Plaidoyer pour un bloc souverainiste

Le nerf de la guerre

L’adage le dit avec justesse, « l’argent est le nerf de la guerre ». Pas seulement dans la guerre militaire, mais aussi économique, politique et plus généralement dans toutes les actions d’envergure entreprises par les hommes. Comment un mouvement politique pourrait-il émerger et peser sur les choix des électeurs s’il n’avait pas les moyens de se faire connaître, des fonds suffisants pour organiser des meetings et la logistique nécessaire pour soutenir ses candidats ? Sans compter les frais d’avocats pour pouvoir répondre aux attaques de toutes sortes. Tout cela demande des fonds, donc des donateurs, et il faut qu’ils soient nombreux s’il s’agit d’un mouvement porté par des personnes ayant peu d’argent.

L’argent pèse donc considérablement sur les choix électoraux, si bien que ceux-ci ne font généralement que refléter les forces économiques en présence. Tout analyse politique doit donc toujours commencer par une analyse économique. Le fait marquant est l’explosion de la dette un peu partout dans le monde, et de l’avis général, elle est quasiment impossible à rembourser pour de nombreux États, dont le nôtre en particulier.

Les experts dans ce domaine prédisent régulièrement un krach conduisant à une crise analogue à celle de 1929. Or cette crise ne s’est pas produite, pourquoi ? Comment peut-on le comprendre, alors que les professionnels eux-mêmes en perdent leur latin ? Le schéma communément accepté est celui d’un marché qui répond à la loi de l’offre et de la demande, les prix augmentent si l’offre est insuffisante, engendrant de l’inflation, et les entreprises périclitent si l’offre est trop importante et que les produits ne peuvent s’écouler. Dans tous les cas, la concurrence est censée réguler le marché et rétablir un équilibre entre producteur et consommateur.

Sauf que la situation a bien changé depuis les dernières crises, de fusions en absorptions favorisées par l’idéologie mondialiste et plébiscitées par les consommateurs qui y trouvent un avantage à court terme, beaucoup d’entreprises qui ont maintenant une dimension mondiale et des milliards de clients se trouvent de facto en situation de monopole. C’est le cas des grands groupes sidérurgiques, aéronautiques, électroniques, pétroliers et informatiques. Et très vite, comme les gangs de New-York ou la grande distribution, ils se sont aperçus qu’il valait mieux se partager le gâteau plutôt que de se faire la guerre.

La valeur des billets et de la monnaie que l’on utilise pour régler ses achats est déterminée en fin de compte par une minorité de gens possédant le pouvoir économique. Ces organisations étaient plus nombreuses et diverses dans le passé, les États en faisaient partie et avaient une certaine indépendance, mais avec les concentrations de capitaux et d’intérêts, ce n’est plus vrai à part les pays continents comme les USA et la Chine.

Ces acteurs qui tiennent le marché et peuvent décider du niveau de vie de la plupart des pays, et il n’y aura pas de crise mondiale parce que ce n’est pas dans leur intérêt. Au siècle précédent où la masse des travailleurs représentait une force déterminante, elle pouvait négocier avec les directions patronales, mais aujourd’hui où une usine peut tourner avec seulement une dizaine de personnes, c’est terminé et les syndicats ne représentent pratiquement plus rien.

Le piège mortel des divisions et des trahisons

Dans ces conditions, quelle peut être la stratégie pour hisser au pouvoir une équipe qui se soucie de l’intérêt de la nation et qui ne soit pas inféodée à cette oligarchie ? La tâche est très difficile, parce que celle-ci dispose de sommes d’argent astronomiques permettant de corrompre toutes le personnel politique et d’influencer la plupart des gens au travers de la propagande déversée par les moyens d’information qu’ils possèdent.

Comme on l’a vu pour les élections italiennes, françaises ou américaines, ils n’hésitent pas à employer les moyens les plus sordides pour arriver à leurs fins, utilisation de la justice en France et en Italie, déclenchement d’émeutes et organisation d’invasion migratoires de toutes sortes.

Dans un pays en déclin comme le nôtre actuellement, on ne peut pas trouver une personnalité au charisme indiscutable et à la moralité irréprochable car les élites ne sont que le reflet du niveau général du peuple, il faudra donc se contenter de ce qui existe. Dans le camp des patriotes, je constate qu’aucun des candidats déclarés à l’élection présidentielle ne fait l’unanimité autour de soi, et dans l’état actuel des choses, c’est la défaite assurée.

Le RN compte certes le plus grand nombre de voix potentielles, mais Marine Le Pen a choisi une stratégie défensive de soi-disant dédiabolisation, donnant des gages aux musulmans en déclarant notamment que l’islam est compatible avec la République, à la gauche avec un programme économique généreux qu’elle ne pourra pas financer et aux classes moyennes avec l’abandon de la sortie de l’UE. C’est exactement la même tactique de compromission que l’UMP (maintenant LR) a suivi avec le succès que l’on sait, celui d’être devenu un parti croupion. Encore une fois, disons-le bien fort, toute attitude défensive est une faiblesse que l’adversaire peut exploiter sans remord, et conduit inévitablement au fiasco.

Il est temps de tirer la leçon du mouvement des Gilets jaunes qui n’a pas su se structurer et trouver une plateforme commune pour imposer ses revendications. Les patriotes doivent se rassembler autour d’un socle commun indiscutable sur lequel ils ne doivent rien céder, ils doivent se soutenir entre eux et doivent soutenir les mouvements qui s’en réclament comme les identitaires, organiser des cagnottes pour défendre ceux qui sont injustement traînés devant les tribunaux. Si des manifestations sont décidées, il faut qu’il y ait un service d’ordre prêt à affronter les antifas qui ne manqueront pas de s’inviter.

Je plaide pour qu’il y ait des primaires souverainistes qui seraient organisées par un site comme Riposte Laïque ou Valeurs actuelles, ou même plusieurs, et qui décident clairement qui sera notre champion pour le prochain enjeu électoral. Tous les projets doivent être mis sur la table pour que le choix soit clair pour tout le monde. S’il n’est pas possible de mettre les egos de côté, alors il n’y aura pas l’ombre d’une chance de changer la destinée de notre pays.

Nos compatriotes ont commis de graves erreurs d’appréciation durant le demi-siècle qui s’est écoulé, ils ont écouté les sirènes de la gauche qui leur murmuraient qu’il y avait suffisamment d’argent et qu’il suffisait de réclamer son dû sans faire d’effort, en attendant le prochain pont pour partir en vacances. Mais le monde n’est pas un Luna Park pour Pinocchios attardés malgré ce que veulent faire croire les publicités mensongères, et un peuple qui ne tient pas son rang périclite et disparaît peu à peu. On peut effectivement décider qu’il est trop tard pour réagir, ou que c’est trop difficile, mais les conséquences se feront sentir très vite par le mépris affiché par le reste du monde envers la France, et l’effondrement du niveau de vie qui touchera même les fonctionnaires.

Dans ces conditions, il ne peut y avoir de bonne année, elle sera de toutes façons mauvaise ; gardons cependant l’espoir que les gens puissent se rassembler sur des valeurs et un projet communs qui soit réaliste.

Gilles Mérivac

image_pdf
0
0

27 Commentaires

    • Nous sommes tous d’accord pour se regrouper autour d’une personnalité ayant du charisme et prêt à défendre la France…Mais qui?

  1. Quand il y a la vie il y a toujours le espoir ! il faut y croire et surtout se rassembler

  2. Une grande partie des patriotes , des Gaulois du vrai peuple ne veulent plus de MLP..Elle devrait se porter candidate à ces primaires! il y aurait débat et la le peuple choisirait qui il veut!

  3. La VISION, les Plans à long terme, ne sont plus d’actualité….
    Où est Ch. de Gaulle qui dessinait des projets à 20 ou 30 ans, sinon plus (nucléaire) ?
    Une Société individualiste, faite de minorités harcelantes, ne peut plus réussir.
    La Com tue l’Action. L’Ego, la Compétence ! L’électoralisme à tout crin….
    La France est vraiment foutue !
    Les partisans du Reset l’ont bien compris, EUX !

  4. Courage à tous les Patriotes c’est ce que je nous souhaite.L’ultime combat pour que vive la France est engagé.

  5. Je vois très bien Mr JARDIN comme leader : il est HONNETE INTEGRE COMBATTIF INCORRUPTIBLE et PATRIOTE

  6. entièrement d accord avec vous!il faut se rassembler et choisir le meilleur .Faire une primaire..C est la seule solution pour sauver notre pays et notre peuple.

  7. Pour finir avec la primaire qui serait autorisé à voter ?
    Tous les français au delà des appartenances politiques sans justification ?
    Les militants encartés et seulement eux ?
    Les autres formations vont elles s’abstenir de venir interférer dans ce vote ?

    • Toute personne se déclarant souverainiste et opposée à une fédération européenne devrait pouvoir donner son avis.

  8. une primaire avec qui comme candidat ?
    je doute fort que les militants et électeurs du RN s’ils étaient consultés voteraient pour MLP ou sa nièce
    quand aux autres ils tourneraient tous autour de 2 pour cent
    soyons sérieux, comme quand par exemple ceux qui accusait Philippot d’assurer la direction à gauche du FN et que ces mêmes adorateurs le voit maintenant comme le sauveur.
    un peu de cohérence ferait grand bien à notre famille
    être un parti à 0.5 % des voix permet d’avoir un discours que l’on ne peut se permettre quand on fait 25 %
    il faudrait s’en rappeler maintenant

    • erratum
      je doute fort que les militants et électeurs du RN s’ils étaient consultés voteraient pour MLP ou sa nièce voteraient pour MLP ou sa nièce, je voulais dire :
      ne voteraient pour autre chose que MLP ou Marion donc votre idée de primaire je ne la vois pas trop

  9. .. »en déclarant notamment que l’islam est compatible avec la République »… ça fait bien 2 millions de fois que j’entends cet argument, les démolisseurs de MLP devraient se renouveler de temps à autres.
    Faire une « primaire » ? ça c’est l’idée du siècle.. les partis qui ont tenté le coup se sont suicidés… car au cours de la campagne précédant la primaire, faut se distinguer des autres et balancer qqs vacheries qui marqueront pour la suite. L’UMP et le PS en ont fait l’amère expérience.

    • Les exemples que vous donnez, PS et UMP, étaient déjà moribonds avant les primaires qui n’ont agi que comme un révélateur. Les primaires américaines, par exemple, n’affaiblissent par leurs partis respectifs.
      J’ai choisi la phrase la plus révélatrice de MLP comme exemple des gages qu’elle croit devoir donner, après des milliers d’attentats à la bombe et je ne sais combien d’égorgements, il fallait la sortir, celle-là !

    • Oui MLP fait les mêmes erreurs que son père qui lui aussi a voulu donner des gages à ses ennemis cosmopolites! il a oublié que le sommet de la pyramide franc-maçonne , le Bna^ï-Brait a juré que jamais un Le Pen ne dirigerait la France! et jusqu’à aujourd’hui ça se vérifie ! Alors soyons réalistes et n’ayons pas peur de dénoncer notre ennemi et celui de l’Europe et en, général du monde blanc occidental.

  10. PLAIDOYER POUR UN BLOC GAULOIS NATIONALISTE ET ARYEN pour abattre le régime cosmopolite immigrationniste totalitaire et criminel du CRIF et ses LICRAS et abroger et liquider toutes les lois de l’Antifrance depuis la 3eme république et les remplacer par des LOIS FRANCAISES NATIONALES ORGANIQUES GAULOISES qui permettront l’expulsion de envahisseurs immigrés et notamment arabo-islamiques du territoire français puis de toute l’Europe et qui donneront aux aryens toute leur liberté de conscience et d’expression pour rétablir leur mémoire spoliée et leur histoire falsifiée par BHL . Si quelques apostats musulmans , juifs , vietnamiens ou chinois pro-français , désirent nous rejoindre ils sont les bienvenus mais LES CHEFS seront GAULOIS et nationalistes dans la tradition Aryenne ..

    • Charles, rien à ajouter à votre commentaire tout est dit et bien dit, Je vous suit 100% à tous nos amis patriotes de réfléchir à ce bon commentaire.

  11. la droite la plus bête du monde est concurrencée par l’ultra droite et la guerre des égos

  12. Sors de ce corps, on t’a reconnu Duconteigneux !
    qq commentaires :

    Concernant la monnaie, la crise, la dette.., il n’y aura pas de bobo tant que la planche à billet tournera à plein régime en fabriquant de la fausse monnaie légale (FED &BCE) et que les taux d’intérêt seront négatifs.. si les actions montent, ce n’est pas que leur valeur intrinsèque augmente (au contraire du fait du convid), mais qu’il faut plus de billets (valant de moins en moins cher) pour en acheter, il en est de même de l’or et du BTC qui eux conservent leur valeur intrinsèque.
    Pour une éventuelle primaire, mettez-vous d’abord d’accord sur ceux qui pourront voter (vous verrez que déjà ça sera pas simple). Lorsque vous aurez une réponse qui fera l’unanimité, alors je suis OK !..
    faire voter LFI, LREM, VERTS ? merci

    • Je ne comprend pas votre première phrase.
      Je suis d’accord avec vous pour la planche à billets, mais elle ne sera pas éternelle.
      Ceux qui devraient voter doivent être en accord avec l’idée souverainiste, c’est simple.

      • Croyez vous vraiment que nos hommes politiques actuels se soucient de savoir qui finalement devra payer le solde de la planche à billet ?
        Comment savoir qui est vraiment en accord avec l’idée souverainiste ?
        Vous trouvez cela simple ?

      • Encore faut il que vous définissiez l’idée souverainiste et que tout le monde soit d’accord sur votre définition.
        Vous éliminez de suite MLP pour ce qu’elle a dit ou pu dire car elle ne correspond pas à vos idées alors que l’on soit d’accord ou pas elle représente une fractions hyper majoritaire de l’électorat qui partage nos idées.

  13. Le fait est qu’ il n’ y aura pas de renaissance de la France et de libération des Français tant que la république tiendra: il faut d’ abord détruire la république afin de redonner espoir à la France et aux Français en remettant la France à sa place de royaume du Fiils aîné de l’ Eglise avec le roi légitime sur le trône et sous la couronne en sa qualité de Lieutenant de Dieu en France et c’ est alors que les Français redeviendront libres!!!
    FCC Cercle Légitimiste de France fcdc@bbox.fr

    • un roi ? mais ça fait 50ans qu’on en a un
      un lieutenant de dieu, vous faites dans le misérabilisme, général ou maréchal aurait plus de panache

Les commentaires sont fermés.