Plus facile de tuer Nadine Morano que de sauver la France

morano 2

La meute enragée qui s’acharne sur Nadine Morano en dit long sur la soumission de toute la classe politico-médiatique à la dictature du politiquement correct.
Comportement d’autant plus hypocrite chez beaucoup d’aboyeurs, qui pensent tout bas ce que dit tout haut l’élue de Lorraine. Mais il est vrai que le courage n’est pas une vertu essentielle chez nos politiques ou nos journalistes.
Pour avoir répété ce qu’avait dit le général de Gaulle il y a quelques années, propos que nul n’avait contestés à ce jour, Nadine Morano est jetée aux chiens.
Faut-il désormais mettre de Gaulle dans le camp du déshonneur, en oubliant l’appel du 18 juin, comme on l’a fait avec Pétain, en oubliant hypocritement qu’il avait été le vainqueur de Verdun ? C’est à croire !
Cette hystérie collective n’a malheureusement rien d’étonnant de la part d’une classe politique qui se complaît dans la dhimmitude et s’acharne à détruire notre patrimoine culturel et nos libertés élémentaires, que des générations de patriotes ont défendus au fil des siècles au péril de leur vie. Depuis trente ans, droite et gauche voguent main dans la main sur le même bateau, celui de l’anti France. Il va bientôt falloir s’excuser d’être Blanc et chrétien au pays de Clovis et de Charlemagne !
Faire l’éternel procès de notre pays, abandonner notre héritage culturel au profit de cultures exotiques, déclarer que nos racines sont autant musulmanes que chrétiennes, tout cela fait partie du credo suicidaire du PS et des Républicains, qui ont décidé de faire de la France une mosaïque pluriethnique et multiculturelle, potentiellement explosive, contre l’avis du peuple français très attaché à son identité et son mode de vie. Tout le monde ne pense pas forcément comme BHL, qui juge que tout ce qui est “terroir.., franchouillard ou cocardier…est odieux”.
On se demande ce que notre professeur de morale en chemise blanche attend pour s’exiler, là où il n’y a ni bérets, ni bourrées, ni binious !
Au pays de la Liberté, valeur inestimable qui figure pourtant en tête de notre devise républicaine, le peuple vit sous la contrainte et la menace permanente du politiquement correct. En France, le délit d’opinion est une réalité. Les Cerbères, gardiens du temple de la pensée unique, jugent et condamnent à tours de bras.
Et on notera que si le mot “race” n’existe plus, les condamnations pour racisme sont légion. Chez les apôtres du politiquement correct, on n’est pas à une incohérence près.
Tout ce tintamarre, accompagné de déclarations grotesques, faisant de Nadine Morano “un porte-parole du Ku-Klux-Klan”, rien que ça, est bien le signe de l’effondrement moral de la classe politique, qui s’obstine à refuser de regarder en face les dangers qui menacent le pays. Il est certes plus facile de déchaîner l’artillerie médiatique contre une élue qui évoque la race blanche et refuse l’islamisation de la France, que de débatte sur l’identité française, l’immigration, l’islamisation de la société ou l’échec de l’intégration. Pourtant ce sont là des sujets majeurs qui préoccupent les citoyens et conditionnent l’avenir des générations futures. Mais chez nos démocrates modèles, les avis du peuple “souverain” sont le cadet de leurs soucis.
Dans notre France de 2015, penser qu’il n’y a pas assez de Blancs au sein de notre équipe nationale de football est un délit qui mène directement au tribunal.
Mais déclarer qu’il y a trop de Blancs à la télévision ou pas assez de Noirs sur les bancs de l’Assemblée, est non seulement légal mais très bien vu.
Et si personne ne trouve à redire sur la légitimité du CRAN, il est clair que celui qui créerait un Conseil Représentatif des Associations Blanches, irait tout droit en prison sans passer par la case départ. C’est cela la justice impartiale de notre société pluriethnique paradisiaque.
Il est grand temps que tous ces “has been”, ces naufrageurs qui ont semé les germes de la destruction du pays, par leur incompétence et leur lâcheté, soient remerciés sans ménagement lors des futures élections. Place aux “will be”, qui ne sont nullement responsables du désastre national actuel et qui auront le courage de renverser la table en redonnant au peuple la maîtrise de son destin. C’est au peuple français qu’il appartient de décider de son avenir en acceptant ou en refusant la société multiculturelle qu’on lui impose depuis trente ans.
En 2017 nous aurons le choix entre ceux qui nous ont ruinés et ont bradé le pays sans nous demander notre avis, et celle qui n’entend gouverner que par le peuple et pour le peuple. C’est à un choix de société que devrons répondre les électeurs. Ils devront voter pour la défense ou l’abandon pur et simple de leur identité.
Il n’existe nulle part au monde de société multiculturelle qui vive en parfaite harmonie. Tôt ou tard une culture dominante tend à s’imposer pour régner.
L’histoire et la géopolitique d’aujourd’hui nous le prouvent chaque jour. En 2015, 200 millions de chrétiens sont persécutés dans une cinquantaine de pays, musulmans pour la plupart.
Par conséquent, une France multiculturelle à forte minorité musulmane, où toutes les communautés partageraient une même vision de leur avenir, est un leurre. L’Europe a su mettre un terme aux guerres fratricides qui l’ont saignée pendant des siècles. Mais rien n’est irréversible et il est peu probable que le choc des cultures auquel nous assistons aujourd’hui, soit porteur de lendemains qui chantent. Bien au contraire, tout laisse à penser que nous dansons sur un volcan.
 
Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

15 Commentaires

  1. Malheureusement, à considérer la forte proportion ( voire majorité ?) des teenagers africains et maghrébins – tous musulmans convaincus- qui désormais hantent nos écoles, il est à craindre que d’ ici à 10 ans cette forte minorité évoquée dans l’ article deviendra la majorité. Dix ans c’ est demain et le rapport de force sera en leur faveur d’ autant que bien des papy boomers -qui ne se reproduisent pas- auront disparu d’ ici là.
    Quitter le paquebot France pour voguer sous d’ autres cieux , australiens? sud américains ? ou dans les glaces des pôles ? semble la seule alternative à notre dhimmitude programmée par la collabosphère. Mais qui le peut sinon ceux qui ont beaucoup de moyens financiers ? Je crains qu ‘il ne soit déjà trop tard pour reprendre en main les rennes de notre civilisation tant sont disproportionnées les forces en présence. Dieu veuille que je me trompe !!!

    • Les deux prochaines élections sont les dernières chances que nous ayons.
      Si nous ratons ces occasions,le triste constat que vous faites va se produire, c’est pour cela que je m’agace en lisant certains écrits et commentaires qui semblent jouer contre leur camp ? Ce n’est pas le cas de cet article et de votre commentaire, je tiens à le préciser.

      • la solution n’est plus politique maintenant ..et ces elections piéges a cons n’apporterons pas plus .il ne faut pas plus compter sur le front phillipot que sur les autres. c’est dans le sang que les choses se réglerons ,une constante de l’histoire francaise et européenne.

        • A tous ceux qui me disent, « Marine ne saura pas gérer le pays… » je réponds « En tout cas elle fera aussi bien que ceux qui nous gouvernent actuellement. »
          Je n’ai encore trouvé personne qui m’a dit le contraire… ces quelques mots font réfléchir !
          Henry

      • Je crains que ce ne soit pas malheureusement suffisant pour faire bouger ces vaux de français.

    • « Le seul péché impardonnable est le désespoir »…Marcel Achard

  2. Nadine, « ferme les écoutilles! » comme disait Chirac quand tout allait au plus mal
    Quand on sait que les ambassades des pays musulmans empêchant les chrétiens d’obtenir le droit de quitter ces pays pour l’Europe…au détriment des musulmans…Eurabia avance, pas à pas…et son islamisation dans la foulée.

  3. Combien de temps encore faudra-t-il au peuple français pour devenir adulte et responsable de son destin….? Depuis la nuit des temps il a été inféodé aux seigneurs moyenâgeux, puis à l’église, puis à l’instituteur ou au Curé… aujourd’hui ce sont les politiques , les médias, et même , comble de l’ironie le show-biz sert de maître à penser, alors que composé de gens ni plus intelligent ni plus instruit que la moyenne …; Le seul qui mérite le respect: c’est Eric Cantona, lui a du cran et risque bien de donner une belle leçon d’humanité à ses petits camarades qui, d’arroseurs vont se retrouver arrosés….. Bref ! tout ça pour dire que le grand  » coup de pied au cul » que sont en train d’administrer au bon peuple français tout ce petit monde , devrait faut l’espérer provoquer dans les petites cervelles de cet’ « ex » peuple Blanc un électrochoc, afin que celui ci, l' »ex  » peuple Blanc se pose l’unique, la seule question fondamentale : que dois-je faire, garder mon mode de vie occidental, ou au contraire, dois-je me laisser islamiser comme semble le vouloir la majorité des élites de ce pays , ( qui comble de l’hypocrisie se garde bien des rester à l’abri dans leur luxueuse tour d’y voir. ( ce n’est pas une faute)…………. Dépêchez vous brave gens de choisir et d’agir car sous peu il sera trop tard , le Cartel Elysée aura choisi pour vous……

  4. on peut penser que c’est parce que la sortie de MORANO est ressentie par ces staliniens comme une gifle pour leur lâcheté et leur traitrise envers la France

  5. Ce que madame MORANO dit est vrai. Mais ces politiciens, Sarko en tête sont en train de faire dans leur pantalon. Messieurs mettez des couches et dégagez, nous en avons assez de vos jérémiades et de vous voir vous aplatir devant cet envahisseur qu’est l’islam. Français relevons la tête avant que l’on nous la coupe !!!

  6. Il ne faut pas attendre 2017, il faut les flanquer à la porte avant !! Vous le savez pourtant, les socialopes sont capables de tout! de toutes les magouilles, de tous les coups bas ! le socialisme, c’est un cancer ! En 2017, combien de clandestins auront été naturalisés et iront voter pour le gros qui trône à l’Elysée ? Et puis…êtes-vous bien sûrs que c’est Marine qui sauvera la France …?

  7. Mots du Général ou non…
    Nadine voit clair, elle aussi ! Bravo Nadine!
    Quant aux Bedos… l’Ancien ne fait plus rire que certains et le jeune… je ne peux plus le voir du tout !
    La France mon pays, sauvons-le tant qu’il est encore temps…

  8. En dehors de Nadine Morano, y a-t’il encore un seul dirigeant au parti « Les Républicains » capable de prendre la défense de l’héritage de Charles de Gaulle qui refusait de voir transformer Colombey les deux églises en Colombey les deux mosquées ?
    Quel crédit peut-on encore accorder aux Sarkosy, Juppé, Fillon et autres seconds couteaux, vides de racines gaullistes et en recherche de clientèle électorale musulmane, qui favorisent l’islamisation galopante contre nos valeurs démocratiques ?
    Et comment Philippot pourra-t’il continuer à honorer, en toute sincérité, la mémoire du Général à Colombey les deux églises, alors qu’il a participé au concert des indignés contre Morano ?
    Il est cependant urgent que le FN reprenne cet héritage laissé vacant par tous les islamo-collabos dans ce combat contre le totalitarisme islamique, combat frontal, excluant toute compromission clientéliste.

Les commentaires sont fermés.