Pour Daoud et Sansal, la France est devenue le pays de la soumission à l’islam

Publié le 15 janvier 2019 - par - 13 commentaires - 1 821 vues
Traduire la page en :

Résultat de recherche d'images pour "dessins islamisation algérie"

.

Kamel Daoud et Boualem Sansal ont échangé longuement, pour le Figaro, sur le naufrage de l’Algérie, sur la France, l’islam et même sur Albert Camus (article d’Alexandre Devecchio).
.
Farouches adversaires de Bouteflika, les deux plus grands écrivains algériens épris de liberté font preuve d’un indéniable courage, alors que l’obscurantisme islamique s’est abattu sur tout le pays, interdisant toute évolution de la société vers la modernité.
.
Daoud nous explique comment le souvenir de la colonisation et de la guerre d’indépendance sont exploités par le régime pour entretenir un très fort sentiment anti-Français, bien davantage ancré chez les jeunes que chez les anciens qui ont connu la période coloniale et la guerre.
.
Rien de bien nouveau. Les dirigeants algériens se sont toujours exonérés de leurs échecs retentissants en faisant porter le chapeau à l’ex-colonisateur. Et ça marche ! La haine de la France prospère sur le terreau de l’islamisme.
.
Après 1962, La période communiste et athée, suite au rapprochement avec l’URSS, n’aura duré qu’un temps. Très vite le pays s’est lancé dans une politique d’arabisation et d’islamisation qui conduira à la guerre civile des années 90, qui opposa le GIA à l’armée et qui fit 200 000 morts, victimes des pires atrocités.
.
“Si la guerre est aujourd’hui terminée, rien n’est réglé. L’islamisme a été vaincu militairement, mais il l’a emporté culturellement”, nous dit l’auteur.
.
“Comme le gaz, l’islamisme occupe tout, il prend tout l’espace”, dit Sansal. Toute la société est gangrénée.
.
“Nous n’avons plus de citoyens mais des croyants !”
.
Pour nos deux écrivains, le pire est à craindre avec la disparition de Bouteflika, qui pourrait conduire à une alliance entre les islamistes et la nouvelle génération d’officiers, avec l’émergence d’un “Iran sunnite” de l’autre côté de la Méditerranée !
.
“Dans les télévisions islamistes, il y a des appels au meurtre” contre nous dit Daoud.
.
“Le jour où nous apparaîtrons comme une vraie menace pour quelqu’un du régime, nous finirons par être tués”, renchérit Sansal.
.
Tel est le climat qui règne en Algérie, après le ratage de l’indépendance, à cause d’une caste dirigeante aussi incompétente que corrompue, qui a dilapidé le pactole du pétrole et du gaz, ainsi que le fabuleux héritage légué par les Pieds-noirs. Impardonnable !
.
Beaucoup d’Algériens rêvent de venir en France pour fuir un pays sans perspectives, dominé par des fanatiques qui imposent leur loi.
.
Mais pour Daoud et Sansal, “la France n’est plus le pays de Voltaire mais celui de “Soumission” de Houellebecq.”
.
Cibles des islamistes et du régime algérien, les deux “dissidents” sont aussi attaqués par certains intellectuels français, biberonnés au politiquement correct, qui leur reprochent de stigmatiser les musulmans et de faire le jeu de l’extrême-droite et des islamophobes.
.
Coincés entre le marteau et l’enclume, Daoud et Sansal ne peuvent que faire l’amer constat qu’au pays des droits de l’homme et des libertés, la parole est muselée. Le terrorisme intellectuel fait loi.
.
“Les communautés étrangères dans les pays occidentaux votent islamiste. Quel paradoxe !” dit Daoud.
.
L’Algérie est un volcan qui va entrer en éruption à la mort de Bouteflika.
.
8 millions d’Algériens en 1962, plus de 40 millions aujourd’hui. À l’islamisme conquérant s’ajoute une bombe démographique à nos portes.
.
La France pourrait bien subir le plus formidable tsunami migratoire qu’elle ait jamais connu.
.
Et pour prévenir ce danger majeur, Macron n’a rien trouvé de mieux que de signer le Pacte de Marrakech ! C’est ahurissant.
.
Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Fleur de Lys

Quand l’asile est détourné en filière d’immigration massive

Communiqué de Jordan Bardella, tête de liste du RN aux élections européennes 2019
Les demandes d’asile ont augmenté de 21,8% en 2018 en France, après déjà une hausse de 17% l’année précédente. Le niveau atteint, 122 743 demandes, est le plus élevé de ces dernières années et fait de la France le deuxième pays d’accueil derrière l’Allemagne. Par ailleurs, la France a accordé 255 550 premiers titres de séjour l’année dernière
suite : https://www.rassemblementnational.fr/communiques/quand-lasile-est-detourne-en-filiere-dimmigration-massive/

jan le Connaissant

si ces deux n’étaient pas hypocrites, ils seraient apostats !
qu’est ce que ça changerait après tout pour leur vie, puisque les méchants ” islamistes ” veulent leur peau !
mais non, ce qui importent pour ces deux là c’est de répandre leur merde islam, de pourrir le monde avec leur merde islam !, suivant en cela les ordres et prescrits du coran
Et ce, avec cett méthode fielleuse, vicieuse de se présenter comme progressistes, et en ne critiquant QUE l’islamisme, pourtant pur produit de LEUR islam
c ‘est ça les musul modérés, républicains !
A bas le pasdamalgam !!
A bas l’islam !!
TOUS les musul sont nos ennemis !!

eric bouet

idiot!!!! tu seras algérien tu auras pas les couilles comme eux de te bagarrer contre les islamistes

UltraLucide

Ca sert à quoi d’insulter des gens qui sont nés musulmans comme vous êtes né en terre d’histoire chrétienne. Ils n’ont pas choisi d’être nés algériens, ils n’ont pas choisi d’être nés musulmans, mais ils aiment la France. Ils sont révoltés contre la mainmise des salafistes sur une terre musulmane, certes, mais de rite malékite bien différent des Wahhabites qui veulent établir leur dictature mondiale. Avec les malékites, on aurait pu vivre en paix, chacun chez soi. Avec les Wahhabites salafistes, soutenus par l’oligarchie mondialiste, comme autrefois les nazis, on va vers une guerre mondiale. Elle commencera dans les ports de Marseille et Toulon, quand ils auront conquis l’Algérie et voudront prendre le pouvoir en France, avec leur 5ème colonne d’invasion migratoire algérienne.

J’espère que Daoud et Sansal sont bien protégés. Quel courage !

Nestor

Non seulement il ne faudrait pas que la France accueille un seul algérien de plus sur son sol à la mort de Bouteflika mais il faudrait qu’elle profite de l’occasion pour renvoyer là-bas tous ceux qui séjournent sur notre sol sans droit ni titre ainsi que tous les bi-nationaux nés en Algérie et tous les délinquants algériens jugés définitivement coupables par la justice française.

emerillon

Je suggèrerais de plus Nestor, que les nombreuses femmes converties Françaises soient expédiées également dans les pays de leur nouvelle religion . Ce n’est qu’un rève !

BERNARD

+10000, ça me semble d’une telle évidence……mais il faut faire ça avec tous les migrons, pas de DISCRIMINATION !.. et on vire aussi les familles de tous les délinquants, ça fera du rab au niveau des CAF !

UltraLucide

C’est en effet une condition essentielle de la survie de la France dans un futur proche. Mais pour ça, il faudrait avoir la pleine souveraineté de nos frontières et de notre justice. Ce n’est pas du tout le cas, la France, c’est Portes Ouvertes 24/24 & 7/7. Pour ne pas subir ça et sombrer dans une guerre civile provoquée par cette invasion migratoire algérienne prévisible, il faut donc sortir de la dictature des cours de justice européennes, de l’UERSS immigrationniste, et échapper à la domination de l’Allemagne sur la France. On va en sens inverse, pleins gaz, si vous n’avez pas remarqué? Le 22 de ce mois, signature du traité d’Aix La Chapelle qui va entériner notre soumission totale.

Arthur'

Pas sûr d’avoir saisi le raisonnement. L’Algérie a été islamisée. Et des algériens comme Daoud et Sansal dénoncent cette situation et pourraient fuir leur pays à la mort de Bouteflika pour ne pas vivre dans une dictature islamique. On doit alors accueillir ces algériens qui s’opposent à un régime islamique ou au contraire leur fermer nos portes pour éviter le “tsunami migratoire” ? La réponse à cette question n’est pas claire à la lecture de votre article.

Arthur raisonne comme un comptable. Il ne voit pas les humains derrière les chiffres. Des Algériens qui aiment la France et la respectent, qui travaillent et cotisent pour les retraités, on en veut bien. A fortiori on invite aussi Daoud et Sansal si nous pouvons les protéger des fanatiques.

Laurent

Je vais donc essayer de clarifier, sous le contrôle de M. Guillemain. Il faudra ouvrir la porte aux 0.01% de vrais opposants laïques et la fermer aux 99.9% des migrants qui, quoique ravis de vivre dans un paradis islamique, crèvent la dalle (la faute à l’ancienne puissance colonisatrice bien entendu), et se feront une joie non moins intense de nous apporter la bonne parole tout en profitant des largesses de notre etat providence financé par les impôts des pigeons-autochtones qui se levent tôt et se font plumer en chantant. Joindre l’utile à l’agréable en quelque sorte. C’est plus clair?

Denys (ex Arthur')

“De vrais opposants” ? Ok ca reviendrait donc à faire jouer le droit d’asile.

Lire Aussi