Pour 2020, Trump conseille aux démocrates de prendre une lesbienne noire !

Publié le 14 avril 2019 - par - 27 commentaires - 1 577 vues
Share

Ils font la fine bouche devant l’homme à la mode du moment. Il est blanc et, bien que gay, pas assez gay. Traduisez pas assez militant LGBT, on n’a sans doute pas réussi à la photographier à poil dans une gay pride.

Etats-Unis : Pete Buttigieg, le candidat homosexuel… qui n’était pas assez gay

Alors que la course à la présidentielle 2020 est déjà lancée depuis quelques semaines chez les démocrates, un candidat, Pete Buttigieg, fait figure de star montante. S’il était élu à la primaire du parti, il pourrait devenir le premier président ouvertement homosexuel des Etats-Unis. Mais pour certains démocrates Buttigieg n’est « pas assez gay »…

Rien n’est plus périlleux, pour un candidat engagé dans une très longue campagne politique, que de devenir trop vite l’un des favoris. Pete Buttigieg (prononcez BOOT-EDGE-EDGE), inconnu il y a encore quelques semaines, est en train d’en faire l’expérience. Le junior de la primaire démocrate, maire de South Bend, en Indiana, est l’une des stars montantes du scrutin à venir. S’il arrivait à la Maison blanche en 2020, il deviendrait non-seulement le plus jeune président des Etats-Unis, mais aussi son premier chef d’Etat ouvertement gay. Mais certains démocrates, lancés dans une course à l’échalote à « qui sera le plus progressiste » face à Donald Trump, se questionnent : Pete Buttigieg, homme blanc issu d’un milieu privilégié, est-il assez gay pour les représenter ?

Lire le reste de l’article ici :

https://www.marianne.net/monde/etats-unis-pete-buttigieg-le-candidat-homosexuel-qui-n-etait-pas-assez-gay

Bref, les démocrates font la fine bouche. Ou tordent le nez, au choix.

Mais je les rassure le candidat idéal ( ou presque, je n’ai pas trouvé de femme noire, lesbienne et handicapée un peu connue, désolée) existe c’est Lori Lighfoot, le maire de Chicago, élue le 2 avril dernier.Ce n’est pas n’importe qui, quand même !

Histoires d’info. Ce que l’élection d’une femme noire et lesbienne à la mairie dit sur l’histoire de Chicago

Une fois encore, Chicago est le centre de l’intérêt politique américain. L’élection de Lori Lighfoot, une femme noire et lesbienne à la tête de la ville n’est pas une surprise quand on s’intéresse à l’histoire politique de Chicago depuis 40 ans.

Chicago est une sorte de laboratoire de la vie politique et culturelle américaine ces dernières années. En 2008, la ville devient le centre du monde avec l’élection de Barack Obama. C’est le soir du 4 novembre 2008… « Un nouveau jour qu’on a fêté hier jusqu’au bout de la nuit, comme si Chicago ne voulait pas s’endormir de peur que ses rêves ne gâchent cette réalité »(TF1, 13h).

Barack Obama n’est pas de Chicago mais c’est là qu’il s’est éveillé à la politique en devenant travailleur social à South Side, le ghetto noir d’une ville hyper ségréguée socialement et racialement. C’est d’ailleurs Chicago qui abritera la Bibliothèque présidentielle de Barack Obama, mélange de musée et de centres d’archives. Rappelons qu’Hillary Clinton aussi vient de Chicago. On l’oublie aussi souvent mais c’est aussi la ville du révérend Jesse Jackson qui avait failli remporter l’investiture du parti démocrate en 1988.

1979 : une première femme à la mairie

Chicago est une ville démocrate, sans aucun doute possible ! Lori Lighfoot  n’est pas la première femme à prendre la tête de la troisième ville du pays. En 1979, à la surprise de beaucoup, une femme gagnait la mairie d’une ville avec une image très virile, une ville, à l’époque, d’ouvriers, mais comme toute la région, frappée par la désindustrialisation.

« Jane Byrne a porté un air nouveau à Chicago. Les noirs et les hispaniques lui ont fait confiance parce qu’elle a mené avec efficacité pendant des années la croisade anti-pauvreté »(Antenne 2, 1980).

Lui avait succédé en 1983 Harold Washington, le premier maire noir de la ville. Bref, Chicago est une ville qui a souvent été en pointe dans l’élection de personnalités qui incarnaient une nouveauté. Une nouveauté rendue souvent nécessaire par la profondeur des crises et des luttes à mener, lutte contre la pauvreté, contre les inégalités raciales et contre la criminalité. Depuis quelques années, tous les ans, la ville, qui perd des habitants, totalise plus de meurtres que Los Angeles et New York réunis. Dans ces conditions, les électeurs sont enclins à accorder leur confiance à de nouvelles personnalités, comme Lori Lighfoot.

2019, une lesbienne à la tête de la ville

Lori Lighfoot qui a fait son coming out il y a de nombreuses années n’a pas hésité à mettre en avant sa sexualité. Il faut dire que depuis le milieu des années 2000, les Américains considèrent de plus en plus majoritairement qu’être gay est légal. Aujourd’hui, les trois quarts des Américains le pensent.

L’un des candidats démocrates à l’investiture en vue de 2020, Pete Buttigieg, est marié avec un homme. Je ne sais pas si c’est un atout pour être élu, mais au moins c’est de moins en moins un problème pour les électeurs.

Reste que l’élection de Lori Lighfoot aujourd’hui, ou de Barack Obama hier, ne font pas d’eux des personnalités représentatives pour autant. Ils sont davantage des exceptions. Obama est métis et le fils d’un Africain et non d’un Africain-Américain, et Lori Lighfoot est, on l’a dit, lesbienne.

Cependant, au-delà de leurs programmes et de leurs compétences, ils racontent des grandes histoires ; ils tendent un miroir flatteur à leurs électeurs, celui d’une Amérique (ou d’une ville) où tout est possible.

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/histoires-d-info/femme-noire-lesbienne-et-maire-lori-lighfoot-et-l-histoire-de-chicago_3241067.html

 

Un rêve pour les démocrates, la Lightfoot, selon Wikipedia.

En 2002, Lightfoot est nommée par le maire Richard M. Daley, administratrice en chef de la commission de surveillance des activités de la police de Chicago – une commission qui a été supprimée depuis. Elle occupe le poste pendant deux ans. Elle enquête sur d’éventuelles fautes professionnelles de la police, notamment lors de tirs sur des civils. Toutefois, un rapport du Chicago Tribune affirme que les enquêtes de la commission manquent souvent de minutie. Lightfoot dit que ses recommandations de mesures disciplinaires sont souvent rejetées par les services de police3.

Lightfoot recommande le licenciement de l’officier Alvin Weems, qui a abattu Michael Pleasance, un homme sans arme. Des preuves vidéo contredisant les affirmations initiales de Weems sont révélées, et même Weems exprime alors le sentiment que la fusillade était injustifiée. Il n’est pas licencié, mais la ville est contrainte de payer un dédommagement à la famille Pleasance. Weems se suicide un peu plus tard10.

Et puis, je vous avoue que l’idée de voir Trump face à la Lightfoot, ça m’éclate. Elle exploserait en vol, malgré le nombre de gauchistes et autres tarés aux USA. Chicago n’est pas l’Amérique. Les Wasp sont encore majoritaires. Jusqu’à quand ? Je ne sais pas.

Dans ce monde occidental qui se communautarise vitesse Grand V, il va bientôt falloir autant de Présidents que de communautés, autant de constitutions que de communautés.. jusqu’à ce que la oumma musulmane fasse disparaître tout ça en donnant un choix simple à tous : dhimmitude, la conversion ou la mort.

Quant aux homos et lesbiennes, ça risque d’être le sultanat de Bruneï partout dans le monde.

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2019/04/13/trump-2020-les-democrates-cherchent-une-femme-noire-et-lesbienne-je-conseille-lori-lighfoot/

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Lotus bleu

Le surnom wasp (white anglo saxon protestant) donné aux Républicains est erroné, premièrement ce ne sont pas tous les républicains qui sont croyants, deuxièmement ceux qui sont croyants, la majorité vont dans des églises évangélistes et je ne vous expliquerai pas l’énorme différence entre les protestants (devenus minoritaires) et les évangélistes, trop long, trop complexe. Et il y a encore beaucoup des cathos aux USA.

Lotus bleu

Aujourd’hui, le clivage ou fossé entre les Républicains et les Démocrates n’a jamais été aussi marqué. Ça a commencé avec Obama, mais là, ça prend des proportions vraiment inquiétantes, ces démocrates deviennent de plus en plus fous (parce que manipulés par des Américains gauchistes bien formés, très orientés).
Si Trump ne fait pas de gaffe majeure jusqu’en 2020, il sera réélu, il pourrait même faire mieux qu’en 2016.

Lotus bleu

Je connais bien l’état de New York et ces Américains votent en masse pour les démocrates et pourtant, ils habitent dans des grosses maisons, valeur entre 300000 et 700000$, roulent en Cadillac, Mercedes, etc. leur salaire tourne autour de 100000 à 400000$, sont en général éduqués et ça vote démocrate, c’est à ne rien comprendre. D’après moi, leurs parents votaient démocrates, leurs aïeux votaient démocrates et eux, bêtement votent démocrates. Ah oui, un point important, tous ces New Yorkais sont des athées et des païens, donc leurs valeurs sont celles des païens, c’est-à-dire celles des gauchistes. Mais ils ne sont… lire la suite

Lotus bleu

Les Démocrates se gauchissent un peu plus tous les ans, ça devient vraiment inquiétant. Et parmi les candidats démocrates beaucoup sont hors-sol, je veux dire homos ou pro LGBT, pro avortement, pro immigration, ouvert à l’islam, en plus de vouloir une politique sociale tournée vers le socialisme, c’est surprenant venant des Américains.

le Franc

Trump a raison ; les « démocrates » communistes n’ont que ça pour se doter d’une personnalité attachante; -soutenir le black, le taco, l’homo, lesbienne, transgenre et plus bientôt au rythme où ils comptent aller surtout s’ils s’emparent aussi des bio-technologies pouvant transformer totalement demain l’humain en un cyber punk détaché de toute projection personnelle dans l’avenir : le top, quoi ; une « élite » de 3% et de la teuf crasse pour le reste.

barbot

Ils perdent toutes les guerres qu’ils fomentent depuis 1945 par manque de virilité et de combativité. Ils ne savent que bombarder et détruire des villes, des civils innocents.Ils ont perdu au Vietnam par le manque de connaissance des armes de leurs propres hommes (ce qui fait une bonne partie des pertes) mais aussi par la crasse, l’indiscipline, la drogue et les bordels de Saïgon. Et ils pensent vaincre la Russie, la Chine ,l’Iran ??? Ils sont en voie de décomposition et c’est pour cela qu’ils deviennent dangereux. Il suffit de regarder la tête de vieille sorcière de la mère Clinton… lire la suite

Francis

Les démoncrates de làbas c’est comme les gauchos libéraux collabos islamophiles communistes socialopes de chez nous.

La gauche une maladie dégénérative à l’échelle mondiale!

Emile

Ne rigolons pas trop
Toutes les conneries et saloperies qui se passent aux US arrivent chez nous peu après….
Ils sont cons , mais au moins ils inventent
Nous on est cons , mais on copie….

jeannot

A tous les LGBT, et à toutes les femmes qui ont réussi à faire barrage à tout prix, élection après élection, à nous, salauds qui aimons la France et ses traditions. Un conseil : apprenez à courir vite, très vite car ceux que vous avez élus, qui importent en masse ceux qui vous adorent, vont rapidement vous faire comprendre l’amour qu’ils ont pour vous. Ils arrivent ! Sie kommen ! c’est du court terme !

spartac
Cartan

Spartac, que voulez-vous faire avec votre post qui probablement est malicieux et orienté. Si l’on développe avec honnêteté le programme et la stratégie du RN et surtout en s’informant correctement, tout est parfaitement clair et logique. Salutations.

spartac

Ah…OK…. silence sur les ondes.
Manque d’arguments peut-être !!!???
Décidément , la vérité, ça cartonne .

patphil

les gens ont les dirigeants qu’ils méritent et qu’ils choisissent!
trump après obama, c’est significatif

Penelope5

Dans quel monde vit-on où les préférences sexuelles deviennent un critère d’éligibilité ! De plus Lightfoot est un patronyme amérindien et on ne pointe que l’origine noire de cette personne. On s’en fout de tout cela l’essentiel quand on est mandaté par le peuple c’est d’être efficace. On tombe systématiquement dans un politiquement correct qui finit par nous les briser.

Marie35

Le candidat idéal pour les démocrates serait un homo noir cul de jatte vegan, la gauche française en serait verte de jalousie de ne pas y avoir pensé plus tôt

barbot

Excellent !!!

Jill

En 40 ans les presidents de la République se sont attachés à deconsiderer la fonction. Avec Hollande on croyait être au taquet ;erreur, Macron
nous montre qu’il y a encore du mou.

Philippe

Et donc ? Qu’est ce que vous voulez nous démontrer, Christine ?

Jacksoul

« les Américains considèrent de plus en plus majoritairement qu’être gay est légal. »
Heureusement, quand même ! Mais faudrait pas aller jusqu’à trouver que c’est une qualité, un « plus ».

Jill

Être gay est légal ;aveugle et paralytique aussi.

Emile

Tout ça n’est pas légal, mais anormal.

spartac

Je conseille aux franchouillards d’élire une grognasse blonde aux européennes
http://www.fdesouche.com/1191669-europeennes-le-rassemblement-national-renonce-a-la-sortie-de-leuro-et-de-lunion-europeenne

ah ahahhahahahhaaahhh

zéphyrin

bonne idée, ce serait révolutionnaire dans l’ambiance de sabordage culturel actuel

spartac

-9 …….. seulement ? Vous pouvez faire mieux !
Le début de la fin ….. mais ça …. toute personne lucide le savait déjà .
Combien de personnes lucides dans ce pays ????

Emile

Elle ne peut pas continuer à mettre dans son programme quelque chose qu’une large majorité de connards de franchement cons ne veulent pas…
comprennent pas que les causes de notre décadence économique c’est l’euro ( en plus du libre echangisme débridé imposé par l’oligarchie) et que la cause de notre déchéance démocratique est due en partie à la dictature de Bruxelles
peut etre que pas mal de ces connards froussards vont voter alors pour le RN….
Mais bon , les moutons c’est con , alors on verra….

Jill

Al Capone doit s’en retourner dans sa tombe.

zéphyrin

on pourrait imaginer la même chose en France; les médias sont prêts, les pub aussi. Et un président homo discret mais marié ne serait pas si choquant pour les électeurs. non ?pourquoi pas un black genre omar sy, ou un ex footballeur genre basile boli, on a bien failli avoir Yves montand comme candidat
nous verrons bien….(sourire)