Plainte pour génocide des Français contre Macron et son administration

« Plainte pénale pour génocide des Français contre Macron, ses ministres et son administration »

(Publié par Gaia – Dreuz le 3 décembre 2020) 
https://www.dreuz.info/2020/12/03/plainte-penale-pour-genocide-des-francais-contre-macron-ses-ministres-et-son-administration/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

Je me permets, exceptionnellement, parce que la chose me semble d’une importance capitale à l’heure où se décide notre survie et qu’elle concerne tout notre pays, notre peuple, notre présent et notre futur à tous, de relayer une information de nos amis de Dreuz.Info.

Je crois que c’est notre devoir à tous de faire corps et d’être solidaires contre la dictature qui est en train de préparer notre disparition.

Laurent Droit.

_____________________________________________________

Après les saisies chez divers ministres ou anciens ministres (Edouard Philippe, Olivier Véran, Agnès Buzyn), ce 1er décembre, une plainte au pénal pour « génocide du peuple français » a été déposée par Mme Bonny, ancien médecin militaire aux maladies infectieuses, contre le président de la République, ses ministres et son administration.

La plainte a été transmise en français avec traduction dans six autres langues : allemand, anglais, espagnol, italien, danois, néerlandais.
Mme Bonny, la plaignante, encourage chacun à adresser copie de cette plainte à son député et à son sénateur.

***

La plainte complète est reproduite ci-dessous :

À Mesdames et Messieurs les parlementaires, à Monsieur François Molins, Procureur général près la Cour de cassation, à Monsieur Rémy Heitz, Procureur de la République près le tribunal judiciaire de Paris.

Je soussignée, Madame Marion BONNY, née le 9 décembre 1980 à Nice (06), de nationalité française, thérapeute domiciliée xxxxxxx.

Ancien médecin militaire formée aux maladies infectieuses et à la prise en charge de catastrophes sanitaires. Après une blessure de guerre j’ai été réformée le 14 juillet 2020, à cause de mes séquelles d’un syndrome de stress post traumatique, suite à une mission de cinq mois en Afghanistan.

Après huit ans de psychothérapie, je me suis spécialisée dans la prise en charge des traumatismes psychiques. Désormais je n’exerce plus la médecine. Je préfère, dans ma thérapeutique, faire le lien que je crois essentiel entre l’histoire émotionnelle du patient et la survenue d’une maladie, car l’environnement socio-économique et le contexte émotionnel sont des facteurs importants de notre état de santé global.

Forte de mon expérience, je veux contribuer à mettre un terme aux abus du gouvernement dans le cadre de la crise sanitaire, épidémie ou pandémie dite du « coronavirus », puis du « covid-19 ».

La population de notre pays subit depuis le mois de janvier 2020 une insupportable persécution faite de terreur alimentée par des informations floues ou contradictoires et par des mesures en tous sens : « gestes barrières », masque déconseillé puis obligatoire, confinements à échelle variable, couvre-feu, obligation de rester chez soi sans soins en cas de symptômes, drame des EHPAD, fermeture administrative des magasins, des bars, des restaurants et des dancings, des cinémas et des théâtres, interdiction de se réunir, mises au chômage, travail et enseignement à distance etc.

Cela se paie d’une épouvantable casse économique, sociale, culturelle, spirituelle, éducative et scientifique. Toutes ces mesures sont sources de traumatismes psychiques qui auront toujours plus de conséquences (isolement, violence, burn-out, dépression, intoxications médicamenteuses, usages de stupéfiants, suicide). En particulier, les jeunes générations sont privées d’un accès au savoir qu’elles ne rattraperont jamais, et spécialement les tout petits sont en danger, parce qu’ils sont privés de phases essentielles à l’humanisation (depuis leur premier souffle jusqu’aux années d’apprentissage de la parole et de la socialisation).

L’argument du protocole sanitaire doit être sérieusement interrogé. Nombre de scientifiques se sont élevés, en vain, contre l’absurdité des mesures prises. Derrière l’irresponsabilité d’un appareil administratif aveugle, il ne faut écarter ni l’œuvre de corruption d’une industrie pharmaceutique orientée exclusivement par la soif de profit, ni la possibilité de la volonté délibérée d’un ennemi invisible qui se sert de la crise sanitaire comme d’un prétexte.

Il est nécessaire d’établir ce fait par une enquête indépendante, sérieuse et objective, notamment en clarifiant les conflits d’intérêts entre gouvernants, administratifs et lobby pharmaceutique.

Parmi les nombreuses infractions en cause, la principale et la plus claire à établir est celle qui figure à l’article 211-1 du code pénal :

Constitue un génocide le fait, en exécution d’un plan concerté tendant à la destruction totale ou partielle d’un groupe national, ethnique, racial ou religieux, ou d’un groupe déterminé à partir de tout autre critère arbitraire, de commettre ou de faire commettre, à l’encontre de membres de ce groupe, l’un des actes suivants :

– atteinte volontaire à la vie ;

– atteinte grave à l’intégrité physique ou psychique ;

– soumission à des conditions d’existence de nature à entraîner la destruction totale ou partielle du groupe ;

– mesures visant à entraver les naissances ;

– transfert forcé d’enfants.

Le génocide est puni de la réclusion criminelle à perpétuité.

C’est pourquoi :

Vu que d’après l’article 68 de la Constitution et la Loi organique du 24 novembre 2014, dans le cas de manquement aux devoirs d’un Président de la République manifestement incompatible avec l’exercice d’un mandat, une Haute Cour peut prononcer la destitution du chef de l’Etat. L’initiative de cette procédure appartient à un dixième des parlementaires de l’une ou l’autre chambre qui déposent sur le bureau de leur assemblée une proposition motivée de résolution portant mise en accusation et tendant à la réunion de cette Haute Cour.

Vu l’article 68-2 de la Constitution du 4 octobre 1958 et les articles 13 et suivants de la loi n°93-1252 du 23 novembre 1993 sur la Cour de justice de la République, étant donné que pour la saisine de la Cour de Justice de la République, s’agissant de la responsabilité de ministres, le procureur général près la Cour de cassation peut agir d’office.

Vu l’article 40 du code de procédure pénal et la compétence des magistrats judiciaires, s’agissant de voie de fait et de crime commis par des fonctionnaires dans l’exercice de leurs fonctions.

J’ai l’honneur de porter plainte, en tant que victime individuelle directe, contre le chef de l’Etat, contre ses ministres et contre son administration, et par conséquent, la chaîne de commandement et la spécialisation des procédures commandant une action triple,

De demander :

Aux parlementaires, de prendre l’initiative de déposer une proposition de résolution portant mise en accusation du président de la République, Emmanuel MACRON,

À Monsieur le Procureur Général près la cour de cassation, de saisir d’office la Cour de justice de la République concernant les Premiers ministres, les ministres de la Santé et de l’Intérieur en exercice depuis janvier 2020 jusqu’à aujourd’hui. Nommément Madame Agnès BUZYN et Messieurs Edouard PHILIPPE, Jean CASTEX, Christophe CASTANER, Gérald DARMANIN, Olivier VÉRAN ainsi que tous ceux dont l’enquête déterminera la responsabilité,

À Monsieur le Procureur de la République, d’ouvrir une enquête afin de déterminer les négligences et les intentions, et, en fonction des résultats de cette enquête, de requérir les mises en examen nécessaires.

Sous toutes réserves
Le 30 novembre 2020
Marion BONNY

***

Madame ou Monsieur le sénateur …………………
Palais du Luxembourg
15, rue de Vaugirard
75291 PARIS Cedex 06

Madame ou Monsieur le député………………
Assemblée nationale
126 rue de l’Université
75355 Paris 07 SP

Monsieur le Procureur près la Cour de cassation………………
Cour de cassation
5 quai de l’Horloge – TSA 19201
75055 Paris Cedex 01

Monsieur le Procureur de la République………………..
Parvis du Tribunal de Paris
75017 PARIS

image_pdf
0
0

34 Commentaires

  1. Très bien, mais cette plainte n’aboutira pas. Elle est irrecevable car les infractions criminelles invoquées seront requalifiées par un Procureur de la République. Et soyez sûrs qu’aucun « Proc' » ne prendra le risque de faire suivre une telle plainte comme il doit en arriver quelques une par semaine depuis cette crise du Corona-circus. Au-delà de cela, un Président de la République en exercice ne peut être traduit devant la haute-cour de Justice, « qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat ». Et quel magistrat reconnaitra cela de macron ?? Déjà en 2019 avec les GJ, l’art.68 de la Constitution a été évoqué, mais aucun parlementaire n’a osé s’en servir. La gamelle est trop bonne…..

  2. vous appelez son comportement « des bétises » ? bravo !! retournez devans bfmtv seul ce média semble vous convenir

  3. On ne peut qu’applaudir ! Mais au delà ?
    Dossier bien constitué, bonnes références légales,
    Mais quel Député voudra associer son Nom à une telle action Historique ?
    Tel Philippe Egalité pour Louis XVI ?
    60 ? Seulement 10 % ? Et ils représentent le Peuple ?
    Pauvre Peuple !

  4. Sur RTL ce jour. Les vieux cobayes apprécieront sûrement les propos de Marion Maréchal – Le Pen qui déclare « ne pas être une personne à risque »!
    Covid et répression des Français:
    Notez le silence assourdissant contre la dictature du masque et du vaccin de Marine, Marion et Jean-Marie Le Pen, alters ego de Jean-Luc Mélenchon. Le RN et les Insoumis sont bien les deux béquilles de Macron!
    Silence aussi du Gl Martinez.
    Seul Florian Philippot se montre un résistant très courageux et a l’étoffe d’un homme d’Etat https://youtu.be/__EOEZB77Fk

    • Jean-Marie Le Pen a toujours dit que les mesures prises (confinement entre autres) étaient exagérées.

  5. A ceux qui ne savent plus s’il faut hair le gouvernement, hair la police ou hair les manifestants, je pense que maintenant tout sera bon pour détruire ce système diabolique, comprenant en vrac, tout le gouvernement et ses représentants (policiers achetés, etc.) Comprenez que dans une guerre il n’y a que 2 camps : les « pour » et les « contre ». Tout ce qui est indécis, est fusillé. Et c’est ce qui est en train de se passer, là, sous nos yeux.

  6. France PAYS DE LA GASTRONOMIE ??? On se demande ce qu’attendent les restaurateurs pour ouvrir ? Qu’il ne reste plus d’ouvert dans la France entière après Macron le mangeur de cordon bleu QUE des Kebabs et des Mac Do ? OU SE TROUVE LA REVOLTE DES GRANDS CHEFS ??? C’est bien beau de venir faire sa REPRESENTATION à la télé, il serait plus URGENT de mettre VOTRE notoriété aux services des PETITS qui crèvent sous vos yeux pendant que vous, vous avez encore l’argent nécessaire pour tenir le coup !

  7. A force de vivre et de se prendre pour les CEAUSESCU, les Macrons vont en subir la FIN et tout ceux qui rampent à leurs pieds avec !

  8. Et puis, Astérix, vous ne l’avez peut-être pas remarqué, mais ce texte n’est pas de moi…!!!

  9. Astérix, mauvais pseudonyme, car le vrai Astérix aurait défendu son pays contre un traître comme Macron sans doute à la solde des Romains !!!

  10.  » DES BETISES  » Ce sont les enfants qui en commettent, Macron lui c’est le génocide du peuple français de SOUCHE qu’il a entrepris de faire, afin de transmettre le pouvoir aux frères musulmans. Il n’aura pas une tape sur la main MAIS un passage obligateur devant les tribunaux pour répondre de ses actes de destructions. Il serait grand temps que vous ouvriez les yeux sur l’état du pays depuis que Macron en A PRIS LE POUVOIR en 2017, car s’il magouille encore les prochaines élections avec ses riches amis, ça va vous faire tout drôle d’être OBLIGE de préparer vos valises n’ayant rien vu venir avant !!!

  11. Plainte pénale… selon quelle procédure ?
    Même si cela était possible, il faudrait au moins 10 ans pour que cela aboutisse, et encore, sans garantie de succès.

  12. il y a quelques mois c’est une dénonciation avec plainte au tribunal pénal international qui allait, c’est sûr, nous débarrasser du roquet présidentiel … et puis, plus de nouvelle. Je crois qu’il faut arrêter de faire croire qu’on peux faire quelque chose contre la tyrannie actuelle.

  13. je crains que la votre ne soit déjà réservée dans la file d’attente des moutons pour l’abattoir …

  14. Vicieux surtout …et imbu de Iui meme …..et pour un pretentieux c,est merveilleux la France baillonnee et malade qui attend son baratin et sa parlotte au nom de la liberation .c,est jouissif !!!! N,est ce pas ….non a son vaccin ….et non aux eventuelles sanctions ….

  15. Il est plus qu’urgent pour le peuple français de se débarrasser de Macron et de ses pourritures qui sévissent à tous les niveaux de l’état !
    Ceci dit la tâche sera rude car ces crevures se sont infiltrées et installées dans tous les administrations !

    • pire,9 milliardaires,amis de macron,ont rachetes tout les mediats et la presse,BFM a aide macron a etre elu,BFM desinforme et lave le cerveau aux francais,des documentaires contre MARINE LE PEN,chaque semaine,leurs devises,quand on tiends les mediats,on tiends le peuple,la france est devenue une democratie totalitaire,

    • S’agissant de macron, stade anal pipi caca est tout à fait logique, puisque c’est un sadique!

  16. 2ëme plainte contre ces assassins ! La1ère émane d’une avocate du barreau de Paris .il faudra réhabiliter le bagne de Cayenne !

  17. J’ai développé moi même l’argumentaire permettant d’incriminer Macron et ses séides pour crimes contre l’humanité, incluant le génocide sanitaire et les énucléations, mutilations et gazages des Gilets Jaunes. Mais d’après les juristes consultés, il faudrait (sauf insurrection populaire ou putsch) attendre la fin de son mandat pour l’arrêter et le déférer à une cour d’assises en France, ou en cas de réticences d’une justice politisée, à la cour pénale internationale.
    Restaurer par référendum une cour de sûreté de l’Etat où il serait accusé de haute trahison, en plus de ses autres forfaits, est aussi une hypothèse intéressante.
    https://fascismedefrance.blogspot.com/search/label/4%2F%20Manu%20un%20dictateur%20en%20culottes%20courtes

    • Votre article est très bien. J’ai essayé de le partager sur FB, mais il a été rejeté. Je pourrai éventuellement le citer dans un de mes prochains articles sur RL.

  18. Je garde en mémoire cet énorme mensonge distillé par tous les médias, par toute la caste scientifique de l epoque lors de la catastrophe de Chernobyl ou ils nous ont délibérément mis en danger en dissimulant la vérité sur la contamination de tout le pays Le seul pays européen a n avoir pas distribué les cachets pour protéger le peuple. Et ils voudraient encore qu on leurs fassent confiance tous ces menteurs patentés. Chernobyl fut un scandale de dissimulation. Et Mitterrand y a largement contribué

    • Et ca c’est bien réel. Les russes n’ont pas aidé à comprendre l’ampleur des dégats, mais les gouvernements europeens, dont français, on clairement mentit.

    • Absolument de votre avis… car oui il y a eu un scandale d etat deja en 86 !
      Mitterrand ne tenait pas à ce qu’une trop grande publicité fut donnée à cette affaire qui portait atteinte au programme nucléaire français et apportait de l’eau au moulin des écolos ; enfin il n’entendait pas non plus mettre en difficulté Mikhaïl Gorbatchev dont il soutenait la politique de la perestroïka. C’est pourquoi Miteux faisait preuve de la plus grande « discrétion » avec ses copains cocos…

  19. Génocide rien que ca. Je l’enverrai expliquer ça aux arméniens, aux juifs ou aux victimes des khmers rouges. A croire que les gens sombrent dans la folie. Mais qu’elle pose sa plainte si ca lui chante à cette pauvre femme…

    • Un génocide c’est « la destruction totale ou partielle d’un groupe national, ethnique, racial ou religieux ; sont qualifiés de génocide les atteintes volontaires à la vie, à l’intégrité physique ou psychique, la soumission à des conditions d’existence mettant en péril la vie du groupe, les entraves aux naissances et les transferts forcés d’enfants qui visent à un tel but. »
      (def Larousse)

      Nous sommes donc dans ce cas : euthanasie par rivotril et autres des « vieux », avortements 1 j avant la naissance, atteintes à l’intégrité psychique, soumissions à des conditions d’existence….Christianophobie….

      Vous voulez d’autres exemples???

    • idiote!! vous auriez du regarder l’émission sur le scandale de l’amiante ,il aura fallu plus de 20 ans pour que l’on ait une partie de la vérité , ce que nous vivons aujourd’hui avec les laboratoires est l’exacte reproduction du meme schéma  » le fric à n’importe quel prix  » meme notre santé

    • il y a crime quand même, le massacre des gilets jaune, parmi les victimes se retrouvant avec des blessures de guerre, des jeunes, une dame âgée tué par une grenade de la police, mains et yeux, pieds arrachées, qui n’existent plus, les anciens piqués dans les ehpad et mis nu dans des housses, dans la morgue improvisé à Rungis, interdiction de voir leurs familles, les masques sur les français dont les enfants, les gens malades d’autres maladies qui sont morts, les gens malades du corona non soignés, les naissances des bébés français, l’avortement autorisé à plus de 9 mois de grossesse, un bébé peut naitre à 7 à 8 mois, étant entièrement formé, donc ce sont des crimes…..

Les commentaires sont fermés.