Portraits de nos pauvres « Français » djihadistes innocents

Voici le portrait de l’un de ces « innocents » criminels condamnés à mort par les tribunaux irakiens que nos « humanistes » de pacotille souhaiteraient voir revenir en France ou, à la rigueur, voir leurs condamnations à la peine de mort transformées en réclusion à perpétuité, afin qu’ils puissent un jour être de nouveau libres et pouvoir exercer leurs talents sanguinaires.

Yassine  Sakkam était parti de Lunel, dans l’Hérault, fin 2014 pour rejoindre son frère, parti lui un peu plus tôt, en Irak ainsi que la vingtaine de djihadistes lunellois qui l’y avaient précédé.

Né à Montpellier, âgé de 30 ans et d’origine marocaine, il était connu des services de police pour de la petite délinquance, stupéfiants, boissons, c’était, paraît-il, un fêtard.

Dès son arrivée, il a fait partie de la katiba d’un autre Lunellois, Abdelilah Himich, un ex-légionnaire que l’on avait supposé avoir joué un rôle dans les attentats de Paris et du Bataclan.

En avril 2015, le frère de Yassine, Karim, se fait exploser lors d’un attentat-suicide dans un camion à la frontière entre l’Irak et la Jordanie.

Yassine est l’un des « combattants » de l’Islam parmi les plus médiatisés. Le 21 janvier 2015, sur France 2, dans un portrait qui lui était consacré, il déclarait « vouloir revenir en France » et affirmait qu’il ne faisait que travailler dans « l’immobilier » mais posait, l’index levé vers le soleil et armé d’une « kalachnikov », puis d’un fusil de précision « Dragunov », réservé aux snipers, d’un pistolet Beretta 92, des arguments forcément très convaincants pour un agent immobilier ! »

Contrairement à ce qu’il déclarait aux reporters complices de la télévision nationale, au mois de mai 2015, Yassine « embrouillait » une jeune femme, Saïda, âgée de 28 ans et mère d’une petite fille, Nihad, qui n’avait alors que 5 ans, afin qu’elle le rejoigne en Irak pour l’épouser.

Elle a cru au conte de fée, l’a rejoint et ils ont eu un petit garçon, Salman, âgé de 18 mois. Le couple vivait près du stade et de la place Al-Naïm, à Raqqa, lieu des exécutions et décapitations où sont exposés les corps des victimes de Daesh.

Lorsqu’elle a fêté l’anniversaire de ses 8 ans, Nihad, désormais voilée, posait sur la photo avec un pistolet à la main et faisait le geste, avec son doigt, de couper une gorge au niveau du cou.

Sur les réseaux sociaux, Yassine Sakkam s’adressait, en français, aux journalistes Jean-Marc Décugis et Marc Leplongeon : « Vous ne saurez jamais rien à part que je peux vous égorger avec le sourire, sales chiens, mécréants. »

N’était-ce pas un message sympathique envoyé par un « agent immobilier » ?

Fuyant Raqqa, occupée par l’armée kurde à la mi-octobre, Yassine et sa famille sont abandonnés en plein désert par les « passeurs » et se rendent aux « Kurdes ».

Ils sont emprisonnés en Syrie jusqu’à leur transfert vers l’Irak, fin février 2019.

Les autorités irakiennes ont remis à la Turquie 188 enfants, nés de membres de l’État islamique et abandonnés lâchement par les terroristes de Daesh lors de leur fuite.

Jugé à Bagdad le 29 mai 2019 et condamné à la peine capitale, Yassine, lors de son procès, a demandé pardon à l’État irakien et à ses propres victimes. Il avoue avoir participé à des combats, avoir été blessé, être payé 70 dollars par mois et regretter ses actes.

Entre les 26 et 29 mai 2019, le tribunal irakien à condamné à la peine de mort 7 djihadistes « français » : Kevin Gonot, Léonard Lopez, Salim Machou, Mustapha Merzoughi, Karam El Herchaoui, Brahim Nejara, en plus de Yassine et, selon le procureur, cinq autres « Français » devraient connaître le même sort puisqu’il y a « des preuves de leurs crimes ».

Selon des témoignages, les « Français » sont les plus sauvages et les plus sanguinaires parmi les combattants de Daesh.

Le président de la République, Emmanuel Macron, et le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, demandent « que ces peines de mort soient commuées en prison à perpétuité », lors d’une récente conférence de presse.

Espérons qu’ils ne seront pas entendus par l’État irakien car ces « criminels » ne sont plus des « Français » puisqu’ils ont choisi de combattre aux côtés de ceux qui assassinent notamment des Français.

Ils devraient d’ailleurs, selon la loi, être déchus de leur nationalité française !

Manuel Gomez

image_pdf
0
0

38 Commentaires

  1. Excellent article. J espère que l état italien n écoutera pas microcon et que ces djihadistes seront pendus ainsi que leurs avocats.

  2. Yassine, Pauvre chou. Je le crois quand il affirme qu’il n’était qu’agent immobilier. Il était chargé seulement de redistribuer les maisons et immeubles des chrétiens et autres victimes massacrées aux membres de son organisation criminelle.
    Rien de répréhensible. Bon retour en France dans ta ville de Montpellier si chère à ton cœur..

  3. Depuis le début de cette ignoble création islamique, l’isis, qu’elle ait été manipulée ou créée de rien, j’ai une image en tête …. Une jeune fille syrienne chrétienne ligotée sur un lit, une énorme croix du Christ enfilée dans la gorge par la bouche et le cœur arraché. Alors si tu nous lis toi le sac à selles qui a contribué à des violences similaires : ferme la et assume ton sort devant Dieu, celui des Chrétiens cette fois et nous prierons pour ton âme, pas pour toi.

    • Si vous êtes sur qu’il ne s’agit pas de photo montage alimentant une « fake news » merci de faire circuler cette photo pour bien montrer ce que sont ces « gentils agents immobilier » en plus d’être des lâches, comme ils le démontrent en venant pleurnicher pour ne pas assumer leurs actes
      « j’étais agent immobilier » ou je suis allé la bas pour ramener mon frère »
      mais qui face à leur mort n’ont pas le courage, par exemple, de cet Italien qui avait dit juste avant d’être égorgé : « regardez comment meurt un Italien ».
      Il font penser à ceux de Brassen:
      « Qui prêchent le martyre
      Le plus souvent d’ailleurs, s’attardent ici-bas
      Mourir pour des idées
      C’est le cas de le dire
      C’est leur raison de vivre, ils ne s’en privent pas »

  4. Voilà une belle occasion de parler de « RESPONSABILITE », mot que l’on rabâche tous les jours, pour un oui ou un non !
    Encore une fois « Responsable, mais pas coupable » ?
    Ca suffit !

  5. Que voulez-vous, maintenant c’est dans notre ADN, c’est acquis mon kiki ! Notre droitdelhommisation VEUT qu’on tolère l’intolérable au nom de la tolérance ! Logique, non ?

    • Hier « sondage  » en ligne RMC 78% pour l’exécution…Plus que 22% de « tolérants l’intolérable » .

  6. Oui, c’est ça : commuer la peine de mort en peine d’emprisonnement à perpétuité, puis dans quelques années réclamer leur retour en France dans le secret le plus absolu pour satisfaire des pressions obscures ainsi que des familles souffrant de la séparation d’avec leur petit si gentil et si propre sur lui

  7. quand on « sait » que la destruction des deux tours du 11/09 aurait été pilotée et commandité par des ressortissants d’arabie saoudite, et qu’au hasard d’un surfage on tombe sur une page du parisien du 20 mai 2017 où des contrats d’armement usa-arabie saoudite se montant à 380 milliards de dollars et que la France essaie aussi de s’y trouver un bon créneau, on ARMERAIT donc à fond la caisse à la fois ceux qui se trouvent à la source de l’immigration massive en europe et ceux qui auraient attaqué les usa, permet de voir dans quel merdier on est ;-le comique là-dedans, c’est qu’ ils ne cachent même pas leurs forfaits, ce sont les gens eux-mêmes qui ne veulent pas y croire une seconde, ils s’y refusent totalement.

  8. qu’ils crevent ces raclures de fond de chiottes turcs !!!! labas et pas chez moi !!!!

  9. Lunel n’est plus en France depuis longtemps. C’est un nid de frelons djihadistes de la pire espèce, qui n’a que le crime comme seule religion, alimenté par une haine profonde de la France. Permettre que cette racaille revienne en France, relève d’une traitrise criminelle . . . . qui se payera un jour prochain.

  10. il faut le pendre , diffuser sont exécution ,et donner la carcasse aux cochons ,,,,,, »pardon les cochons « 

  11. Pourquoi autant de publicité pour des pourritures qui n’ont jamais pu s’insérer dans notre société occidentale et qui nous combattent jusqu’à la mort?.
    Il fût un temps pas si lointain, où ce genre de faits en France était sanctionné par le poteau d’exécution sous le simple motif d’intelligence avec l’ennemi.
    Ils sont en Irak, ils ont été jugé pour terrorisme dans ce pays, bien, alors maintenant qu’ils payent et que nos sans couilles de politiciens, de medias et d’assoss bien pensantes ne viennent pas nous faire pleurer pour ces ordures.

  12. Ces djihadistes anti France sont partis tuer, violer, détruire pour défendre la secte islamiste dont ils font partie intégrante de part leur religion . La France les considère toujours comme des français dont ils n’ont jamais fait partie d’ailleurs. C’est une honte et une traitrise très grave.

  13. Ils sont parti volontairement pour pouvoir assassiner, égorger, éventrer et violer femmes enfants et hommes. Aujourd’hui il faut qu’ils paient ET QUE SURTOUT ils ne viennent pas se plaindre puisqu’ils vont avoir la joie de rejoindre leur cher cinglé d’halal et ses 70 vierges !!!!!!!

  14. Oui, oui, ils faut qu’ils subissent la peine qui leur est appliquée en Irak.

  15. Et que dire des baveux commis d office des ONG droit de l’hommiste dont on nous rebat les oreilles a longueur de bulletins de désinformations ? A fusiller point barre

    • au bout d’une corde , sur un camion grue , en public , comme à Téhéran ! et devant les familles qui ont été victimes des actes de ces salopards !!!!
      je ne doute pas que les irakiens savent régler les comptes de ces ordures !
      et les avocats ? qu’ils partent vivre en Irak , ils feront moins les grandes gueules !

    • Merci pour cette vidéo, Jaelam
      Elle confirme ce que nous savons sur ces pourritures : jamais coupables, toujours victimes, toujours en demande de pardon et « droit à l’oubli ».
      Et leurs victimes, ont-elles eu droit au pardon et à l’oubli ?

  16. je préfèrerais être condamné à mort que de l’être à perpétuité (là bas effective) dans les geoles irakiennes!
    j’espère que les irakiens iront jusqu’au bout

  17. La religion islam, religion d’ « amour, de tolérance et de paix » dont les textes fondateurs, notamment de nombreux passages en rapport avec la 2ème et dernière phase de sa fondation à Médine, instruisent les muzs à tuer, convertir de force, discriminer, exiler juifs, chrétiens apostats, opposants, gays, etc., ce qui a été suivi par un nombre énorme de muzs depuis le 7ème siècle jusqu’à nos jours, qui va à l’encontre des lois Occidentales et Israeliennes et des Droits de l’Homme, ce qui en fait donc une religion à interdire en Occident et en Israel avec envoi de tous lez muzs (et de leurs collabos) les 57 pays muzs qui se devront de les recevoir comme ils sont frères en religion. N’oubliez jamais que les muzs sont les vecteurs de la religion islam de génération en génération.

  18. Ils devraient faire une quête leetchi pour que le gvt irakien les butent encore plus vite et aussi violamment que l’on fait ces sous merdes, ils peteraient le millions de dollars sur chaque têtes.

  19. Ben voyons, dans des prisons françaises, pourquoi pas , à une condition , manger du porc, non, je plaisante, pas de pitié pour ces crevards, j’espère bien que les IRAKIENS les pendront haut et court, en n’oubliant pas de leur couper leurs attributs afin de ne pas honorer les houris promises dans leur paradis de débiles.

  20. Excellent. J’espère que l’ingérence du gouvernement français dans cette affaire sera sans effet. Ayons confiance en la justice irakienne.

    • Je ne suis pas aussi optimiste que vous, Brise-Lame.
      Je redoute d’apprendre un jour qu’ils sont revenus sur notre sol contre rançon, autrement dit, grâce à nos impôts

      • Compte tenu des salo…ds que nous avons en France cela est fort possible.

  21. ah oui de bons francais…..tous des bougnes,il est vrai que nos dirigeants francais ont un faible pour tout ce qui est terroristes puisqu’ils vont en libérer 450 bientot ! alors en voir 8 ou 9 executer la bas ….oooohhh quelle horreur pour ces pauvres abrutis d’allah.

  22. Ne pas en faire des martyrs serait islamophobe.
    Soyons charitables. Ils ont bien mérité le paradis d’allah.

    • Très bon raisonnement.Les empêcher de rejoindre au plus vite les 72 houris qui piaffent d’impatience serait parfaitement islamophobe. AH AH AH !!!

Les commentaires sont fermés.