Plus les terres seront appauvries, plus l'Occident recevra des guerriers d'Allah

dieu

Genèse 25-23  « Le seigneur lui dit :
Deux nation sont dans ton ventre, deux peuples se sépareront au sortir de ton sein ; un de ses peuples sera plus fort que l’autre, et le grand  (Edom) servira le petit (Jacob) »
Friedrich Wilhelm Nietzsche a écrit : « Dieu est mort » , les idéologies le sont aussi, Jacob et Edom se prosternent devant une ancienne et nouvelle idole Mammon.
Mais qu’en est-il de ses versets anciens que nous pouvons lire dans le livre de la sagesse :
Lévitique 19-17 « Tu ne détesteras pas ton frère dans ton cœur, tu avertiras ton compatriote, mais tu ne te chargeras pas d’un pêché à cause de lui. Tu ne te vengeras pas, tu ne garderas pas de rancune envers les gens de ton peuple, tu aimeras ton prochain comme toi même. »
Psaume 62-11 « Ne mettez pas votre confiance dans l’oppression, ne placez pas un espoir futile dans la spoliation ; quand les richesses s’accroissent n’y attachez pas votre cœur. »
Psaume 82-3 « Faites droit au faible et à l’orphelin, rendez justice au pauvre et au déshérité »
Esaïe 58-7  « Ne s’agit il pas de partager ton pain avec celui qui a faim et de ramener à la maison les pauvres sans abri ?
De couvrir celui que tu vois nu, et de ne pas t’esquiver devant celui qui est ta propre chair ? »
Ils sont ignorés, les tables de la loi ont été brisées, l’amour du prochain étouffé, l’équité sacrifiée sur l’autel de l’égoïsme, nouvelle tour de Babel dans une nouvelle Babylone, résurgence de Sodome et de Gomorrhe.
Jacob et Edom représentent 1 milliard de personnes, notre système ultra libéral a pour base le consumérisme, la dépossession car l’homme domine l’homme à son détriment.
Ce modèle est avide de matières premières, nous spolions celles-ci par la guerre, les famines, pour s’enrichir toujours plus, nous imposons notre hydre économique aux autres.
Pouvons nous être fiers de notre construction ? 6 millions de personnes meurent de faim par an dans le monde, 800 millions de personnes, s’endorment tous les jours le ventre creux, le grand jardin est dévasté, les océans vidés.
6 milliards d’êtres humains nous regardent et veulent vivre avec notre confort, notre richesse.
Les ressources ne suffiront pas, il n’y en a pas assez pour le confort de tous, une lutte à mort est engagée, un autre acteur rentre dans le combat, et l’ancienne sagesse nous informe,
Genèse 16-11 « Le messager ancien du seigneur lui dit : Te voici enceinte ; tu vas mettre au monde un fils et tu l’appelleras du nom d’Ismaël, car le Seigneur a entendu ton affliction.
Il sera comme un âne sauvage ; sa main sera contre tous, et la main de tous sera contre lui ; il établira sa demeure face à tous ses frères »
Jacob et Edom ont 1,7 milliards d’ismaélites en face d’eux, et dans peu de temps ils seront plus du double.
Jacob a fait son aliyah, comme l’avait prédit le grand prophète :
Esaïe 11-12 « Il dressera une bannière pour les nations ; il rassemblera les bannis d’Israël et il recueillera les dispersés de Juda des quatre coins de la terre ; »
En effet Jacob a repris possession de sa maison, Ismaël attend patiemment d’avoir détruit Edom pour se ruer à l’assaut de la terre sacrée.
Car Edom après avoir mis en esclavage son propre peuple, a importé des pays qu’il pille de nouveaux esclaves, pour que sa richesse s’agrandisse.
Plus les terres d’islam seront appauvries, en guerre, plongées dans l’obscurantisme religieux plus l’occident verra sa population submergée par des vagues migratoires de guerriers d’Allah, avides de revanche et de butin.
Le dynamisme, l’homogénéité des Ismaélites, la communauté planétaire qu’ils représentent fera qu’elle ne se soumettra jamais, ni à un autre peuple, ni à une autre forme de croyance.
Si nous ne changeons pas de modèle économique, et notre rapport aux autres, il arrivera un moment où il sera trop tard, nous seront balayés de l’intérieur et de l’extérieur comme paille au vent.
La délivrance ne viendra ni d’Ismaël, violent brutal sans concession ni de Jacob qui fomente et palabre sous la tente.
Elle viendra d’Edom , car bien que nous ne soyons  plus qu’un peuple désintégré  il reste en nous la flamme adamique, une conscience, l’unique et vraie parole qui nous a été donnée, le libre arbitre nous amènera à reprendre notre droit d’aînesse, alors nous serons le bon berger.
Sigismond Odon

image_pdf
0
0

23 Commentaires

  1. L’affirmation qui considère que les musulmans constitue 1,7 milliard d’ismaélites, n’a aucun sens. Le lien entre Hagar l’égyptienne, son fils Imaél qui s’est marié à une égyptienne, avec les arabes n’a jamais existé. Ce mythe a été totalement inventé par Mahomet, dans ses élucubrations coranique. Le deuxième point, c’est l’immense de ce que cet article appelle ismaélites, n’ont aucun lien de parenté avec les arabes et ne parlent même pas l’arabe.

  2. Nous sommes en passe d’être remplacés : c’est un fait avéré.
    Cependant j’ose espérer que nous saurons nous organiser pour lutter efficacement et rester debout.

  3. nous allons devoir desaprendre a aimer notre prochain lointain
    regarder l’arbre plier sous le poid organique de notre voisin
    nous allons devoir oublier la compassion,la main qui se tend
    regarder sans emotion l’enfant endormi dans son rêve de sang
    nous allons fermer les yeux du livre et vénerer le poignard
    retrouver le culte du sol du sang et des moissons barbares
    aux vieilles idoles,offrandes de feu, agapes de brulant metal
    guerriers aux âmes casquées d’acier ,fils de la sombre vestale
    passant va dire au troupeau de cette gente du testament
    il ne vous reste qu’a prier et implorer les temps d’avant…..

  4. Merveilleux article en plein accord avec mes discours personnels récurrents, dans lesquels j’affirme à répétition que le faux prophète est une danger mortel qu’il faut combattre jusqu’à ce qu’il soit jeté dans « l’océan de feu » mais que le diable est chez nous. Il est parfaitement dérisoire de vaincre l’islam si nous n’avons pas une alternative à proposer pour que ce monde vive en paix et sans misère.
    La fin du libéralisme et du capitalisme peut difficilement être considérée comme un chemin, mais il faut savoir en faire une finalité ; réclamer qu’en cours de route, à une échéance fixée, on n’accepte plus qu’il y ait des écarts de revenu du travail supérieur à 4 ou 5, largement suffisants pour maintenir la motivation à l’étude, à l’entreprise et à l’innovation ; concevoir et œuvrer à faire disparaitre progressivement le revenu du capital, véritable plaie de l’humanité qu’il faudra inscrire un jour dans la Déclaration des Interdits de l’Homme, qui aura sa place aux côtés de celle des Droits et de celle, à venir aussi, de ses Devoirs.
    L’ultime combat sera celui de faire la lumière dans l’organisation des relations homme/femme, dont le chaos actuel sème beaucoup de douleur qu’on n’ose pas mentionner.
    Seul bémol dans cet article, le passage suivant :
    « Pouvons nous être fiers de notre construction ? 6 millions de personnes meurent de faim par an dans le monde, 800 millions de personnes, s’endorment tous les jours le ventre creux ».
    Nous ne sommes en rien responsables de ce fait, qui dans une large mesure est un prolongement de la situation d’émergence naturelle des populations humaines ; nous avons apporté le développement agricole et technologique à peu près partout où nous sommes passés, oui, nous pouvons en être fier, nous n’avons suggéré à personne de nous faire la guerre des ventres, nous avons apporté l’espérance de vie à toute les populations que nous avons sorti de la préhistoire, nous n’avons aucune culpabilisation à subir de ce fait d’altruisme qui nous a déjà tant coûté, et il y a des limites aux tentatives qu’on se doit faire pour tendre la main au serpent qui vous guette.
    A ceux qui croient qu’on peut faire dire ce qu’on veut aux textes bibliques, en fonction de ce qui nous arrange, je leur conseille d’en essayer la lecture, ils seront surpris de l’effet produit. Cela n’implique pas l’existence d’un dieu capable d’actions magiques défiant les lois de la physique, mais le caractère prophétique de certains passages est particulièrement déroutant, et si l’on accepte que les miracles du style « transformer un bâton en serpent » soient tous l’expression d’évènements de caractère purement symbolique, il y a de quoi s’interroger sur la non-pertinence d’envisager de fonder une définition de Dieu cohérente avec la réalité ( et les nécessités ).

  5. Merci Sigismond Odon
    Je ne suis pas théologien et je me garderais bien de commenter les textes bibliques !
    Mais notre civilisation n’est-elle pas fondée directement sur ces textes ? La laïcité elle même, n’est-elle pas encore dans le respect des ces enseignements ? « Tu ne tueras point » … est-ce simple sagesse des hommes ou prescription divine ?
    Je ne crois pas que  » l’homme naisse bon  » !
    Mais votre article me rappelle une discussion, à la télé, entres des « grands savants  » de l’information qui prônaient de cesser toute relation avec Daesh.
    Il était temps …
    Il y a des années que je pense à cette politique qui consisterait à interrompre tout contact, culturel, cultuel, économique, social et autre , avec l’Islam en général !
    Il me semble qu’après avoir été isolés, qu’après avoir été coupés de toute la technologie occidentale et de tous ces bienfaits, qu’après avoir été asphyxiés … les pays arabes seraient encore très contents de nous vendre leur pétrole pour subsister … et pourraient sans doute considérer que l’Islam est bien l’empêcheur du progrès !

  6. Ca fait vachement laïc de citer la Bible bien sûr. Il manque plus que quelques extraits bien choisis de la Torah et des Hadiths « pacifistes » pour parachever le tout (de toute façon on trouve de tout dans le grand foutoir des textes sacrés et citations prohétiques).
    Je pense que vous avez confondu riposte laïque avec riposte catholique.
    Tenez, un lien pour retrouver le troupeau.
    http://www.riposte-catholique.fr/

    • Très juste. Si les Israélites n’avaient pas eu cette idée folle (il y a 1400 ans) de convertir tous ces peuples, bien des tragédies auraient été évitées et nous n’en serions pas là aujourd’hui. Et la Bible n’est certainement pas une référence, vu que les musulmans pratiquent la religion de Moïse plus fidèlement que les Juifs (qui ont renoncé à de nombreuses prescriptions), et que les jihadistes ne font qu’appliquer les injonctions de Yahvé concernant la guerre (massacres sans distinction, mise sous esclavage sexuel, etc… jusqu’au cannibalisme).

    • désespérant ce site ! on ne fait pas des guerriers avec des grenouilles de benitier !

  7. De la culture, de la science et du rationnel, nom de dieu!
    Les textes dits sacrés, incréés ou encore inspirés par dieu (!) ont TOUS été écrits par des humains tous manipulateurs, mais plus ou moins pervers, ce qui donne la tonalité plus ou moins assassine des versets d’une bible ou des sourates d’un coran. Mais tous ont été utilisés, comme l’a écrit Voltaire, « par les premiers hypocrites lorsqu’ils ont rencontré les premiers imbéciles. »
    Ce constat impitoyable valait pour le XIXème siècle encore sous la terreur inquisitoriale de l’église romaine. Mais aujourd’hui les notions crétinoïdes de « ciel » et d’enfer » ont été renvoyées par la science rejoindre les mythes antédiluviens. Notre Univers, peuplé de milliards de milliards de galaxies et de cent milliards de fois plus de planètes, dont un certain nombre sont habitables et habitées, ne peut pas abriter de dieux immatériels.
    Opposer une croyance à une autre fut-elle cent fois plus stupide et mille fois plus criminelle est une absurdité qui ne peut pas servir à s’affranchir des obscurantismes religieux.
    Offrez à ces croyants égarés un peu de bon sens, ouvrez leur l’esprit vers le rationnel scientifique. Ils deviendront laïcs, puis athées et anti-obscurantistes.
    Le monde a le devoir de devenir antireligieux et Laïc sinon il disparaîtra dans la fureur des théocraties quelles qu’elles soient.
    Et conservez toujours à l’esprit ce constat terrible qu’avait fait un général américain en Afghanistan:  » On ne pourra jamais vaincre les fanatismes religieux qu’en tuant leurs adeptes barbares ou en les emprisonnant le reste de leurs vies »! Et chaque Citoyen démocrate et rationnel sait -ou devrait savoir que cette stratégie est précisément celle de tous les fascismes génocidaires.

  8. « Entre la lâcheté et la violence, je choisirais la violence » . Gandhi.

  9. Citer la bible est bien pratique, car on peut tout y trouver et son contraire. Je ne suis pas assez érudit pour argumenter. Un érudit lui, peut piocher dans l’ancien testament ce qui l’arrange.

    • Faux :
      -la Bible des Chrétiens comprend l’Ancien et le Nouveau Testament.
      – l’Ancien Testament est l’histoire, écrit à travers les siècles, par des centaines d’auteurs se styles différents, de la découverte de Dieu par un peuple. Les exégètes sont parfaitement capable d’y discerner un sens global.
      – le Christianisme est basé sur le Nouveau Testament et le témoignage des martyrs. Il est beaucoup plus simple d’y trouver un signification globale;

  10. tout cela n’est qu’une grande illusion ,reviens parmi nous sur terre ODON, la guerre est là et peu importe qui participe …la destruction totale de l’humanité a cause d’un fou qui s’est prit pour un dieu..

  11. Texte fondé sur la religion, je ne commenterais pas sur ce plan – je les considère surtout comme des superstitions.
    Mais le texte que je viens juste de traduire me semble étonamment adapté à l’image illustrant l’article : La violence est nécessaire
    L’utopie d’abolition générale de la violence se solde par le plus effroyable chaos.

  12. « 6 milliards d’êtres humains nous regardent et veulent vivre avec notre confort, notre richesse. »
    … Pas ma richesse. Pas la richesse d’un grand nombre de pauvres en France et en Europe, pas la richesse d’un grand nombre de travailleurs qui survivent au lieu de vivre.
    Ils regadent une fausse image de l’Occident qui est présentée par une classe sociale privilégiée (mais décadente) et qui ignore la dure réalité de la majorité des citoyens.
    Ils ne vont pas s’élever en s’installant en Europe. Ils vont couler l’Europe qui deviendra aussi pauvre que leur pays d’origine sinon plus.

Les commentaires sont fermés.