Pleurnicheuses françaises, pensez un peu à la situation des Algériennes !

Les femmes se mobilisent, les femmes se révoltent, les femmes manifestent, contre le harcèlement sexuel…dans le monde occidental.

Les médias, la télé, les réseaux sociaux s’en donnent à cœur joie.

On dénonce, on accuse, on condamne, c’est bien beau tout ce branle-bas de combat, et que la guerre de tranchées soit menée par des Caroline de Haas et Marlène Schiappa d’un côté et des Catherine Millet et Brigitte Lahaie de l’autre, mais tout ce beau monde s’intéresse-t-il réellement à la source même du véritable harcèlement sexuel ? Celui qui se produit aujourd’hui dans notre monde, celui qui frappe des centaines de millions de femmes ?

Il est vrai que cela ne les concerne pas, du moins pas encore, mais cela peut un jour prochain les concerner, si elles ne s’y opposent pas quand il en est encore temps.

Qu’elles prennent connaissance de ce rapport venu directement d’Algérie, pays proche, pays auquel nous ouvrons la porte, plus qu’à aucun autre, à ces « harceleurs » !

« Il est difficile, pour une européenne, de comprendre combien il peut être agréable de se sentir, enfin, à l’aise et épanouie au milieu de beaucoup de femmes. On se sent alors supérieures numériquement. Nous montrons ainsi que nous existons dans ce milieu d’hommes, nous nous réapproprions un peu d’espace public.

Si on ne procédait pas de cette façon nous risquerions d’être bannies des plages, comme nous le sommes dans certains cafés et autres lieux.

Les lieux de baignades restent secrets le plus longtemps possible afin d’éviter une riposte masculine qui risquerait d’aller jusqu’à l’agression physique.

Déjà des pages de « Facebook » nous insultent et incitent à la haine contre notre mouvement, nous accusant de vouloir « dénuder » les femmes, en faire des objets.

Certaines pages appellent à boycotter le maillot de bain, elles incitent même les hommes à photographier dans l’espace public les femmes en maillot de bain pour les « afficher » sur les réseaux sociaux.

Les autorités refusent d’intervenir, elles sont complices.

Même des femmes nous insultent également sur ces réseaux sociaux, affichant des slogans tels que : « Je me baigne avec mon hijab, nous laissons la nudité aux animaux. »

Des agressions ont lieu chaque jour contre des femmes, pour une jupe jugée trop courte, un décolleté jugé trop plongeant, une allure jugée trop provocante, certaines sont même fouettées en pleine rue !

Quand on est une Algérienne il est impossible d’aller se baigner sur une plage en maillot de bain de deux pièces. Nous sommes immédiatement soumises aux harcèlements sexuels, aux regards et aux remarques insultants.

Il nous faut chaque fois un peu plus de courage pour nous y rendre et nous comprenons que beaucoup de jeunes femmes hésitent et même s’abstiennent d’exposer ainsi leur féminité. »

Pour toutes ces raisons se sont créés des « Groupes », le premier en juillet 2017, qui, dès la première semaine a rassemblé plus de 1500 femmes, et actuellement plus de 3500, toutes résidentes près de la ville d’Annaba (ex Bône).

Ces « groupes » sont obligés de rester dans le secret pour pouvoir poursuivre leur combat, c’est la raison pour laquelle je ne citerai pas leur nom.

Leur but unique : « pouvoir se baigner en groupe de plusieurs membres, et en toute liberté, tout simplement en maillot de bain de deux pièces. »

L’organisatrice propose des dates et des horaires pour se donner rendez-vous sur certaines plages de la ville. Trois sorties ont eu lieu au cours du mois de juillet 2017 et elles ont connu un succès complet. Le nombre de participantes augmente chaque fois. Plus d’une centaine dès la première !

Fort heureusement quelques hommes trouvent cette initiative héroïque car ils estiment que les mentalités doivent évoluer et ils encouragent les femmes à s’émanciper, mais, déjà, on les traite de « voyeurs » !

2018 devrait assister à une amplification de ces groupes confidentiels sur d’autres plages d’Algérie, à moins qu’une prochaine loi les interdise pour « Troubles de l’ordre public » ?

Il est difficile, n’est-ce pas, femmes de France qui vous « battez » contre les agressions sexuelles, d’imaginer une seule seconde une telle situation dans un pays comme le nôtre ? Cela n’arrivera jamais, affirmez-vous ! Et pourtant il y a un peu plus d’un demi-siècle, sur ces mêmes plages d’Algérie, à la Madrague, à Matarèse, à Padovani, à Aïn-Taya, etc. pour ne citer que quelques plages algéroise, les jeunes algériennes se baignaient en maillot de bain deux pièces, tout comme les jeunes européennes, et elles n’étaient ni insultées, ni harcelées !

Voyez comme tout peut changer en cinquante ans : être obligé de se cacher ou de se regrouper pour pouvoir se baigner librement en maillot deux pièces !

Prenez garde : « Le ver est dans le fruit », éjectons-le avant qu’il ne nous infecte à notre tour !

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

41 Commentaires

  1. Allah,dans son Coran impossible à modifier,autorise l’homme qui craint la désobéissance de SES femmes à les battre.A ma connaissance,l’islam est la seule « religion » sanctifiant
    la violence conjugale qui devient donc de DROIT DIVIN.Cela n’a rien à voir avec le fait que la pratique est répandue partout dans le monde.Répandue,mais réprouvée par la morale.Dans l’islam, encouragée et bénie par Allah.L’islam est la « religion » de la violence par excellence, à tous les niveaux, spirituel et temporel.Son implantation sur nos territoires relativement pacifiés a déjà un impact négatif sur notre mode de relations.

  2. Oui mais il y a des pays où, hommes comme femmes, ils trouvent cela normal, que le mari frappe sa femme, cela fait partie d’une normalité pour des raisons culturelles et religieuses, donc les violences conjugales y sont forcément beaucoup plus importantes que dans d’autres pays.
    Près de 60% des femmes algériennes estiment que le mari a le droit de frapper son épouse (RAPPORT) http://www.huffpostmaghreb.com/2015/06/10/violence-conjugale-algeri_n_7552472.html

    • Et les belles -mères encore plus . Un mari qui se montrerait un peu coulant avec sa femme se verrait repris en main avec vigueur par sa propre mère.
      Ce sont les femmes qui perpétuent l’horreur de l’excision mais c’est une notion qui dépasse l’entendement des occidentales .Quant aux féministes ,quand une vérité les dérange ,elles sortent le carton « c’est pas mon problème  » du moment qu’on a rajouté des » e  » un peu partout ,ça va comme ça.

  3. Ils sont pas nue les animaux plutôt ils n’ont pas l’air de le sentir et d’avoir une envie de se vêtir vue qu’ils sont plutôt bien fourni qu’elle sensation vous avez oublié ou jamais ressenti se baigner vêtu de presque rien après ces pas donné à tout le monde ont vous comprend et sa fait toujours une personne de moins sur les plages

  4. Voici la carte du monde de la justification de la violence conjugale dans le monde en 2013. Ce qui correspond au pourcentage de femmes âgées entre 15 à 49 ans qui pensent qu’un mari est en droit de frapper ou de battre son épouse dans au moins un des cas suivants : si elle brûle le repas, si elle se dispute avec lui, sort sans le lui dire, néglige les enfants ou refuse d’avoir des rapports sexuels :
    http://atlasocio.com/cartes/societe/femme/carte-monde-justification-violence-conjugale-en-2013_atlasocio.png

  5. Et concernant ce qu’en dit l’islam :
    Coran-comment battre sa femme par un « expert » https://www.youtube.com/watch?v=b9Gh784eTbg
    10. « Battez-les »
    Ce verset conseille au hommes de battre leurs femmes si elles ne leur obéissent pas:
    « Les hommes sont les responsables des femmes (ont autorité sur elles), à cause de l’excellence d’entre eux qu’Allah a accordé, ainsi que de la dépense qu’ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont celles qui sont dévotes, qui protègent, même ce qui est caché, ce qu’Allah a protégé. Et quant à celles dont vous craignez l’infidélité, exhortez-les, abandonnez-les dans leurs lits, et battez-les. Si elles viennent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles. Allah demeure, Haut, Grand, vraiment! »

  6. Vous oseriez dire que la situation des femmes en Occident est comparable à celle des femmes en pays muzz Caroline?

  7. Si je lis bien c’est un article sur la liberté des femmes algériennes et comment elles vivaient avant l’indépendance tout du moins dans les grandes villes côtières donc aucun rapport avec les femmes battues !!! C’est fabuleux l’interprétation !

    • ben quoi SCG06 ( PR1… ? ) vous ne voyez que le dessin ?
      Vous cherchez la petite bête ?
      L’article parle bien de la condition de la femme algérienne . C ‘est clair non ?! Et ça a bien un rapport avec les violence faîte aux femmes algériennes

      • En fait je n’ai fait attention qu’au premier titre qui concerne l’article et je n’ai pas fait attention au deuxième dessin qui n’a rien à voir mais je sais que riposte laïque peut faire des modifications et celle-ci change complètement le sujet de l’article (j’ai vu l’article de base sur un journal algérien où il n’était question pour ces jeunes femmes que de pouvoir se baigner tranquillement )

    • L’article, c’est la comparaison entre la vie des femmes occidentales et des femmes algériennes, celles-ci essaient de faire changer les esprits dans leur pays sur des choses, où pour les femmes occidentales, c’est considéré comme normal. Quant aux violences faites aux femmes, leur proportion, sont aussi une des conséquences de la façon dont elles sont traitées dans une société…
      Et la conclusion, c’est qu’une société peut changer, enfin, change forcément, mais les « néo féministes » qui veulent qu’on ouvre les portes à tout va à l’immigration comme par exemple, Clémentine Autain (car cela représente l’électorat de la « France Insoumise ») et qui ne se préoccupent pas de l’islamisme, ne veulent pas comprendre qu’elle peut changer dans le mauvais sens… notamment sur la condition des femmes.

    • Les « néo féministes » ne se préoccupent que de bêtises (écriture inclusive, drague etc…), et ne veulent que soumettre l’homme blanc, et pour ça, on les entend, mais par contre, elles ne veulent pas voir, donc ne s’occupent pas de ce qui se passe entre autres, dans certains territoires islamisés en France et elles demandent en plus, encore plus d’immigration alors que tout le monde sait que ça modifie, et va modifier de plus en plus, notre société… Mais, en fait, c’est qu’elles ne se sentent pas concernées, puisqu’une société, ça ne change pas si vite que ça. Mais dans ce cas, si elles ne se préoccupent pas de ça (par contre, pour e.merder…), parce qu’elles s’en foutent étant donné qu’elles savent qu’elles ne le vivront pas de leur vivant, elles ne devraient pas s’appeler « féministes ».

    • Ce que je veux dire, c’est que ces « néo féministes », auraient été de meilleures féministes, simplement, en n’appelant pas à plus d’immigration, à l’immigration à tout va, et en ne faisant rien contre le fonctionnement de notre société occidentale, en ne voulant pas la destruction de l’homme occidental. Il vaudrait mieux qu’elles ne fassent rien du tout et qu’elles se la ferment, elles aideraient plus les femmes…

  8. Il faut savoir aussi qu’il y a une loi en Algérie, qui est l’article 326 du code pénal, qui permet à l’auteur d’un viol d’échapper aux poursuites s’il épouse sa victime laquelle est alors exposée à un mariage forcé. En Tunisie, c’est pareil, c’est l’article 227 bis du code pénal qui permet la même chose.

    • Il y a assez d’ennuis pour la réinfosphère pour en plus faire de l’humour noir. Attention, à moins que vous soyez un islamo-gaucho désireux d’attirer des ennuis à RL.

  9. Les Français de notre époque, sont des héros: les résistants » arrivent à l’assemblée nationale sans cravate, les « vivrensemble » se couchent devant le voile, « moi ça ne me gène pas » « c’est leur culture »,une « féministe » , traite de racistes celles et ceux qui s’émeuvent des viols en série en Allemagne à la st Sylvestre 2016. On se demande comment avec autant de héros au m2 dans ce pays ce soit autant le bordel!!!!!!

  10. Les femmes algériennes battues ? Et alors ? C’est aussi grâce à elles que l’Algérie est devenue indépendante. Vous ne vous souvenez pas de toutes ces algériennes qui transportaient des armes et des bombes sous leur voile pour le FLN ? Faut arrêter de pleurer pour ceux qui ont voulu cette situation !!!

    • Ben oui, elles préféraient la claustration islamique, l’état de mineure à vie que la colonisation française qui leur accordait les droits de l’homme. Elles sont fières d’être algériennes et très courageuses, j’en disconviens pas, quant à moi, si j’avais été algérienne, sûr et certain que j’aurais préféré, la colonisation française qui ne leur faisait aucun mal à celle de leur mari et de leurs frères laquelle s’apparente, selon leur bon vouloir, à une forme d’esclavage, puisqu’elles n’ont même pas le droit reconnu de sortir de leur propre autorité de leur maison et encore moins de voyager. Je leur souhaite bonne chance dans leur lutte et ne les reconnait pas comme des soeurs de lutte.

  11. les tunisiennes (en tunisie comme en france) ont voté à 40% pour le parti islamiste ennahda; les algériennes votent aussi pour des partis qui les oppriment ouvertement!
    c’est le coté français qu’ils ont retenu de la colonisation: voter masochistement

  12. Ce jourd’hui pour la seconde fois j’ai rendez-vous avec la police. Le procureur Frédéric Teillet veut tout savoir pourquoi je suis islamophobe et contre l’immigration massive bien souvent incontrôlée. Pour Frédéric Teillet, procureur, l’islamophobie et être contre l’immigration massive, c’est du racisme. La précédente audition eut lien le jeudi 02 novembre 2017.
    Ce jourd’hui sera-ce la rivière sans retour ?

    • Je compatis à votre sort, pensant que nous sommes tous « éligibles » à ce type de poursuites-persécutions. Déjà en Allemagne, des parents se voient privés de leurs enfants parce qu’ils font comme nous, qu’ils ont critiqué sur les réseaux sociaux l’immigration massive et l’impact de l’islam en démocratie.

      • Précisément, je raccroche d’avec ce Cdt Bichett, il m’a attendu et j’ai commencé par tourner en rond pour garer ma voiture. Hors de question de trouver une place et de faire 5 km à pied. Ce Cdt s’énerve. Je ne suis pas son esclave, je n’ai qu’un seul maître et j’ai une mission à remplir je la remplirai jusqu’au bout. Il va me rappeler, il doit appeler son patron le procureur Frédéric Teillet pour connaître la conduite à tenir, la force avec la matraque. La France va revivre les heures sombres de 1939-45.

        • Je poursuis. Ce Cdt vient de me rappeler à 15h. Le rendez-vous est pour jeudi 25 vers 15h. Son timbre de voix changé. Il avait voulu montrer ses crocs, mais sans hausser le ton, j’ai remis les pendules à l’heure. Dites à votre patron Frédéric Teillet, procureur, qu’il montre l’exemple, se mette en règle avec la loi et d’émettre un réquisitoire et une assignation à comparaître en cours d’assises. Fin d’incident diplomatique ou judiciaire..

  13. Pendant ce temps, nos ahuris de gauchistes et de féministes militent pour que les femmes musulmanes puissent se promener en niqab, se baigner en burkini, mettre le voile et tempêtent contre les violences intolérables faites à ces femmes!

    Sur la situation des femmes dans les pays musulmans, silence radio: mais il y a une « bonne raison »: ce serait « stigmatiser les musulmans » et « faire le jeu du Front National », pour reprendre leurs « éléments de langage » (balivernes pour propagande idéologique)

  14. Votre dessin d’illustration, en revanche, est mensonger : le bon musulman, quand il bat sa femme, n’a pas le droit de la frapper au visage. C’est donc un dessin diffamatoire.

    Et cela est confirmé par les femmes ayant rejoint puis fui les djihadistes en Syrie: leur mari les frappait tous les jours, mais jamais au visage! C’est-y pas beau l’islam? Quand on vous dit qu’il respecte les femmes plus que tout autre religion et plus que nous! (les vraies, les musulmanes en niqab,pas les putes)

    Pour mieux connaître la beauté de l’islam, je vous conseille les docs passés sur France 2 mardi soir.
    https://www.france.tv/documentaires/societe/378123-revenantes.html
    https://www.france.tv/documentaires/societe/378661-au-nom-du-pere-du-fils-et-du-djihad.html

    • Oui, apparemment, seul le visage de la femme doit être épargné selon l’islam…
      Battre sa femme est autorisé en islam… en dernier recours, disent les musulmans qui se croient bons, en plus, en disant et en pensant comme ça, étant donné qu’ils ne font, pour eux, qu’appliquer ce qui est dit dans le Coran, mais c’est bien autorisé en islam… :
      http://almoraabit.e-monsite.com/pages/desinformation-sur-l-islam/battre-sa-femme.html
      https://muslimislam.fr/tag/battre-sa-femme-en-islam/

    • Et beaucoup croient encore que toutes les religions se valent… Remarquez, pour y croire encore, après tous les attentats islamiques, il faut être particulièrement aveuglé d’idéologie bien-pensante…

    • Le second lien du documentaire sur les djihadistes, il me semble qu’il s’agit du chef « rebelle » (djihadiste, combattant islamiste) franco-syrien Abdelrahman Ayachi, alias Abou Hajar http://blog.lefigaro.fr/malbrunot/2013/07/mort-du-chef-rebelle-franco-sy.html
      « Abou Hajar avait fini par diriger sa brigade la katiba Jund al-Rahman, forte d’une centaine d’hommes, toujours selon le site du groupe, affilié au Front islamiste qui ne reconnait pas l’Armée syrienne libre, soutenue par les Européens et les Américains. »
      En gros, ce ne sont pas les djihadistes que Laurent Fabius disaient qu’ils faisaient du « bon boulot » en Syrie ? Ce sont bien les mêmes qu’on considère comme des musulmans radicaux en France, qu’on considère comme des terroristes excessivement dangereux en France, ou je me trompe ?

      • Pour moi, ce documentaire montre toute l’ambiguïté du pouvoir français avec ces djihadistes qu’il peut aider (ou en tout cas, qu’il a aidé en Syrie) quand ils attaquent à l’extérieur, en Syrie ou autres (sous le gouvernement Fabius en tout cas, ces djihadistes étaient considérés comme des « rebelles » faisant du « bon boulot »…), alors que ce sont de dangereux islamistes qui sont excessivement dangereux également en France, tout comme les djihadistes de l’EI ou autres. Des djihadistes sont des djihadistes, quelle que soit leur organisation islamiste…

  15. Tiens donc mon commentaire a disparu? Tout ce qui ne va pas dans le sens de l’auteur? Ce n’est pas parce que les Algériennes sont opprimées que les femmes en France ne subissent pas de violences. Article misogyne et ridicule.

  16. Quand on pense que les femmes là-bas sont soumises , obéissent aux ordres de leurs maris et se font tout de même taper dessus ! Ben moi , quitte à être frapper autant que ce soit pour une raison que je défend ! Mais je suis en deux chaises moi , car si je trouve qu’elle se couvrent trop dans leurs pays , je trouve qu’en France on en montre bien trop ,,, si ça continue comme ça , ont verra des gens carrément à poil à la télé ou du porno en direct !

  17. Respect à ces femmes et à ces hommes qui les soutiennnent,
    En france c’est facile tres facile de la ramener et de polémiquer pour un rien dans un pays qui permet deja quasiment tout…
    On a des Dray qui nous compare un controle avec reduction à la frontiere par une rafle nazie, pour moi toutes ces poufs françaises islamo collabo et ces polititocards sont des atrophiés du cerveau

  18. Nos « chères » immigrées se pavanent en burkinis ! Où est la logique ?
    Liberté à contre sens !

  19. 70% des femmes algériennes sont battues par leur mari …Les 30% restantes,elles sont battues par qui ?

Les commentaires sont fermés.