Comment la politique de Delanoë-Hidalgo me pourrit la vie dans le XVIe

Publié le 17 juillet 2015 - par - 25 commentaires - 3 723 vues
Share
Ri7HidalgolongueurBeaucoup de gens s’imaginent, à tort, que les habitants du 16e arrondissement sont des privilégiés. Pas forcément. D’un côté, il y a les très bien logés et favorisés par l’argent et, d’un autre, les fauchés tels que moi qui habitent une H.L.M. depuis 1977. Oui, cet arrondissement fourmille d’H.L.M. qui ne cessent de se multiplier (quelle chance !!).
Mon 38 mètres carrés avec balcon, situé au 8ème étage, donne sur la Seine. Du quai Louis Blériot ou du Pont Garigliano, je peux admirer la Tour Eiffel se mirant dans le fleuve… En dépit du délabrement de l’ immeuble et de la petitesse de ses appartements, un tas de Français d’origine rêveraient d’habiter cet endroit sublime et chargé d’histoire ; j’ en suis certaine et bien consciente !
Or, la politique de Delanoé en a décidé autrement (Hidalgo a pris la relève).
Aujourd’hui, lorsqu’il fait nuit noire, il est devenu presque suicidaire de se promener seul sur le quai. Les locataires du pâté d’immeubles (de la rue Van Loo au quai Louis Blériot) sont, aujourd’hui, pour la majorité des afro-maghrébins qui dictent leurs lois et n’acceptent aucune réflexion de la part de la gardienne qui a, du reste, été menacée de mort à plusieurs reprises. En croisant les doudous, on se croirait en Afrique Noire ! Il paraît que ce phénomène se nomme la « mixité sociale ».

Résultat : le quartier autrefois si calme, si sécurisant, si attractif, est devenu un coupe-gorge. En 2004, je me suis fait suivre en plein hiver par un jeune arabe, jusque dans le hall de mon immeuble, où il m’a posé un couteau de cuisine sur la gorge, en me promettant de me tuer si je criais.  Il m’a délesté de mon portable et de tout le reste. Malgré moi, j’ai crié mais personne n’est venu à mon secours.
Les soirs d’été, comme hier soir  et  jusqu’à plus d’heure, des dealers de drogue – tous noirs, rigolent et parlent tellement fort que j’ai envie de hurler. La police qui est au courant ne fait rien. Porte de St-Cloud c’est la totale ; surtout boulevard Murat où la délinquance se lâche de plus en plus.
Actuellement, des immeubles H.L.M. neufs sont en construction Porte d’Auteuil et un peu partout dans le 16ème. Je sais de source sûre qu’il en existe rue de Passy et rue Lauriston, qui est perpendiculaire à l’avenue Victor Hugo.
Mais ces bâtiments flambant neufs sont réservés à l’ immigration afro-maghrébine, tellement reconnaissante !
Les nouveaux Français ! Même dans mes pires cauchemars, je n’aurais jamais pu imaginer un Paris, ainsi sali et délabré !
Christiane Dailly
Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
JEV

Mille excuses M. AZILIZ, je m’adressais à M. NUANCE, donc, mon post s’adressait bien à lui et non à vous. Je réitère mes excuses.

JEV

Non M. AZILIZ,
Ce n’est pas UN, mais UNE Habitation à Loyer Modéré, et non un Immeuble à Loyer Modéré comme vous le prétendez ou prétendent d’autres ignorants de ce que veut dire HLM. Donc cette dame a raison ne vous en déplaise. Et comme disent d’autres commentateurs, vous n’habitez certes pas dans la même portion de rue que cette dame ou mademoiselle. Mais peut-être faites vous partie de ceux qui emm… Les autres? Et donc, vous ne vous sentez pas concerné? Ou alors vous êtes un bobo gôcho qui fraternise de par votre fric et position sociale pour faire copain copain avec ces emmerdeurs? What else?
Donc, du respect pour ceux qui n’ont pas votre chance ou ne veulent pas ouvrir les yeux, car la FRANCE est en train de devenir un sacré BORDEL à cause de gens comme vous qui défendent cette racaille qui d’après vos dires vous semblez défendre… Je me trompe Mister ZILIZA?
Et révisez votre savoir en consultant internet ou le dico, car HLM a été déviée au masculin au lieu du féminin à cause de gens incultes comme vous l’êtes,
bien que, employé au deux genres à cause d’avoir confondu: HABITATION avec IMMEUBLE OK? Allez, instruisez vous cela ne vous fera pas de mal, mister je sais tout!!!

aziliz

Vous vous trompez d’interlocuteur.
Moi, je ne fais que défendre la position de Christiane.
Quand à donner des leçons sur le genre de HLM, je m’en garderai bien. De nos jours plus rien n’a de genre.
Quand on ne sait pas lire, on se la ferme, M. JEV. Ou bien votre français récent peut être, est tellement limité qu’il ne sait pas différencié une défense d’une attaque et est incapable d’avoir une vue compréhensible des propos En aucun cas, illettré, je n’ai défendu cette plaie qui est la racaille qui nous envahie.
Je vous réponds ce jour, mais si je re-poste un commentaire, sachez que j’ignorerai des incultes de votre espèce.Lisez attentivement quand vous serez sorti des « brumes » qui accablent vos neurones.

kalen

c’est seulement maintenant que vous vous en rendez compte du changement physique de la France ? la France est foutue, humiliée , salie , lapidée, et vous continuez a votés pour tout ces enc… que sont les socialos- républicains , qu’avez vous a perdre ? alors que vous avez tout perdue votez FN ça leurs feras du bien a tout ses planqués qui ne pensent qu’a leurs carrières et a être réélus.

Nuance

Ha ha ha ! Habitant dans le XVIe, rue Van Loo justement, je me dois de vous contredire, je n’ai aucun problème pour sortir tard le soir. Plus globalement, je ne reconnais aucunement le quartier que vous décrivez, et j’y habite pourtant depuis près de 30 ans. Je croise bien plus souvent des habitants du quartier fiers d’exhiber leurs richesses (voitures de luxe, vêtements de grande marque, bijoux à volonté, …) qu’une population issue de l’immigration comme vous le prétendez.
Par ailleurs, vous critiquez et dénigrez les HLM en début d’article. Permettez-moi de vous rappeler qu’ils (et non « elles ») permettent à plus de 15% de la population FRANÇAISE (quelle que soit l’origine, on parle ici de nationalité), de vivre sous un toit, en ayant accès aux ressources de base (eau, électricité, ..).
Ils permettent également d’avoir accès à des quartiers tels que les bords de Seine, le XVIe, l’Ouest de Paris dans sa globalité, etc, qui étaient (et le sont encore) des « zones réservées » aux plus fortunés.
Alors, s’il vous plait, ouvrez les yeux, réfléchissez, renseignez-vous, et arrêtez par pitié les généralités tout aussi grossières que ridicules et infondées.

aziliz

Vous n’habitez peut-être pas dans la même portion de rue. Votre agressivité envers Christiane, que vous semblez traiter de « menteuse » est insupportable et fait montre d’un « boboïsme » très XVI°. J’y suis née et y ai vécu 32 ans, je connais bien les crétins bourges qui peuvent y sévir. Tout comme je connais bien les crétins bourges de Versailles. Aveugles, insensibles, lobotomisés qui refusent de voir qu’une seule et même rue peut-être agréable en début et infernale sur la fin. Cela dépend des habitants. Je ne suis pas naturellement grossière, mais je me permets de vous dire que votre « ha, ha, ha » est plus que méprisant. Je ne vous félicite pas Monsieur, pour votre éducation et votre manque de compassion. Attendez donc, les yeux grands fermés, d’être agressé comme Christiane. Etant un homme, cela leur pose encore peut-être un problème … ces gens là ne s’en prennent qu’à plus faible qu’eux.

olivier

Merci pour ce formidable retour au réel…mais comment se fait il donc que ces populations (afro machin truc) ne se rendent pas compte qu’elles génèrent une psychose totale à leur encontre du fait de leurs activités, de leurs hurlements éventuels…etc…et que, de ce fait, plus tard, rares seront les blancs bien éduqués qui auront envie d’en voir dans leur entreprise ?

chouette40

ces gens là ne raisonne pas comme nous.

Marie Célestine

Ils n’ont aucun sens d’autocritique ! et on leur donne tout sans les punir pour les doucher !

Borelli alias Romanin

Bonjour, ce que vous décrivez dans votre article, moi banlieusard, je le vis depuis plus de trente ans(je parle en mon nom, mais je pense que nous sommes des milliers aujourd’hui à baisser les yeux et à tolérer l’intolérable). J’ai eu droit à 3 agressions(2013 & 2014 avec passage aux urgences et 7 jours ITT judiciaire) pour un résultat proche du néant(2 classements sans suite). A terre et en sang attendant les pompiers, nos « extra-européens » qui passaient dans la rue, rigolaient et me glaviotaient dessus avec des gestes emprunt de compassion et dans leurs dialectes, me souhaitaient un « prompt rétablissement »! Merci donc à quatre décennies UMPPS, nou n’en sommes qu’au tout début! Il ne nous reste plus que Marine Martel, pour peut être inverser cette descente en enfer!

chouette40

Marine, peut être, mais pas sûr … j’y crois de moins en moins depuis qu’elle a fricoté avec les égyptiens il y a peu … elle finira corrompue elle aussi. On ne peut faire confiance qu’à nous même … avec nos petits moyens, nos petits poings. Je ne vois qu’une guerre civile pour tenter de récupérer notre pauvre France sous peine de disparaitre. Que je hais donc ces politiques qui ont vendu notre patrie.

aziliz

Je ne crois plus que « La Marine » fasse du ménage depuis qu’elle est sous l’emprise Philippot. Quoiqu’en pensent certains et qui le crie bien haut, Marine Le Pen ne parle jamais de les « foutre dehors ». Il me semble que le « grand nettoyage » ne pourra venir que du Peuple de France. Mais quand ?

Bruno

Bonjour,

Je suis effaré de lire ce que vous dites Christiane ! Quand on parle du XVIème arrondissement, on pense tout de suite au quartier chic de la capitale. J’y ai passé une formation en 1999, et on pouvait rentrer tard sans aucun problème. Mais apparemment cette époque est révolue… On n’est plus en sécurité nul part. Mais la police n’intervient pas car il ne faut pas « stigmatiser » ces pauvre malheureux qui n’ont pas de travail, mais vivent des allocs, des braquage et de la drogue et roulent en belles allemandes flambant neuves pendant que d’autres citoyens « privilégiés » voient bruler en une nuit leurs voitures d’occasion achetées à crédit ! Les parisiens sont-ils mazo pour élire sans arrêt des maires de gauche qui sont pour cette mixité sociale… Navrant.

Nicolas

Comme je vous comprends. Habitant du 14ème sur l’axe pernety/plaisance depuis 37 ans. Mes parents habitant à Plaisance dans ce qui s’appelait un ILM devenu un HLM. Depuis Delanoé, le changement de population de l’immeuble a commencé. On y trouvait des gens de toutes origines, qui avaient quelques points en commun, des valeurs du passé: Ils travaillaient et s’occupaient de leurs enfants.On faisait des trucs débiles, on se disait bonjour, on se tenait la porte etc etc. On a poussé ces gens qui habitaient ici en harmonie à partir, et on les a remplacés. L’immeuble s’est dégradé, urine,selles ,vomi partout y compris dans l’ascenseur, dégradations divers, papiers par terre. Même les animaux ne chient pas là où ils mangent. Mais quelques porsche cayennes immaculées, immatriculées parfois en roumanie ou en pologne sont venues remplacées les 306, 307, clio et autres megane du parking. Le clinquant au milieu des immondices. Les prières de nuit au lieu du sommeil pour aller travailler. La console de jeu à minuit sur le 5.1 à crédit. Ma mère ne dort plus,elle est malheureuse, profondément. La police lui dit qu’il n’y a rien à faire. Le médiateur de la mairie avoue son inutilité. Arrivée à 14 ans ici, de sa Normandie natale pour travailler comme une esclave dans une boulangerie, elle se voit contrainte d’y repartir, angoissée de sa vieillesse isolée, seule, au milieu des champs de blé. Sans son médecin, sans son diabétologue. Je me rappelle de Delanoé premier, qui lors de sa première campagne était allé draguer une « cité » rue raymond losserand. Sorte de mini meeting. Les élections gagnées, tout a été refait, rénovations, radiateurs, tout est neuf.Les fusillades dans le quartier n’ont toutefois pas cessé. C’est la que j’ai compris la force du communautarisme, l’intérêt de draguer des groupes , de parler aux communautés de france plutôt que de parler à la communauté de France. Et quand je parle de communauté de France, n’y voyez pas  » francais pur souche et catholique » . Mais des gens qui ne sont pas des français de papier, mais des Français de coeur. Des gens qui savent apprécier ce que la france offre, et qui n’en profitent pas au sens vil du terme. Mon ex-amie, jolie Kabyle de mon âge, née de parents qui avaient choisi leur pays, mon pays. Amoureuse de littérature, d’art, de cinéma et de moi. Insultée à pernety, par un grand démocrate en jupette , air-max et barbichette, car elle osait manger dans la rue avec sa « tête d’arabe/berbère » pendant la période du trouble alimentaire. Dimanche je suis rentré à minuit, de Normandie, sur mon trajet, plaisance-pernety, j’ai eu le droit à sa cohorte d’enfants de la nuit, agés de 8 à 12 ans en bandes, abandonnés de l’éducation parentale, mais tout ceci est normal. Il ne faut pas stigmatiser, mais il faudrait peut-être les éduquer, les faire rentrer, et les mettre au lit. Je suis un arriéré je pense. Pernety a eu le droit à ses logements sociaux. Tout les matins je… lire la suite

Olivier

Oui, beaucoup de français vivent ce que vous venez de décrire…mais dans les campagnes de France vous trouverez des jeunes amoureux du style bad boy, tatoués même à 18 ans, ayant perdu tous des derniers repères culturaux chrétiens, dont l’humilité, le droit, le sens du devoir , du travail étaient bien connus. C’est ça d’avoir voulu détruire la christianisme. Ca mène là où nous en somme. Merci les FrancMac. Certains ne seront pas d’accord avec cela, je m’en fiche. Les faits sont têtus.

Nicolas

En toute franchise, je ne pense pas rester dans l’europe des  » je sais pas combien » . Contrairement à beaucoup de Français, je suis un privilégié, (l’appart que ma grand-mère m’a laissé) j’ai de la chance je le sais. J’ai un anglais pas trop mauvais. Malheureusement je ne parle pas Russe.
J’ai pensé un temps à aller vers bordeaux. Mais je n’ai vraiment pas envie que mes enfants, si j’en ai ,aient à payer des droits de successions, ce truc m’ulcère beaucoup trop avec son taux actuel. Mais si la france n’était pas dans cet état, je pourrais le surmonter.
Pour l’instant je réfléchie, je ne mets rien de coté, pourquoi pas le Vietnam, la Malaisie, même si je préférais un pays tel l’Australie, ou le Canada.
Entre la politique intérieur, les khmer verts ( terroriste de la planète que je suis, j’aime l’automobile ancienne), et l’europe, je me sens cerné, séquestré et pas adapté à cette société.
Cette année ne fut pas agréable sur mon territoire, entre l’embauche d’un idiot religieux apathique (j’voulais pas avoir d’aprioris) qu’il a fallu virer, les problèmes dans mon quartier qui était si paisible, une compréhension de la société que j’ai commencée à changer, la futur interdiction de sortir mon ancienne de paris, l’idéalisation de la médiocrité etc etc . Je vais prendre mon temps pour réfléchir, et finalement rejoindre la diaspora française :) mon seul vrai frein étant mon amie .
J’avoue je suis résigné, j’ai abandonné.

chouette40

Bonjour, je pensais aussi que le XVI ème était préservé, mais bon, je n’habite pas Paris. J’y suis allé dernièrement pour assister à un match.. Jamais vu autant de voilée, djellabas et compagnie.. Quel bonheur d’en repartir pour retrouver ma petite ville qui est, pour le moment « saine ».

Respectvaleurs

Ca ne saurait durer malheureusement pour vous. Ma ville était tranquille jusque dans les années 2000.

ms

Je pensais les beaux quartiers encore a peu près épargnés du fait que bcp de nos traites de gouvernants y vivent. Je vis dans le 20 è, je ne roule pas sur l’or mais j’ai préféré eviter de loger en hlm car après des années d’attente (malgré ma situation de veuve avec une petite fille,) on m’avait finalement proposé un logement dans une cité tres jolie ( toute pavée, logement neuf,) un vrai petit village….habité par des « belphegores » et leurs barbus ! Je me sentais l’intruse dans mon propre pays. J’ai donc choisi le privé , plus cher mais la sécurité de ma fille meritait tout l’or du monde. Quel bon choix j’ai fait, quelques temps après, un été , des jeunes richesses pour la france, comme chaque nuit, s’amusaient a lancer des petards, un jour, un pétard ou je ne sais quoi a été lancé par la fenetre d’un appartement, a l’interieur y vivait une personne handicapée, son logement a pris feu et cette pauvre personne y est morte, personne n’a été punit dans cette histoire, après tout, il faut bien que jeunesse se passe…
aujourd’hui , ma rue qui , il y a 15 ans, comptait au moins un poissonnier, un charcutier traiteur et diverses boutiques francaises est devenue une rue ou les kebabs , restos hallal,boulangeries muz, boui boui de salon de coiffure pullulent, Je suis ecoeurée par cette islamisation, Je suis adherente au FN depuis 2 ans, chose que je n’aurais jamais cru il y a 20 ans.

aziliz

@Bragance
Effectivement, sur certains secteurs du XVI°, les HLMs sont nombreux. Mais croyez-moi, pour y avoir vécu plus de 30 ans, tout le XVI° ne bénéficie par de ces CPF. Certaines parties y sont très préservées et lorsqu’on y passe, on voit peu d’envoilées et de barbus. Surtout avenue Foch. On y verrait plutôt des copains de Sarko et Hollande avec leur torchon sur la tête. Quand aux femmes, elles restent chez elles. En tout cas, c’est ce que j’ai constaté l’an dernier.

alice B.

J’en discutais avec une gentille jeune femme éduquée qui m’a sorti les arguments habituels : nous les avons colonisés, nous les discriminons, nous les rejetons, nous ne leur faisons pas de place, il ne faut pas généraliser, et si on parlait des chinois ? nous les avons massacrés pendant les croisades, c’est notre faute si l’Afrique est misérable, nous somme responsables de leur misère.
ça se résume : il est normal que nous payons après tout le mal que nous leur avons fait.

A noter que la plupart des jeunes éduqués qui tiennent ce raisonnement ne paient pas d’impôts, touchent des aides de leurs parents ou de la CAF, donc pour ce qui est de payer …

Bragance

Arthur, si la parisienne que je suis devait habiter un quartier huppé, ce serait plus le 7ème que le 16ème. Christiane Dailly sait de quoi elle parle puisqu’elle habite le 16ème où il y a effectivement beaucoup d’habitations HLM, contrairement à ce que pensent les gens qui n’y connaissent rien.

arthur

Je ne suis pas très fort en géographie parisienne, mais j’ai cru comprendre que cette ville est découpée en arrondissements et que le XVI correspond au plus huppé.

Les Français bougeront peut-être lorsque la France entière, jusque dans ses moindre recoins, sera soumise à la loi de colons étrangers. Mais restera-t-il assez de Français pour réagir ?

aziliz

La marraine de ma fille et meilleure amie vit rue du Ranelagh et il m’arrive d’aller déjeuner avec elle. Pour y aller, je prends les quais mais au retour, je prends l’avenue de Versailles jusqu’au bout pour parvenir Porte de Saint Cloud. La rue du Ranelagh est considérée comme tranquille mais il faut voir la sortie du Lycée Molière ! La dernière que j’ai vu m’a consternée, il y a plus d’un an. Et quand je passe en voiture avenue de Versailles, en plein jour, grâce aux encombrements, j’ai le temps de voir les gens sur les trottoirs. Ce que j’y vois est une flagrante confirmation de ce que dit Christiane. Quand à la Porte de Saint Cloud, la dernière fois que je m’y suis garée, je vous laisse deviner …
Il y a des quartiers où je ne mets plus les pieds depuis un certain temps dans la Capitale que Delanoé-Hidalgo ont défigurée. Et croyez-moi, vivant à 4 km de Versailles, je constate aussi l’importante dénaturation de la population.

jan

Paris brûle t’ il ?