Plainte du Mrap contre Christine et Philippe traitée en 24 heures : la piste Taubira ?

 taubira

J’écrivais hier ma stupéfaction devant la vitesse avec laquelle la plainte contre Philippe Bescond-Garrec et moi avait été traitée en me demandant s’il fallait y voir la marque d’un bras particulièrement long…
http://resistancerepublicaine.eu/2015/saint-nazaire-meme-pas-24-h-pour-instruire-une-plainte-du-mrap-contre-philippe-bescond-garrec-et-christine-tasin/
Je cherche des pistes…
Je découvre incidemment que Taubira sera à Saint-Nazaire jeudi prochain eraitpour visiter le collège Jean Moulin en compagnie du Maire de la ville David Samzun et « parler racisme dans les écoles« …. De là à voir un lien avec le Mrap et sa plainte… puisque c’est apparemment le Mrap qui est chargé par la ville d’organiser la traditionnelle semaine d’éducation (entendez rééducation) contre le racisme.
EDUCATION-RACISME-VERSO-FLYER-1-15-6b256
Où l’on remarque que le Mrap travaille en étroite collaboration avec la Mairie et le recteur, ayant portes ouvertes dans les salles municipales et les collèges…
Sources : http://mrap-saintnazaire.org/spip.php?article229
Je n’ose imaginer que les bons militants du Mrap auraient prévenu le Maire de l’offense faite à leur invité islamophile Liogier par Résistance républicaine. Impensable avec des gens qui se disent de gauche et attachés à la liberté d’expression.
Je n’ose imaginer que le maire socialiste de Saint-Nazaire aurait décroché son téléphone pour appeler sa copine Taubira. Impensable avec des gens qui se disent de gauche et attachés à l’égalité de tous devant la loi.
Je n’ose imaginer que le Ministre de la Justice aurait décroché  son téléphone pour appeler et le procureur de Saint-Nazaire et son collègue de l’Intérieur pour que ce dernier demande à ses policiers de mettre le turbo. Impensable avec des gens qui se disent de gauche, opposés au x privilèges et incapables d’outre-passer leurs droits.
Je n’ose, mais faute de grives… Je dois me rabattre sur le menu fretin et laisser mon imagination vagabonder…
Si le ministre de la justice en personne intervient pour s’effrayer de petits articles sans prétention parus sur Résistance républicaine, c’est nous faire beaucoup d’honneur, mais c’est, surtout, montrer à quel point le pouvoir et ses manipulations s’effritent, c’est, aussi, montrer leur peur panique à l’idée que d’autres puissent dire la même chose que nous et répandre dans la population une vérité dont ils ne veulent pas entendre parler. C’est, encore, montrer leur ego surdimensionné, leur arrogance et leur orgueil qui les pousse à nier absolument tous les héritages de 1789, puisqu’ils reprennent à leur compte, pour la ressusciter une féodalité que le peuple français avait abolie.
Cet épisode, d’ailleurs, nous remet en mémoire celui des 8 et 18 janvier quand le préfet de Paris, sur la demande du Ministre de l’Intérieur Cazeneuve en personne avait interdit les deux manifestations que Riposte laïque et Résistance républicaine avaient prévu d’organiser.
Après Cazeneuve, Taubira… Quelel sera la prochaine étape ? Des lettres de cachet ? Ils n’ont pas encore reconstruit la Bastille mais ils vont bien trouver l’équivalent.
Le pitoyable et déplorable spectacle de nos gouvernants paniqués et prêts à tout ne nous rassure pas, c’est le moins que l’on puisse dire.
Christine Tasin
image_pdf
0
0