Ploërmel : le préfet vient rassurer les racailles

Publié le 25 mars 2021 - par - 14 commentaires - 2 249 vues
Traduire la page en :

Ploërmel, la cité ducale où il se passe toujours quelque chose…

Déjà en 2018, le 18 juin, était inauguré le nouvel emplacement avec la statue de Jean-Paul II.

Au nom de la laïcité (loi de 1905) le Conseil d’État a jugé le 25 octobre 2017 que la croix surplombant la statue était contraire aux lois de la laïcité dans l’espace public. La Libre Pensée avait gagné pour un temps seulement puisque qu’elle fut déplacée dans un terrain privé (diocèse de Vannes), mais l’instigateur n’en a pas profité longtemps puisqu’il est décédé quelque temps après.

Las ! la relève n’est pas loin. Un Taupontais originaire de Ploërmel conteste le déroulé du conseil municipal dernièrement. En effet la mairie a prêté la salle des fêtes pour la restauration scolaire, afin d’observer les nouvelles règles sanitaires, et notamment les distances. Privée de sa salle de réunion pour les conseils municipaux, le collège du Sacré-Cœur leur a proposé leur amphithéâtre, équipé de matériel audio, et assez vaste. Mais, car il y avait un mais, un des murs est orné d’une petite croix, ce qui semble logique dans une école religieuse.

https://actu.fr/bretagne/ploermel_56165/ploermel-communaute-apres-un-recours-en-justice-les-elus-ne-siegeront-plus-sous-la-croix-du-sacre-coeur_40323795.html

Branle-bas de combat, cela ne correspondait pas aux règles de la laïcité !

Le conseil municipal a déménagé dans un gymnase, le maire ne voulant pas rentrer dans des procédures. Coût de l’opération : achats de tapis et de matériel audio (aux frais du contribuable).

Mais comme je disais en début de mon message, il se passe toujours quelque chose à Ploërmel !

Début février “un jeune” Noir (d’après la vidéo) s’en est pris violemment à un jeune Blanc  (toujours d’après la vidéo) et lui a asséné des coups violents, sous les yeux de ses copains qui ont mis la vidéo en ligne. Quelques jours plus tard, nouvelle bagarre rue de la Gare, et certains se réfugient dans la boulangerie “Le Grenier à pains” où la bagarre continue.

Le dimanchen des nationalistes bretons manifestent, sous la halle des Carmes, où a eu lieu la bagarre. Quelques fumigènes et une banderole “Paris garde tes immigrés, les Bretons maîtres chez eux”.

Le dimanche suivant, nouvelle manif des nationalistes bretons, qui cette fois défilent dans Ploërmel, suivis par les voitures de gendarmerie. Aucun incident.

Le maire appelle à l’apaisement, et l’opposition “Ploërmel en Transition” déclare que l’extrême droite n’a pas sa place à Ploërmel, la preuve, elle n’a fait que 4 % aux municipales.

“L’extrême droite étant représentée par DLF (Debout la France) !

Puis les jeunes à l’origine des troubles ont voulu, eux aussi, se rassembler. Le dimanche suivant (tout rassemblement étant interdit le week-end par le maire) il y a eu 4 interpellations avec mise en garde à vue et 30 verbalisations.

Depuis, cela s’est semble-t-il calmé, mais Patrick le Diffon, maire de Ploërmel, qui se présente aux départementales sous l’étiquette LR (bien que non encarté) doit vouloir redorer son blason. Des tractages surintensifs ont eu lieu à Ploërmel. Aurait-il peur ?

Ce vendredi  26 mars le préfet, Patrice Faure, et le sous-préfet du Morbihan doivent se rendre à la mairie de Ploërmel, à la demande du maire.

Je ne manquerai pas de vous faire connaître la suite de ce roman palpitant…

Ah ! qu’elle était belle, ma Bretagne, qu’est-ce que vous en avez fait ?

Pierrette Pigot

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Une patriote

Maintenant que le mal est présent sur toute la Bretagne il serait TEMPS que les bretons qui ne veulent pas être français REPRENNENT EN MAINS LEUR TERRITOIRE envahi par de la racaille criminelle d’importation. Eux qui se revendiquent VIKINGS, il va falloir QU’ILS LE PROUVENT et se mettent RAPIDEMENT à la RECONQUETTE de leur Bretagne avant que de n’être plus que des VINKUS ( vaincus )

CLORIC

Breton, maître chez lui. Laissez-moi rire.
Quand on voit le bordel immigrationniste à Brest, Rennes, Quimper et qu’ils ont voté à 75% pour Macron. Non, vraiment, laissez-moi rire….

Riger

Les bretons !! Mdr !!
Sur place ca joue la carte folklore et bigouden ,mais quand c’est pas chez eux , c est tat tam, rasta et pétards !
Jai bossé avec plusieurs bretons a Paris !

geronimo

le petit blanc qui se prend une patate dans la tronche l’a bien merité…d’abord il s’habille comme ces racailles de merde, je suis persuadé qu’il ecoute la meme musique de merde…donc puisqu’il veut jouer à la racaille, qu’il apprenne à ses depends que ces barbares haineux ne comprenne que la violence pure…donc pour moi, il a eu ce qu’il meritait….les blancs qui jouent aux arabes et aux noirs, sont des traitres !!!

rebelle

très bien vu !!

delahaye

c, est la verite ;il faut garder nos territoirs et nous respecter nous meme il n y rien a prendre chez les importes;

rebelle

qu’arrive-t-il aux européens ? reniement de leur passé, de leur civilisation, zemmour
a raison de parler de suicide français et mème européen !!

Ragnarsson Lothbrok.

Le prix de l’aplaventrisme et de la dhimmitude collabo-gÔchiasse est déjà et sera payé par leurs gosses. Ces ordures, et les cons qui votent pour eux, ne s’en rendent même pas compte. Reste à espérer que ces jeunes soient moins cons que leurs parents et leur fassent payer un jour leur couardise! mais ça….?

Garde Suisse

“Breton maître chez toi” est le cri de guerre du mouvement nationaliste breton Adsav.

Laure

On devrait dire: breton , maître chez lui

Travis

Cette initiative des patriotes bretons est exemplaire et il serait bon qu’à leur prochaine manifestation nous en soyons informés et venions les soutenir sur le terrain ! Libérons Ploërmel , libérons la Bretagne , libérons la France ! halte à l’invasion !
Quant à ces crétins du Conseil Municipal, il faut qu’ils apprennent que la Croix n’a rien d’incompatible avec la Laïcité puisque celle-ci est fille aînée du Christianisme !

patphil

un jeune qui donne des coups de poings, un autre jeune qui recule au lieu de répliquer !
à l’image du pays !

poiropardix

Peut être ce Patrick Le Driffon a t’il du soucis à ce faire,le breton est un taiseux,on se retrouve après les élections Mr Le Driffon.Ce n’est pas cela la Bretagne pour un nationaliste ou pas!

BERNARD

Il faut bien partager l’enrichissement et les CPF.. il y en aura pour tout le monde, rassurez-vous !

Lire Aussi