Pour abattre le restaurateur de Nice, ils lui font le coup du clandestin

Depuis que les Français qui pensent combattre notre gouvernement d’incapables ont appris que la milice du régime avait trouvé un clandestin dans les cuisines du Poppies à Nice, ils sont passés dans l’autre camp. Et les mots sont durs : Christophe Wilson n’est plus un résistant appelant à la désobéissance civile, mais un négrier. Une hargne pathétique.

Le gouvernement doit jouir – peut-être à la Griveaux – d’entendre ou de lire le flot acide qui se déverse sur le restaurateur niçois et sur sa profession. Voilà que dans les restaurants de France et de Navarre, on ne bouffe que des plats surgelés, que l’accueil y est pourri, que les employés sont des esclaves dont les heures supplémentaires ne sont pas payées… Sans oublier, la baisse de la TVA non répercutée sur les prix et les emplois promis mais jamais créés.

Et la faute suprême, la faute rédhibitoire : la présence d’un clandestin aux fourneaux (ou à la vaisselle).

Certes, si cette présence est avérée, soit il s’agit d’une grosse connerie – pour ne pas être plus méchant – soit M. Wilson, de confinement en couvre-feu, est tellement dans la merde qu’il n’a pu faire autrement.

Pour ma part, je vois dans la révélation d’un corps allogène dans le local du Poppies, une des manœuvres préférées des autorités.

Parmi ces manœuvres, allumer un contre-feu dès qu’un événement gêne. Après un énième attentat musulman, on activera un acte dit “islamophobe” pour chasser le premier de l’actualité. Et la presse sous perfusion se précipitera dessus pour que l’État ne puisse douter de sa collaboration. Une tête de cochon devant une mosquée contre la tête de Samuel Paty devant son collège.

Avec le cas du restaurateur niçois, la stratégie est sensiblement identique.

Il s’agit d’apporter un petit supplément d’information pour dénaturer le fait de départ.

L’oiseau migrateur devant les fourneaux pour ne plus parler de l’appel à la désobéissance civile, ne plus entendre la scansion du mot “Liberté” par les clients.

Pour Yuriy, la même tactique a été employée. On apprend qu’il avait un tournevis dans la poche. Et les petites cervelles bien formatées de voir dans ce gamin de 15 ans, massacré par une meute d’animaux sauvages, le coupable de sa propre agression. Oubliés les multiples coups de marteaux, les fractures du crâne, les os brisés.

La réalité de l’événement originel est couverte par une information qui permet de gommer l’importance du fait de départ.

Les autorités qui sentent la colère s’insinuer doucement dans les esprits à l’annonce d’un troisième confinement, ne voulant pas que la désobéissance civile gagne les cœurs, utilise la vieille ficelle des magiciens : mettre en évidence l’anodin pour que le (télé)spectateur ne voie pas l’essentiel.

Le clandestin pour abattre le restaurateur.

Réussir à désigner Christophe Wilson à la vindicte des anti-immigrationnistes pour qu’ils oublient leur molle tentation de révolte de confinés ! Bien joué.

Mais qui sont les principaux pourvoyeurs en “migrants sans papiers” du pays ?

Qui refuse que l’on entrave leur entrée en France, allant jusqu’à poursuivre Génération Identitaire pour avoir osé mettre en évidence les carences de l’État en matière de contrôle des frontières ?

Qui décore le “grand” passeur de la région niçoise, Cédric Herrou? Qui loue son action au nom d’un “devoir de fraternité” ?

Qui verse des aides à SOS Méditerranée pour aller récupérer des migrants à quelques milles marins des côtes libyennes pour que l’État les déverse ensuite dans nos ports, nos villes et nos campagnes ?

Qui fait une politique de Grand Remplacement ? Les maires de Grenoble, Rennes, Nantes, les régions Bretagne et Occitanie, le Conseil constitutionnel ? Ou bien M. Wilson et les restaurateurs ?

Chaque fois qu’un événement risque d’enflammer la France, l’État et ses complices (grandes villes, régions, conseils) le couvrent par un autre. Et ça marche. La plupart des Français participent à ce jeu servile.

Croire encore aux informations que communique l’État (je rappelle que dans communique, il y a nique), c’est accepter de la prendre bien profond et en souriant.

Depuis des mois, le gouvernement et ses médias baisent les Français. Du masque au vaccin, c’est une interminable séance entre passifs et actifs.

Si beaucoup paraissent apprécier cette manœuvre, ce n’est pas mon cas.

Au lieu d’avoir des convictions en guimauve : « horreur ! il y avait un clando en cuisine, faute gravissime qui dédouane Macron et ses complices » ; « horreur ! un cluster de plus, que fera le restaurateur quand ses clients seront en réa ? » ; ne faudrait-il pas plutôt s’intéresser à la manière dont ce gouvernement abaisse, truque, voile, ment sans vergogne ?

La désobéissance civile ne fonctionne que si les citoyens prennent la défense des dissidents face à l’État répressif.

C’est mal parti dans ce pays.

Christophe Wilson n’a pas ouvert un de ces restaurants clandestins dans lesquels, dit-on, la faune médiatico-sanitaro-politicarde au pouvoir se rend tous les soirs. Il a agi à visage découvert.

Marcus Graven

 

image_pdf
0
0

79 Commentaires

  1. Soit ce restaurateur est très con soit c’est une opération noire montée de toutes pièces. Je penche pour la seconde hypothèse.

    • exactement,hoplite.c’est ce que j’ai vu dans la vidéo.quand ce restaurateur tourne son regard vers la caméra.on voit dans ses yeux quelque chose de faux.je pense comme vous pour la seconde hypothèse.opération sous faux drapeau certainement.tout cela pue l’entourloupe.

  2. Apparemment les clandos ne sont les bienvenus que dans les fournils des boulangeries.

  3. https://www.lesalonbeige.fr/le-senateur-meurant-porte-plainte-contre-twitter-et-gagne/ Vous savez tous ce qu’il vous reste a faire pour clouer le bec puant des YOUVOUZENTUBE TWITTER FACE DE BOUC et toutes les putes communisto mondialistes ! pour peu que vous ayez une assurance protection juridique qui contient le « risque numérique » vous n’y laisserez même pas de plumes ! ceci dit ne comptez surtout pas sur les avocats quasi tous franmacs pourris du mur des cons aussi et incompétents faignants a l exception de quelques perles comme Me BRUSSA , Me SALMERON etc ! bref comptez sur vous uniquement car ce ne sont pas les avocats qui iront chercher ni jurisprudence ni element a charge contre votre adversaire par contre question facture ils sont compétents comme merdacron

  4. C est bien fait pour ça gueule il y a plein de Français de souche qui cherche un emploi mais ce restaurateur a préféré embaucher un ouvrier clandestin pour en plus moins le payer

  5. Ce restaurateur en employant un clandestin participe à tout ce que d’ordinaire vous dénoncez et là vous l’encensez…

    • pour ma part cette histoire sent l’entourloupe.les restaurateurs doivent ouvrir le 1 février, et lui est le seul à ouvrir avant cette date, sous prétexte de liberté.étrange.

  6. De toute façon l’administration sait qu’elle peut toujours trouver une faille quand elle le veut. Là c’était quand même du pain béni.
    Mais pourquoi en même temps vouloir dissoudre Génération Identitaire ?

  7. Hélas, Ils sont plus malins que lui, c’est une façon pour eux de lui attirer des ennuis sans que l’état ne soit accusé d’atteinte à la liberté de travailler et d’entreprendre.

  8. Petit message gratos qui vaut pour ce restaurateur comme pour les autres : vous êtes vous posé la question de l’hygiène par rapport à la fabrication des plats dans les arrière cuisines dont les employés sont clandestins ou simplement mal formés à l’hygiène occidentale ? L’impact par rapport au covid et autres maladies ? Vous ne voulez pas le voir peut être… Autruches têtes dans le sable et derrières en l’air.. Que croyez vous qu’il va vous arriver ?

    • Mêmes interrogations sur l’hygiène dans des milliers de kebabs, apparemment pour ce type d’établissement il est tabou de douter.

  9. Soutien et respect à ce restaurateur courageux !!! allez les autres, ouvrez on ira………….

  10. Wilson a:

    embauché un migrant pour un salaire sans doute bien inférieur au smic et privé un français de travail. Ce faisant, il agit exactement comme le voudrait le grand patronat à grande échelle. Tout en beuglant liberté, il scie un peu plus la branche sur laquelle il est assis.

    Ment car le virus existe bel et bien, plus personne ne le nie et les 1000 morts / jour au Royaume uni ou en Allemagne ferait réfléchir un élève de CM2

    Ment en disant que les hôpitaux sont vides. Qu’il vienne dans le mien et le lui ferai visiter les entubés et / ou les personnes à qui on doit annoncer les décès

    Met, n’en déplaise les négationnistes, ses propres clients en danger (risque de contamination)

    La liberté n’a rien à avoir la dedans, le degré de bêtise de ce type relève de la psychiatrie lourde

    • Je vous cite  » et le lui ferai visiter les entubés  »
      Dans une vie passée, je vivais avec une infirmière en service de réanimation.
      « entubé », si c’est dans votre hôpital, je me sauve en courant….
      troll

  11. P*tain faire l’éloge d’un délinquant !
    Je rappelle que l’aide et l’assistance à l’immigration illégale est un délit, je souhaite pour ma part qu’il soit lourdement condamné en correctionnelle et que sa condamnation soit assortie d’une peine complémentaire de fermeture administrative de son établissement. Quand il sera dans la débine la plus totale il pourra demander de l’aide à son fan-club de RL, qui semble assez nombreux si j’en juge par les multiples commentaires élogieux le concernant.

    • Tout à fait juste Henri soutenir ce restaurateur et justifier l’embauche du clando c’est faire le jeu de macron certain à RL bientôt compatible islam.

    • Restons logique ! Etre un clandestin n’est plus un délit, par contre, embaucher un clando est un délit ?
      Je voudrais une petite explication.
      Le travail « au noir « ne conduit quand-même pas en correctionnelle.
      Moi, qui ai bossé au black pendant 40 ans, là, c’est sûr, au minimum condamnation à perpette et encore heureux que la bascule à Charlot n’est plus en service !

    • Il faut lui faire payer une lourde amende pour l’emploi d’un clandestin et le féliciter pour tout le reste.

    • tout a fait d’accord les restaurateurs emploient plein de gend au black et sans papiers
      ce type est un negrier

    • C’est l’Etat qui aide l’immigration illégale en autorisant l’abus de demandes d’asile et en payant les passeurs comme c’est si bien décrit dans ce récit. L’embauche d’un clandestin est illégale mais l’aide aux passeurs aussi et pourtant l’Etat n’est jamais poursuivi en Justice puisqu’il faudrait qu’il s’auto censure.

    • c’est un néo exploiteur déguisé en héros résistant. (à quoi ?)
      plus besoin de colonies…ce sont des colons en col blanc avec la même conscience immaculée que ceux qui allaient « aider » aussi les familles des gosses qu’on offrait à leurs turpitudes
      perso je veux bien payer plus cher ma consommation en cas d’embauche mieux rémunérée d’indigènes européens.
      j’irai moins souvent voilà tout.

  12. Ayant toujours milité pour le boycott de tous les commerces, les artisans, les entreprises qui emploient des clandestins je ne peux pas soutenir cette personne pour cet acte. Maintenant le fait qu’il se soit rebellé contre la fermeture de son établissement doit être encouragé. Donc on le soutient pour cette prise de position courageuse mais boycott de son établissement s’il persiste à engager des envahisseurs. D’ailleurs je voudrais que les militants pour un France nationaliste soit particulièrement vigilants et attaquent au portefeuille tous ceux qui profitent de cette main d’œuvre indésirable par un boycott systématique.

  13. Cesser de défendre ce restaurateur immigrationiste. Comme beaucoup de patrons français il est bien content de trouver des migrants pour travailler illégalement chez lui. La question n’est pas de savoir si le cuisinier est exploité ou pas, on s’en fout, si le gars ne veut pas être exploité il n’a qu’a rester dans son pays. Ce restaurateur favorise l’immigration et notre remplacement c’est ce qu’il faut retenir. Dans ces conditions il n’est pas défendable.

  14. Joli contrefeu, bien étayé par une démonstration aveuglante des sales manipulations perpétuelles des gens prétendus « de bien », dont hélas les grosses manoeuvres échappent parfois même à des citoyens lucides et intelligents.
    Que dire alors de ceux qui ne voient jamais rien, de près comme de loin ; ce genre de texte est de nature à faire réfléchir utilement en présentant la face cachée des déclarations officielles.

  15. Ils ont utilisé la mème méthode pour décrédibiliser la mère de YURII, victime d’une agression à Paris : sa mère a été accusée de faire travailler un réseau de femmes de ménage ukrainiennes …..Pour un peu , elle serait accusée de proxénétisme !

    • On peut en même temps défendre Youri et condamner la mère si elle est à la tête d’une filière d’immigration clandestine (à vérifier).

  16. à ne pas plaindre ni en faire une polémique
    la collaboration .ne doit plus être………….

  17. Le fait qu’il ait un clando dans sa cuisine ne dédouane pas macrouille. Mais tous ces connards qui ont voté pour lui, pour celui-là, quitte à employer quelqu’un au noir aurait pu trouver autre chose qu’un de ces putains de clandos de merde n’en fait pas un héros à mes yeux. C’est juste l’arroseur arrosé. Et toc!

  18. je ne dirais rien sur cette affaire, ni ne jugerais personne. Je constate une chose, c’est que le fait qu’il y a un clando « MAINTENANT » le peuple critique très sévèrement le restaurateur récidiviste à la dictature. Pauvre France. Les juges vont le massacrer, de plus, le peuple soit disant contre les actes de l’Etat, enfonce le clou et fait le bonheur du gouvernement.

  19. Il y’a bien longtemps que les cuisines des restaurants fonctionnent avec l’immigrations, clandestines ou légale, une grande partie des restaurateurs se foutent de la gueule de la clientèles, vous bouffé du sous-vide réchauffé par un pakistanais clandestin .Tarte aux citron payé 70 cents chez métro, revendue 7€ , aux blaireaux qui se régalent, et qui y retourne régulièrement, bien fait pour sa gueule, et tant mieux pour le restaurateurs qui s’enrichis .

    • C’est bien triste ce que vous dites, malheureusement c’est vrai.
      Et les employés clandos ou pas, d’origine de pays afro-arabo muz ou paki, indous ou chinois ont des habitudes totalement hors hygiène.
      Dans bien des cas, si on pouvait mettre les pieds en cuisine ou dans les stocks, il y a de quoi vomir !

  20. zut alors! il y a un clandestin employé par ce supposé « gaulois récalcitrant » mais comme c’est le gouvernement qui le dit, ça ne compte pas! Mort de rire…A propos, le Herrou, qui fournit en clandestins le BTP, la restauration, l’agriculture, les « bourgeois » de Nice et de sa région, eh bien, il râle : on lui tue son commerce en fermant ces boutiques où officient devant les micro ondes les « cuisiniers » illégaux venus d’un peu partout!

  21. Est-ce que Cédric Herrou a été épinglé par la maréchaussée et l’Inspection du Travail quand il se sert abondamment des clandestins, moyennant le gite et le couvert soit les méthodes de servage de l’Ancien Régime, pour garder ses troupeaux de chèvres, nettoyer ses pâturages et traire les brebis ?

    Il ne peut pas être un vulgaire exploiteur, parce qu’il est de gauche, voyons ! J’ai connu beaucoup de gens de gauche dans leur intimité, ils avaient toujours un africain, un magrébin, un tamoul, un serbo-croate ou un rom sous la main pour les menus travaux. Bien entendu, désolé Lilian, ils étaient payés au black !

  22. C’est peut-être Cédric Hérrou qui a ce clandestin déposé devant le POPPIES ?

  23. On lui pardonne l’ouverture de son restaurant, par contre, c’est un enfoiré d’avoir embauché un clando!!!!!!!!!!!!!!!!! Et çà, on lui pardonne pas.

  24. Si embaucher des clandos c’est faire de la résistance alors vous donné raison à Cédric herriou .

  25. Si c’est vrai, de toute façon il n’a fait qu’embaucher une partie du demi-million annuel que nous impose le gouvernement. Et bientôt, il ne trouvera même plus de clandestins. A 500 € par mois, l’état ne croit tout-de-même pas qu’ils vont chercher des stages et apprentissages. 500 € d’argent de poche dont une bonne partie partira au bled.

    https://www.fdesouche.com/2021/01/28/transferts-de-fonds-50-milliards-de-dollars-en-2018-et-de-savoir-faire-le-maroc-propose-lorganisation-dun-congres-annuel-pour-les-diasporas-africaines/

  26. Désormais si je suis résistant je peux embaucher un migrant illégal si ma situation financière et professionnelle est difficile. Alors combien de migrants en plus ? Chapeau la colo !!!!

  27. Si je comprends bien ! Seul les FDS et les patriotes ont le droit justifié d’accueillir des migrants illégaux et vous osé parler de 2 poids 2 mesures quand cela vous arrange. Ça part en vrille.

    • Marre, ok mais c’est tout de même l’état qui fait/laisse venir des clandestins donc je soutiens tout de même le restaurateur. L’état se permet tout ce qu’il interdit aux Français de base. Je suis d’accord avec Marcus, c’est une sale manœuvre de la part de l’état.

  28. Je suis d’accord avec vos arguments, cependant il faut reconnaitre qu’on embauche du noir et de l’arabe à tout va, dans la restauration et ailleurs. Et ça ne date pas d’hier. Ensuite que ces employeurs viennent se plaindre du confinement et de toutes les magouilles et déviances de ces salauds de mondialistes, je trouve ça un peu fort. Il faut savoir ce que l’on veut! Pour moi, si le fait est avéré, le restaurateur est indéfendable. On ne peut pas être pro-mondialiste et ensuite se plaindre des conséquences.

  29. mais puisqu’il faut fraterniser avec les migrants, il faut récompenser cet homme qui accueille un migrant chez lui!

  30. Ce petit patron de merde qui embauche des clandos ne sera jamais de mon camp!
    Ce sont ces fils de putes de patrons qui attirent les clandos avec l’aide des associations gauchiste.
    Leurs magouilles existent depuis 40 ans.
    Les salaires sont à la baisse et pire que cela la qualité et la puissance économique Française chutent à cause de ces immigrés.
    La faute aussi aux parents Francais (certains) qui ne veulent pas que leurs gosses travaillent dans le BTP, restauration , usines…
    Le travaille manuel n’est pas une honte …
    Tout est à revoir dans ce pays !!! Deja enlevons les aides sociales pour que les jeunes (certains ) comprennent que les mains ce n’est pas fait que pour ce BRANLER !!!!

  31. A l’époque donc au début de son mandat je surnommais le pervers narcissique élyséen : l’artificier illuminé tellement il nous éclairait tout azimut de contre-feu qui aller de paire ensuite avec le changement de ministre de l’intérieur.
    Aujourd’hui il est à court de  » trucs » et la magie ne peut plus donc fonctionner, car à force de rejouer les mêmes partitions les ficelles deviennent trop grosses et l’illusion finit logiquement par s’estomper.
    Le côté positif c’est que le durcissement du régime qui est à l’œuvre aujourd’hui nous annonce la fin inéluctable de celui-ci, on peut comparer cela au phénomène du vidage d’une baignoire long au début mais qui s’accélère à la fin.
    Le tout c’est de savoir quelle forme cela prendra mais à mon avis ça ne ne va pas être à piquer du hanneton !

    • Je ne crois pas du tout moi. Au contraire ils m’ont l’air très sereins et leurs plans se déroulent p-a-r-f-a-i-t-e-m-e-n-t bien. Ils éliminent même les petits cailloux dans leurs chaussures. Trump aux US, Salvini longtemps avant la fin de son mandat. Ils sont loin d’être à court de mensonges et de ressorts pour nous oppresser, ça ne fait même que commencer, le XXIe siècle est le siècle de la dictature mondiale, les idéologies folles ont beaucoup tué au XXe siècle, mais ce n’est pas encore fini loin s’en faut.

  32. « La réalité de l’événement originel est couverte par une information qui permet de gommer l’importance du fait de départ ».
    On ne peut mieux dire.
    En République de  » nos valeurs » les actes illégaux sont sanctionnés à l’aune de la conformité idéologique de leurs auteurs.
    C’est le summum de la corruption, il s’agit de barbarie.
    En France, pour la catégorie d’emploi en cause ici, ne pas travailler rapporte plus que travailler pour un salaire dérisoire, il est donc difficile de trouver des autochtones ou étrangers en situation régulière. Les salaires sont dérisoires car les plus taxés au monde pour permettre d’engraisser parasites de tous poils. VIVE LA FRONCE !

  33. et alors il y a des millions de clandestins occupant des emplois et ce depuis pour certains des annees apres cinq ans ils sont regularises celui ci cela fait plus il suffit qu il le dise et etre clandestin n est plus un delit affaire creuse

  34. Préparez les mouchoirs grands comme des serviettes de tables ! Ce qui nous arrive dans les prochains jours et semaines va mettre minables ceux qui continuent de se moquer de la « gripette » telle qu’ils la nomment…! Ceux là m’importent peu, leur cas m’indiffere à la hauteur de leur sottise. Pour les autres, plus rien n’est et ne sera plus comme avant, vous le sentez le tsunami : pour l’instant l’eau se retire et le spectacle vous intrigue, vous inquiète, vous fascine et puis… Priez, aidez les plus faibles et restez dignes !

    • à Monsieur LABAUNE ! vous aussi vous utilisez la ficelle des dictateurs, la menace glauque et la PEUR ???

      • Lâche anonyme vous irait mieux que perplexe comme sobriquet … Vous avez un nom peut être…. Alors vous pourrez me contrer avec arguments…Relisez moi ou restez fasciné par « l’eau qui se retire », votre misérable existence m’importe peu. Hélas, je ne peux me faire d’illusions concernant les aptères anonymes à votre image.

  35. Je vois que le policier est en train de vérifier le Livre des Entrées et Sorties du Personnel !
    C’est un livre « sacré », n’importe quel responsable administratif et financier vous le confirmera : en cas de contrôle fiscal c’est le premier document que regarde le FISC ou l’URSSAF..
    Là, le restaurateur a fait une grave erreur de ne pas le tenir à jour.
    C’est comme çà pour toutes les entreprises. Même un intérimaire qui vient travailler une demi journée, doit y être inscrit immédiatement.
    Apparemment, il a un mauvais expert comptable qui ne lui a rien expliqué.
    Sinon, pour le reste je suis bien d’accord avec vous : si le Herrou a eu une médaille pour avoir aidé les macaques aux frontières… Notre restaurateur doit AUSSI avoir une médaille !
    Ce monde est FOU !!!

    • Ça doit faire un sacré bout de temps que l’URSSAF n’a pas mis les pieds chez Chronopost, alors !

      • EXACT ! Mais tous ces migrant sont déclarés : soit ils sont en attente de papiers, soit ils sont déclarés en stage… mais c’est vrai que CHRONOPOST engage des migrants et c’est souvent le grand bordel au niveau des livraisons !

  36. En totale contradiction avec ce boulanger de Besançon qui a un clandestin en apprentissage.
    Marcus Graven, votre article est excellent par la réalité des faits qui y sont décris.

    • Le clandestin était inscrit dans le Livre des Entrées et Sorties du Personnel en tant que stagiaire… Ce n’est pas pareil !

  37. Qui il se mette en grève de la faim pour obtenir la régularisation de son employé. La, je le soutiendrai. Autrement, c’ est un gros con.

    • Votre projet de vie est de participer à la disparition des peuples européens.
      Quelle vie de m.. de que d’avoir comme moteur de vie la destruction, de ne pouvoir fréquenter intellectuellement les concepts de liberté, de responsabilité individuelle, de Nation. En fait vous n’avez pas encore acquis une personnalité distincte. Vous êtes un estomac sur pattes, habité par les slogans de la République de nos valeurs.

      • Très drôle 😁 Je crois précisément être le contraire de ce que vous décrivez, mais je ne suis pas étonné vu que vous raisonnez par préjugés et que vous essayez de faire rentrer les gens dans les cases pré-remplies de vos jugements péremptoires. Juste une petite correction : la République bourgeoise, celle du capital, ses valeurs, eh bien, ce n’ est pas précisément mon truc. Sinon, mon moteur, c’ est l’ amour de l’ humanité, sauf les ordures racistes, sexistes, homophobes, etc. Il est vrai, j’ en conviens, que sur ce site, je ne suis pas précisément chez des amis😉

  38. Comme ces attentats qui sont bien pratiques pour détourner l’attention, et pour lesquels les immigrés n’y sont pour rien !

    • Oui oui… C’est pour cela qu’ils sont en liesse vos immigrés quand il se produit un attentat.
      Carrascouilles et content aussi quand le sang de France coule, il prend son pied.

  39. GLAND-DESTIN ou PAS
    Le gouvernement écrit son trépas.
    Quel est le crime de ce restaurateur?
    Vouloir travailler….c’est un peu court face
    aux multiples  »incivilités » sanglantes dont nous gratifient les populations envahissantes.

Les commentaires sont fermés.