Plainte de l’élue LREM Béatrice Odunlami : j’ai été convoqué par la police

J’ai été convoqué par la police judiciaire de Vallauris (06) dans le cadre d’une enquête « étant soupçonné d’avoir commis ou tenté de commettre l’infraction suivante : provocation à la haine et diffamation, pour un article publié par Riposte Laïque le 25 février 2018 »

Cet article concernait le choix de la jeune fille devant représenter Jeanne d’Arc, effectué par des élus de la ville d’Orléans à l’occasion de l’hommage qui lui est rendu chaque année depuis des décennies.

Je n’avais pas d’article publié le 25 février, mais un premier le 21 et un second le 27 de ce même mois de février, mais peu importe puisqu’il doit s’agir de l’un ou de l’autre.

Ci-dessous copie des deux articles publiés :

Article publié le 21 février 2018.

Qui a osé écrire, dans nos livres d’histoire, que Jeanne était Lorraine et née à Domrémy chez les D’Arc ?

Le 29 avril 2018, à Orléans, cité qui l’a rendue célèbre, qui lui a donné son nom, et qui est un peu célèbre grâce à elle, la « Jeanne d’Arc », qui fera son entrée à cheval par la porte de Bourgogne, sera un peu plus « bronzée ».

Que l’on s’entende bien, ce n’est pas la jeune fille choisie pour tenir ce rôle qui est visée, Mathilde Edey Gamassou, 17  ans, a tous les droits de représenter « Jeanne d’Arc », selon les conditions déterminées : Elle habite Orléans depuis 2003, elle est scolarisée dans un lycée de la ville, élève de 1ère à Ste-Croix-St-Euverte, elle est de religion catholique, cheftaine de patrouille aux « Guides d’Europe » et elle est particulièrement pratiquante, enfin elle accomplira sa lourde tâche (à cause de l’armure) bénévolement et charitablement.

Que Mathilde soit née à Paris, d’une mère d’origine polonaise et d’un père d’origine béninoise n’a aucune importance, pour elle c’est un « rêve qui se réalise » et elle a encore du mal à accepter ce bonheur.

Mathilde pense que « la jeune fille qui incarne Jeanne d’Arc peut être « blanche » ou « métissée », peu importe, l’important c’est qu’elle soit française ! »

Ce n’est pas notre avis, Mathilde, mais pour d’autres raisons que, j’espère, vous comprendrez et qui prêtent à réflexions ?

L’important c’est qu’elle soit française, certes, mais également « blanche » et voici pourquoi :

Ce qui nous interpelle et nous offense ce sont les propos tenus par la présidente de « l’Association Orléans-Jeanne d’Arc », Bénédicte Baranger, qui vous a désignée et a manqué de discernement par pure provocation.

Elle aurait sciemment choisie une jeune fille « métisse » non parce qu’elle le méritait mais parce que :

Grâce à son métissage, elle sera une Jeanne d’Arc 2018 plus universelle que jamais.

Parce que sa désignation peut permettre à une autre partie de la population orléanaise de se tourner vers ces fêtes, alors ce serait gagné.

Ne stigmatise-t-elle pas cette partie de la population « métissée » ou « de couleur » qui, selon elle, ne participerait pas à ces fêtes ? Ce qui est totalement faux (demandez à Mathilde et à ses parents, qui assistent à ces fêtes depuis son arrivée en 2004, ainsi qu’à la partie de la population « métissée ou de couleur », si elle ne participe pas à ces fêtes ?)

Selon Mme Baranger, « Jeanne d’Arc » pourrait aussi bien être « noire », pourquoi pas, si cela permettait d’attirer une autre partie de la population de la même couleur.

Ce n’est pas, selon vous, de la « discrimination positive », Mme Baranger, mais alors c’est du « merchandising » pur et simple et ce n’était pas nécessaire car toute la population d’Orléans, quelle que soit sa couleur et sa religion, est présente lors de ces fêtes, j’en suis témoin !

Fort heureusement, dans les critères de sélection de la candidate figure l’obligation « d’être catholique pratiquante », quelle chance à Jeanne d’Arc car, sans cette directive, elle aurait pu tout aussi bien être, une prochaine année, de religion musulmane et être recouverte d’un « hijab », pourquoi pas, si cela pouvait attirer la partie de la population de religion musulmane ?

Mme Bénédicte Baranger vous avez outrepassé votre rôle de présidente de cette association pour des raisons purement « d’opportunisme commerciale » et, contrairement à ce que vous affirmez, provoqué justement de la « discrimination positive ».

Si vous ne démissionnez pas, j’espère que les Orléanais vous « remercieront » en réclamant votre départ !

Manuel Gomez

Article publié le 27 février 2018 : (en complément de celui du 21 février).

Une mise au point me paraît nécessaire sur la polémique qui s’installe concernant la jeune fille « métisse », choisie pour incarner « Jeanne d’Arc », et qui fera son entrée par la porte de Bourgogne le 29 avril 2018, lors de la célébration des 589e « Fêtes johanniques » d’Orléans.

Plusieurs auteurs d’articles, même sur « Bd Voltaire » pourtant bien renseigné, se permettent de critiquer ceux qui mettent en cause cette « nouveauté » multiculturelle sans même en connaître l’origine qui n’est qu’une provocation volontaire et raciste.

C’est son avis et elle a le droit de l’exprimer, même si nous sommes loin d’être d’accord !

J’ose espérer que Mathilde a été manipulée sans en être consciente.

J’ose espérer que Mme Bénédicte Baranger, présidente de l’Association « Orléans-Jeanne d’Arc » a également été manipulée à son insu (mais sur ce point, j’émets un sérieux doute !) car elle ne s’est pas, jusqu’à présent, ni manifestée ni exprimée !

Cette provocation, car c’est bien d’une provocation qu’il s’agit, a été mise au point par une adjointe à la mairie d’Orléans, proche du mouvement « En Marche », d’origine franco-béninoise, comme Mathilde.

Béatrice Odunlami est responsable de l’événementiel et de la jeunesse, donc de l’organisation de cette manifestation, et directrice d’une agence de communication (Ceci expliquant cela !) et c’est dans l’objectif de promouvoir notre prochaine société multiculturelle, (Pourquoi « prochaine » ? Ne l’est-elle pas déjà ?) qu’elle a fait sienne la déclaration de Rokhaya Diallo : « Nous devons changer la perception que le peuple français a de lui-même. Ce n’est pas un pays blanc et chrétien. » Déclaration que, bien entendu, nous ne partageons pas et que nous ne partagerons jamais !

Béatrice Odunlami, qui se présente comme une « ex-rappeuse » a des ambitions politiques qui lui sont permises par son appartenance au groupe LREM.

Elle est une proche, cela ne nous étonnera pas, de Rokhaya Diallo, qu’il est inutile de présenter tant elle est la « vedette » actuelle de nos médias télévisés.

Ne vient-elle pas de se distinguer, une fois de plus, lors de l’émission « Touche pas à mon poste » en invectivant vulgairement Bernard de La Villardière au sujet du port du voile, qu’elle défend « bec et ongles » comme tous ses amis de l’UOIF, du CCIF et des Frères Musulmans, faisant étalage de son militantisme noire et de son racisme « anti blanc ».

A présent, puisqu’ils sont dorénavant au courant, tous ces auteurs d’articles peuvent continuer à défendre la « nouvelle Jeanne d’Arc » métissée, imposée par cette « nouvelle France » qui se veut ni « blanche » ni « chrétienne » !

Et l’on peut même se poser cette question : pourquoi ceux qui ont eu la chance de naître dans ce petit paradis qu’était la France ou qui, même quelquefois au prix de leur vie, ont réussi à l’atteindre et à y pénétrer, cherchent-ils dès lors soit à imposer leur religion, leurs mœurs, leurs coutumes, pour les musulmans par exemple, ou leur couleur pour les Africains, afin qu’un jour prochain  «  ce petit paradis » ressemble aux pays qu’ils ont quittés, ou d’où sont originaires leurs parents, c’est-à-dire un enfer, selon eux ?

Manuel Gomez

Donc à vous de juger si mes deux articles peuvent inspirer et provoquer une haine raciale, ce n’est pas mon avis et, s’il y a haine dans la nouvelle image que nous offre cette manifestation, il ne peut s’agir que d’un rejet anti-Blanc.

J’ai le respect de certaines valeurs françaises, surtout celles concernant l’Histoire de la France et ses origines judéo-chrétiennes, aussi il m’est difficile de concevoir une Jeanne d’Arc métissée, tout comme je ne pourrai pas concevoir un général de Gaulle interprété par Omar Sy ou un Nelson Mandela sous les traits d’un Dany Boon.

En tant qu’auteur du livre : « Jeanne d’Arc – légende et vérité » j’estimais avoir le droit, et même le devoir, non pas de m’opposer, mais de m’étonner, de ce choix, contraire à l’image de notre héroïne nationale…

Ce que j’ai fait… et que je referai, si nécessaire !

 

Manuel Gomez

 

image_pdf
0
0

74 Commentaires

  1. On ne peut que souhaiter la condamnation de Manuel Gomez à de la prison ferme. Il pourra y accomplir son destin d’éponge à foutre.

  2. Il est remarquable de constater qu’il n’y a qu’à l’Occident judéo-chrétien que la gauche et ses semblables veulent imposer ce multiculturalisme par l’imposition forcée d’individus tous musulmans et/ou noirs, les uns comme les autres emplis de haine envers les blancs, les juifs et le judéo-christianisme.
    Les pays dont ils sont issus ne voudraient pour rien au monde de ce multiculturalisme et métissage pourtant présenté comme un enrichissement par la caste politico-médiatique islamo-collaboratrice.
    De la même manière, cette dernière ne voudrait pour rien au monde voir ces pays métissés.

    • Et pourtant c’est uniquement grâce à cet Occident judéo-chrétien d’héritage gréco-romain qu’ils doivent tout ce dont ils bénéficient et leur permet accessoirement de frimer (grosses berlines, téléphones portables, fringues de luxe…).
      Il en va de même pour toutes les avancées et découvertes scientifiques et médicales dues exclusivement à des blancs avec une mention particulière pour les juifs.
      Nous assistons à ce qui rien d’autre qu’un génocide ethnico-culturel dont la Jeanne d’Arc métisse est un signe (en tant que moitié lorrain ayant passé mes vacances à Vaucouleurs je suis outré).

      • (Suite)
        À la base de cette catastrophe? Comme toujours l’islam, cette abjection alter-ego et zélote du nazisme à la puissance 10, sans lequel la gauche actuelle n’aurait pas le pouvoir de nuisance qui est les sien.

      • C’est le progrès scientifique et technique qui a anéanti l’occident judéo-chrétien en remettant en cause tous les valeurs chrétiennes en instaurant le règne de la raison.

    • Je ne sais pas de quel occident judéo-chrétien vous parlez, celui n’existe plus depuis longtemps en Europe. Nous sommes depuis 60 ans dans une société post-chrétienne. Notre culture moderne est a l’opposé de tous les idéaux chrétiens même s’ils existent encore quelque poche de résistance. Prenons l’exemple de ce site, les articles parlent plus de culture judéo-chrétien plus que de religion chrétienne, ça n’a aucun sens. La religion n’est qu’un élément de la culture, dans le passé ça a été un élément central et d’une certaine façon constructeur mais son rôle est devenu marginal. La culture européenne est maintenant résolument a-religieuse et ceci particulièrement en France.

  3. Et Isabelle de Castille, ils ne vont pas contester la couleur de sa robe. Dans quel pétrin ils ont foutu la France et l’Europe. No futur pour nos futurs…!!!???

  4. Les noirs chez les noirs, les gris chez les gris les blancs chez eux!!!! Le reste n’est qu’une imposture intellectuelle fruits d’une manipulation servant à fausser la réalité historique pour créditer une action politique en vue de désincarner la population Française blanche de son histoire! Cette action est un crime raciste pur méritant les tribunaux couplé à une trahison à l’encontre de la France et du Peuple Français!

  5. La plaignante n’a surement jamais lu le moindre texte sérieux sur la Pucelle d’Orléans, duchesse par intérim avec son demi-frère Jean Le Dunois, du territoire d’Orléans. Elle saurait que Jehanne, 1m59, était tout ce qu’il y a de plus » blanche », les yeux marron clair et les cheveux bruns. D’innombrables dépositions au procès de Rouen confirment le fait.
    La mode est aux transgressions, mais travestir le passé n’est pas digne d’une élue de la République. On le voit avec les mises en scènes contemporaines où des babyloniens en costume-cravate s’ébattent parmi les éphèbes et les vestales seins nus. Oser dire que Jehanne était « café au lait » est une ineptie comparable.

    Madame Odunlami, retirez cette plainte qui vous disqualifie.
    S’il vous plait. Pour la mémoire de la Princesse Jeanne.

  6. M. Gomez je partage entièrement votre façon de voir les choses sur la représentation de notre Jeanne d’Arc. Si cette personne qui vous traîne devant les tribunaux se trouvait dans le pays de ces ancêtres et qu’une fille blanche, une Française, soit proposée pour incarner une héroïne du Moyen-Orient, elle serait la première à s’insurger, à tout entreprendre pour empêcher que cela soit ! La réciprocité n’existe nulle part au Maghreb pour les occidentaux ! Et c’est dramatique de ne plus être libre de nos choix dans notre propre pays : B. O. apporte la preuve que la France a eu tort d’être si généreuse, depuis longtemps, en ouvrant ses frontières !

    • Des héroïnes chrétiennes du « Moyen-orient », mais il y en a plein les  » nouveaux testaments. Chateaubriand a fait sa carrière avec « les Martyrs », ces chrétiennes… et chrétiens torturés pour leurs croyances.

  7. Vous avez écrit un livre ? Je ne savais pas. Bravo !
    Moi, j’en ai lu une quantité, dont,un, que vous connaissez !
    « Le Procès de Jeanne d’Arc » préfacé par le génial Brasillac !! (1934).
    Une pure Merveille !
    Oser la remplacer par une métisse, même catho, est une Hérésie, cas de le dire…

  8. On n’en peut plus de tous ces emmerdeurs qui surfent sur la vague antiraciste pour nous traîner devant les tribunaux, nous faire la morale, nous réclamer des sous et l’école gratuite pour leurs moutards.
    On en a marre de tous ces gens qui se trouvent plus égaux que les autres, ne tolèrent aucune remarque, même justifiée et trouvent artistique qu’un rappeur préconise de tuer les bébés blancs et de pendre leurs parents

  9. Jeanne d’Arc n’a pas à être universelle, elle est une héroïne nationale, symbole de la résistance à l’occupation de la France par les Anglois. Bref, le fait d’être blanc va bientôt devenir une tare si l’on écoute tous ces crétins envieux-de-je-ne-sais-quoi qui s’excitent tous seuls pour se convaincre que les régnicoles sont plus racistes qu’eux. Le pire dans l’affaire, c’est que ces faiseurs de scandales, trouvent un public suffisamment ramolli du bulbe pour les suivre.
    On dit que le QI des Français serait en baisse depuis 50 ans ? devrait-on y croire ?

  10. pour moi qu’il puisse y avoir des « élus » MUSULMANS est ub appel à la HAINE RACIALE, comme ils disent. Combien de BLANCS CHRETIENS sont des élus en algérie, maroc, tunisie, gabon…etc etc etc OU EST LA PARITE que ces …..réclament avec tant des HAINE et de RACISME???

  11. Blanche à combien de génération ? Il faudrait faire des tests génétiques, on ne sait jamais !

  12. jEANNE D’ ARC , est faussement qualifiée de « lorraine  » par la faute de F. VILLON  » et jehanne , la bonne lorraine »et de la versification .Née à DOMREMY , seigneurie de GONDRECOURT, dans le BARROIS  » mouvant  » , situé depuis PHILIPPE IV sur la rive ouest de la MEUSE, elle est née champenoise .Le BARROIS n’a réintégré la Lorraine qu’au XVIème siècle

  13. Tout suit l’obligatoire présence, comme aux States, d’acteurs « issus d’une certaine minorité visible » à la télé, au cinéma, au théâtre, dans la danse classique, dans le patinage pro, etc. Cela devient lassant et énervant (au sens fort).

  14. Voilà qui révèle la vraie nature de ces gens : racistes et fouteurs de bordel. Mais avec un art consommé pour inverser les évidences. Pourquoi toute l’Afrique est elle dans la merde aujourd’hui à votre avis? Je rêve de transférer tous ces déchets en Europe et d’aller les remplacer en Afrique. J’amènerais ma caisse à outils et je suis sûr que j’arriverais à me créer un petit univers sympa, en bon ėtat et propre…à condition qu’eux ne soient pas là!

  15. Jeanne était blanche, une reconstitution doit respecter l’histoire c’est tout. Pouvons nous imaginer la reconstruction du discours de Martin Luther King où il prononça sa célèbre phrase : « I have a dream » joué par un acteur blanc? Quel scandale, quel hire cela provoquerait chez les progressistes autoproclamés dans leur imagination mais nihilistes dans la réalité. Quelle levée de bouclier dans les associations à « cran » et quel zèle les journalistes de gooooooche et les polis tocards de « droite » comme de gauche et du milieu auraient mis pour se fondre d’articles les plus collabos du grand métissage pire voir comme Cochet qui demande que les blancs fassent moins d’enfants pour mieux accueillir les « migrants ». Quelle période suicidaire. Il est temps de s’opposer à ces utopistes tarés.

    • Et pourquoi un blanc ne pourrait pas le faire ? C’est la symbolique qui compte, vous m’avez l’air bien superficiel.

      • Bien sûr ! Comme un homme pourrait très bien incarner Olympe de Gouges, Emmeline Pankhurst ou Emily Davison ! Halte aux préjugés sexistes !

  16. Puisque la justice a fait convoquer M Gomez, c’est qu’elle a « jugé », selon ses critères, que la « plainte » partisane était recevable.
    On s’étonne de ce fait, comme on s’étonne qu’une « élue de la République » utilise son temps de mandat, non pas à représenter ses électeurs, mais à s’agiter contre la laïcité et la Liberté d’expression. Et l’on s’étonne qu’l n’y ait pas une « association des amis de Jeanne d’Arc » qui porte plainte à son tour contre l’élue » pour « défendre  » la mémoire calomniée de sa protégée.
    Les légendistes ont écrit par dizaine de milliers sur Jeanne, des historiens rationnels aussi, mais aucun n’a jamais affirmé que Jeanne, Pucelle d’Orléans, était noire ou jaune ou verte.
    Quicherat qui a décortiqué les attendus des deux procès l’a bien décrite: une Française!

    • Et vous, vous ne seriez pas « embêté » à l’idée de devoir payer des amendes exorbitantes pour haine supposée raciale ???

  17. Au nom du progressisme cette affaire ne va pas assez loin. Les prochaines années Jeanne d’Arc sera asiatique, puis inca, puis suédoise. Et puis halte au sexisme ! Le concept de « pucelle sauvant la France » devrait être masculin une année sur deux !

    • Dans ce cas ne vous plaignez pas de l’inassimilation des minorités, vu que vous leur refusez le droit de s’identifier à l’autochtone en mettant en avant leurs différences.

  18. Que Jeanne d’Arc soit incarnée par une blanche
    et Mandela par un noir, me semble le minimum pour donner une authenticité aux personnages.

  19. Rien de neuf, racisme latent et communautarisme imbécile de la part de nos chers discriminés. Encore un cas d’école si besoin était . qui sème le vent recolte la tempête … sic

  20. Il est évident que cette poursuite judiciaire est dans la ligne de la politique mondialiste poursuivie par les zélites, selon laquelle il faut commencer par détruire les peuples autochtones occidentaux par le métissage avec l’immigration africaine. Et cette députée le sait et compte en profiter par tous les moyens. D’où la nausée que j’éprouve face à ces sordides procès faits au nom de l’antiracisme à des autochtones dont il est même permis de simuler mentalement la mise à mort. Ces procès simulent la justice alors qu’ils ne sont que des dénis de justice, des verdicts rendus systématiquement « au détriment » des rebelles autochtones qui refusent de voir leur histoire, leur identité jeter dans les poubelles de l’histoire pour établir la gouvernance mondiale à laquelle aspirent les zélites.

  21. L’histoire n’appartient ni aux tribunaux ni aux politicards. La Justice n’appartient pas aux magistrats, encore moins aux médias, mais au Peuple, puisque c’est « en son nom », dit-on, que les tribunaux ‘ »reçoivent » les plaintes et rendent les sentences.
    Pourtant, des lois interdisent le Peuple de parole, la Liberté d’expression est combattue par les milliers d’associations communautaristes et la justice complice ose désormais bafouer la laïcité.
    S’il est interdit de dire que Jeanne, Pucelle d’Orléans, fille d’une reine et d’un duc,deux parents de morphotype caucasien, la reine à la peu blanche et cheveux noirs, le duc lui aussi de teint clair et de chevelure châtain, n’était pas de type africain, pourra-t-on encore « é.qui.voquer » le chevalier d’Éon » et son hermaphrodisme?

  22. « L’important c’est qu’elle soit française »
    Pendant qu’on y est, pourquoi pas guatémaltèque ou thaïlandaise ?

    • @Paskal
      Vous n’avez jamais songé à consulter ?
      Quos perdere vult, Jupiter dementat.

  23. Encore une sous-merde alien qui profite de sa position pour emmerder les bons français attachés à leur histoire et à leurs traditions…

  24. Il n’y a pas d’autres priorités dans sa circonscription?
    Est ce que cela entre dans le cadre de son travail de députée?
    De tout cœur avec vous.

  25. encore une qui s’imagine tout permis ,mais la fin de la partie va être bientôt sifflé …. et vite j’espère

  26. Pourquoi ne pas choisir une blanche pour jouer la Vénus Hottentot, Ella Fitzgerald ou Joséphine Baker, ou même Michelle Obama, ça passerait moyennement, surtout en Afrique, enfin je ne sais pas s’il y a des théâtres en Afrique, mais bref, c’est complètement absurde un tel procès, Jeanne d’Arc incarne la défense de la France historique, celle qui est justement enracinée par sa chair dans son terroir ancestral, la mise en scène du choix de l’actrice comme le cinéma que représente cette poursuite judiciaire, qui a dû avoir du mal à accoucher, vu le délai, sont quant à elles évidemment des attaques en règle contre la subsistance de cette France originelle et charnelle à laquelle tant d’entre nous sont encore attachés et dont certains s’amusent avec sadisme à déchirer le lien, avec tant de hain

    • oui et si Guillaume tell Suisse devenait noir ou Arabe,voir la tete du peuple Suisse,aux armes citoyens.

      • Aujourd’hui la réalité historique pour nos diffuseurs de la bien pensance n’est pas obligatoire! Lancelot est devenu noir, ainsi que César et même Achille dans la guerre de Troie! Souvenez-vous du docteur Knock « Bizarre, comme c’est bizarre » avec un Omar Si affligeant qui se prenait pour Louis Jouvet ! Même Spartacus devient noir alors que l’immense majorité des esclaves étaient blancs! C’est à la mode ! Il faut se tourner vers des historiens noirs pour avoir une idée de la réalité alors même qu’ils sont rejetés par des intellectuels et des politiques blancs soumis à la doxa bien pensante!

    • Il faut déjà un minimum de réalisme, sinon pourquoi faire une reconstitution ? Rien de raciste là dedans. A ce compte-là, trouver étrange que Jeanne d’Arc soit incarnée par un homme, peut être est-ce du sexisme ?

    • Soljenitsyne: »Quand on veut détruire un peuple, il faut d’abord détruire ses racines ».
      Nos « élites » (sic), leurs suppôts , leurs sicaires et leurs séides, s’y emploient activement .Le racisme anti-Blancs, anti-Français,anti-chrétiens s’affirme de plus en plus violent, de plus en plus virulent ,accompagné d’une mise en accusation permanente de la France et des Français, coupables de tous les maux, y compris, parmi les dernières niaiseries à la mode, de polluer la planète entière.

    • Cette résolution n’est pas choquante en soi. Comme vous dites, elle est un peu restrictive.

  27. Bien d’accord avec vous, M. Gomez.
    Le « sous-chien » est devenu un citoyen de seconde zone dans son propre pays.
    Il doit subir les insultes et les appels au meurtre de rappeurs haineux, les propos méprisants de « minorités » discriminées positivement qui lui crachent dessus.
    Mais il n’a pas le droit de dire ce qui se passe sous peine d’être traîné devant un tribunal.
    Cela aussi doit cesser

  28. Ce qui est également choquant c’est que le choix de Jeanne d’Arc soit décidé et imposé par n’importe quelle personnalité lambda qui détient un minimum d’autorité.
    Avec le mouvement actuel des gilets jaunes c’est bien ce genre d’autorité qui devrait changer … La dictature est à tous les étages !

  29. Il faut être gravement atteint psychologiquement pour voir dans ces deux papiers un appel à la haine !!! Ceci dit, nous sommes dans une dictature…

  30. Et le fameux Camille Mortenol à qui Mac Mahon déclara:  » C’est vous le nègre ? Et bien continuez ! » (S-e à être le major de la promo de polytechnique), comment l’incarner par un blanc, alors que le Maréchal le distingua d’emblée par sa couleur ?

  31. Mathilde a toute sa place parmi nous !!! il est honteux et monstrueux de faire de la peine a une petite bien intégrée a notre mode de vie pour une histoire de métissage ….il y a des bien blanches ,des bien de chez nous qui de part leur moralité ne valent absolument rien . Le président Shangor marié a une normande a été une des gloires de l’académie française devrions nous interdire a leurs enfants s’ils en ont la capacité de suivre le meme chemin que leur pere ? Je prefere une jeanne d’Arc bronzée comme Mathilde qu’une jeanne d’arc « femen » bien blanche

    • le probleme Dupond n’est pas sa couleur, c’est le POURQUOI elle a été choisie….pour rassembler les « colorés » et les faire participer à cette féte…en gros, ces colorés se foutent de nos traditions et fetes populaires, et il faut les inciter à y participer pour qu’ils s’impliquent et s’intégrent à notre culture….c’est ça le drame !!!! la raciste c’est bien cette élue !! et non Mr Gomez !

      • geronimo
        Que Mathilde soit née à Paris, d’une mère d’origine polonaise et d’un père d’origine béninoise n’a aucune importance, pour elle c’est un «
        rêve qui se réalise » et elle a encore du mal à accepter ce bonheur
        ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
        Personnellement je me verrais mal dire a une petite a peine sortie de l’enfance  » tu ne peux pas représenrer j’anne d’arc ta peau est trop noire » il y a peut etre des gens sans coeur capable de le dire ….moi c’est non !!! surtout sachant sa mere polonaise et l’amour que la pologne a toujours porté a la France .Lorsque J BAKER aidait la résistance on ne la trouvait pas trop bronzée

        • Je pense qu’il y a des peines plus grandes dans la vie que de s’entendre dire qu’on ne correspond pas au « casting »… Quelqu’un d’intelligent peut l’admettre. Et si l’élue 2018 était aussi « bien » qu’on a voulu le démontrer pourquoi ne l’aurait-elle pas compris ? Vous cherchez midi à 14 heures pour nous dire une fois de plus que des Françaises sont moins dignes d’incarner notre héroïne nationale qu’une métissée ! Y en a MARRE de ces discours !!!

      • Quel rapport ? J. Baker a fait son choix de rentrer dans la résistance parce qu’elle était bien dans notre pays : bon accueil, etc… Pourquoi n’aurait-elle pas voulu défendre ce qui avait de l’importance à ses yeux, de défendre ce qui contribuait à son bonheur ? Comme pour beaucoup d’étranger d’ailleurs !

        • Et quel rapport entre Joséphine Baker et Mathilde- Jeanne d’Arc ?
          Il ne faut pas tout mélanger.

    • Là n’est pas la question;vous déplacez le problème.Que direz-vous lorsqu’un film sur Joséphine Baker fera appel à une comédienne blonde aux yeux bleus et au teint « de lys et de rose » ?

      • Impossible en l’état des choses! Des associations s’y opposeraient immédiatement et la lâcheté ambiante du milieux artistique trouverait cela indigne! Mais bonne question…(sourire)

      • La petite mathilde a été choisi a des fins politiques calculées il me semble et au fond de son coeur elle y a vu beaucoup de bonheur ….vous voulez que moi qui ai l’age de faire son grand pere j’aille lui dire ce n’est plus possible car tu a été recruté pour faire raclage de fond de tiroir ….ce n’est plus possible tu es presque noir . Si l’humble bergere de Domrémy revenait sur terre elle serait peut etre la meilleure amie de cette petite !!

        • C’est avec des arguments comme les vôtres, dans la compassion bébête que nous courrons à notre perte ! A ce stade ce n’est d’ailleurs plus de la compassion mais de la démission, de la collaboration. Désolée.

        • .. Quant à faire « de la peine à une petite bien intégrée », avez vous songé à celle qu’a pu éprouver la jeune fille qui aurait dû être désignée à sa place,
          s’il n’y avait pas eu « discrimination positive » ?

    • Mathilde a sans doute « toute sa place parmi nous ».
      Mais pas à celle de Jeanne d’Arc, c’est tout.

  32. A quand un Blanc dans le rôle de Martin Luther King ( ou d’autres leaders noirs)? Les idéologues qui refusent de voir et d’admettre l’histoire telle qu’elle est sont stupides car leur approche est contre productive et cela ne sert pas leur cause.

  33. Dans ces deux articles il n’y a rien qui justifie un procès.

    Cette femme sera déboutée.

  34. ABSOLUMENT d’accord, Manuel !!

    Jeanne d’Arc était blanche, pas métisse !!!

    Le dany boon dans le rôle de mandela, tu verrais un peu les associations soit disant contre le racisme – en fait, dans un seul sens – qui ferait un procès au réalisateur et au producteur d’un film avec de tels choix d’acteurs…

Les commentaires sont fermés.