Plus le commissaire politique Joffrin écrit, plus Libération chute !

Publié le 10 novembre 2015 - par - 9 commentaires - 1 852 vues
Share

Laurent-Joffrin-avec-Jean-Marie-Le-Pen

Joffrin voudrait-il se faire pardonner quelques soirées de jeunesse avec la famille Le Pen ?

Monsieur Joffrin, petit marquis de l’information à Libération, a encore sévi . Cette fois-ci, l’enjeu étant à ses yeux particulièrement grave (!) , il s’attaque à Michel Onfray. On peut ne pas être d’accord avec les analyses du philosophe, mais utiliser les méthodes habituelles de dénigrement , être dans le déni de réalité et l’autisme politique font partie de la « manière »   Joffrin.

Il n’y a pas si longtemps , février 2011, il s’autorisait, lors de ce qu’il appelait avec délectation » le printemps arabe », de traiter le chef de l’Etat égyptien de « brutal crétin », se contentant de jeter des anathèmes au lieu de présenter une analyse critique pertinente, ce dont il est incapable.

Il récidive avec Michel Onfray, dont il n’hésite pas à dire qu’il «  fait preuve d’un simplisme polémique inquiétant, qu’on est attristé d’observer son évolution vers la zemmourisation ou la ménardisation »…

Mais vous Monsieur Joffrin, qui êtes-vous ? Qu’avez-vous fait dans votre vie qui vous autorise à des jugements péremptoires ? A part pérorer et jaboter dans les beaux salons du politiquement correct ou sous les plafonds dorés des palais de la République, je ne vois pas grand-chose.

Passer de Libération au Nouvel Observateur et du Nouvel Observateur à Libération, ne vous donne pas le tournis ? Il est vrai que votre parcours professionnel est à l’image de votre parcours politique.

Mais qu’est-ce qui provoque chez vous une telle rage mêlée de mépris envers Finkelkraut, Zemmour ou Onfray ? J’aurais tendance à répondre un grand complexe d’infériorité devant tant d’intelligence, d’honnêteté. Alors les jugements sans appel que vous proférez essaient de camoufler votre jalousie.

Pourtant vous étiez bien parti dans la vie. Vous êtes né avec « une cuillère dorée »  dans la bouche : une famille aisée, des études dans des établissements où se retrouvent les nantis, pas de traumatisme dans votre famille durant la deuxième guerre mondiale…Tant mieux pour vous ; mais voyez-vous ceux que vous poursuivez de vos imprécations n’ont pas eu cette chance et c’est peut-être cela que vous ne supportez pas.

Il est facile d’accuser Onfray d’être l’allié objectif de Marine Le Pen. Mais Monsieur Joffrin un peu de sérieux ! Une petite piqûre de rappel : c’est Mitterrand qui pour de sombres visées politiciennes a fait monter le Front National ; c’est Monsieur Hollande qui continue sur la lancée de son gourou et ce sont des gens comme vous qui sont responsables par leur refus de la discussion, par leur petit esprit, du rejet des élites politiques et médiatiques par les  « classes populaires » que, en vérité, vous méprisez.

Libération, parait-il, est en grande difficulté et ne vit que sous perfusion. En tout cas, si vous n’êtes pas le seul responsable de cette descente aux enfers, vous y tenez et ce n’est pas glorieux, un rôle non négligeable !

Marie Larche

Print Friendly, PDF & Email
Share

9 réponses à “Plus le commissaire politique Joffrin écrit, plus Libération chute !”

  1. exomil dit :

    grâce à des nazes comme ça nous serons bientôt libérés de libération !
    abruti complet qui ne se rend même pas compte qu’il scie la branche sur laquelle il se tient en vie !

  2. Alexandra Dougary dit :

    Joffrin/Mouchard éructe ses propos dégoulinants de hainte contre Onfray, Zemmour et Finkelkraut car effectivement comme le dit Marie Larche il n’est pas à la hauteur intellectuellement, par ailleurs, il sait pertinemment que la saloperie (merci Christine) qu’était la pensée mai soixante huitarde est en train d’agoniser car plus personne dans ce pays n’est dupe et ne se laisse enfumer. Elle est en train de basculer dans les poubelles de l’histoire. Sans oublier qu’elle s’est maintenue toutes ces années parce que certains s’étaient infiltrés à endroits clés pour la faire perdurer sous respiration artificielle, à base de réductio ad hitlerium et de culpabilité de masse dès qu’il s’agissait d’alerter sur : le regroupement familial, les immigrés, l’art (de merde) théâtral (cf.Olivier Py) , littéraire, peinture, cinématographique (on a vu quelque « chefs d’oeuvre » qui ont fait 200 entrées), si le peuple n’aimait pas la sanction tombait : fachos, populiste, indignation des « milieux autorisés » – Bref, nous sommes en passe de nous débarasser de ces nuisibles et cela Joffrin/Mouchard ne le supporte pas… Il va falloir mon gars, j’espère que tu as mis des sous de côté… Je pense que oui car les gens comme toi sont à gôôche mais ont largement le portefeuil à droite.

  3. turbator dit :

    Les idées post-soixante-huitardes devenues néo-libérales seraient-elles en train d’agoniser doucement ? Je m’en réjouirais appartenant moi-même à cette génération qui a à peu près tout raté idéologiquement.

  4. hathoriti dit :

    C’est un pseudo, paraît-il. Il ne s’appellerait pas « mouchard », des fois ?

  5. Ribouldingue dit :

    c’est qui Joffrin???

  6. La Mécréante ! dit :

    le trotskisme c’est comme l’islam, c’est comme le pavot : y mettre le petit doigt c’est se faire engloutir pour toujours, sans espoir de sortie.