Politique, religion et sexualité : nouveaux critères pour détenir une arme à feu

Un décret pris en catimini pendant l’état d’urgence sanitaire (loi du 23 mars 2020) autorise Castaner à un traitement de données personnelles. Ce « système d’information sur les armes » (SIA) entend inscrire la traçabilité unitaire des armes à feu portatives et des éléments de ces armes sur le territoire. L’affaire pressait tellement que Coronavirus ou pas, le texte est entré en vigueur le lendemain de sa publication.

On l’aura compris, les gouvernants de l’Union européenne sentant venir le jour de l’effondrement de leur système, n’ont de cesse de désarmer les peuples. L’appareil d’État – Macron s’est donc empressé de transposer la directive européenne initiée en 2017. Il s’agit d’un énième mauvais porté contre les peuples à disposer de leurs armes, non seulement pour défendre leur peau mais aussi leur nation. Parallèlement, la répression contre la légitime défense jette des dizaines de victimes en prison parce qu’elles ont osé riposter à leurs agresseurs.

Hold-up sur la légitime défense. Publié le 30 décembre 2019 par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/hold-up-sur-la-legitime-defense.html

La légitime défense enfin devant le Parlement. Publié le 9 juillet 2019  par Jacques Chassaing  https://ripostelaique.com/grace-au-depute-son-forget-la-legitime-defense-enfin-devant-le-parlement.html 

Top revolvers 2018

lien de secours