Politique énergétique de Macron : imbécillité et cynisme

téléchargement.jpeg

Le 9 février 2017, Emmanuel Macron, alors candidat à la présidence de la République, déclarait :

« Il faut avoir une vraie stratégie de sortie des énergies fossiles : dans le quinquennat, nous devrons fermer toutes les centrales à charbon qui existent encore dans notre pays, avec un accompagnement des personnes et des territoires. »

L’heure était, et est toujours, à la lutte contre le réchauffement climatique et pour ce faire à la baisse impérative de la quantité de CO2 produite et rejetée dans l’atmosphère.

« Il faut sauver la planète », comme ils disent. Et même comme il en bourre le crâne de nos enfants dans les écoles.

Parallèlement, il faut sortir du nucléaire. Notamment parce que ce serait une technologie « dangereuse ». Et les mêmes de citer les accidents de Tchernobyl et Fukushima.

En Europe, c’est d’Allemagne que s’est enclenchée la matérialisation de cette stratégie.

En 1998, une majorité socio-démocrate et Verts venant d’accéder au pouvoir a décidé l’arrêt sur 20 ans du nucléaire en Allemagne.

En 2011, Merckel a fermé plusieurs centrales nucléaires. Les dernières doivent l’être à la fin 2022.

Quant à la France, elle emboîta bien sûr le pas de l’Allemagne qui est invariablement considérée comme le modèle à suivre par les « élites » françaises.

François Hollande, afin d’obtenir les voix des Verts lors de la présidentielle de 2012, s’engagea à fermer la centrale nucléaire de Fessenheim et à enclencher la « transition énergétique » devant aboutir à une réduction de la part du nucléaire à 50 %, remplacée par les fameuses « énergies renouvelables » (éoliennes, solaire, méthanisation et hydroliennes).

Fessenheim fut effectivement fermée par Macron, alors que cette centrale était comme neuve, l’intérieur ayant été entièrement refait peu avant sa fermeture pour raison idéologique. Depuis ces funestes décisions franco-allemandes, un « caillou » s’est glissé dans la chaussure de ces « progressistes »… la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

L’Europe, fort intelligemment, a décidé d’imposer des « sanctions » au diable Poutine.

Il fut décidé de refuser d’acheter le gaz et le pétrole russe « pour ne pas financer la guerre de Poutine ».

Ce genre de décision… c’est du « lourd » !

Poutine s’en moqua totalement, il trouva très vite d’autres clients : la Chine et l’Inde notamment.

Par contre, les premières victimes de ces sanctions furent les Européens eux-mêmes.

Les conséquences ne se firent guère attendre :

  • pénurie de gaz et de pétrole
  • flambée des prix à la pompe ainsi que pour le gaz
  • interrogations fébriles « comment allons-nous passer l’hiver 2022 » ?… assorties de l’inévitable conclusion : « il va falloir se serrer la ceinture afin d’économiser l’énergie pour nous chauffer, nous éclairer et faire tourner la machine économique ».

Diriger, c’est prévoir. Sur ce plan, nos gouvernants sont incontestablement des aigles.

Mais ce n’est pas fini. Tout cela a d’autres conséquences.

Pour faire face au besoin d’énergie, en Allemagne, de nombreuses centrales à charbon ont été réactivées.

En France, c’est la centrale à charbon de Saint-Avold qui a été remise en service.

Sans parler de l’achat aux USA par l’Europe de gaz de schiste, authentique catastrophe écologique du fait de ses conditions d’extraction.

Notons au passage que dans un sursaut de lucidité, le ministre allemand de l’Énergie vient de déclarer que les trois dernières centrales nucléaires qui devaient fermer à la fin de cette année seraient maintenues en activité.

Et puis gardons à l’esprit qu’avec une centrale nucléaire, un kWh généré produit 3 gr de CO2.

Avec une centrale à charbon, c’est 850 gr de CO2 pour chaque kWh.

Chapeau l’artiste !

Le tout dans un silence assourdissant des écologistes et des progressistes de tous poils.

Enfin, cerise sur le gâteau, Emmanuel Macron vient de nous donner une grande leçon de « morale » en recevant en grandes pompes, à l’Élysée, Mohammed Ben Salman, prince héritier de l’Arabie saoudite.

Ce sinistre personnage est connu pour avoir fait exécuter le journaliste Khashoggi dans son ambassade en Turquie dans des conditions particulièrement horribles. Assassiné puis découpé en morceaux qui furent dissous dans l’acide.

Il est également connu pour avoir provoqué la mort de 377 000 personnes dans le conflit au Yémen, dont environ        80 000 enfants.

L’Europe et la France se fâchent avec Poutine parce qu’il a envahi l’Ukraine. Mais on ne va quand même pas se fâcher avec Mohammed Ben Salman pour 377 000 morts et un assassinat politique majeur.

N’oublions pas qu’il nous vend du pétrole, dont nous avons tellement besoin en ce moment.

Répugnant deux poids et deux mesures de nos dirigeants, doublé d’un cynisme à toute épreuve.

Sans oublier leur incroyable imbécillité, à propos du nucléaire, qui semble confirmer qu’ils n’ont qu’une cervelle de poisson rouge.

Mes excuses aux poissons rouges contre lesquels je n’ai rien.

Bilan de tout cela : nous avons une fois de plus la preuve que notre inféodation complète aux USA nous fait adopter toutes leurs thèses et pratiques les plus condamnables. Qui plus est à notre unique détriment.

Les USA semblent ne pas savoir que le mur de Berlin est tombé fin 1989 et continuent de considérer la Russie comme le grand Satan qu’il faut impérativement combattre.

Par ailleurs, les USA soutiennent inconditionnellement l’Arabie saoudite depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Même lorsque ce pays commet les pires exactions.

Les Européens suivent pourtant aveuglément cette politique démente de l’Oncle Sam.

Et ils ne trouvent rien de mieux que d’y ajouter les thèses débiles sur la transition énergétique.

Le tout jette l’Europe et la France dans une crise dont la fin n’est pas pour demain.

CHN 18 ANNONCE 1 copie 11.jpg

Bernard Germain

 

image_pdfimage_print
22

28 Commentaires

  1. Nous sommes dirigés par un débile narcissique, prétentieux, plein d’orgueil, plus soucieux de sa réussite personnelle que de celle de son pays. Dénoué totalement d’humilité ne serait-ce pour préserver dans la paix le peuple qui l’a élu alors qu’il nous entraîne dans un conflit qui n’est pas le notre et surtout pas le mien. Moqué sur la scène internationale. Un résultat finalisé par une dette abyssale et une crise énergétique sans précédant dont nous ne connaitrons jamais plus l’issue. Avec en prime la menace qui pèse désormais sur le pays. Il y a vraiment urgence à congédier un tel psychopathe reconduit par 58 % d’abrutis.

  2. Très juste.
    En réalité c est bien Jospin qui est le vrai responsable de l abandon du programme nucléaire pour faire plaisir aux écologistes. Nous payons le prix maintenant.

    • Absolument. Il a, entre autre, fait fermer le surgénérateur « Super Phénix » de Creys-Mallevile (38) en 1998. Or c’était une technologie révolutionnaire, qui permettait de brûler les déchets des réacteurs classiques, que nous étions à l’époque les seuls à posséder.
      Tout cela pour faire plaisir aux écolos….

  3. Le CO² n’est PAS un gaz à effet de serre. Le prétexte du CO2 EST UN MENSONGE MONDIALISTE ! (preuve par les faits: quand près de 1000 Ha de forêts brûlent, ça ne perturbe pas du tout les écolo-dictateurs !)

    • La confusion entre CO et CO2 est volontaire et soigneusement entretenue par le GIEC.

    • Tout gaz triatomique ou plus est un gaz à effet de serre (plus ou moins actif) car il absorbe les rayonnement de grande longueurs d’onde (infrarouge lointain et longueurs d’onde supérieures après que les rayonnements solaires aient interféré avec la planète)
      Par contre leur propriété de nuisance varie en fonction d’un « PRG » (potentiel de réchauffement global) Le CO² sert d’étalon avec un PRG =1
      Ainsi la vapeur d’eau est responsable d’environ 65% de l’effet de serre !

      Le Méthane CH4 à un PRG de 25 et le protoxyde d’azote (N²O) d’environ 300.

      Bien sur au GIEC on ne compte pas l’effet de serre dû à l’eau car il n’est pas considéré comme anthropique, toute la manip de désinformation se trouve là !
      https://bilans-ges.ademe.fr/documentation/UPLOAD_DOC_FR/index.htm?prg.htm

      • Des faits et chiffres pour répondre à la désinformation, rien de mieux, merci bien.
        La vapeur d’eau, l’homme en produit aussi pas mal, et si l’économie hydrogène tant vantée par les écolos se développe comme le souhaite le génie Lemaire Bruno, on en produira plus, qu’en pensez-vous?

        • Franchement, je n’en sais rien, à part que l’hydrogène serait plutôt un « vecteur » d’énergie car il faudra la produire soit à partir de l’électricité par électrolyse(en ce cas le bilan en H²O sera nul car on utilisera de l’eau pour produire de l’H², qui sera ensuite brûlé en H²O soit par pile à combustible soit par combustion) , soit à partir d’hydrocarbures fossiles et on revient au pétrole.
          Mais
          Si la terre est une planète habitable, c’est surtout grâce à son eau, (don aussi à son oxygène) et à son CO² nutritif, c’est bizarre, c’est ce qu’on rêve d’avoir sur les autres planètes !
          Assez des oukases déconogiques, c’est eux qui veulent tout détruire.

  4. Politique énergétique de Macron : Klaus Schwab et folies démocrates ! – Amener les pays d’europe à une telle régression civilisationnelle que les gens n’aient plus la force (ou l’espoir) de s’opposer à la dictature mondialiste délirante… Vous verrez que le moyen-âge aura l’air sympa à coté de ce qu’ils nous préparent !

  5. déconstruire la france et suicider les français (gaulois et celtes réfractaires) qui ne valent rien! un programme simple à comprendre

    • Tout à fait de votre avis Patphil ..encore 5 ans et notre pays sera foutu ..quelle honte .

      • Notre pays est DÉJÀ foutu ! Maintenant !

        C’est terminé ! Game Over !

        Celui qui pense le contraire doit ouvrir les yeux…..

  6. Des bonnes nouvelles cependant :

    1) Xi vient de dire qu’il se torchait avec les papelards écologiques (COBxx ; Forbidden plaNETTTT à gréta, il a dit qu’il n’en n’avait plus rien à branler) comme suite à la visite de broute gazon à Taiwan…. J’entends déjà les twits réprobateurs et sûrement efficaces voire dévastateurs de notre sinistre de la déconstruction déconogique et de sa conne-jointe sardine ruisseau.

    .. suite

  7. .. suite

    2) Si j’ai bien compris, le parlement franconnais vient d’accorder l’envoi de « Forces de l’Ordre » (on ne rit pas) au Qatar pour aider à la sécurité de le coupe du monde de foot ! (comme quoi l’expérience du Stade de France a été positive!!)

    Pour être complet, dans les bilans « déconogiques », la vapeur d’eau (H²O) est aussi un gaz à effet de serre environ 4 fois plus « efficace » que le CO², et les centrales nucléaires en rejettent pas mal. (Mais on estime que c’est recyclé rapidement). Et maintenant tout le monde sait (mais chûût) que la contribution du CO² à l’effet de serre est négligeable.

    • désolé mais je n’ai pas pu m’empêcher de rire, ça fait du bien dès le matin vous avez fait ma journée,merci

  8. Sale coup pour nos intoxiqués de l’alarmisme écologiste

    Albert Coroz: Tous les médias occidentaux l’ont annoncé en grande pompe: le 28 juillet 2022 était le jour du dépassement de la Terre.

    Simultanément à cette nouvelle funeste, la Côte d’Ivoire a annoncé le 28 juillet avoir découvert, un gigantesque gisement de pétrole et de gaz naturel.

    La nouvelle découverte augmente de 25 % la capacité des réserves découvertes l’an dernier.

    Comment ce pays déjà riche en cacao, doté d’un climat béni des dieux, est-il fournisseur de migrants vers l’Europe occidentale ?

    Cherchez les erreurs !

    https://by-jipp.blogspot.com/2022/08/sale-coup-pour-nos-intoxiques-de.html

  9. C »est pourquoi, au vu des décisions et paroles de ce débile et les conséquences désastreuses, d’aucuns le trouvent intelligent.

  10. @ Vent d »Est, Vent d’Ouest
    Oups ! Suite de mon commentaire parti trop rapidement par erreur : « (…), ce sui me sidère profondément. »

  11. « catastrophe écologique du fait de ses conditions d’extraction. »
    Ajoutez « et de livraison ». Il ne faudrait pas oublier que les tankers géants sont les plus gros pollueurs de la planète.

    • Répondre à Joël: Totalement d’accord avec ce que vous révélez, mais silence radio dans la dhimmitude journalistique !

  12. Comment avons-nous pu vivre avant le nucléaire ? Une énergie incolore, inodore, non polluante, taillable et corvéable à souhait … Nous avons 58 réacteurs dans notre beau pays, bon quelques-uns sont à l’arrêt pour des incidents, mineurs, cela va de soi … Bien qu’impossible ne soit pas français, imaginons un Tchernobyl chez nous … ON demandera l’asile politique à Poutine ?
    Le charbon est polluant ? Le gaz est polluant ? les éoliennes ce n’est pas bien, le photovoltaïque pas suffisant, le nucléaire, on met tous ses hautement toxiques sous le tapis (les suivants se démerderont avec)
    Il y a pourtant une solution, à savoir éviter le gaspillage ! Sur 10 calories produites au moins 7 sont jetées !
    Mais on ne va quand même pas se restreindre le confort !

  13. un Etat prêt à toutes les concessions aux absurdités des ahuris de l’écologie, au mépris de l’intérêt majeur des populations, est un état déliquescent et sans ossature : exactement ce qu’est l’état français

    • l’intérèt des politicards pour l’écologie est purement électoral ,

      • @VORONINE

        Oui, parce que l’on n’en n’a pas vu un venir prêter main forte aux pompiers sur les lieux d’incendie de forêt. Même pas un pour apporter un casse-croûte et du reconfort; ce sont les habitants locaux qui s’en sont chargés. Ils feraient mieux de faire profil bas.

  14. Décidemment, nous avons un Président de la République qui a détruit notre pays….Pour combien de temps encore ?

  15. Vous oubliez le revirement de Macron : 6 PER, qu’on ne sait pas fabriquer et des mini centrales, on a même pas les plans… Notre centrale à charbon n’a plus d’ouvriers et nos centrales nucléaires sont à l’arrêt pour entretien, alors qu’on a presque plus d’ingénieurs pour le faire.
    On a pas de médecin, mais pas non plus d’ingénieurs. Notre fabrique à crétins tourne à plein régime, en particulier à l’ENA et et Sciences PO. Notre président étant le summum.
    Les rares zozos récalcitrants migrent à l’étranger, compensés par l’arrivée d’islamistes pour avoir un ‘bon’ solde migratoire. Et ceux qui restent font dans la crypto monnaie… le truc qui consomme de l’électricité pour spéculer sur rien.

  16. Petit bémol sur votre article, lorsque vous reprenez la propagande occidentale sur le journaliste découpé. Sur ce que j’en ai compris, ce type était plus islamiste que le roi. Ses proches amis étaient les frères musulmans, ou encore Oussama Ben Laden…
    Donc bon…

Les commentaires sont fermés.