Pleine aux as, la CGT n’a plus d’adhérents

Publié le 2 janvier 2018 - par - 34 commentaires - 2 369 vues
Share

A force de s’éloigner de son coeur de métier – la défense des salariés – l’auto proclamée première centrale syndicale de France a du plomb dans l’aile. Mais elle a aussi beaucoup, beaucoup de pognon. Témoin sa généreuse campagne d’affichage 4X3 qui vient de fleurir sur les murs tarifés.

A force de faire bombance avec le grand patronat et de palper de solides subsides du service public, la courroie de transmission du Parti communiste (initialement PCF, pour Français), sent qu’elle va claquer. Brutalement comme une vulgaire courroie de distribution.

Si tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse, à force d’être pris pour des cruches, nombre d’adhérents ne veulent plus raquer. Le Canard enchaîné a d’ailleurs levé le lièvre, la semaine dernière. Il a titré :  En un an, la CGT a perdu 34% de ses adhérents  https://www.lecanardenchaine.fr/la-une-du-27-decembre-2017/

Faux, faux, archi-faux, ont gémi les cadors de l’appareil : 

« La CGT a comptabilisé 427.431 adhérents en novembre, en baisse de 8% sur un an, un recul lié à des « retards habituels » de cotisations, a assuré mercredi une dirigeante du syndicat, démentant catégoriquement une information du Canard enchaîné évoquant une chute de 34%. « C’est trop précoce pour donner des chiffres pour 2017, mais je ne suis pas inquiète », a déclaré à l’AFP Gisèle Vidallet, membre de la direction de la CGT… »   http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/12/27/97002-20171227FILWWW00072-baisse-de-ses-adherents-la-cgt-dement-l-information-du-canard-enchaine.php         https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/la-cgt-nie-avoir-perdu-un-tiers-de-ses-effectifs-en-un-an_1972015.html

En découvrant, dès les premiers jours de janvier, les visuels géants et l’appel massif aux adhésions, on relativisera cependant les propos de l’interlocutrice de l’AFP.

Le coûteux placard publicitaire de la CGT n’est en rien une assurance pour les travailleurs du privé 

Outre le confortable budget communication consenti en l’espèce, on relèvera une certaine malice, voire un certain mépris, pour celui qui entendrait défendre ses intérêts lui-même : « Seul, vous pouvez toujours essayer de défendre vos droits… Pour l’efficacité, c’est vous qui voyez.. » dixit le slogan.

Grotesque.

La CGT oublie de nous préciser ses taux de réussite en première instance, en appel et en cassation, l’affiche photographiée promeut la Fédération Commerces Services, Service à la Personne, et s’adresse aux salariés du particulier-employeur. C’est-à-dire en plein secteur privé. C’est-à-dire pour les Prud’hommes, exception française en Europe et obsolète dans la désormais judiciarisation professionnelle de tous les pans de la société. A combien de dossiers s’élève l’hécatombe quand un employeur ferré fait donner ses avocats pour exercer ses voies de recours? Vous ne le saurez pas.

La Confédération Générale du Travail étant par ailleurs souvent mutique sur les chances de succès en faveur du requérant, celui-ci fera bien de prendre garde, dans tous les cas de figure, à ne pas monter au casse-pipe pour la seule cause syndicale. Ou alors en toute connaissance de cause. En relisant la pub.

Sur l’autre versant, celui des affaires qui relèvent obligatoirement du tribunal administratif, instance, appel et Conseil d’Etat, les choses sont plus faciles. La CGT y est comme un poisson dans l’eau. Le gros de ses troupes est là, prêt à descendre dans la rue et pourrir la vie de l’usager https://ripostelaique.com/delegue-cgt-dair-france-vire-une-diversion-du-pouvoir-socialiste.html

Pleine aux as, la CGT manque d’effectifs

L’association Contribuables associés https://www.contribuables.org s’est penchée sur ces intouchables qui dirigent le pays, avec la complicité des gouvernants successifs. De ce constat, c’est, on l’avait deviné, la CGT qui est la première étrillée.

Qualifiée d’organisation primaire, caractérisée par l’affrontement et le sabotage (décidément), elle vit sur un bon magot : « ses ressources sont trois à quatre fois supérieures à celles des syndicats anglais ou allemands, qui comptent pourtant 5 à 10 fois plus de membres ».

Pourtant le taux de syndicalisation est en chute libre en France. Les travailleurs : « sont moins de 8%, et même moins de 3% dans le secteur privé ».

De facto, les syndicats ne sont représentatifs que de la bienveillance et des largesses des strates politiciennes : « les montants alloués aux syndicats, eux, ont été multipliés par 20. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que les syndicats ne sont financés qu’à hauteur de 3% par les cotisations de leurs adhérents ! Ils sont gavés de subventions et de fonds publics ! Chaque année, ils reçoivent 1,3 milliard d’euros. » 

Le passif de la CGT 

Fut une époque de luttes pour le rôle du travailleur dans la société de consommation. La CGT pouvait alors, et elle ne s’en est pas privée, se prévaloir de conquêtes sociales arrachées de haute lutte.

Mais ensuite ce fut la dynastie des Viannet, Thibault, Le Paon (mention spéciale) qui a succédé au clown médiatique Krasucki de la décennie 82-92.

Le nouveau chef suprême actuel, Philippe Martinez, sosie de Joseph Staline, a, lui, de plus, pris le pari hasardeux de légitimer la violence contre les policiers.

http://ripostelaique.com/cgt-philippe-martinez-dangereux.html

https://ripostelaique.com/cgt-complice-hier-sabotages-de-societe-francaise.html

Quand les adhérents de base de la CGT veulent virer leurs dirigeants pourris

https://youtu.be/khCHrzguuG4

Le tous ensemble, tous ensemble ouais semble connaître ses limites

D’abord le fonctionnaire millionnaire de la Révolution, Jean-Luc Mélenchon, a su siphonner les voix de nombre de cégestistes-communistes. L’hologramme a su aussi déboulonner Pierre Laurent. Mais marcher dans des cortèges interlopes, amalgamés d’antifas et autres casseurs, pour la cause des « migrants », a fini par devenir une mortification pour 34 % d’adhérents de la CGT.

Face aux crasses élites du PC, Mélenchon n’a eu aucun mal à assécher l’organisation stalinienne. Et depuis le parti des moribonds est, plus que jamais sous perfusion, lui aussi, d’argent public.

A l’assemblée nationale, les députés du PC avaient précisé : « les communistes n’opposent pas (leur) groupe aux Insoumis »  http://www.lejdd.fr/politique/quels-sont-les-groupes-qui-composeront-la-prochaine-assemblee-3368090  Autrement dit les communistes sont les alliés de Mélenchon, lequel est le bouffon de Macron, et les cégétistes de base font le nez.

  1. Laurent : « Mélenchon est détestable les masques tombent « 

https://youtu.be/DndNqIYArMg

https://youtu.be/DndNqIYArMg

La base de la CGT doute de plus en plus

https://ripostelaique.com/militants-de-gauche-virez-le-camarade-depute-melenchon-complice-dobono.html

Alexis Corbière : « Gloire à la CGT et à Monsieur Martinez qui tient la tranchée »

https://youtu.be/pKWSwm2NNcU

Philippe Martinez sur la CGT et Jean-Luc Mélenchon

https://youtu.be/iTXTJFipXQI

« Syndicat: corruption, dérives, trahisons », le livre qui dénonce les syndicats

https://youtu.be/bZTgf16Fxmw

Le financement et l’opacité des syndicats

https://youtu.be/Vg5bps2vAGA

Syndicats : entre 22 % et 81 % de subventions publiques

La chaire « Mutations, Anticipations et Innovations » de l’Institut d’administration des entreprises (IAE) de Paris a publié une étude sur le financement des syndicats. Un enseignement : les syndicats les plus riches sont aussi les plus subventionnés par vos impôts » :   http://www.contribuables.org/2014/12/syndicats-entre-22-et-81-de-subventions-publiques/

Enquête sur la CGT

Comment la CGT tue nos emplois. Un syndicat où l’argent public coule à flots. Des repentis témoignent.

Les Dossiers du Contribuable n°10   http://www.contribuables.org/boutique/fr/les-dossiers-et-enquetes-du-contribuable-/105-enquete-sur-la-cgt.html

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Labbé Pierre

Moi, j’trouve que m’sieur Martineche, il a la mouchetache un peu usée qui tombe et le reste ça doit bien être pareil. Y doit l’user dans ses discours et quand il embrasse les journalistes de BFM. Car la mouchetache de m’sieur Martineche ne chuche que si l’on sancerre.
Labbé.

Job

C’est bizarre d’ailleurs que ce syndicat – comme les autres – qui réclame l’ouverture des frontières ( comme si elles étaient fermées ! ) et des papiers pour tous les clandestins n’ait pas l’idée d’ouvrir SES châteaux pour les accueillir ?
http://valentin.beziau-ump77.over-blog.com/article-les-chateaux-des-syndicats-93888891.html
J’imagine bien que ces vendus , ces traîtres à la cause des besogneux , ne passent pas leurs week-end à la Courneuve ou au mieux à Park-Center parmi les gueux .

La Générale BOHL

Ils n’ont qu’à afficher près des mosquées, ils ont voulu nous remplacer, qu’ils se demm…… avec nos remplaçants!!!!!!

Marcus

Militer plus pour voler plus !
C’est le slogan de la CGT à ce qu’on m’a dit.
Ah bon c’est pas ça ? Ça doit bien y ressembler alors…..

dufaitrez

Quand les « Partenaires sociaux » sont pris au sérieux, tout est foutu !
Syndiqués ? 8 % en France, dont 5 % dans le Secteur public…
Choyés financièrement, écoutés dans d’interminables « tables rondes », on rigole !
Cancer Français dans tous les domaines ! Le Culte des Minorités !

vu de sirius

Plus d’adhérents ? vous plaisantez ? 700.000 adhérents (drniers chiffres de 2017), ce n’et pas beaucoup selon vous ? il n’y aurait même qu’1 adhérent à ce groupe de pression nuisible, ce serait un de trop! et c’est sans même parler des autres syndicats d’extrême-gauche comme SUD , la FSU et même FO (infiltrés par les trotskystes depuis l’époque Blondel). Je vous trouve hélas bien optimistes!

patphil

les gens ne votent plus aux élections syndicales, ne votent plus aux élections politiques, tant pis pour la démocratie!

Labbé Pierre

Parphil, y parle de « démocratie » quececest que s’truc là ?

Gyl

Si ils votent; Plus de 75% de participation lors des élections dans les services publics. Mais, c’est un sketch. Les responsables syndicaux sont envoyés sur le terrain 2 ou3 jours avant le scrutin faire la retape, faire pression sur les indécis, à la rigueur voter à la place des gens. Une parodie d’élections…

Stratix

Les patrons sont parfois complices car ils préfèrent une opposition brutale et stupide mais prévisible qu’une opposition intelligente qui peut traiter d’égal à égal. Aucun syndicat ne devrait être subventionné.Si les salariés payaient eux mêmes ils ne toléreraient pas la médiocrité actuelle des syndicats.

wika

Je partage votre avis, @Strafix.
Je fais partie d’un syndicat non subventionné, car considéré comme de droââte parce qu’il porte l’étiquette « apolitique », car chez nous il est évident qu’un syndicat ne peut être que de gauche
Par une gestion rigoureuse et une absence de compromission avec le gouvernement, ce syndicat existe et grossit depuis plus de 50 ans maintenant
Je suis d’avis également que les myriades d’associations qui existent dans notre pays ne devraient pas être subventionnées.
Je n’arrive pas à accepter que mes impôts subventionnent des associations ou syndicats dont je ne partage pas les points de vue

Joël(1)

Les syndicats représentent pour encore une ligne idéologique dont le GVT se sert pour faire pérenniser dans le cerveau de la population « ouvrière » les codes ancien de leur avancées sociales d’une époque bien révolue! Cependant le système essaie de faire survivre cette vision caduque mais manipulable suivant ses intérêts! Laisser le bon Peuple s’imaginer qu’il est encore défendu par une boutique nécrosé! Le FN aussi n’échappera pas à ces méthodes perverses de maintien en survie attaqué et remis en selle subtilement demain pour servir des stratégies calculés au gré des échéances qui se traduiront en finalité par une défaite programmée!

wolfred

vivre sur le dos du peuple , c’est pas beau ça !!!!!

Alsace+67

la CGT ne devrait son financement que par ses adhérents , y compris toutes les associations . Leur propre financement devrait en calmer plus d’un . Il y aurait moins de grandes gueules pour défendre la veuve et l’orphelin .Merci @ Joel vous m’enlevez le pain de la bouche !

Lys

Article à faire suivre , qui démontre l’imposture de ces parasites qui vivent grassement sur le dos des ouvriers en se foutant ouvertement de leur gueule

Claude

Très juste. Dans mon entreprise, on a un beau spécimen : grassement payé à ne rien foutre….car il a des appuis mais un sale esprit de polémique pour n’importe quel sujet….un beau parasite…..alors qu’on réduit les postes sans les services publics.

wika

Une de mes amies menacée de licenciement s’est fait élire déléguée syndicale.
La voilà tranquille, elle est maintenant indéboulonnable

Labbé Pierre

Elle est mignonne ? Elle a peut-être couchée ? C’est une façon faire une action.

Joël

Les pauvres ! Ils n’ont plus de bénévoles-cotisants pour assurer l’entretien de leurs châteaux. Exemple-type de ces parasites vivant aux crochets de la société. La plupart sont majoritairement socialos ou communistes d’ailleurs.

Gyl

Oui. Vite ! Supprimons les syndicats! Que le patron puisse enfin redevenir roi, comme avant. Que l’on bosse 7 jours sur 7, que l’on supprime les congés payés, réduise nos salaires et ainsi l’économie se redressera…

Joël(1)

C’est déjà en partie fait en plus de la désindustrialisation presque totale de la France! De surcroît le SMIC ne permet pas à un couple de vivre hormis dans sa voiture le tout en permettant avec le zèle des collabos de la CGT de participer à l’entrée et l’entretien de millions de crevards du tiers monde venus se faire prendre en charge par nos Concitoyens et ouvriers ruinés! Tous ensemble qui disaient… Sauf pour les vrais Français!!!

raskasse

Exact. Pourtant,au temps des francs,on vivait bien avec un smic;ce qui prouve bien que l’euro est une catastrophe pour les classes moyennes devenues classes à la limite de passer en classes pauvres.

Parlervrai

Et que font-ils, ces syndicats, contre le patron ? à part se dire « motivés » et « tous ensemble, tous ensemble, ouais, ouais » en brûlant des pneus avant de griller des merguez ?

vu de sirius

La CGT et SUD, qui véhiculent une idéologie gauchiste sociétale (très en pointe sur les revendications LGBT, le mariage homo, ou la défense des migrants, je ne vois pas en quoi çà concerne les travailleurs)sont plus des partis politiques bis que de vrais syndicats. La CFDT aussi , simplement moins extrémiste. Seules la CFTC , FO et les divers syndicats « autonomes », apolitiques, sont de vrais syndicats, qui s’occupent de leurs cotisants !

edgar

Arrêtons de financer ces morts-vivants … On fera des économies et une œuvre de salut public ! Ce syndicat, noyauté par les trotskistes n’a plus sa place en France. Qu’il disparaisse une fois pour toutes!

Belenos

Précision sur le « cœur de métier » de la CGT, c’est à dire son fondement historique : ce n’est pas « la défense des salariés » mais leur abrutissement pour en faire des militants communistes.

Bartabac

Mais bien sur ! Pourquoi la CGT s’est cassée la gueule cette année? Mais parce qu’avec toutes les manifs contre la loi macron (et non pas el khomri qui n’a pas participé à la moindre virgule), les syndicats, et particulièrement la CGT a démontré qu’elle n’était rien d’autre qu’une organisation mafieuse, capable uniquement de nuisance. Les problèmes à la SNCF, vous croyez que c’est un manque d’investissement? Mais bien sur que non ! Ca vient de ces connards de syndicalistes, des cheminots, qui sont gangrenés par l’incompétence crasse, doublée de corruption; comme chez Air France, ou ça fait grève littéralement la moitié de l’année, et qui fait que la boite aujourd’hui est plombée de dettes. Les syndicats sont un fléau et devraient TOUS être dissous et rigoureusement interdits.

Labbé Pierre

Les délégués de la CGT (cancer général du travail) sont pour les 9/10eme d’entre eux en mandat syndical, et pendant ce temps là, ce sont les collègues qui font le boulot. Vous l’avez entendu vous, le caporal Martinez sur les dernières mesures prises pour encore plus de précarité dans les emplois et les nouvelles modalités concernant le chômage. Le caporal Martinez attend un poste au gouvernement ou j’y connais.

myrtille

Le MEDEF a réellement réussi un coup double de maître avec la CGT, et les autres organisations gauchistes:Ils ont réussi à faire de l’anti racisme, donc l’immigrationnisme le combat prioritaire, avant la défense des travailleurs.
Donc d’une part la CGT collabore activement avec le MEDEF à faire venir d’Afrique les consommateurs dont ils on besoin.
D’autre part la CGT ne fait plus obstacle au patronnat en defendant les travailleurs. Et au cas où les travaillleurs voudraient s’exprimer, les migrants misérables sont là pour rappeler combien les salariés sont privilégié et combien leurs revendications sont indécentes.

Joël(1)

Bingo!!!! Analyse concise reflétant bien les coutumes de la CGT! Les damnés de la terre pour la cégète ne sont pas les pauvres Français qui dorment dans les tentes, dans leurs voitures, ou dans des bouges sous prétexte de discriminations « positives » les écartant de postes avec salaires décents; Mais le combat de la CGT est et reste idéologique: faire prendre en charge les camarades du tiers monde « eux véritables damnés de la terre » mêmes si ces parasites n’ont jamais par leurs ancêtres participé à la richesse de la France! Ces gauchistes ont toujours de l’empathie pour l’autre, l’étranger qui lui se fout de leur gueule!

Stratix

@myrtille
Non, le MEDEF n’a pas besoin de faire venir des millions d’africains car il y a des millions de chômeurs disponibles en France et les africains doivent être payés au même prix qu’un Francais: il n’y a donc aucun intérêt à les faire venir , d’autant qu’ils n’ont pas une culture de travail , d’exigence, de travail bien fait etc…Les patrons ont besoin de gens qualifiés, travailleurs et fiables …… pas vraiment le profil des africains qui débarquent ici pour profiter des avantages sociaux ( logé, payé à rien faire, nourri, soigné… aux frais de la princesse)

kabout

pourquoi ne pas dissoudre définitivement la cgt…..pour s’quelle sert après tout.

Labbé Pierre

Kabout, à la question « pourquoi ne pas dissoudre définitivement la CGT ». La CGT est un très gros morceau qui copule avec nos gouvernants. Leur seule bagarre est de savoir qui sera devant ou… derrière dans leurs ébats. Ils peuvent se faire tous les ministères…de l’ecolo au ministère des affaires, euh, comment dire étrangères, étrangers, étranges,etc…et leur Vaseline à eux, c’est le FRIC.

claude

bonsoir! en ce qui concerne la cfdt ce n’est pas mal non plus, ne serait-ce que le château avec ses dépendances à boissy la rivière! ce qu’il faut savoir c’est que la cfdt ponctionne sur une cotisation 72,50% et le reste va aux syndicats locaux! oui la cfdt a du fric et même certains syndicats notamment chez les retraités ont des livrets bleus bien remplis et je parle en connaissance de cause!