Ploërmel, 18 septembre, comme si vous y étiez…

C’était le 8e samedi consécutif que les opposants au passe sanitaire se retrouvaient à Ploërmel, le matin, à partir de 10 heures. Cette fois encore, il y avait un mariage à la même heure que le  rassemblement, mais cela se passa bien.
Un petit noyau de fidèles s’est constitué, et quelques-uns repartent manifester l’après-midi, souvent à Vannes, parfois à Redon.

Pierre Cassen introduisit le rassemblement en faisant le point des nouveautés de la semaine. Il rappela la suspension des soignants, et la mise en danger de la santé des Français, à cause de la politique gouvernementale scandaleuse et criminelle. Il insista sur ce qui se passe en Italie, où le gouvernement envisage d’imposer la vaccination à l’ensemble des salariés, et en France, avec la vaccination obligatoire imposée en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie, et la volonté de continuer la mise en place du passe sanitaire après le 15 novembre, date où il devait s’arrêter. 

Christine Tasin compléta l’introduction de Pierre en saluant la résistance et la détermination des participants, et en expliquant que ce sont toujours les minorités qui font les révolutions et les grands changements, et qu’il fallait tenir bon. 

Comme chaque semaine, les témoignages se multiplièrent. Maurice expliqua sa situation de parent d’élève dans une école où le directeur et l’association de parents d’élèves, en toute complicité, imposent des mesures sanitaires très contraignantes aux élèves. Une mère de famille expliqua que son fils, à l’armée, était le seul à refuser de se faire vacciner, et elle craignait qu’il ne se voit contraint à la vaccination. Très belle intervention également, entre autres, de ce sympathique Mauricien qui insista sur le côté spirituel du combat. 

Comme toujours, un pot amical conclut ce rassemblement.

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. BRAVO pour votre determination sans faille ! vous vous battez en guerriers et en poetes . il faut garder une LISIBILITE de l opposition dans la rue MAIS A TITRE CONDERVATOIRE ; POUR ECRIRE L HISTOIRE d un quinquennat de la felonie mais , IN FINE , choupinescu s en fout ! il cherchera toujours a nous imposer , a nous contraindre ; a nous humilier et a nous faire obeir ! le combat va se deplacer ailleurs et c est ZEMMOUR qui arretera manu-le-sec au pont de STIRLING ….

  2. D’après la photo, il y a bien 10 000 personnes, non ?

    Ca montre bien que les chiffres officiels sont bidon.

    • on admire l humour de charcutier du jean bon de BAYONNE … presentez vous a lrem ; ils recrutent des QI a OCTANTE ayant epuise les NONANTES …

      • De mieux en mieux. Les antivax vexés font des attaques contre la noble profession de charcutier dont ils mettent en doute l’intelligence.

        Tss…

  3. Pierre, pour ce qui est des 200.000 (ou plus) soignants non vaccinés et mis à pied par Véran et cie, je ne suis même pas sûr que cela dérange le pouvoir, même si cela entraîne des problèmes de prise en charge des malades à l’hôpital, déjà surchargé, et si cela entraîne des morts supplémentaires. Car je suis persuadé qu’ils n’en ont rien à battre, de nos malades et des gens qui décèdent à cause de leur politique – ils l’ont déjà montré maintes fois (affaire du Rivotril etc.). Je pense même qu’ils en profiteront pour accuser les non vaccinés ; car nous sommes devenus la source de tous les maux aux yeux de leurs communicants, leurs boucs émissaires. N’oublions pas qu’ils sont experts dans l’art de diviser les Français. (et que beaucoup de Français gobent leurs mensonges, hélas)

    • J’ai lu quelque part que les véreux-macro embauchent du personnel hospitalier au Liban..

  4. J’ai bien l’impression qu’il devait y avoir plus de monde à la boulangerie ce fameux samedi ca on ne voit pas beaucoup les manifestants.

    • La 3ème vidéo est inaudible quant aux autres, il faut rester devant son ordi pour les entendre.

    • Il faut juste augmenter le son, mais les vidéos sont tout à fait audibles, en plus d’être très intéressantes.

Les commentaires sont fermés.