Pour en finir avec l’islamisme

Publié le 19 octobre 2020 - par - 9 commentaires - 643 vues

                                                       

Les pays musulmans n’emploient jamais le terme “islamisme”. Le mot arabe correspondant n’existe pas.

Il n’y a que l’islam. L’islam est UN, dans le Coran, parole “réelle” du dieu Allah, même si ses pratiques, partielles ou intégrales, varient selon les pays.

Tout l’ordre social et juridique se fonde sur le Coran et la légende de Mahomet et occupe une place aussi fondamentale et permanente que le christianisme au Moyen Âge.

Dans la plupart des dictionnaires non musulmans, l’islamisme est définit comme “l’islam politique”, artificiellement différencié de “l’islam religion”.

Mais, où ont-ils pu découvrir un islam non politique, qui n’interviendrait pas dans l’organisation de tous les secteurs des sociétés islamiques ?

L’ “islamisme” est une vitrine présentée à la sauce occidentale afin de distinguer 2 “essences”, sans doute intentionnellement séparées :

– un “bon” islam, non violent, compatible avec les modèles de sociétés ouvertes, comme “n’importe quelle autre religion”, et

– un “mauvais” islam, violent, sexiste, ségrégationniste, qui serait à la fois dévoyé et dénié (le  “ce-n’est-pas-ça -l’islam”).

Ne s’agirait-il pas plutôt d’un subterfuge sémantique édifié pour sauvegarder une frontière supposée étanche entre les 2 et qui éviterait les questions épineuses ?

Ne serait-ce pas une façon de dénier les fondamentaux identiques de ces islams différents, mais qui n’en font qu’un ? Puisque chacun se réfèrent aux mêmes textes dits sacrés, en assurant qu’ils n’en font pas la même lecture ?

Se concentrer sur les moyens employés (violence, non-violence, mensonges) permet de masquer les objectifs universels communs.

Comme si l’islam-isme était purement politique et l’islam purement religieux, alors qu’ils sont tous deux indéfectiblement intriqués à un mode de vie politico-religieux : la charia appliquée et l’élimination progressive ou la soumission des non musulmans, ainsi qu’Allah le prescrit dans son seul livre.

Ne dont-on pas analyser l’islam à partir de ses fruits réels, plutôt que toujours invoquer réformes rêvées, mais non encore entamées depuis le VIIe siècle ?

Entre les tueurs de non musulmans et les “modérés” non violents, il existe une continuité idéologique et non une imperméabilité. L’université islamique Al Azhar a toujours défendu cette position : l’État islamique (et non islamiste) est entièrement conforme à l’islam, sauf lorsqu’il a brûlé vif un pilote jordanien, puisque la mort par le feu est réservée à Allah, et la femme peut être frappée, mais sans briser ses os, paraît-il.

Suivre toutes les prescriptions du dieu est trop horrible, mais les sélectionner, c’est ne pas se soumettre à ses “volontés”, donc sortir de la “religion” : c’est l’impasse islamique.

Guy Sauvage

Ceux qui disent « islamisme » sont des idiots ou des traîtres

 

 


Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Jill

Quel Islamisme ? C’est le cache sexe de
l’Islam, la bête immonde.

Monique

Une religion sans clergé incapable de s ‘ organiser . Cela les arrange ils peuvent faire ce qu’ils veulent.Les modérés ont intérêt à choisir leur camp .Ils doivent se faire entendre sinon ils seront traités comme nous les kouffars…..

Jill

Quels modérés ?

Patrick

Je travaille dans le finistaire de la frànce un très grand groupe je suis en admiration devant leur sympathie pas de prime pas de 13 mois pas de chèques repas pas de cadeaux pour les enfants à noel ca fait 5 ans sans aucun problèmes pas une reconnaissance sur mon travaille exemplaire aucune augmentation malgré la hausse du cout de la vie je regrete de ne pas être un migrants moins de responsabilité et de travaille et pluse avantage je suis dégoûter

Patrick

Macron et Sà bandes illuminées ils les mettre à esquriole hospitaux spycatrique

FCC Cercle Légitimiste de France

islam et islamisme: le recto et le verso, Dr Jekill and Mr Hyde. L’ islamisme n’ est que le reflet de l’ islam sur le miroir. L’ islam et l’ islamisme sont les composants du mahométanisme.

Pilou

Si on se débarrasse de l’islam, on se débarrassera de l’islamisme.
ISLAM DEHORS ! MUSULMANS DEHORS! DESTRUCTION DE TOUTES LES MOSQUÉES !

Bruel

Avec macron et sont entourage des illuminés

Une patriote

Regardez la vidéo ” inauguration d’une mosquée en Corse ” !

Lire Aussi