Pour Jean Daniel, la mort de l’Europe, c’est la faute des populistes

Publié le 13 juin 2018 - par - 28 commentaires - 1 396 vues
Share

Je viens de  lire quelques lignes d’un billet d’un penseur de notre temps, un certain Jean Daniel qu’il publie dans le Nouvel Obs le 7 juin 2018.

Sur l’Europe son diagnostic est le bon le bougre quand il assène que ce  qui le « chagrine le plus, vous l’avez sans doute deviné, c’est le crépuscule de l’Europe, c’est-à-dire de l’une des plus magnifiques constructions de l’homme depuis qu’il a réussi à bâtir des associations de peuples et pour mieux dire encore des civilisations. Ce que nous devons redouter, c’est le renoncement de l’Europe.

Son agonie serait la fin de notre monde ».

De ce crépuscule il en rend responsable la montée des populismes, les italiens qui marchent sur Rome au 21° siècle comme ils  l’ont fait au 20°, les Hongrois, les Polonais et probablement tous ceux qui ne se reconnaissent plus dans l’actuelle Bruxelles, la nouvelle Babylone.

Son cri d’alarme est symptomatique de toute une classe politique européenne qui, directement responsable de la colère des peuples, refuse d’en assumer le fardeau, préférant désigner ceux qui subissent leur politique comme coupables plutôt que de se reconnaitre entièrement fautifs.

C’est un trait saillant à tous les politiciens, on se rappelle de la défense d’élus français qui distinguent la responsabilité de la culpabilité pour échapper à tout jugement.

On se rappelle également l’effronté Cahuzac, devant la France entière, devant le président, devant l’assemblée nationale, les yeux dans les bleus, niant avoir tout compte en Suisse ou ailleurs.

On peut s’interroger sur la santé mentale de nos dirigeants, savoir s’ils ne sont pas clivés de la personnalité au point de nier de la main droite ce que fait la main gauche, persuadés réellement de leur innocence comme le Docteur Jekyll méconnaissait en toute bonne foi  Mr Hyde.

Car si nous en sommes là cher Jean Daniel c’est quand même pour de bonnes raisons.

Si les Italiens votent pour une re-migration massive c’est qu’ils n’en peuvent peut-être plus de se sentir en exil intérieur dans leur propre pays, des viols, vols, tabassages, assassinats, de l’insécurité permanente dans tous les lieux publics. Vous faites le parallèle avec la marche sur Rome, mais c’est exactement cela cette colère des opprimés qui vivent l’insécurité que leur impose Bruxelles comme une injustice qu’il faut immédiatement corriger par tous moyens, y compris à la force des baïonnettes.

Vous parlez de retour du tragique et vous avez raison, même si certains peuples d’Europe ont oublié le tragique, les Hongrois s’en souviennent qui après avoir été les sous-hommes des musulmans de la Sublime Porte, puis soumis à l’Autriche, se sont trouvés emportés derrière le rideau de fer d’un autre empire oppresseur.

Ils ont cru en l’Europe, or que constatent-ils ? Voilà que l’on veut leur infliger le mal vivre ensemble à nourrir, loger et entretenir leurs anciens oppresseurs, des musulmans. A peine libres de penser et d’écrire voilà que l’on veut leur imposer un nouvel ordre moral multi-culturaliste, celui que le peuple de France se voit imposer dans la douleur que vous savez, qui voit les filles de la Nation se faire égorger sur les quais de gare.

Pourquoi voudriez-vous que les Hongrois s’empressent de redevenir les sous-hommes de quelqu’un d’autre alors qu’ils viennent de se découvrir égaux entre eux ? Non,  si l’on devait faire un parallèle historique, alors les Hongrois seraient plutôt les sans culottes du 21° siècle, l’entrée dans l’Union a été leur révolution, et ils n’ont probablement pas envie de revenir au féodalisme et à la soumission.

Il en va de même des Polonais qui n’ont probablement jamais oublié comment la France et l’Angleterre les ont abandonnés à Hitler en 1939 en n’ouvrant pas un front à l’ouest nonobstant les accords passés*, alors les leçons de morale, excusez-les s’ils ne pensent pas devoir en recevoir, Yalta aussi a dû leur rester en travers de la gorge, vous ne croyez pas ?

Mais vous avez raison dans votre rappel historique, l’Histoire repasse les même plats, les mêmes causes conduisent aux mêmes effets, il n’y a rien qui puisse être fait maintenant, la mécanique est en marche.

Or avant d’accuser les victimes de la mécanique, on aurait préféré vous voir rechercher les coupables qui l’ont mise en place.

Il est pour moi avéré que ce sont bien ces dirigeants encore majoritaires que vous semblez parer de toutes les vertus alors qu’ils sont les seuls criminels de l’Europe.

C’est bien Bruxelles le seul fossoyeur de l’idée européenne quand on nomme à la présidence de la commission un ancien ministre d’un paradis fiscal, le Luxembourg, qui a passé et continue de passer des accords fiscaux secrets avec toutes les multinationales qui font remonter leurs bénéfices dans ledit territoire, privant ainsi les autres nations de l’Union des recettes nécessaires au bien public.

C’est bien Bruxelles qui a trompé tous les peuples de l’Union en abandonnant dans un silence assourdissant le paradigme initial fondé sur la coopération entre les peuples pour y substituer la compétition fiscale et sociale  entre les nations du continent.

J’insiste sur silence assourdissant car bien peu d’éditorialistes de la presse européenne ont pris la peine d’informer et d’alerter les peuples de ce virage libéral, mais le masque est vite tombé devant le réel avec la désintégration de tous les services publics, l’égoïsme des dirigeants des nations qui n’ont vu que midi à leur porte : déjà l’idée d’Europe telle que prévue initialement était morte à partir du moment où l’on ne veut plus coopérer mais seulement se livrer à une compétition économique sans borne dans un marché libéral sans organe politique de péréquation et d’harmonisation fiscale, sociale et judiciaire.

Non cher Jean Daniel, ce ne sont pas les populistes qui ont mis et mettent en péril l’idée d’Europe, ils ne sont que des victimes.

Vous voulez les vrais coupables Jean Daniel ???

Recherchez non pas du côté de chez Swann mais du côté du libéralisme capitaliste dont le seul credo est le profit maximal et l’optimisation fiscale au détriment du bien-être des populations.

Recherchez du côté de la classe politique européenne qui a abdiqué son pouvoir au profit des sociétés multinationales, allant sacrifier jusqu’à la santé de leurs peuples en signant des accords de libre-échange pour l’import de produits agricoles génétiquement modifiés ou javellisés non contrôlés et de biens d’industrie à bas coût de revient qui ruinent des pans entiers des économies européennes sans réciprocité.

Recherchez du côté de la non-coopération des pays de l’Union qui se livrent à un dumping fiscal et social qui conduit à la destruction des richesses du continent.

Regardez aussi comment Bruxelles, Cheval de Troie de tous nos ennemis, leur a grand ouvert les portes de l’Union et trahi « l’une des plus magnifiques constructions de l’homme depuis qu’il a réussi à bâtir des associations de peuples et pour mieux dire encore des civilisations »

Oui cher Jean Daniel, c’est bien Bruxelles et la classe politique de pouvoir encore majoritaire actuellement qui ont renoncé à l’association des peuples pour les mettre en compétition et qui ont conduit au « renoncement de l’Europe », à « son agonie » et in fine à « la fin de notre monde ».

Ne vous trompez plus et ne trompez plus vos lecteurs, les populistes n’en sont que les martyrs, sacrifiés sur l’autel du dividende, nouveau denier de Judas de la Commission Européenne, et du fascisme islamo-multiculturel dont ils ne veulent pas : vous aurez probablement sans le faire exprès confondu les effets avec les causes.

Enfin, maintenant que je vous ai montré votre erreur d’analyse dans la recherche des coupables, vous devriez mettre votre plume au service de la dernière chance de l’Union puisque nous déplorons tous deux le même naufrage en discernant dans les brumes lointaines de l’océan de l’avenir l’iceberg que va heurter irrémédiablement le Titanic Européen, savoir aider au basculement dès 2019 de l’assemblée européenne vers de nouvelles forces prêtes au combat y compris armé pour le maintien de notre civilisation contre les barbares qui guignent la mise à sac de notre Rome commune.

Jean d’Acre

*  Lors du procès de Nuremberg, le général Jodl avait pourtant confirmé : « Si nous ne nous sommes pas effondrés dès 1939, cela est dû simplement au fait que, pendant la campagne de Pologne, les 110 divisions françaises et anglaises à l’Ouest sont demeurées absolument inactives en face des 23 divisions allemandes . »

J.-M. Varaut, le Procès de Nuremberg : le glaive dans la balance, Paris, Perrin, 1992,420 p. cité dans « l‘engrenage de la désillusion : L’ALLIANCE FRANCO-POLONAISE AU MOMENT DE L’HEURE DE VÉRITÉ » PAR BRUNO DRWESKI – Institut national des langues et civilisations orientales, Paris.

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
thevenot

Ma citation préférée d’Audiard se vérifie tous les jours – Les cons,ça ose tout,c’est même a ça qu’on les reconnais

Boudry

Encore une  » sous merde  » qui marche à coté de ses  » pompes  » !!!
Un  » intellectuel  » qui jouit de son mépris pour le peuple qui le fait vivre..
Un pauvre type de plus…ET UN !!!

DUFAITREZ

Daniel a toujours été dans la fosse aux Lions, et semble-t-il, en est ressorti vivant…Comme l’Autre..
« N’a bu que de l’eau saure ? » MDR ! Cherchez !
Prime !

UltraLucide

Exactement! Quand les Khmers Rouges sont entrés dans Phom Penh, il était en extase, c’était la plus grande victoire contre l’Impérialisme, il souhaitait simplement qu’ils soient dignes de leur victoire. je m’en souvient comme si c’était hier.
Crétin abyssal et complice des pires crimes, aujourd’hui il défend les passeurs et marchands d’êtres humains contre les peuples d’Europe. Traître permanent à sa nation, comme tous les socialistes.

Vindicta

FLN un jour , FLN toujours !

John, ce que tu dit est malheureusement que trop vrai ! il y a encore des gens lucides!!!

andre

Si Jean Daniel est catholique, moi je suis martien et je peux le prouver! il y a des chrétiens crétins, mais il y a des limites !

andre

Ce soit disant intellectuel français, n’est pas français !il a changé son nom, c’est une taupe nuisible qui me fait gerber ! dehors !!!!

patphil

jean daniel: un piednoir juif! deux raisons pour être plus à même de réfléchir! eh bien non!
et ça n’est pas du à la vieillesse

lafronde

L’auteur signe « serviteur de l’Etat ». Le problème avec l’Etat est que si son Droit change en pire, l’autorité de l’Etat sert dès lors une mauvaise cause. C’est ce qu’il est advenu dès que notre République eut renoncé à ses principes de Droit (Constitution et DDHC de 1789) issus de son Histoire, pour se soumettre à un droit supra-national récent, celui de la « construction » européenne. Constructivisme est le juste descriptif de ce droit qui vise à construire précisément un « Homme nouveau » universel, sans identité particulière ou locale, finalement remplaçable. Ce qui finit par advenir. L’UE propose aux européens un Socialisme de… lire la suite

einsatzgruppe

Cette vieille charogne va bientôt disparaître et
franchement son avis il peut se le carrer dans l’ oignon :lui et ses amis métissomondialistes vont bientôt disparaître, les uns exécutés, les autres en fuite car le futur est nationaliste !

Le bon côté c’est qu’il reconnaît que l’Europe est morte .
Afflelou a dû passer par là,il lui a fait cadeau d’une deuxième paire de lunettes et celle- là ,il l’ a mise.

Reconquista

Jean Daniel fait parti de cette classe d’intellectuels qui ont passé leur temps à se tromper. C’est peut-être à cela que l’on reconnait un intellectuel français: ils ont été Stalinien, Polpotiste, Maoïstes, etc bref à chaque fois ils ont pris le parti des criminels de masse et ennemis de notre civilisation. Il devrait se faire appeler Jean Da (Staline) Da (Mao) niel

Brouillon

L’Europe doit mourir grâce au populisme !

Patrick Granville

Bravo Jean tout est dit et bien dit avec d’excellents arguments. Macron vient de trouver son remplaçant.

le Franc

wikipedia……j daniel ?……….

« moins attaché à son identité juive qu’à la culture méditerranéenne et à la citoyenneté française. »

…c’est ça, c’est ça.

jones

les juifs ,ou plutot certains juifs ont une mission quasi messianique de metisser l’europe ,pour cela ils s’attaquent a ce qui la represente c’est a dire l’homme blanc,,et l’immigration de masse en est un moyen apres le feminisme,les mariages mixtes,le mouvement LGBT,l’antiracisme et l’antisemitisme,etc,,,

pluton

Très bon article ! Je doute cependant que cela fasse frémir un poil de cette momie ! Butée elle est, butée elle restera pour l’Eternité !

Winston

Excellent article.
Et comme toujours cette tromperie sur la marchandise.C’est l’UE qui est en cause,cette dictature bureaucratique élue par personne. L’Europe existe et existera,elle. Une mosaïque d’Etats-nations voisins,qui coopereront toujours.

André Léo

Ah oui! Jean Daniel, c’est de l’intégriste catho, pur jus d’eau bénite. N’est-ce pas celui qui a écrit « dieu existe, je lui ai parlé. » ? Un avis autorisé venu du néant de l’au delà, sans doute.
Avec des « penseurs » comme lui, la France laïque et démocrate a du souci à se faire..

marzia perez

c est quoi se vieux

bernard

Comment oublier que ce Daniel fut parmi les complices de tous les abandons et traitrises contre la France avec ses frères BHL, Attali, Minc, Benbassa, Lindenberg, Askolo, LeKabbach Wurmser, et autres toujours présents et actifs contre la France ?

Valjean

Bien envoyé! Et merveilleusement bien écrit. Êtes-vous d’accord avec ce qui suit? la liberté individuelle est une valeur fondamentale, ce pour quoi nous devons nous unir et nous battre. Le libéralisme que vous pointez c’est le capitalisme de connivence qui entend mettre les peuples en coupe réglée.

Esprit critique

je n’imaginais pas que ce Jean Daniel fut encore en vie, j’en suis ravi. Pour le reste les Popol-ullistes ont suffisamment des choses a faire pour survivre, pour ne pas s’emmerder avec le chant du cygne ou l’agonie lamentituduesque de ce Cul-bénit Bobo-Gâteux

Yves ESSYLU

Ce porteur de valises du FLN est comme par hasard et avant tout d’idéologie marxiste outre accessoirement de confession juive comme Attali, BHL, Soros….Comme c’est curieux

reuri

Je croyais qu’il était mort ce cacochyme ami de la diversitude.
Que cet énergumène se rassure , si les populistes disparaissent dans la bouillasse du grand remplacement, ce seront les mahométans les plus extrêmes qui seront aux pouvoir. Et cette fois plus aucun blanc pour faire un débarquement comme en 39-45. Bravo les anti peuple européen , vous avez voulu du rastaquouère au kilotonne par haine du blanc, et bien vous aurez encore pire, vous vous retrouvez seuls face à des métèques enragés et plus un seul blanc pour vous sauver.

Allonzenfan

Le cadavre du PS bouge encore ?

Emile

Excellent couplet qui remet ce cuistre à sa place