Poème sur Macron l’avorton, inspiré par Moustaki

                                                              L’avorton.

(Poème très librement inspiré de la chanson de Georges Moustaki « Le métèque »)

Avec sa gueule de faux-cul,

Son arrogance  de parvenu,

Et son mépris pour les « sans dents »,

Son regard  noir d’halluciné,

Et sa logorrhée en diarrhée

Débitant du « en même temps ».

Avec ce don des beaux parleurs,

Des aigrefins et des menteurs

Ou des joueurs de bonneteau.

Avec ce sourire carnassier,

Qui est prêt à tout dévorer

Et qui plait tant aux vieilles peaux.

Avec son goût pour les harpies,

Les basanés, les mal-blanchis,

Son allergie aux mâles blancs.

Ou bien cette velléité

A dénigrer, de l’étranger,

Le peuple dont il est président.

Il veut jouer les  princes de sang

Alors qu’il n’est qu’un garnement,

Que ses parents ont trop gâté.

Et qui couche avec la maman

Qui le déniaisa à 16 ans

Et dont il fit sa dulcinée.

Ce type est un irresponsable

Qui  vit  entouré d’incapables

Qui lui lèchent le fignedé.

Et s’il est bien propre sur lui

Il a ainsi, je vous le dis,

Le fondement bien lubrifié.

Ce gamin  ne sait que mentir.

Mais devrons-nous longtemps subir

Cet avant-goût du purgatoire ?

S’il  gagne sa réélection,

Les Français l’auront dans le fion,

En guise de suppositoire.

Aussi je me prends à rêver,

A souhaiter, à espérer

Que ce pays en léthargie

Saura chasser cet avorton,

Ce triste sire, ce bouffon,

Car il en va de sa survie.

                                                                                                           

Cédric de Valfrancisque.

Le 16 novembre 2021

*****

PS NDLR

BrigitteMacronCE.jpg

La mite dans la caverne: MACRON, enfin pubère, annonce que tout va bien en FRANCE…(16 nov. 2021)

MACRON, enfin pubère, annonce que tout va bien en FRANCE… – YouTube

https://odysee.com/@LaMiteDansLaCaverne:4/macron,-enfin-pub%C3%A8re,-annonce-que-tout:3

image_pdf
24
0

15 Commentaires

  1. Faut mettre l’idiot en début d’article au sommet d’une pyramide mais en Égypte dans le désert.

  2. Yul Bruyner doit se retourner dans sa tombe de voir cette photo. Le pauvre.

  3. Merci pour ce poème très juste
    Les poètes et pamphlétaires ont toujours été les bêtes noires du pouvoir à juste titre

  4. Macron l’avorton, ça pourrait faire un bon titre de sketch, ça. Et plus réaliste qu’il n’y parait de prime abord.

Les commentaires sont fermés.