PMA-GPA : la famille traditionnelle doit rester le pilier de la société

Publié le 23 septembre 2019 - par - 17 commentaires - 761 vues
Share
La destruction de la cellule familiale est une obsession des « progressistes » qui ne cessent de ringardiser les « conservateurs » attardés, ces nostalgiques figés dans leurs principes d’un autre âge.
.
Mais la famille étant le pilier de toute société depuis la nuit des temps, c’est l’ensemble de l’édifice, donc de la nation, qui à terme finira par s’écrouler.
.
C’est le règne de l’individualisme et du chacun pour soi, où l’intérêt commun devient secondaire.
.
En effet, dans nos sociétés modernes, les droits individuels primant sur le bien général, nos élus ne cessent de bousculer les lois de la nature pour satisfaire des minorités, au nom d’une prétendue égalité pour tous.
.
Il en est des exigences sociétales comme des exigences communautaristes : la capitulation systématique des autorités est la règle.
.
Après le mariage pour tous et l’adoption pour tous, l’heure est au débat sur la PMA pour toutes.
.
Non seulement la PMA va devenir une usine à fabriquer des orphelins de père, mais en l’autorisant pour les femmes seules, la PMA va également devenir une fabrique de pauvres. Car ce sont les familles monoparentales qui sont les grandes victimes de la précarité.
.
Le droit à l’enfant a supplanté les droits de l’enfant, lesquels ont été totalement évacués du débat.
.
Le droit à un père et une mère, cette loi de la nature qui assure la pérennité des espèces, est passé à la trappe. L’enfant est le grand oublié de cette loi.
.
On nous dit qu’au nom de l’égalité entre toutes les femmes, la procréation est un droit légitime pour chacune d’elle. Totale hypocrisie.
.
Car ce qu’on ne dit pas, c’est que la PMA va créer et légaliser une inégalité entre les enfants qui ont un père et une mère et ceux qui n’auront jamais de père !
.
Mais encore une fois, l’enfant est le dernier souci du législateur. Les adultes imposant leur égoïsme sans limite.
.
Quand on lit les mises en garde de l’Académie de médecine, il y a de quoi être inquiet.
.
« La conception délibérée d’un enfant privé de père constitue une rupture anthropologique majeure ».
.
L’Académie souligne les risques pour « le développement psychologique et l’épanouissement de l’enfant. »
.
Elle dénonce « une rupture volontaire d’égalité entre les enfants » et juge pas très convaincantes les études rassurantes menées dans les pays anglo-saxons sur la santé et l’équilibre des enfants de familles homoparentales.
.
Les partisans de la PMA nous mentent en s’appuyant sur des études bidon.
.
La figure du père reste fondatrice pour la personnalité de l’enfant, pour tous les pédiatres et psychologues. Mais comme dit plus haut, dans ce projet de loi, l’enfant n’a aucun droit.
.
Le désir d’une femme d’avoir un bébé aujourd’hui, c’est la négation définitive du désir futur de l’enfant d’avoir un père comme ses camarades.
.
Et nul doute que cette loi bioéthique conduira à la GPA.
.
Nous jouons avec le feu. La médecine a vocation à soigner et à aider les couples hétérosexuels en difficulté. Mais elle n’a pas vocation à générer des lois sociétales contre nature.
.
La famille traditionnelle reste le pilier de notre société. Ceux qui veulent la détruire en fabriquant des orphelins de père, sous couvert de grande avancée sociale, sont des illuminés.
.
Il est temps d’écouter les opposants à cette folie.
.
Jacques Guillemain
Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
vieux patriote

bravo monsieur guillemin, je ne supprimerais rien de votre texte,moi meme et mon fils avons etés victimes de cette chose mais du fait de la nature,ma femme est décédée mon fils avait sept ans,j’ai fait la maximum pour jouer le role des deux,mais ce qui a aidé c’est ma belle mere qui a un peu joué le role de mere de substitution,et je pense que mon fils qui a maintenant 33ans et pere de famille a tiré un certain bénéfice de cette situation, il est équilibré

Jacques B.

Bravo M. Guillemain, en total accord avec votre plaidoyer.
Notre époque marche sur la tête et si les gens ne se réveillent pas, c’est la décomposition de la société qui se profile, la loi du plus fort ; et parce que la nature a horreur du vide et du chaos, l’islam risque fort de tirer les marrons du feu.

saurer

PMA-GPA ou l’imbécilité sublimée ! Les femelles musulmanes vont pouvoir continuer de faire portées sur portées, et venir mettre bas en UE afin d’y profiter du droit du sol.
Et les idiots de la PMA GPA applaudiront leur propre mise à mort …

Lisianthus

Depuis des décennies on nous rabâche les bienfaits de l’allaitement au sein, l’attachement du fœtus à sa mère quand il entend sa voix pendant la grossesse, puis lors des câlins peau contre peau, les « nouveaux pères » qui changent les couches, et donnent le biberon… Et maintenant on nous dit qu’un enfant peut se passer de père et même de mère !!!…

zéphyrin

je suis d’accord sur le titre. mais la maison mère familiale demeurera majoritaire et l’incapacité à aimer l’autre sexe restera minoritaire..
nous n’en sommes qu’au début, et je défie quiconque de certifier par exemple qu’il n’y aura pas de clonage humain, l’argent et la curiosité scientifique font parfois bon ménage.
j’imagine une actrice vieillissante nostalgique de sa beauté enfantine, se cloner et s’admirer en les traits de son clone.
« comme j’étais belle, comme je l’aime!  » (sourire)

POLYEUCTE

Désolé de le rappeler, l’Homme n’est qu’un animal sélectionné et évolué, par rapport à ses lointains congénères. (Darwin).
Atteint de Folie, il se prend pour le Maitre du Monde, voulant gérer la Reproduction, et le Climat.
Depuis plus de 50 ans, je milite pour la mise au pas des minorités, dont on voit le triste résultat.
Plus de Guerre et d’ennemis identifiés ?
L’Homme se bat dès lors contre lui-même !
Il mérite sa propre disparition ! Punition suprême.

Marcel

C’est sûr et certains que les familles musulmanes n’utiliserons pas de tout la PMA-GPA par consequent ces familles au grand plaisir des immigrationistes et du grand remplacement seront mieux constitué et plus forts que les familles d’origine européenne que seront sans doute la vraie clientèle de la PMA-GMA avec la triste conséquence d’avoir de garçons et filles blancs plus démunis et faible que nos envahisseurs

Marcel

Les lobbies LGTB et Feministes sont le cancer de notre societé avec les immigrationistes ( le grand remplacement) on est dans une situation oú sont en train de détruire notre societé , bref tout ça c’est diabolique

Marcel

Les lobbys LGTB et Feministes sont le cancer de notre societé avec les immigrationistes ( le grand remplacement) on est dans une situation oú sont en train de détruire notre societé , bref tout ça c’est diabolique

Olivia

Quand il n’y a plus de limites, plus de valeurs morales, rien n’empêche d’aller au-delà. Ainsi, selon le voeu exprimé par certains homosexuels masculins de s’affranchir du ventre des femmes pour la procréation, exigeront-ils bientôt de la Science qu’elle leur procure leur enfant via un utérus-machine… Dès lors les femmes seront considérées inutiles et ceux qui leur sont hostiles les supprimeront… Voilà l’avenir que nous préparent les progressistes.

André LÉO

La boboïtude macroniste et communautariste se moque bien des poupées-mômes procréées par assistance médicale avec une médecine complice. On imagine l’ampleur de ce nouveau marché pour les médecins qui vont s’y engouffrer… mais les autres.
Pourquoi n’y aurait-il pas une « clause de conscience », un droit de retrait pour le personnel médical, de qui les communautés LSBTIQ vont exiger de collecter le foutre du donneur-branleur, d’introduire la canule pourvue de ses gamètes dans l’utérus de l’heureuse bénéficiaire, le tout payé par la « sécurité sociale » et le contribuable ?

Mères artificielles fécondées à la paillette congelée, les fières lesbiennes ont gagné leur combat irrationnel contre nature. La honte restera pour les mamans célibataires, déconsidérées ,méprisées, insultées parfois, pour avoir consacré leur vie à leur enfant «naturel ».
Bientôt la GPA pour la fierté sodomite et Macron aura rempli son contrat !

JF Cerisier

PMA, GPA : une vision complémentaire …
Il serait intéressant de connaître le nombre (non, non, surtout pas d’horreurs de statistiques ethniques …) de « familles monoparentales » qui ne sont que des « pseudo familles monoparentales » d’adorateurs du dieu de la lune : un géniteur et plusieurs « champs de labour ».
En fait, une branche du djihad très rémunératrice pour les barbus prétendus chefs de familles, mais véritables collecteurs de fonds nécessaires à la oumma pour le djihad, et géniteurs de futurs djihadistes.
Ceci est particulièrement intéressant à prendre en compte dans un État laïque dans lequel la polygamie (qui plus est la polygynie) est illégale.

Jill

Un père et une mère sont nécessaires au développement normal d’un enfant;et un enfant aspire à la normalité. Avoir deux mères et à fortiori deux pères, il ne faut pas croire que cela passe facilement. Les enfants dissimuleront leur situation et nombres d’entre eux auront honte de leurs parents, quelles que soient leurs qualités.
Le mariage homo, la PMA pour lesbiennes et la GPA sont contre nature, et il y aura des victimes.

Kancau11

Hier aux GG ou la densité de cons au m2 est sans commune mesure, un intervenant a déclaré, je cite « un papa et une maman, c’est dépassé » ,celui-là il tient le haut du pavé.

Bravo aux hommes ,de vrais mecs ,des durs ,des tatoués ,mais ne connaissant pas la rancune .
Ces dames ,les refusent,les haïssent ,n’en veulent aucun dans leur entourage ,mais ils vont quand même ,sagement balancer un petit être humain dans la nature comme on jette une vieille paire de baskets ,pour leur faire plaisir ,acceptant le rôle de reproducteurs de laboratoire comme les taureaux ,boucs ,verrats .

Ph.West

C’est dans la logique macroniene. Un parent avec un enfant c’est plus facile à délocaliser pour aller travailler à l’autre bout du pays qu’une cellule familiale normale. D’autre part, la propriété devrait être laissée au profit de la location. Tout ça va dans le même sens : plus de « flexibilité  » Et ensuite, ce sera quoi ?

Amphigouric

Même notre GÉRARD DARMON génie auto proclamé
Arrogant comme toujours avait chez Ruquier un avis très favorable à la GMPA celà d’après lui était compatible à l’évolution humaine et que Xavier Bellamy était nourri de peurs infondées il manifestait à l’égard de notre bellâtre ces craintes de voir l’homme de plus en plus se deshumaniser au profit de mères porteuses à catimini de donner des enfants à des couples qui n’en sont pas d’après DARMON c’est le progrès bandes d’ignares Dans la même émission il en a profité pour insulter Badine Morano c’est quand même beaucoup , je crois que si DARMON était le seul juif sur terre je serai antisémite