec qui a coté de ça se laisse pelotter le cul par des petits blacks a st martin …ce mec me répugne

kabout

j’ai lu dernierement de la prison ferme pour 2 gilets jaunes pour jet de cailloux sur force de l’ordre et aussi amendes a 2 gilets jaunes pour « non respect de distance de sécurité »qui été en boosters cote a cote ! c’est toujours les memes qui sont visés,pendant ce temps la la racaille continu leurs beaux jours.

. Dupond 1

kabout
Devinez la sentance si un GJ avait balancé un frigo sur la gueule des CRS comme il est de coutume dans les cités cheries de nos leches babouches !!!

Une patriote

Nancy, les CRS ont encerclés des GJ pour les rançonner de 135 euros plus 4 arrestations alors qu’ils étaient on ne peut plus pacifiques. Tout les moyens sont bons afin de faire détruire le mouvement GJ et la mafia Macronniste si emploi coût que coût !

Zorro

Le type en question a eu un non lieu. Revisez vos infos.

Marnie

Il a quand même été mis en garde à vue !