Des policiers avec des barbes de djihadistes, pas de problème, Cazeneuve ?

Lamortpourlesterroristes
 
N’en déplaise à tous les pro-islamiques de notre pays, la France compte bien des résistants qui n’ont pas peur de passer aux actes.
Var-Matin, quotidien très lu en PACA, n’a pas hésité à publier un article (déjà accusé d’incitation à la haine, par les bien-pensants) avec photos à l’appui, relatant l’action hyper citoyenne d’un chef d’entreprise du cru dans les panneaux publicitaires, qui a eu le courage d’étaler, à la face de nos concitoyens, son sentiment profond. Et le nôtre.
Que Var-Matin ait relayé ce fait d’armes est déjà, en soi, un acte de résistance. Surtout pour un quotidien classé à gauche.
Quant à ce chef d’entreprise Seynois, il mérite toute notre admiration. A l’instar de nos jeunes identitaires, il a osé « déployer sa banderole » pour dire son indignation au lendemain des massacres qui ont endeuillé Paris.
La Seyne-sur-Mer, baptisée depuis plus de cinquante ans « la Mecque » par Henri Tisot, est une petite ville jouxtant Toulon, premier port de la marine nationale française sur la Méditerranée d’où est parti le Charles De Gaulle.
Pendant de nombreuses années, elle a hébergé dans ses murs « Les chantiers navals de la Méditerranée » fermés depuis peu. CGT et Parti communiste en ont fait un fief de travailleurs musulmans. Voilà pourquoi le célèbre imitateur de De Gaulle, disait de son village qu’il s’appelait la Mecque.
Les édiles qui s’y sont succédé appartenaient tous à la gauche héréditaire socialo-communiste française. Le dernier en exercice ne déroge pas à la tradition politique de la ville.
Mais, à cette époque, ce petit port méditerranéen était très animé et agréable à vivre.
Les années passant, ce village devenu « ville », a vu sa population arabo-musulmane croître de manière exponentielle au point que ses nombreuses grandes cités sont devenues de véritables creusets islamico-islamistes que la population européenne a désertées et où forces de l’ordre et autres services d’urgence ont intérêt à se déplacer avec un commando du Raid pour intervenir sans risques.
Eh oui ! Nous avons aussi des Trappes, des Saint-Denis et autres Roubaix ou Toulouse en région PACA.
Et ce chef d’entreprise a raison de crier sa haine contre les criminels.
Mais on peut se poser la question : « Comment reconnaître ces criminels ? ».
Il y a des moments où l’on ne sait pas très bien. Pourtant, l’actualité nous oblige à réagir très vite.
Cette mésaventure est arrivée à deux très jeunes gens – bien blonds – qui, un vendredi soir, post-attentats, ont décidé de s’amuser à la patinoire de Toulon-La Garde.
Pour terminer leur soirée, frère et sœur, âgés de 22 ans et 17 ans, décident d’aller au Mac Do de Grand Var, centre commercial très fréquenté, pour se sustenter après leurs efforts.
Installés tranquillement dans leur voiture, sur le parking, ils écoutent de la musique en mangeant leurs sandwichs.
Le méga cinéma vient de se vider de ses spectateurs, il ne reste pratiquement plus de voitures, tout est calme.
C’est alors qu’ils voient une voiture, couleur bleu police nationale, avancer vers eux au ralenti. A l’intérieur, une bonne demi-douzaine d’hommes.
La voiture les contourne, au pas. De l’intérieur on les inspecte (on les suspecte ?). Elle refait un tour, toujours au ralenti puis, en marche arrière douce, vient stopper à hauteur du passager, notre jeune ami.
La vitre de la portière du conducteur curieux descend, doucement… Et là, les gamins sont saisis d’effroi.
Un maghrébin, très barbu salafiste, leur demande sans aménité ce qu’ils font là. « On mange. » – Avec un regard appuyé, il répond : « Mouais ! ». Puis ils repartent, comme ils sont arrivés, toujours au ralenti.
C’est du lard ou du cochon ? C’est du lard de cochon, mon colonel.
Le visage patibulaire de l’intervenant ayant eu la priorité sur leurs réactions, les enfants n’ont reconnu qu’après quelques secondes (de panique ?), leurs uniformes de la police nationale.
C’était la Police nationale ? Peut-être ! Ou des salafistes en habit de policier ? Aussi !
On sait que, après les massacres commis par les islamistes à Paris, Cazenoix a autorisé les policiers à « porter leurs armes », hors service. Avec tous les inconvénients que ça leur apporterait dans le cas où ils seraient obligés de s’en servir.
Il est vrai que, peu de temps avant, les forces de police ont aussi obtenu le droit de porter la barbe. C’est, encore, une décision de leur chef, Cazepipe, qui fait tout pour simplifier la vie des Français.
Mais, cette autorisation, elle va jusqu’à quel point ?
La barbe sale, la barbe d’un jour ou celle des « barbus salafistes » ?
« Je vous incite à la vigilance et à la prudence », dit Valls.
Ben oui, nous, on veut bien. A condition de pouvoir reconnaître un flic d’un terroriste !
Allez donc distinguer un barbu de l’ordre, d’un barbu du désordre ! Je vous fiche mon billet que vous aurez un temps de réaction qui vous sera néfaste.
La Force de l’ordre n’est plus ce qu’elle était au temps béni de la paix.
Danièle Lopez
Source photo
http://www.varmatin.com/la-seyne-sur-mer/a-la-seyne-un-panneau-publicitaire-de-4-metres-sur-3-cible-les-terroristes.2329545.html

image_pdfimage_print

16 Commentaires

  1. la peine de mort pour les terroristes ?
    ils se donnent la mort eux mêmes et surtout Hollande n’hésite pas à leur balancer sur la tronche des tonnes de bombes !!!
    Pourquoi ce gouvernement fait il donc la fine bouche ?
    On est en guerre ou pas ? il faudrait savoir !!!
    en temps de guerre les résistants le savaient , c’était le peloton d’exécution de suite car ils ne portaient pas l’uniforme militaire…
    Ici les nazislamistes nous attaquent habillés en civil et s’attaquent à d’autres civils inoffensifs , contrairement aux résistants qui attaquaient les militaires allemands .
    il serait vraiment temps que le grantoumou applique les lois de la guerre et arrête de nous bassiner contre « la peine de mort » qu’il n’hésite pas à appliquer du haut de ses avions et lors des assauts de la police contre les terroristes retranchés!!!!
    il s’agit bien de peine de mort car comment se fait il que ne soit jamais utilisé de gaz paralysant, de grenades aveuglantes et assourdissantes et d’autres moyens plus ou moins secrets (ultras sons) pour neutraliser les gens sans les tuer ?!?

    • oulala !
      Tu sais quoi exomil, le modo du site a dû prendre double dose de lexomil et il n’avait pas les yeux en face des trous !
      Le commentaire suivant n’aurait jamais dû se trouver là mais en réponse à la Ylorb plus haut.
      Allez exo ! Je prends un rohypnole pour t’accompagner au digestif !

  2. je confirme j ai vu a Poissy 78…. 2 policiers a pieds avec des barbes de talibans dommage que j’étais en voiture ……………mais par énervement je vais aller y faire un tour et faire celle qui a peur tes tueurs déguisé en flics

  3. « La Force de l’ordre n’est plus ce qu’elle était au temps béni de la paix. »
    ——————————-
    « au temps beni de la France sans muslims » est plus juste.

      • Ce serai plus juste oui, car ici on reproche aux musulmans d’avoir en quelques sortes déclarer une guerre mais il y a 5 ans on ne pouvait pas en dire autant.

        • Ylorb
          Faites donc un peu d’histoire, cela vous fera le plus grand bien. L’islam , depuis l’hégire est « en haine » et en guerre. Il hait tout ce qui n’est pas lui, et s’acharne à le détruire, à le dévaster, à le saccager. L’islam, c’est 270 millions de morts entre 622 (hégire) et bataille de Lépante (1571).L’islam, c’est l’expansionnisme, l’esclavagisme et le meurtre et le massacre et le carnage et l’horreur absolue. Si je croyais au diable, je penserais qu’il en est l’émanation.
          Si les musulmans qui tapent l’incruste en Europe où ils n’ont pas été invités,se considèrent comme des « boucs émissaires », qu’ils s’en aillent, qu’ils dégagent, qu’ils déguerpissent dans leurs 57 pays de l’islam.
          Et quand vous aurez fait un peu d’histoire pour éclairer votre falote lanterne, lisez Ibn Khaldoun , XIVe siècle (Prolégomènes), Arabe qui est d’une grande lucidité vis-à-vis de ses congénères.

  4. Les policiers sont désormais autorisés à porter barbe et tatouages
    Le syndicat Unité SGP Police-FO a obtenu après deux ans de négociations le droit, pour les policiers, de porter la barbe et des tatouages…depuis 9 juillet 2015 …police COLLABO ATTENTION ILS SONT ARMES .ça fait drôlement peur

    • Ils auraient pu accorder la barbe « genre collier » ou « le bouc » aussi mais là, c’est franchement exagéré. En plus, il y en a trop qui se croient tout permis au prétexte qu’ils sont flics (le syndrome de l’uniforme), alors j’imagine assez leur réaction s’ils se font traiter d’islamistes par des jeunes identitaires…
      Vous allez voir que nous serons les grands perdants de ces attentats. Au lieu de nous rassurer, de nous protéger, ils font tout pour exacerber notre répugnance islamique. Donc, nous serons encore les méchants et les racistes !

  5. Merci pour cet article instructif et en effet lourd de questions légitimes. Et oui, mille foi oui, saluons le courage de ce chef d’entreprise car on sait que ce courage peut coûter cher en termes d’activité commerciale dans notre beau pays, euh’… démocratique. Il n’y a pas que les patrons, enfin, pas tous fort heureusement, du Nord Pas-de-Calais…

  6. Est-il nécessaire alors de porter un uniforme? Celui-ci étant le signalement de ceux qui sont « avec nous » en opposition avec ceux qui sont « contre nous ». Verra t-on un jour, un match de foot international, opposant des joueurs portant tous le même maillot?
    Mais l’uniforme est aussi un appel au respect, comme autrefois celui du facteur, du militaire, ou du policier que celui ci retire pour rentrer chez lui du fait d’une perte de valeurs d’une population arrière-arrière-arrièrement immigrée…
    L’uniforme est le signe de ceux qui sont au service de la Nation, dont le premier crédo est de servir et défendre. Pas effrayer…
    Alors, ce n’est pas stigmatisant que des policiers Français, ressemblent à des policiers Français. Pas à des délinquants, pas à des islamistes. C’est aussi une marque de respect de leur part, pour ceux qu’ils sont censés protéger.

    • Tu as raison Cissou !
      Un curé ressemble à une autre curé, un flic DOIT ressembler à un flic !

      • Après si l’on estime qu’un policier doit ressembler à un policier cela sous entend que certaines personnes ne pourront accéder au métier non pas par leur compétences mais par leur physique…
        Les policiers assure la sécurité et la sécurité n’a pas de visage….

        • encore du supposé racisme ! Je me demande qui de vous ou de nous l’est plus encore.
          Un policier a un visage avenant, propre, rasé de frais et pas d’avant hier, il a un uniforme impeccablement repassé et il n’a pas l’air de sortir d’un trou à rat. C’est ce que l’on appelle « inspirer confiance » au citoyen.
          Maintenant qu’il soit blanc, jaune ou gris et même noir n’a aucune espèce d’importance. Raciste !

  7. la soumission se précise avec des policiers muzz ?? et leur barbe oui le grand foutoir organisé par ce gvt de vendus à « lislame » à quand , la gendarmerie, le gign , le raid ,l’armée de terre ,de l’air et la marine avec des barbus ?? de cette façons ce sera le bordel organisé comme assuré qui fait qu’ une chatte n’y reconnaîtrait pas ses petits ! vivement le grand changement afin de remettre les affaires sur les rails .

Les commentaires sont fermés.