Pour décoloniser la France, il faut virer les gauchistes et Macron avec !

Le Salon beige : Londonistan. « Des milliers de personnes (mais ce sont juste des chiites, minoritaires parmi les musulmans GB, et les nombreux milliers d’autres sont absents de la manif’) ont marché sur Oxford Street ce week-end à #London, pour marquer le jour de l’Achoura, lorsque l’imam Hussain, petit-fils du prophète Mohammad, a été martyrisé ». Damien Rieu (@DamienRieu) August 30, 2020

L’extrême gauche en plein délire dénonce « le calvaire et la souffrance de notre frère hamza un sans-papiers algérien et de tous les sans-papiers victimes de la machine à expulser ! anti-k.org : « Hamza, sans-papier algérien, expulsé par la préfète du Bas-Rhin. Hamza, membre du collectif des sans-papiers d’Alsace et marcheur de la Marche des Solidarités, a été arrêté par la police aux frontières (PAF) à Entzheim et enfermé au centre de rétention administrative (CRA) de Geispolsheim. Hamza a quitté l’Algérie le 13.11.2018. Il a traversé les pays suivants : Grèce / Turquie / Albanie / Kosovo / Serbie / Bosnie / Croatie / Slovénie / Italie / France (Paris, Strasbourg) et le 28.08.2020 retour vers la Slovénie, pays où Hamza a enregistré sa première demande d’asile, qui a demandé son retour car ce pays reçoit de l’argent sur les sans papiers. (???)

« Notre frère Hamza dort dans un camp en Slovénie où les migrants sont traités comme des animaux.

« Le droit de circulation et d’installation sont des droits fondamentaux pour tous les êtres humains.

« Nous dénonçons le harcèlement policier, l’Europe-forteresse et le traitement inhumain réservé aux sans-papiers en France. Le collectif des sans-papiers d’Alsace continuera de lutter pour la fin des expulsions et la régularisation de tous les sans-papiers, la fermeture des centres de rétention administrative (CRA), l’abrogation de la procédure Dublin, le droit inconditionnel au logement, au travail, aux soins« . Ben voyons !

anti-k.org : « Acte 3 des Sans-Papiers : on marche vers l’Élysée ! Ben voyons ! Et ça continue !

« Acte 3 des Sans-Papiers : c’est parti ! Deux réunions par visio-conférence ont déjà eu lieu avec de représentants de collectifs de sans-papiers ou/et de collectifs unitaires de mobilisation de nombreuses villes (Paris, Marseille, Lyon, Rennes, Montpellier, Lille, Toulouse, Grenoble, Rouen, St Etienne, Metz, Limoges, Strasbourg). Le projet des marches de Sans-Papiers partant de différents points pour sillonner le pays et converger en une grosse manifestation vers l’Élysée le samedi 17 octobre est en train de prendre forme et de passer à la préparation concrète (mobilisation de marcheurs/marcheuses, trajets). Parallèlement, des réseaux antiracistes et de solidarité avec les migrants discutent d’une mobilisation internationale le 17 octobre.

« L’objectif de cette Marche des Sans-Papiers vers l’Élysée et de la manifestation du 17 octobre est de gagner sur les revendications pour l’égalité des droits, la régularisation de tous les Sans-Papiers, la fermeture des Centres de rétention et le logement pour tous. Cette marche vise, dans cet objectif, à donner de la visibilité aux Sans-Papiers et Migrants, à développer leur organisation et tous les collectifs et associations de soutien, à renforcer leurs liens avec tout le mouvement social et à gagner la bataille de l’opinion.

« Nous disons qu’une société qui refuse l’égalité des droits aux prétextes de la nationalité, de l’origine, de la couleur de peau sera de plus en plus gangrenée par le racisme et les violences d’État.

« Nous disons qu’une société qui accepte l’inégalité des droits, la surexploitation, la répression, l’enfermement, l’expulsion des Sans-Papiers, sera désarmée face à toutes les attaques sociales !

« Parce qu’il s’agit de liberté et de solidarité, (les anarcho-gauchistes révolutionnaires) manifesteront pour toutes les victimes du colonialisme, du racisme et des violences de la police, pour toutes les victimes des politiques anti-migratoires et des contrôles au faciès. Pour l’égalité nous manifesterons pour imposer la régularisation de tous les Sans-Papiers, la fermeture des centres de rétention et le logement pour tous. »

Valeurs Actuelles : Les valeurs républicaines (LREM) contre la France. Il y a actuellement en France, non pas plusieurs centaines de zones de non-droit, mais des territoires où s’appliquent d’autres normes que celles de la (république) française, avec un mélange de loi islamique et de règles coutumières ethnico-culturelles et criminelles. Ce droit est imposé par des (petits califes) locaux qui se considèrent l’unique autorité dans leur district et jugent l’État et ses représentants comme une puissance étrangère hostile.

Le recul de la (république) encourage ces groupes séparatistes à sortir de leurs quartiers pour braver son autorité jusqu’au cœur de sa capitale. Alors que le décret du 31 mai 2020 interdisait tout rassemblement de plus de dix personnes dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, le 2 juin (Macron s’est couché devant) une manifestation de dizaines de milliers de personnes pour réclamer justice après le décès d’Adama Traoré.

Les manifestants prétendaient lier leur cause à la mort de George Floyd tué lors d’une arrestation par la police aux États-Unis en mai 2020. Ces prétextes fallacieux dissimulent mal une démonstration de force orchestrée par des groupes sécessionnistes promoteurs d’un islam intégral mâtiné de racisme anti-français.

Le silence de Macron tient au fait que ces séparatistes bénéficient du soutien inconditionnel du ban et de l’arrière-ban de l’extrême gauche qui croit trouver là un nouveau prolétariat à (manipuler). Ces islamo-gauchistes et écologistes-pastèques ne saisissent pas que leurs séparatistes les manipulent, en usant de la taqiya au besoin, et, qu’en réalité, ils les exècrent en raison de leur athéisme. Macron et le gouvernement ne se contentent pas de laisser la (république) et son droit être piétinés par des minorités séditieuses.

Par la bouche de Castaner, Macron justifie ce renoncement de façon inconsidérée et suicidaire : « L’émotion mondiale dépasse les règles juridiques qui s’appliquent« . Nul besoin d’avoir un encéphalogramme plat comme les clowns LREM-socialistes pour comprendre que l’État de droit proclamé par tous les hérauts des valeurs républicaines a cédé et cédera toujours sa place avec Macron, dans le sang, à la loi du plus fort.

Et en même temps, une suspension devra être systématiquement requise à l’encontre de tout policier ou Gendarme sur lequel pèserait un soupçon avéré d’actes ou de propos racistes. Pour marquer sa loyauté, le socialiste Castaner a proclamé qu’il était prêt à s’agenouiller pour vaincre le racisme. Ben voyons !

Le socialiste Castaner prêt à s’agenouiller avant de jurer loyauté, c’est l’humiliation du dhimmi qui se soumet devant son maître. Le socialiste Castaner de l’État gangrené par les valeurs républicaines, c’est : Faible avec les forts, fort avec les faibles. Ainsi, les vrais Gilets jaunes, qui ont disparu rapidement après leur infiltration par les mouvements islamo-gauchistes, ont été violemment réprimés par (la Castapo).

On a eu les violences des forces de l’ordre contre les Gilets jaunes qui, en même temps, laissaient les casseurs et autres racailles commettre librement leurs exactions (pour déconsidérer les Gilets jaunes).

Les rares voyous interpellés ont bénéficié de l’indulgence d’une justice contaminée par une idéologie socialo-laxiste mortifère. Puis, pendant le confinement, que Macron a brutalement imposé à la population pour tenter de camoufler son incurie et ses mensonges face à la pandémie qui a frappé le pays, la police de Macron a été impitoyable avec la population inoffensive frappée par des amendes de 135 euros, sauf dans le Califat du 93 qui a bénéficié de l’indulgence absolue de la police de Macron ! Au même moment, un préfet de police reconnaissait que les fidèles musulmans pouvaient se réunir entre voisins le soir pour la rupture du jeûne durant le mois de ramadan, tandis qu’un directeur départemental de la sécurité publique demandait aux forces de l’ordre de se tenir en retrait des quartiers à forte concentration de population suivant le ramadan.

L’effondrement de l’État qui s’accélère autorise le chaos qui a frappé Dijon : Suite à l’agression de l’un des siens, la communauté tchétchène a voulu le venger et appliquer le droit coutumier ethni-coreligieux. Les agresseurs qui appartiennent à la communauté maghrébine sont originaires d’un des quartiers de la ville qu’ils tiennent en coupe réglée pour leurs activités criminelles. Face à l’offensive tchétchène, les seigneurs locaux ont assuré la défense de leur territoire. Pendant plusieurs jours, les deux communautés se sont affrontées, tandis que l’impuissance publique de Macron a laissé faire. La population dijonnaise, à commencer par celle qui vit dans le quartier disputé, a été totalement laissée à la merci des deux groupes lourdement armés.

Puis les religieux ont pris les choses en mains et les communautés en guerre ont conclu un armistice à la mosquée ! De bien pires violences seraient survenues si l’un des deux camps n’avait pas été musulman !

Il est clair qu’aujourd’hui, plusieurs centaines de territoires partagés par des caïds et des religieux se considèrent autonomes par rapport à la puissance publique. Après que les électeurs aient voté correctement Macron, la lessiveuse médiatique a continué à essorer intensément les cerveaux pour promouvoir les valeurs républicaines (LREM-socialistes) destructrices de la (république) et conséquemment, de la société française.

Une application suicidaire des droits de l’homme par les loges maçonniques GOF-LGBT liée à une idéologie mondialiste européiste est promue par une oligarchie socialiste libertaire déracinée dont l’objectif est de faire de l’Europe une immense zone commerciale peuplée de consommateurs invertébrés, sans identité.

Dès lors, le terrorisme des minorités s’exerce et les groupes séparatistes déboulonnent les statues de Colbert et d’autres grands personnages du passé. Ces antiracistes à l’encéphalogramme plat constituent en réalité le racisme incarné. Le but est de détruire la France, ses symboles et son histoire, qu’ils haïssent.

Cette fois, la plupart des séparatistes ne cherchent pas seulement à prendre le pouvoir, ils veulent agir au nom d’une religion qui veut enfin pouvoir conquérir la France et l’Europe ! (Le Salon beige)

Ensauvagement, encore toujours une guerre des mots de l’idéologie dominante selon Macron et les clowns LREM-socialistes pour surtout ne rien faire. Le Figaro : Ensauvagement : Darmanin campe sur ses positions après que Castex ait appelé à fermer le ban et sifflé dans le vide la fin de la récréation !

Wikipédia : « Bon flic, mauvais flic. La technique du bon flic/mauvais flic ou gentil flic/méchant flic est une tactique utilisée dans la négociation et les interrogatoires. La tactique du bon flic/mauvais flic implique une équipe de deux interrogateurs qui prennent apparemment une approche opposée envers l’interrogé. Le méchant flic adopte une attitude agressive, lançant des accusations, des commentaires désobligeants, des menaces et, en général, créé de l’antipathie entre le sujet et lui-même. Ceci prépare le terrain pour le bon flic qui agit avec (une fausse) bienveillance pour apporter soutien et compréhension en montrant sa sympathie. »

Darmanin dans le rôle du méchant flic défend l’idée mensongère d’une action répressive pour plaire à un électorat menacé par les racailles. Dupond-Moretti dans le rôle du juge-flic bienveillant empêchera toute action répressive pour plaire aux anarcho-gauchistes libertaires, les protecteurs naturels des racailles.

Le Figaro : « La question n’est pas les mots qu’on emploie pour qualifier le phénomène, mais les actions que l’on met et que l’on va mettre (et surtout que l’on ne mettra pas) en place pour y faire face », dixit Castex, qui a repris le thème du sentiment d’insécurité si cher à Dupond-Moretti. Darmanin a donc campé sur ses positions et réitéré le mot ensauvagement ! Le garde des mots, Dupond-Moretti, peut dire que le mot ensauvagement de la société entretient le sentiment d’insécurité ! Pour le gardien des mots, Dupond-Moretti, la seule affaire de la justice face aux crimes et délits se réduit aux jeux du mot et du sentiment.

Darmanin dans le rôle du méchant flic : On peut utiliser des mots différents. Personnellement, j’utilise le mot d’ensauvagement et je le réitère. C’est un mot qui fait naître des échos des années de permanence électorale où j’ai vu des gens victimes d’actes de sauvagerie ! Moralité : Darmanin, dans le rôle du méchant, s’est déclaré convaincu qu’il applique avec Dupond la même politique décidée par Macron. Castex a nié toute divergence au sein de son gouvernement : Mon gouvernement constate un sentiment d’insécurité et je vous dis la totale mobilisation du gouvernement pour faire face (à ce sentiment et à rien d’autre). En clair : circulez y a rien à voir. La culture de l’excuse n’existe pas et ne participe donc pas à l’ensauvagement de la société !

Dupond-Moretti : L’ensauvagement, c’est un mot (et rien d’autre) qui développe un sentiment (et rien d’autre) d’insécurité ! Le sentiment qui est de l’ordre du fantasme est pire que l’insécurité ! TAKAYCROIRE !

Dupond-Moretti : Ce sentiment et rien d’autre est nourri par certains médias. Devinez lesquels !

Moralité : Une éradication nécessaire du mot et la lutte contre le sentiment voulues par Macron-le-petit est une mission socialiste devenue quasiment incontournable ! Tout ça va sûrement laisser des traces !

Marguerite Yourcenar : « Je condamne l’ignorance qui règne en ce moment dans les démocraties » !

C’est dire si tout cela est fait avec le soutien de Macron-le-petit, et avec le plus grand sérieux !

Que peut-on attendre de ces gens-là, ces manipulateurs post-staliniens éradicateurs des mots et des sentiments et Macron socialiste opportuniste incompétent, mystificateur, lâche et manipulateur ?

La France soumise aux LREM-bonimenteurs des mots brûle, et pas seulement avec ses églises.

Comme le dit si bien h16 : Ce pays est foutu !

Assurément, tout ça va mal finir !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. Pour décoloniser la France, il faut virer les gauchistes et Macron avec !
    Et ouvrir les chambres à gaz pour ces pourritures.

  2. et cette petite culotte sur la photo , elle est a qui ? a brizitte ? ou a une cochonne de maconne GOF -LGBTQIA ? ye affrrreux ! affrrreux !

  3. « Pour décoloniser la France, il faut virer les gauchistes et Macron avec ! » ………………..
    OUI et on n’oubliera pas le connard socialo-macronique qui nous sert de censeur sur RL (et que j’emmerde d’une force inouïe) 😁

  4. ce pays est foutu si les gaulois réfractaires continuent à s’abstenir aux élections

  5. Mes chers TOUS vos illustrations de première page sont usées jusqu’à la corde ! et vues et revues et rerevues !quand on voit ça on n’a qu’une envie : ne pas le lire ! c’est bête et élémentaire mais les choses sont ainsi (surtout pour les lecteurs recemment acquis)! l’illustration n’est pas un accessoire c’est une partie integrante de ce que vous avez a dire alors ne la négligez pas car cela prouve que vous negligez ce qu’en pense les lecteurs cela donne a votre journal une allure brouillon d’amateur dans le sens péjoratif. si cela peut vous consoler TV LIBERTES tombe dans le meme panneau , textes lus sans discontinuer et images d’archives toujours les memes on a envie d etre ailleurs et on pense a sa liste de courses !
    Amicalement !

    • copié collé encore une fois quelque soit l’article vous n’argumentez pas, vous rabachez

  6. D’accord pour éradiquer le gauchisme puisque le grand Lénine disait qu’il est « la maladie infantile du communisme ».
    En Russie, combien de mosquées sous Staline, combien depuis Gorbatchev?

  7. Ré-ouverture des camps d’Aix-Les-Mille, de Baume-La-Rolande, du bagne etc…Oh excusez du peu, je me suis trompé d’époque.

  8. Virer les gauchos ou plutôt les exter….er , votre honneur ?
    Du grandgueulisme claviérique , nous devrions sous peu passer à la solution finale sur le terrain d’ autant que les muzz se chargeront déjà en partie du problème pour soulager notre tâche !
    Ils connaîtront leur Babi Yar et nous serons leurs Blobel et Rasch .

  9. Encore une « bien bonne » du choupinet :
    « Si on écoute les gens qui sont pas contents,
    on ne fait plus jamais rien. Il faut accepter
    de passer outre les désagréments. »
    De quels désagrément parle-t-il ? Des attentats, de l’ensauvagement ?
    Des précisions Monsieur, SVP.

    • L’ENSAUVAGEMENT! C’est nouveau ça! Pour ces nouveaux sauvages on sait comment faire; mais le fera-t-on? Ou on les vire ou on crée des parcs , des zoos , de préférence: tolérance zero!

  10. Il est évident au regard des faits que le renvoi des envahisseurs musulmans a pour préalable l’éradication du marxisme et de son dérivé qu’est le progressisme (crypto-marxisme) porté par les partis marxiste, écolos et centristes
    La distribution de la punition à des échantillons ciblés de ces traitres est de nature à atteindre cet objectif car ces formatés sont réfractaires à la réalité

  11. Virer les gauchistes est effectivement le préalable à tout le reste.
    Aucun problème ne se réglera jamais si on ne passe par là, et si on ne fait pas cela avant toute chose.

    Ne pas comprendre cela, c’est n’avoir rien compris à rien. Mais il y en a encore, comme le modo-vopo de RL, dont le seul problème est « le vomi raciste ».
    Vous allez encore me censurer, monsieur le modo-vopo ? Ne vous gênez pas, comme on dit, « y a pas de plaisir là où il y a de la gêne ».

Les commentaires sont fermés.