Plus ils nous amèneront de « migrants » musulmans, plus l’islam sera rejeté

Publié le 19 avril 2016 - par - 13 commentaires - 1 672 vues
Share

migrantsL’Europe deviendra t-elle musulmane ? La plupart des musulmans y croient et collaborent activement pour arriver à cette fin, nos dirigeants sont déjà projetés dans un tel avenir, et bien des gens, gauchistes ou anticapitalistes, l’espèrent fortement.

Au niveau du peuple, c’est beaucoup plus mitigé. Certaines personnes prétendent que ce ne sont que des fantasmes, d’autres disent que c’est déjà foutu, d’autres cauchemardent à cette vision. Mais qu’en est-il vraiment ?

Soyons objectifs : l’islam ne sera jamais une religion européenne. Pourquoi ? Parce qu’elle se refuse aux changements. Aux changements de la modernité, déjà, mais aussi à un autre point, essentiel, qui lui manquera à jamais : les saisons. En niant les saisons, elle s’interdit toute entrée en Occident.

Elle a pu s’exporter dans les pays désertiques de par un climat similaire à son pays d’origine, mais elle n’ira pas plus loin.

Le christianisme, lui, s’est transformé pour coller aux mœurs des Européens, sinon, il n’aurait pas réussi à s’implanter aussi durablement en Europe. Parce qu’en Europe, c’est un climat tempéré, ou les saisons sont fortement marquées. Un dogme qui n’évoque pas les saisons ne peut pas y survivre, parce que la logique l’emportera à tous ses mensonges. Une religion qui ne prend pas en compte les saisons, qui oblige ses croyants à fêter des fêtes par rapport à la lune en dehors de toute considération climatique, ne pourra survivre dans nos contrées. A quoi bon faire la fête en pleine tempête ? Ou en pleine chaleur ?

En Europe, nous avons toujours été marqué par les saisons, et le sommes encore. Nouvel an, Noël, équinoxe, solstice, Pâques, Saint Jean, Toussaint, ce sont toutes des fêtes qui sont liées aux saisons, même si la raison de leur célébration s’est modifiée, elles marquent chaque saison. Les personnes qui veulent abolir ces fêtes n’ont rien compris à l’Europe, et ne méritent même pas qu’on leur prête attention. Abolir ces fêtes, c’est amputer le peuple de ses membres, de sa chair, de sa vie, qui est intimement liée aux saisons, même si l’on vit au fin fond d’une ville, loin de la nature : hiver et été sont complètement différents.

Si l’islam réussit actuellement, c’est grâce à l’importation de millions de musulmans et à la faiblesse de l’Occident, qui a perdu ses valeurs, notamment par le biais de nos politiques et journalistes, mondialisés jusqu’à la moëlle. Ces gens ne sont pas spécialement liés aux saisons parce qu’ils voyagent souvent et disposent d’un confort tel que les saisons n’ont que peu d’influence sur leur vie, c’est pourquoi ils n’ont aucune considération ni pour nos fêtes, ni pour le peuple qu’ils sont censés représenter, qui vivent ces saisons. En plus de cela, ils sont grassement payés par des lobbys et des intérêts étrangers, notamment d’Arabie Saoudite ou du Qatar, pays oeuvrant ouvertement à la destruction de l’Occident et de l’Europe.

Et quand bien même la population européenne serait totalement remplacée, ce qui est loin d’être le cas malgré l’acharnement des dirigeants européens, américains et musulmans, vivre en Europe, ce n’est pas la même chose que vivre dans un pays musulman. Pensez vous vraiment qu’en période de ramadan, durant l’été où le travail est le plus intense, ou durant l’hiver, où il faut veiller à faire face aux rigueurs de la saison, un pays entièrement composé de musulmans pourrait s’en sortir ? Peu probable. Soit les musulmans fuiront une fois de plus vers des contrées meilleures, soit, ils se débarrasseront de l’islam.

Actuellement, nous sommes loin de ce scénario, parce que les dirigeants importent des millions de musulmans qui n’ont aucune connaissance de nos valeurs et n’en veulent pas, puisque la majorité d’entre eux viennent en envahisseurs.

Mais si l’on arrête cette immigration massive et si l’on cesse d’écouter et de croire nos dirigeants corrompus, il me paraît clair que l’islam sera rapidement massivement rejetée.

Tout du moins, pour cela, encore faudra t-il fermer le robinet de l’immigration, mettre hors d’état de nuire les personnes qui actionnent lesdits robinets, les islamistes convaincus qui ne vivent dans nos pays que dans l’unique but de les conquérir, ainsi que les autres anti-occidentaux prêts à mettre à feu et à sang l’Europe pour combler leur manque de repentance.

Plus facile à dire et à écrire qu’à faire, certes, mais loin d’être impossible.

Olivier Pfister

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Anne

C’est clair ! Qu’avons de commun avec ces gens ? Qu’ils demandent asile au Proche et Moyen Orient , aux Emirats Arabes … Bref, sur une terre d’islam

Clamp

Oui, c’est vrai, même la nature ne veut pas d’eux ! Bien vu.

kénoticrare

C’est le prix de notre apostasie. L’Islam avance, car l’occident a voulu se détourner de la Vérité. Si on continue de rejetter agressivement le Christ, on va finir par être envahi. Je suis loin d’être pour la dictature religieuse (ca marche pas, car il y aura toujours de mauvaises personnes qui seront là pour en profiter), mais il faut revenir à un juste milieu.

Clamp

@ kénoticrare

Le problème c’est qu’il faudrait faire un énorme travail d’interprétation des textes bibliques et évangéliques car ils sont imprégnés d’un mythologie totalement incompatible avec la modernité scientifique et technologique, sans parler du travail historiographique et archéologique de reconstitution biographique.

Or c’est précisément tout ce à quoi les Eglises chrétiennes sont farouchement opposées. Donc le « Christ » nous sera d’un faible secours dans cette bataille car le statu quo est bon pour durer.

Fomalo

L’Européen comme l’être des saisons, oui, mais que va donner en cette année 2016 le Ramadan, qui prend place en plein dernier mois, celui des examens, des oraux, des concours, c’est à dire à partir du 6 ou 7 juin? Je me demande s’il ne va pas y avoir des « dispenses » ou des aménagements de la belle-casse-aime à tous les élèves musulmans, de tous les niveaux, ce qui serait une suite logique au voile porté à l’université et dans les écoles supérieures. Etre vigilant c’est prévoir, surtout qu’en cette période de l’Euro de football…….

WOLFRED

Johan , on est déjà minoritaires , c est juste un combat d’arrière garde que l’on mène , si on peut appeler ça un combat , mais pour sur tu as raison !

exomil

Lille, Roubaix , Béziers, St-denis et j’en passe sont là pour attester que les musulmans sont là pour toujours car ils pratiquent leur mode de vie sans contrainte dans ces lieux à écrasante population musulmane… il en va de même pour 850 zones de non droits et il n’y’a pas de raison que cela s’arrête . je rappelle : algérie 1962 = 9 millions d’habitants 50 ans après = 48 millions algériens bi-nationaux en France selon décompte de l’Algérie : 7 millions dans 50 ans avec ce chiffre il faudra tabler sur 35 millions d’algériens dans notre pays. ne tient… lire la suite

Olivier

Pas d’accord, pour le moment ils vivent en parasites pour la plupart mais lorsque leur hôte sera mort, ils vont sombrer. C’est l’histoire du scorpion transporté par la grenouille.
Mais il est clair que la situation sera difficile à résorber tant leur nombre est de plus en plus élevé…

Clamp

@ exomil et Olivier

Il faut impérativement que les pays du V4 ne craquent jamais face à la pression de Bruxelles. C’est notre ultime recours, notre dernière chance.

Johan

Dans 15 ans, les français de souche seront minoritaires en France.

Quand on voit le sort qui nous est réservé dans les zones ou les immigrés sont majoritaires, nous pouvons craindre pour l’avenir!

delamarre

je ne partage pas cet optimisme hélas…faites le calcul : Turquie ,vagues migratoires déferlante en provenance du M.O ,natalité explosive des nouvelles populations ,je crains pour l’avenir de nos enfants

pauledesbaux

là je crois qu’on a atteint l’OVERDOSE le monde commencerait-il à comprendre ? signé paule di Malta

Anne Lauwaert

Excellent! Les conditions climatiques façonnent les habitants et leurs croyances. Lisez “mythologie chrétienne” de Philippe Walter et “the constant feud” de E.G.Ban voir aussi sur Internet = contraste entre homme de la forêt et homme du désert. C’est le climat qui détermine la nourriture qui détermine la personne = chez nous : vin, bière, cochon, beurre – dans le désert huile d’olive, eau et mouton – l’Europe était pauvre et dure: pour survivre l’homme a dû être ingénieux et donc critique. Le jour où les musulmans acquièrent l’esprit critique c’en est fini de l’islam. C’est pour détruire l’islam que les… lire la suite