Poitiers : Rencontres Charles Martel et Congrès des socialo-collabos

charlesmartelvallsNul doute que le week-end prochain, à Poitiers, toutes les caméras seront braquées sur une grande messe appelée congrès, qui confirmera que le PS a un nouveau pape, Cambadélis ! On peut parier sans risque d’erreur que pas un media d’Etat ne se tournera vers l’initiative des Premières Rencontres Charles Martel, impulsée par nos amis du Cercle des Chats Bottés, association créée par notre co-fondatrice Brigitte Bayle, aujourd’hui disparue, et présidée à présent par Jacques Soulis.
Deux France radicalement opposées seront séparées par quelques kilomètres. Celle des soumis à l’islam et des collabos, incarnée par le PS et ses complices, et celle des résistants, personnalisée par des intervenants fort différents, unis par l’amour de la France, de son histoire et de sa civilisation.
http://poitou-info.fr/441/politique/les-rencontres-charles-martel-un-evenement-patriotique-intellectuel-et-militant-video/


Nos amis de Poitou-Infos ont réalisé cette première vidéo. Notre ami Guy Sauvage s’est déplacé à Poitiers. Il a rencontré à son tour les courageux organisateurs, et nous propose de mieux les connaître, dans ce reportage qui confirme la sincérité de leur engagement.

Dans l’autre camp, 70 % des militants du PS, que certains gauchistes qualifient de Pourri et de Salaud, viennent, parait-il, de donner quitus à la politique menée depuis trois ans par « Le Guignol de l’Elysée » et celui qui sévit à Matignon depuis de longs mois, le fasciste déguisé en socialiste Manuel Valls. La plupart d’entre eux, contrairement aux animateurs du Cercle des Chats Bottés, ne travaillent pas, et vivent fort bien sur la Bête, grâce à leur mandat et à leur docilité envers leur direction. Bref, ce sont des obligés, quand les patriotes poitevins sont des patriotes libres.
Au-delà du catastrophique bilan social, qui s’est traduit, depuis 2012, par 700.000 chômeurs de plus (sans parler de ceux qu’on cache) et par une baisse généralisée des revenus des Français et de leur protection sociale, c’est surtout l’accélération de l’islamisation de notre pays qui doit interpeller chaque compatriote. Si 70 % de socialistes soutiennent cela, ils n’ont plus rien de socialistes. C’est une preuve supplémentaire qu’il n’y a plus rien à attendre des militants de ce parti qui sert la soupe aux dominants et méprise les Français, auxquels ils préfèrent les nouveaux venus.
Ils ont nommé une véritable crapule politicienne, condamné par la justice, spécialiste des coups tordus, à la tête du PS. Cambadelis, en bon ancien trotskiste, au nom d’une vision internationaliste dévoyée, déteste la France, son hymne national et son Histoire, et masque cette haine derrière l’utilisation systématique du mot République. Ce voyou de la politique, défenseur de toutes les revendications communautaristes musulmanes, se comporte ouvertement en agent de l’Islam.
Le « Guignol de l’Elysée » a multiplié les actes d’allégeance à l’Arabie saoudite, faisant rire le monde entier avec son épée à la main, au Qatar, à qui il vend la France, à l’Algérie, à qui il fait repentance tous les trois jours. Il a même armé l’Etat Islamique, obéissant en bon caniche à Obama qui voulait destituer Bachar. Ce minable se comporte en agent de l’islam.
Le fasciste de Matignon, après avoir inauguré des mosquées en tant que ministre de l’Intérieur, ose réclamer la construction du double de ces lieux d’endoctrinement, avec le fruit de nos impôts. Il impose à nos compatriotes à marche forcée un vivre ensemble mortifère pour notre mode de vie. Il commémore l’ouverture d’écoles confessionnelles musulmanes, qu’il arrosera de subventions. Cet hystérique se comporte en agent de l’islam.
La franco-marocaine de Grenelle, espèce de Nabila mise à la tête de l’Education nationale, s’est immédiatement mise au travail, imposant une réforme qui va accélérer la destruction de notre école, et favoriser une logique islamisatrice de la France, en niant la réalité de son Histoire, lui substituant celle de la repentance et des autres peuples. Elle avait commencé à cautionner la présence des accompagnatrices voilées. Cette obligée du roi du Maroc se comporte en agent de l’islam.
Sommet de la forfaiture, le Parti socialiste s’est même fait représenter au dîner du Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF), en mandatant, au nom de Cambadelis, une nommée Corinne Narassiguin, porte-parole du parti. Apparemment, les propos du porte-parole de cette officine ne dérangent pas les dirigeants de Solferino.
marwanmohammedccif
On pourrait parler des Taubira, Fabius, Touraine, de tous ces maires, députés et sénateurs qui se prosternent devant l’occupant, et méprisent leur peuple.
Nous n’oublions pas, naturellement, celle qui est devenue notre grande amie, Anne Hidalgo, depuis sa plainte grotesque contre le dessinateur Ri7, suite à ce dessin. Cette grande laïque se distingue, tous les ans, en commémorant le ramadan à la mairie de Paris, et en gavant l’Institut des Cultures d’Islam (Ici) de subventions, tout en exonérant le CCIF de loyer impayés.
 
RI7HidalgolechebabouchesEn face, il y a les vrais Gaulois, les héritiers d’Astérix, ceux qui refusent de capituler. Ils en paient le prix fort, mais ils conservent leur dignité, souvent avec panache. Interdits de médias (français), calomniés, insultés, diabolisés, nazifiés, ils incarnent une fidélité à une France dont ils ne veulent pas qu’elle meure. Ils ne touchent aucune subvention, sont souvent harcelés de procès et de campagnes hostiles. En outre, ils sont parfois attaqués par les nervis d’extrême gauche, milices d’un pouvoir qui les protège sans vergogne, malgré les nombreux actes de vandalisme dont ils se rendent coupables.
Trois grandes mouvances cohabiteront, lors de ces Premières rencontres Charles Martel, qu’animera notre fondateur Pierre Cassen. La droite nationale, appelée par les médias extrême droite. Paul-Marie Coûteaux, Richard Roudier, Roland Hélie, Pierre Vial, Hugues Bouchu ou Carl Lang incarnent, avec leur différence, cette sensibilité identitaire, européenne et patriotique.
La mouvance patriotique, jacobine et républicaine sera incarnée par Christine Tasin (qui se proclame toujours femme de gauche), qui vient de se livrer, depuis une semaine, à un formidable travail de réinformation sur le mémorial de Poitiers et ses mensonges historiques. Elle a même pris les initiateurs de cet outil de propagande au service de l’islam en flagrant délit, montrant qu’ils s’étaient inspirés des travaux d’une nazie allemande, Sigrid Hunke, ce qui devrait faire des vagues…
http://resistancerepublicaine.eu/category/charles-martel/
Et enfin, et ce sera l’invité surprise, Joseph Fadelle, né musulman, converti au christianisme, vivant en France depuis 2001, auteur de l’inoubliable ouvrage « Le prix à payer » sera présent à ces premières rencontres. Il incarne un autre pan de la Résistance, celle de ces hommes libres, qui, comme nos amis apostats Pascal Hilout, Salem Ben Ammar, Hamdane Ammar, Messin Issa, Zohra Nedaa-Amal, Hamid Zanaz et bien d’autres, affirment leur amour de la France, de sa laïcité et de ses valeurs démocratiques, incompatibles avec le dogme totalitaire mahométan. Joseph a choisi le christianisme, ce que des laïques comme nous respectons.
Pendant toute la journée, dans l’unité des patriotes, sous l’œil de caméras militantes qui feront de ces rencontres des outils de réinformation, une autre histoire de Poitiers et de Charles Martel sera racontée. Dans le même esprit, à Béziers Robert Ménard avait osé braver les interdits sur la guerre d’Algérie et le 19 mars 1962.
Entre les islamo-fellateurs du PS et les Résistants des rencontres Charles Martel, il y a deux camps inconciliables, comme ceux qui opposaient Pierre Laval et Jean Moulin.
A nous d’assurer le succès de cette première initiative poitevine, qui en appellera d’autres, tous les ans, nous en sommes convaincus.
PREMIERES RENCONTRES CHARLES MARTEL
Il reste quelques places, si vous vous inscrivez suffisamment vite…
Frais d’inscriptions : 25 euros, apéritif et repas compris
Ecrire à : rencontres.charles.martel@gmail.com
L’adresse ne sera communiquée aux inscrits que 3 jours avant l’événement.

image_pdfimage_print