Planning familial : « Transphobie crasse » ou propagande insupportable ?

Dans une récente video de BFMTV, monsieur Ali Aguado, militant transgenre, ayant donné naissance à une fille en 2019, vient nous parler de sa « pater-maternité » et de parentalité, selon ses critères…

Si ce monsieur a pu mettre un enfant au mode, c’est qu’en 2019 Iel était encore une femme.

L’individu, peu avenant, n’incite pas  à la sympathie quant à sa cause, évoquant d’emblée une «transphobie crasse»… Ce qui est aussi fort déplaisant dans les propos de ce monsieur c’est ce besoin de culpabiliser ceux qui ne sont pas comme lui, lesquels sont plus que très largement majoritaires.

Qu’il s’assume mais ne nous demande pas de l’assumer. Il a la chance de vivre dans un pays très libéré et très libéral en matière de changement de sexe. Il est beaucoup d’ailleurs, dont les pays musulmans, où il aurait énormément d’ennuis…

“Une personne enceinte reste une personne enceinte, que ce soit une personne trans ou une femme cisgenre », précise-t-il.

Jusqu’à la prochaine novation, et preuve contraire, seule une femme peut être enceinte, peu importe le vocabulaire et les inventions terminologiques.

Planned Parenthood, organisme américain de parenté planifiée, fut critiqué après avoir lancé une campagne publicitaire en mai dernier mettant en vedette un homme transgenre «enceinte». “En planification, on sait que les hommes peuvent aussi être enceintes”, pouvait-on lire sur leur affiche.

A force de se caricaturer, Planning familial en tête avec son affiche ridicule, tous ces lobbys, sous-lobbys et autres groupuscules ne perçoivent plus à quel point ils excèdent des gens, jusque-là totalement indifférents à leur choix et inclinations. Désormais, pour le  Planning Familial,  « le sexe est un construit social », que « le sexe est un spectre », qu’un homme gay « peut avoir une vulve », qu’un couple de lesbiennes peut être composé d’une femme et d’une femme trans (c’est-à-dire un mâle), incitant aussi à ne plus utiliser les mots « mâle » et « femelle ».

Dans son délire, le Planning familial utilise des termes comme « personne menstruée », ou « personnes qui ont un utérus » pour définir les femmes… Perdant toute crédibilité le Planning n’est plus qu’un organisme militant pour des causes marginales… Intervenant en milieu scolaire, il y a tout à en redouter… Et c’est aux parents qu’il revient désormais de surveiller les contenus pédagogiques et conférences scolaires, s’ils veulent éviter à leur progéniture des discours n’ayant rien à voir avec la culture générale.

Il va de soi que la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Isabelle Rome, a immédiatement apporté son soutien à l’homme enceint du Planning Familial :

“Le Planning familial est une association historique essentielle pour les droits des femmes et l’accès à la contraception et à l’IVG. J’en soutiens pleinement l’action.”  Comme si ce fut un problème urgent et majeur.

Depuis 2018 et sa célèbre fête de la Musique à l’Élysée… Avec force lois, subventions, interventions… Macron offre à la transidentité une visibilité et des budgets sans corrélation aucune  avec  sa place dans la société française, qui ne peut qu’interpeller.

Est-ce pour nous confirmer que la première dame de France est bien un Brichel ?

Daphné Rigobert

https://www.youtube.com/watch?v=W1nKY7U4B60

image_pdfimage_print

24 Commentaires

  1. Le planning familial serait-il en même temps en « délire » quand il dit qu' »un homme peut être enceint », et étendard du « progrès », de la « liberté » et de « l’humanisme » quand il milite et oeuvre à toujours plus de meurtres des petits innocents à naitre ?????
    Non, ce sont les mêmes !!!!!
    Alors pourquoi seraient-ils dans la « lumière et l’humanisme » pour l’avortement et dans le « délire » pour les débilités LGBT ? C’est bien la preuve que l’avortement est une abomination au même titre que ces délires LGBT.

    • C’est la preuve de rien du tout ! Si un fou a soif et boit, dira-t-on que boire est une folie ? Ça frise le sophisme…

  2. Tous des cinglés ! qu’ils fassent ce qu’ils veulent mais ne nous cassent pas les c……

  3. mince alors tous les hommes que je connais qu’ils ne veulent à aucun cas à être enceints il faudra que je change d’amis dare dare , on n’est plus à l’heure

  4. Là pour le coup, la sécu est bien emmerdée. Aucun texte de loi n’a prévu ça :

    En Bretagne, devenu homme à l’état civil depuis 2021, Matt, 24 ans, est tombé « enceint », il va bientôt accoucher mais doit suspendre son traitement hormonal, trop risqué pour le fœtus, et renoncer à son apparence masculine naissant.

    https://www.fdesouche.com/2022/08/24/en-bretagne-devenu-homme-a-letat-civil-depuis-2021-matt-24-ans-est-tombe-enceint-il-va-bientot-accoucher-mais-doit-suspendre-son-traitement-hormonal-trop-risque-pour-le-fo/

  5. PPPPPFFFFFF !!!!!!
    Je ne sais pas jusqu’à quel niveau de débilité l’on va encore pouvoir descendre, en France, mais là, je trouve que c’est déjà pas mal…
    A quand la promotion de la zoophilie; en attendant celle des relations sexuelles avec les plantes (ça fera plaisir aux écolos) (essayez avec des orties; vous me raconterez ensuite comment c’était)…

    • Vivement que la nature se venge et éradique totalement l’humanité. Elle n’a plus sa place dans l’univers et à fortiori sur la planète terre.
      La planète doit se débarrassé de cette merde d’humains dégénérés. Elle a fait une expérience, elle a raté, donc table rase et on recommence à zzro

    • Tout ces LGBT etc… Voudraient nous imposer avec la complicité des pouvoirs et leurs journaleux que cette folie homo et LGBT etc… sont de l’ordre de l’évolution de l’humanité, hors , même un athée pourrait aller voire dans la Bible et comprendrait que l’homosexualité n’est pas une évolution que cela à existé depuis des millénaires et que même dans les 10 commandements ont peut voire que le Dieu de la Bible , Yahweh , condamne ces pratiques et que nous sommes en fait en fin de ce système de domination de l’homme par l’homme, inspiré du diable, Et que lui, voyant sa fin approchée à grand pas met le paquet pour entraîner un maximum d’humains dans sa chute, et la décadence morale a toujours été un de ses nombreux instrument. Evidemment les hommes ne voulant pas entendre parler de ça préfèrent se perdre en conjoncture futiles mais qui leur donne le sentiment d’exister.

  6. d’où les dangers de trop « fumer la moquette » : les HP ne seront plus assez grands pour recevoir les dégénérés toujours plus nombreux

    • d’autant-plus que les moquettes en matières synthétiques sont bien plus mortelles que la laine pure…

  7. Un homme ne peut pas être enceinte, sauf dans un film très rigolo avec Marcello Mastroianni.
    Qui croit à ces conneries?

    • Personne ne le croit mais beaucoup de moutons dégénérés voudraient se forcer a croire que c’est possible ou pourrait être possible grâce à la science , juste pour avoir l’air d’être évolué alors qu’il n’y a absolument rien d’évolution là-dedans. aléa jacta es ! Les humains sont leur propres instrument de leur décadence et de leur fin.

  8. on attend avec impatience les procès que ne vont pas manquer de faire certains enfants à leurs « parents dégénérés » quand ils sauront les conditions dans lesquelles ils sont venus au monde – idem pour les enfants issus de pma pour les femmes, quand ils rechercheront leur père biologique – quant à la ministre d’état, bien atteinte elle aussi, elle n’a pas manqué de sortir le sempiternel couplet de « l’extrême droite » face aux légitimes réactions des gens civilisés

  9. N’importe quoi ! C’est pas de transphobie crasse mais c’est la réalité biologique qui prime sur la folie deconstructrice des progressistes sur la famille. Chez BFMWC la propagande c’est leur métier !

    • si les hommes se mettent à etre aussi enceint la surpopulation mondiale sera encore plus explosive

Les commentaires sont fermés.