1

Pour des contrôles au faciès pour nous préserver des coups de couteau

femme_blessee_couteau_nantes_gare-1.jpg

La gauche souhaite que les clandestins qui débarquent en France par milliers tous les jours restent dans notre pays. Elle s’oppose donc à toute procédure qui pourrait faciliter l’expulsion des illégaux. Elle dénonce ainsi ce qu’elle appelle les contrôles au faciès, qu’elle juge racistes.

Elle n’a pas un mot, bien sûr, sur la surdélinquance, et le fait que la plupart de ces migrants, par tradition, portent un couteau sur eux, et s’en servent au moindre conflit, voire parfois gratuitement.

De même, le ministre de l’Intérieur n’a toujours aucun plan à proposer aux Français, pour donner la possibilité aux policiers de contrôler au faciès tous ceux qui, potentiellement, peuvent être armés dans la rue.

Par contre, qu’un Français possède des armes illégalement, et à la moindre dénonciation (puisque c’est à la mode), il doit s’attendre à voir débarquer chez lui, de bon matin, une quinzaine de Robokops, de commissaires et de juges qui vont au mieux lui confisquer ses armes, au pire le jeter en prison pour port d’armes illégal.

La gauche veut détruire la France par l’immigration et éradiquer les Français par la violence et la terreur, et le gouvernement est complice.