1

Pour Hollande, ce sont des Français qui ont tué d'autres Français…

pleinspouvoirspetainC’est tout, ou presque, de ce que j’ai retenu de la bouillie hollandesque. Et j’ai sauté au plafond.

La France est atteinte, lourdement. Et ce sont encore ses enfants que le chef de l’Etat stigmatise.

Français, vraiment, ce Syrien nommé Ahmad Al Mohammad arrivé le mois dernier sur l’île de Leros ?

Français, vraiment, le « belge » Bilal Hadfi au nom très européen ?

Français, vraiment, Samy Amimour, « originaire de Drancy et né à Paris « , Ismaël Omar Mostafaï « né dans l’Essonne », Salah et Brahim Abdeslam, vivant dans le quartier musulman de Bruxelles, quand tout, leurs noms, leur religion, leurs engagements montrent qu’ils n’avaient rien de français, qu’ils étaient des français de papier.

On ajoutera que deux des terroristes ne sont pas encore identifiés et que le cerveau présumé de l’affaire est belge…

Bref, les députés ont ovationné un Président ayant osé une telle manipulation…

D’autres horreurs, il en a dites que j’ai lues ou entendues, mais je ne vous dirai pas tout. Désolée, je n’ai pas pu. Ecouter pendant 45 minutes celui qui nous sert de Président de la République hâcher son discours, respirer à contre-temps, manger les mots… avec sa voix aigrelette et son nez bouché, mission impossible.

Alors j’ai attendu la fin pour écouter juste quelques extraits en passant et lire les compte-rendus sur les medias.

Les Echos : les principales annonces du chef de l’Etat

– Le Parlement sera saisi « dès mercredi » d’un projet de loi « prolongeant l’état d’urgence pour trois mois », en « adaptant son contenu à l’évolution des technologies et des menaces ».
– La France va « intensifier ses opérations en Syrie » et poursuivre « ces frappes au cours des semaines à venir »
– La France demande une réunion du conseil de sécurité de l’ONU « dans les meilleurs délais pour adopter une résolution marquant cette volonté commune de lutter contre le terrorisme »
– Hollande veut une grande coalition avec la Russie contre l’EI
– Réviser la Constitution pour « agir contre le terrorisme de guerre »
– 5.000 emplois supplémentaires dans la police et la gendarmerie
– Rendre la déchéance de nationalité possible pour les binationaux

http://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/021482276521-suivez-en-direct-le-discours-de-hollande-devant-le-congres-1175627.php?yg2GfcKdfKHLJ54u.99
 

L’Internaute

« 5 000 emplois de policiers et de gendarmes seront créés d’ici deux ans »

« le ministère de la justice disposera de 2500 postes supplémentaires pour l’administration pénitentiaire et pour les services judiciaires »

« l’administration des douanes devra être renforcée de 1000 postes dès lors que le contrôle des frontières pourra être utilisé ».

« Nos armées sont de plus en plus sollicitées par les crises extérieures. Il n’y aura plus de nouvelle réduction des effectifs du ministère de la Défense ».

« Les enquêteurs et les magistrats doivent avoir plus largement accès aux moyens d’enquêtes pour lutter contre les trafics d’armes. Enfin, face à la violence aveugle du terrorisme, la question de la légitime défense des policiers et des conditions dans lesquelles ils peuvent faire usage de leurs armes devra également faire l’objet d’un examen approfondi ».

http://www.linternaute.com/actualite/societe/1258352-discours-de-hollande-au-congres-direct-video-5000-emplois-crees-d-ici-2-ans-dans-la-police-et-la-gendarmerie/

Bon, comme prévu, prolongation de l’Etat d’urgence… Comme nous l‘expliquions hier, si les mesures prises étaient justes, rassurantes… pourquoi pas ! Mais nous pouvons nous attendre au pire… Comment imaginer une seconde que Hollande, Valls et Taubira ne vont pas user et abuser de cet état d’urgence pour réduire encore NOS libertés ?

Intensifier ses frappes en Syrie ? Il serait temps, alors que depuis 3 ans nous aidons les islamistes rebelles et donc par contre-coup l’Etat Islamique !

Faire adopter une résolution au Conseil de sécurité de l’ONU ? Ça ne mange pas de pain et ça ne montre pas du doigt les amis de HOllande qui financent le terrorisme et qui, quel hasard sont bien placés au Conseil de sécurité de l’ONU.

Une coalition avec la Russie ? Ça c’est un scoop,il fallait dépenser au moins un demi million d’euros pour faire venir le parlement à Versailles pour leur apprendre cela.

Réviser la Constitution... soi-disant pour agir contre le terrorisme de guerre. Comme si nous n’avions pas, actuellement les moyens d’agir contre le terrorisme… Comme si la France était souveraine et libre de voter ses lois et de modifier sa Constitution ! Bruxelles veille, Bruxelles applaudira et acceptera les révisions de Constitution qui iront dans son sens : droits des minorités, dilution et disparition de la nation… On peut donc s’attendre au pire et notamment, dans la foulée de la vague de terrorisme, à ne pas déplacer le Parlement pour rien, s’il doit modifier la Constitution, il fera comme en 40, il votera les pleins pouvoirs à Hollande pour qu’il puisse appliquer son programme : droit de vote des étrangers, ratification de la Charte des langues minoritaires et régionales, ratification du Tafta… Et on n’imagine sans doute pas tout, le pire est devant nous.

Des postes de policiers en plus... d’ici 2 ans ! J’entends les monstres de Daesch ricaner.

1000 postes pour les douanes, 1000 ? Avec tous ces migrants ? Avec les milliers de kilomètres de frontières que nous avons à protéger ? Pleurons… Quant à la petite phrase, dès lors que le contrôle des frontières pourra être utilisé, elle nous renvoie sans doute à l’autorisation de Juncker, dont Hollande sait qu’il ne l’aura jamais.

plus de nouvelle réduction des effectifs du ministère de la Défense : ouf ! Mais pas de nouveaux engagements, pas de nouveaux crédits, pas de filtre pour rechercher et éliminer les djihadistes potentiels présents dans nos armées…

face à la violence aveugle du terrorisme, la question de la légitime défense des policiers et des conditions dans lesquelles ils peuvent faire usage de leurs armes devra également faire l’objet d’un examen approfondi : on est sauvés ; de réunion en commission, de rapport en rapport, nos policiers auront peut-être une petite chance d’avoir le droit de porter en tous lieux leur arme de service quand la France, sous la pression et terroriste, invasive et démographique sera devenue une colonie de l‘Etat Islamique.

Et ces imbéciles de députés applaudissent ! Certains journalistes ont vu en Hollande un « chef de guerre », ils n’ont apparemment pas connu De Gaulle, Begin ou Netanyahou…

Quant au reste…

Il paraît que Hollande a tenu à tricoter en personne le patchwork, incorporant à la bouillie qu’il est capable d’écrire, des passages préparés par Cazeneuve, Taubira ou Fabius.

Chacun y reconnaîtra les siens.

D’abord qualifier cet«acte de guerre commis par une armée terroriste qui a frappé les Français de tous âges et de toutes couleurs» ensuite passer à la «réponse extrêmement virulente» que la France veut lui opposer.

Vous avez tous reconnu la patte de Taubira. Quelle idée saugrenue, quand on s’adresse aux Français de spécifier qu’il en est de tous âges et de toutes couleurs qui sont tombés sous les balles des barbares ?

Les attentats sont le fait d’une armée djihadiste, le groupe Daesch… Là c’est la patte de Fabius, surtout ne pas prononcer le mot islam, fût-ce dans l’expression Etat Islamique.

Nous ne sommes pas engagés dans une guerre de civilisation parce que ces assassins n’en représentent aucune. Bingo ! Surtout pas d’amalgame…

Nous sommes dans une guerre contre le terrorisme djihadiste. Surtout ne pas parler de terrorisme islamiste et encore moins de terrorisme islamique. Mais quand même, il faudrait savoir, il y a quelques mois Cazeneuve disait que ce n’était pas un délit d’inciter au djihad…

C’est la France tout entière qui était la cible des terroristes, la France sans distinction de couleur, d’origine, de parcours, de religion. Re-belote. Insister encore et toujours sur l’islam et les musulmans sans jamais prononcer leur nom pour les valoriser, les exempter de tout lien avec les assassins… Quel numéro multiculturelle dans un discours.

La France que les assassins voulaient tuer c’était la jeunesse dans toute sa diversité.

Ce qui était visé par les terroristes c’était la France ouverte au monde, 19 nationalités parmi les victimes.

Ces attentats poursuivent deux buts, nous diviser ici et nous empêcher là-bas.

Bref, ode à la France de la diversité… Sans surprise. Mais ne laissons pas autour de nous des benêts imaginer qu’il se serait comporté en patriote.

« Nous sommes en guerre. Mais cette guerre d’un autre type appelle un régime constitutionnel d’état de crise. En 2007, le comité présidé par Edouard Balladur, suggérait de modifier l’article 36 de notre Constitution. Il s’agit de disposer d’un outil pour prendre des mesures exceptionnelles sans recourir à l’état d’urgence, ni compromettre l’exercice des libertés publiques« . Pour en savoir plus sur l’article 36 qu’ils veulent retoucher :

« L’état de siège est décrété en Conseil des ministres.
Sa prorogation au-delà de douze jours ne peut être autorisée que par le Parlement. »
— Article 36 de la Constitution du 4 octobre 19581

Quant à l’état de siège… Je vous laisse lire et découvrir et vous comprendrez pourquoi j’ai illustré cet article avec le rappel de ce jour terrible où la gauche et la droite réunie ont voté tous les pouvoirs à Pétain.

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_de_si%C3%A8ge_(France)

Christine Tasin