Pour contribuer à l’appauvrissement culturel, pas de place pour Brassens

Publié le 2 novembre 2019 - par - 9 commentaires - 1 887 vues
Share

C’est la Toussaint et demain le Jour des Défunts immortalisés par le poème de Lamartine, mis en musique par Georges Brassens. Le poète décédé le 29 octobre 1981 est depuis persona non grata sur les ondes, celles qui matraquent à longueur de journées toute une génération par les messages de rappeurs agressifs. L’occasion de se souvenir du chanteur à la guitare, accompagné de Pierre Nicolas, à la contrebasse.

Georges Brassens, Pensées des Morts*

https://youtu.be/iINN7-cUDeM

Là c’est pas du Nick Conrad (1)

https://youtu.be/pHU9xUl-zRY

Georges Brassens les images de sa vie

« Enfin la vie en images de celui qui restera à jamais dans le cœur des Français, l’immortel auteur du Gorille, de la Mauvaise Réputation ainsi que d’une quantité de chansons à succès. 

Comment ce timide fils d’un maçon sétois est-il devenu une immense vedette qui est parvenue à marquer son époque, et la chanson française, de ses empreintes de « Gros ours » ? 

Ce passionnant programme retrace, à l’aide de témoignages de ses proches et de ceux qui l’ont bien connu, d’extraits d’émissions, de photos d’archives et de séquences tournées en direct dans les lieux mêmes où naquit, vécut et mourut la vedette, le véritable parcours de Georges Brassens. »

https://youtu.be/yp3iCghGj3w

Archives Brassens

https://youtu.be/yNI3WOJlUdM

Georges Brassens en Bretagne en 1972. Archive INA

https://youtu.be/K8bO_bRFGDU

Charles Trenet et Georges Brassens

https://youtu.be/XRXJyw200TI

Georges Brassens à table

https://youtu.be/MGTSQyBiCjQ

*Voilà les feuilles sans sève

qui tombent sur le gazon…

 

C’est la saison où tout tombe

aux coups redoublés des vents

un vent qui vient de la tombe

moissonne aussi les vivants…

 

C’est une jeune fiancée

qui, le front ceint du bandeau

n’emporta qu’une pensée

de sa jeunesse au tombeau…

 

C’est l’ombre pâle d’un père

qui mourut en nous nommant

c’est une sœur, c’est un frère

qui nous devance un moment

tous ceux enfin dont la vie

un jour ou l’autre ravie,

emporte une part de nous

murmurent sous la pierre

vous qui voyez la lumière

de nous vous souvenez-vous?…

Alphonse de Lamartine

  1. Que reste-t-il de la justice de notre pays ?

« Nous ne pouvons pas renoncer à essayer de faire condamner ces rappeurs qui chantent, images à l’appui, leur envie de nous faire disparaître, de violer nos femmes et de tuer nos bébés.

Ce n’est pas acceptable. Résistance républicaine peut et doit donc attaquer Conrad et aller jusqu’au bout du processus. 

Merci à tous. »

Le parquet renonce à poursuivre Nick Conrad ! Seule Résistance républicaine le traînera au tribunal : https://resistancerepublicaine.com/2019/10/14/le-parquet-renonce-a-poursuivre-nick-conrad-seule-resistance-republicaine-le-trainera-au-tribunal/

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
severic2009

Il y a 44 ans,j’avais 19 ans,j’étais engagé volontaire infirmier marine,et je ne connaissais pas du tout « BRASSENS »,un ami marin,comme moi,ma dit un jour dans notre chambré,allonges-toi dans ton lit,il m’a mit une cassette de « BRASSENS » et « ÉCOUTES LES PAROLES »,et là,j’ai apprécié « GEORGES BRASSENS »,et pour la vie..!!,merci à cet ami…!!,il se reconnaîtra..!!

Laurent Barre

M E R C I ! ! !

Eric des Monteils

Brassens fait partie des immortels de la chanson. en tant qu’auteur, compositeur, interprète. Pareil à Paco Ibanez, Atahualpa Yupanqui, Brel et tant d’autres. Merci pour ces bons moments passés avec lui.

geronimo

ce qui serait genial ce serait de l’attraper et de lui faire ce qu’il decrit dans ses appels aux meutres, et filmer bien sur, puis d’en faire un clip….ou de faire une chanson, la même, en mettant les mots noir et negre à la place de blanc….juste pour voir la reaction de ces juges de merde !!!

didile

Le plus grand fiasco de ces trente dernières années :la chanson .
L’obligation de faire des « albums « ,autrement dit 20 niaiseries pour une potable et le temps de chacune ,cinq minutes de répétition de la même phrase musicale et de la même phrase grammaticale .
Loin ,très loin des véritables romans en 2 minutes 35 de bonheur d’autrefois.
Presque toutes les chansons de Brassens étaient des manifestes de révolution gauchiste:
l’Auvergnat ,Le marché de Brive -la Gaillarde ,La mauvaise réputation ,même » Le gorille « etc ,mais au moins il ne cherchait pas à donner des leçons à quiconque ,
le faisait avec humour et vivait comme il le préconisait .

Gillic

Haaa, le grand Georges Brassens, rien à voir avec la musique dégénérée d’ aujourd’ hui que certains ( pas chez nous bien sur) écoutent sur les ondes polluées de ce qui reste de radios !!!!

superdupondt

hier soir sur france 2 voir brassens , brel, ferré reuni quel bonheur sauf que l’abruti de journaliste a cru bon de mentionner qu’il manquait barbara (là ok) mais dalida !! bon heureusement thomas dutronc a relevé le tout !!

raymond

merci a vous monsieur Chassaing de faire revivre cet homme ,cet Artiste,ce poete amoureux de notre belle langue francaise,nous faisant un peu oublier toutes ces « merdes »qui nous pilonnent les oreilles ,teles ,radios ,Geoges,Barbara,,Brel,Ferrat,,Ferret mais Brassens lui je l’adore ,Joel Favreau organise encore de temps a autres des spectacles ou il represente le grand Georges et je ne suis pas etonne qu’il fasse a chaque fois des salles pleines ,moi lorsque que j’ai un coup de cafard quelques cd de Georges et merci a lui ,envole le cafard encore merci

Draner

Oui, merci pour votre évocation de l’inoubliable et sympathique Georges Brassens que j’ai eu l’avantage d’applaudir deux fois à Bobino et une fois à la Maison de la Mutualité à Paris près de l’église saint Nicolas du Chardonnet où j’ai été me recueillir après le spectacle, lequel avait été organisé par la Fédération anarchiste. Tous ce détail pour les lecteurs qui l’auraient connu.