Pour la constitution d’un très large front patriote et souverain

La pandémie mondiale sans précédent dans l’histoire contemporaine touche très durement la France et rares sont nos compatriotes qui ne déplorent pas un proche, un ami, une connaissance victime de ce fléau.
Le confinement est devenu inévitable et le déconfinement sur toutes les lèvres dans des expressions interrogatives, dubitatives et souvent angoissées. Cette décision d’ultime protection, prise généralement en dernier ressort ou limitée spatialement et accompagnée d’autres mesures contre le Covid-19, est devenue en France la première et la seule mesure prise par ce gouvernement qui n’a pas cessé de nous mentir sur les tests, les masques et les médicaments. Les pays équipés préventivement contre une pandémie comme Taïwan, le Japon, la Corée du Sud, l’Allemagne, ont su faire face et déplorent infiniment moins de morts que ceux qui nous accablent. La France, quant à elle, a géré la pénurie de matériel et non l’épidémie…

Évidemment, la responsabilité pénale du Président Hollande et du gouvernement d’Édouard Philippe seront engagées et feront l’objet de contentieux judiciaires. Le temps de la justice viendra pour déterminer les responsabilités et culpabilités.

Patriotisme et souverainisme sincères

C’est un tout autre chantier de rassemblement politique que je veux vous convier à construire. Rien ne sera plus comme avant et la génération Z sera avant tout celle du Coronavirus. Si nous voulons donner du sens à cet ébranlement sociétal, hissons-nous à la hauteur de la catastrophe pour concevoir la suite politique que nous souhaitons pour la France et les Français. Assurément les alternances ont fait long feu et seule une révolution politique peut trouver grâce à nos yeux aujourd’hui. C’est pourquoi j’en appelle au rassemblement de toutes nos énergies, sans se préoccuper de connaître leurs origines mais en nous interrogeant collectivement sur le point vers lequel nous voulons les faire converger pour créer le changement, la rupture politique que nous appelons de nos vœux… Ni Front populaire, ni Union des droites, mais Patriotisme et Souverainisme de droite, de gauche, du centre, peu importe si la prise de conscience est ancienne ou récente pourvu qu’elle soit sincère.

C’est l’urgence absolue de redonner à la France un horizon aimable et cohérent avec tous ceux qui, au-delà de leurs différences, s’accordent à considérer que nous faisons fausse route et à un train d’enfer ! Tous ceux qui espèrent et sentent que c’est l’histoire qui est en marche, tous ceux qui savent que la liberté et la souveraineté se conquièrent et ne sont jamais données. Tous ceux, enfin, qui refusent la fatalité des médias faiseurs de rois comme celle de toutes les petites chapelles politiques trop cloisonnées qui nous condamnent à l’impuissance.

Réfléchissons… Ce qui nous rassemble est gigantesque et peut constituer un champ très vaste et bien dégagé de convictions profondes à mettre en œuvre pour le bien commun et la patrie. Un champ bien singulier qui tire son énergie d’abord des partis et des compétences qui les composent, pour ensuite agréger à lui l’espoir immense du grand nombre. Une vision située légèrement en surplomb par rapport aux autres idéologies parce qu’elle se nourrit de toutes les composantes et strates de la société française sans exclusivité. C’est la plateforme dont nous avons besoin et qu’il nous faut bâtir afin de répondre à la demande de plus en plus pressante de nos concitoyens. Une demande qui cherche en vain l’offre politique crédible en termes de programme bien sûr, mais aussi d’audience, car les électeurs aiment aussi voter utile. Or, si le camp souverainiste est toujours absent du second tour, il est condamné à jouer éternellement les utilités. Qui peut s’en contenter sans trahir ses idéaux ?
La fête du Brexit fut belle et la joie des présents profonde et chaleureuse mais peut-on en rester là ? Au risque, le 31 janvier 2021, de bégayer notre plaisir et nos ressentiments…

Bâtissons ensemble la plateforme patriote et souveraine

Sommes-nous d’accord pour considérer que l’Union européenne est synonyme d’austérité et représente l’antithèse de la solidarité, l’euro nous étouffe comme les directives économiques, les critères de Maastricht nous contraignent, Schengen est une passoire et le sans-frontiérisme, un éloge funèbre ? Pensons-nous également qu’une véritable politique environnementale et écologique est incompatible avec l’orthodoxie néo-libérale qui multiplie les accords commerciaux transnationaux ? Est-il difficile de nous entendre pour considérer qu’il nous faut reconstruire une industrie nationale, cesser les privatisations et la vente à la découpe de la France, reconstituer notre autonomie dans les secteurs clefs de la santé, la sécurité, la recherche et tout mettre en œuvre pour retrouver notre autosuffisance alimentaire comme dans tous les secteurs clefs de la Nation où l’État stratège doit être à la manœuvre sans exclure pour autant le secteur privé comme les coopérations internationales ?

Ceci n’est qu’un très rapide et modeste inventaire, qui a l’intérêt toutefois de nous montrer l’ampleur de ce qui peut constituer très vite les bases d’une plateforme commune de travail. Il est assez piquant de constater, d’ailleurs, que très souvent les partis de gauche ou de droite, dans leurs alliances, ont bien moins de points concrets de convergence mais un simple intérêt immédiat électoral. Alors que faire ? D’abord considérer qu’une révolution politique n’est pas une soirée de gala, ça nous le savions déjà ! Mais surtout que c’est totalement incompatible avec la kermesse des egos, inévitable et saine en politique à dose homéopathique puis terriblement mortifère sous addiction. Pour lutter contre ce travers qui bloque toutes les initiatives, je propose que chaque parti engagé désigne trois membres. Ils constitueront les fondations de la plateforme avec en parallèle un site dédié ouvert à tous et où chacun pourra apporter sa contribution à la construction en cours. Pour ce faire nous devons impérativement cesser de penser printemps et division mais au contraire rassemblement. Voilà LA difficulté majeure que chacun a déjà identifiée et qu’il nous faut maintenant surmonter pour ensuite envisager l’évolution de cette plateforme afin de bâtir des alliances et se structurer concrètement en vue des élections à venir et des soubresauts possibles.

Les souverainistes conséquents ont aussi en commun de vouloir accéder au pouvoir car ils brûlent d’être en capacité de servir leur pays et d’être utiles à leurs compatriotes. Sans cet engagement moral, la politique ne vaudrait pas une heure de peine. Je vous invite donc collectivement à nous en donner les moyens, en commençant par largement relayer cet appel dans les différents appareils politiques concernés.
Il y a urgence car les temps qu’il nous échoit de vivre sont dangereux et incertains et puisque tout recommence toujours, méditons cette pensée de Charles de Gaulle :  » les Français sont trop portés à croire qu’ils peuvent dormir tranquilles, qu’ils n’ont qu’à s’en remettre à d’autres du soin de défendre leur indépendance ! Il ne faut pas les encourager dans cette confiance naïve qu’ils paient ensuite par des ruines et par des massacres ! Il faut les encourager à compter sur eux-mêmes ».

Dominique Bourse-Provence

Conseiller régional d’Île-de-France

image_pdfimage_print

59 Commentaires

  1. Je ne veux pas faire mon pisse-froid, mais j’ai tellement cru et depuis si longtemps que ce serait possible que je vois ça comme une chimère.
    Bon courage ! Je vous souhaite d’y arriver; mais je ne le verrai pas. Depuis le temps que j’agis à mon niveau je suis désabusé.
    Donnez-moi tort si vous le pouvez. Ce serait tellement beau !!!

    • Comme MLP a reussi à ruiner le FN/RN son poids va être de plus en plus léger même si en parallèle son concurrent direct a, lui, réussi à ruiner la France

    • Vous n’arriverez même pas à trouver assez de personnes pour faire un seul peloton !
      De plus, ce n’est pas vers une structure organique de type militaire, évoluant en terrain ouvert, qu’il faut s’orienter, mais vers des réseaux « civils » dont rien ne doit distinguer les membres des autres citoyens.
      Une culture et une instruction militaire, c’est bien, c’est un plus, mais attention ça ne doit pas être le but !

      • Stentor ….parfait 👌👍👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏

    • Français, Françaises je vous ai compris (et je vous l’ai mise bien profonde)

  2. Ce sera possible avec un leader neuf consensuel et déterminé et une équipe enthousiaste ….sinon, re plafond de verre.

  3. ill en manque une (au moins) sur la photo, je n’y vois pas non plus jean messiha , mon messie

  4. Vous intervenez sur le site RL !!.. Alors je vous dis grand bravo, mais c’est Marine qui risque de ne pas être contente !
    Sur le fond :

    « Patriotisme et Souverainisme de droite, de gauche, du centre, peu importe »

    Alors Asselineau et RN, c’est un peu vinaigre et huile, je ne doute pas qu’il soit souverainiste, mais le problème c’est qu’il est aussi immigrationniste.
    DLF et Philippot (patriotes souverainistes, mais ça colle pas des masses, par exemple sur l’ économie, l’ UErss et l’euro)

    « je propose que chaque parti engagé désigne trois membres. »

    De quels partis parlez-vous ?.. de quelques taupes de LREM ou des LR (bon, il est vrai que se sont les mêmes)
    Je vous souhaite bon succès, mais d’abord bon courage.

    • patriotisme de gauche ou du centre cela n’existe pas, ce sont les faits qui le disent

      • Bonne remarque ! On ne peut pas être de gauche et patriote, tout comme on ne peut pas aimer la république et aimer la France.

    • Bernard vous abandonnez juste en voyant un projet ! Il est dit justement que ce qui nous rassemble est gigantesque et je suis conscient de cette vérité qu’il faut creuser. Les différences sont là certes et il faut en premier lieu les laisser derrière pour ne reprendre que la partie importante du rassemblement.

  5. Merci M.Bourse-Provence, toute initiative pour reprendre notre pays en main est une bonne nouvelle. Il y a d’autres groupes souverainiste comme le votre, certains au grand jour, certains discrets…j’espère qu’ils vous contacterons pour que toutes les compétences soient mises en commun.Tenez nous au courant par RL de l’avancée de votre projet.

  6. Réunir des Gaulois sous une bannière commune restera à jamais une vue de l’esprit.

    Au demeurant, ça ne devrait même pas être nécessaire : que chaque Gaulois patriote ou souverainiste vote pour le candidat national parvenu au deuxième tour devrait permettre d’arriver au même résultat à moindres frais.
    Mais même ça, des Gaulois n’arrivent pas à faire…

    Et de toute façon, le problème n’est plus là, le vote n’étant plus ni le moyen d’arriver au pouvoir, ni de changer les choses.

  7. D;Bourse -Provence le pense mais ne le dit pas ( il a peur de la terreur du régime cosmopolite BHLien et de ses sbires ) ; il propose quoi ? sinon le large rassemblement des Gaulois de toutes obédiences . Quant à gôche et droite tout CA, ce n’est que de l’enfumage inventé par les cosmopolites pour entuber les Aryens . OUI , la solution PATRIOTE ET SOUVERAINE passe obligatoirement par le COMBAT NATIONALISTE GAULOIS .En termes plus clairs, c’est la prise de pouvoir en France par les gaulois . C’est à dire que l’Etat ,les appareils idéologiques d’état ( comme dirait Gramsci) , l’economie , la finance et les institution politiques et Symboliques doivent être aux mains des GAULOIS et non aux mains des juifs et des étrangers qui ont vocation soit à être remigrés soit de s’assimiler

    • ISODORE DE TRIVAGNAC…..👌👍 🤗
      .je te présente mes plus grands respect patriotique guerrier spartiate d’occident !
      Tu a tout parfaitement compris est acté le problème !👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏

  8. Après cette pandémie, l’avenir de la France n’est pas entre les mains des mafieux qui la dirigent depuis 4 décennies mais entre celles de son peuple qui doit se soulever pour mettre à  » plat  » les innombrables incohérences démocratiques existantes.
    La constitution, premier bouclier de protection de cette mafia, est à revoir de A à Z, ensuite le peuple doit être représentatif non par les votes truqués des parrains mais par une forme de RIC qui lui permettra d’abolir les royaux privilèges de la dite république.

    • Avant de réformer la constitution il faut un pouvoir pour le faire c’est ce qui est proposé.

  9. Ceux montré en photo ne sont que des guignols. Rien ne vaut un Jean Marie le Pen, Zemmour, Ravier ou même l’excellent Jean Messihia. Maintenant si tout les patriotes voudraient bien faire cause commune et se rassemblaient contre l’enemi ca ne pourrait que nous être bénéfique.

  10. « Bâtissons ensemble la plateforme patriote et souveraine ».

    Vœux pieu , Cela n arrivera jamais et les Le Pen n en veulent pas du rassemblement. Au pire ils feront comme d habitude: virer les cadres compétents.
    Moi je ne vote plus pour les Le Pen. J étais encarte et travaillais pour eux.
    Ce qui m énerve c est des patriotes qui disent: « Marine vite ».
    Comme le disait le capitaine Haddock:  » ils se fourrent le doigt ds l œil jusqu a l omoplate ». LOL.
    On verra ce qu il sortira du chaos.
    Moi, depuis, je vote pour les présidentiables du Wakanda, « la didon » …

    • « Les Le Pen n’en veulent pas du rassemblement »… Et voilà, c’est reparti pour un tour ! Les Pen, encore les Le Pen et toujours les Le Pen !
      Parce que les De Villiers, les Dupont-Aignan et les Asselineau, ils en ont voulu, du rassemblement de la droite, peut-être ? Ce sont eux, au contraire, qui ont tout fait pour l’émietter et l’atomiser !
      Est-ce qu’au moins vous vous rendez des conneries que vous sortez ?
      Et vous dites que vous avez travaillé pour le FN ? Ben à ce moment-là je comprends mieux qu’il n’ait jamais mieux réussi ! Avec des militants comme ça, c’est pas étonnant !

    • Robert Ménard a essayé il y a trois ans de réunir un front de la Droite: échec patent. MLP n’est même pas venue.

      • Pas plus qu’elle n’est venue fêter le Brexit avec la famille souverainiste de droite et de gauche.

  11. Si cette pandémie pouvait servir à unifier la droite nationale, elle serait un moindre mal !!! Permettez moi quand même d’ en douter ……………….

    • Je n’y crois pas une seconde, aucune alliance à droite avec des gens qui sont pour l’U.E, la seule alliance possible selon moi est trans-courant droite/gauche pour le Frexit.

  12. Je suis comme vous pour la constitution d’un très large front patriote, mais on peut constater déjà, dans les commentaires suivants, qu’il y a pas mal de divergences..Nous allons tous dans le même sens, mais certains disent  » je ne veux pas ceci, » et d’autres disent  » je ne veux pas cela », et c’est ce détail qui fait qu’il est difficile d’élaborer quelque chose d’évident dans ce sens…Celui que arrivera à supprimer ces divergences et à établir une bonne entente aura déjà beaucoup gagné. Bon courage.

    • Merci à vous et oui si tout le monde attend de cocher toutes les cases du programme de l’autre…

  13. Marre de voir la tronche de ceux qui prétendent changer ma vie ; il ont déjà perdus toute crédibilité à mes yeux, par une faute ou une autre. Serait-il vraiment important de les rappeler ? . . . ,

    • SURTOUT le gros sac du centre : immigrationniste invétéré ! ! !

    • C’est ce que je pense aussi, ils font semblant. L’autre faux cul de DLF avait dit qu’il acceptait l’invitation de Marine mais jamais il n’aurait accepté de Jean Marie le Pen. De plus quand les journalistes lui posent une question sur le remplacements de population Monsieur hésite et s’en sort en ne répondant pas à la question en souriant comme un faux cul. Marre de ceux là.

  14. Ah bon! c’est déjà finie la révolte, la guérilla, la prise du pouvoir par les armes et non par les urnes?
    Hier, vous disiez que la seule façon de prendre le pouvoir c’était par les armes et aujourd’hui, vous nous dites que ça doit passer par les urnes.
    Ah bon! le FN/RN, c’est fini et l’Union des droites aussi, on repart à zéro dites-vous.
    On repart avec Dupont et Philippot, c’est original, ça ne manque pas de sel!

  15. 2 Les Français font fausse route, dites-vous. À les voir aller, on ne le dirait pas, business as usual plutôt, la baguette sous le bras, le béret de travers, le mégot à la bouche et le soir, tous sont rivés devant la boîte à images, celle qui lave le cerveau.

  16. 3 Les Français sont petits en esprit: petits en connaissances générales, petits en connaissances historiques, petits en connaissance politique et surtout petits en connaissances spirituelles, on peut leur mentir et les manipuler facilement, leurs élus ne s’en privent pas, ils les mènent en bateau quasiment tous les jours.
    Les Français n’aiment pas leur pays ni leur drapeau. Les Français ont honte de ce que leur pays a fait en Algérie, en Indochine, en Afrique. Ils ont honte d’avoir perdu face aux Allemands et de s’être fait occuper. Tous ces échecs, toutes ces défaites les ont marqués profondément, les ont affaiblis spirituellement, les ont réduits au silence.
    Les Français ne sont pas fiers d’eux, pourquoi?

    • Avez-vous remarqué? Quand les Français parlent devant un micro, devant un public, ils parlent doucement, faiblement, petitement. Ils sont incapables de parler avec force et conviction, de parler haut et fort, de parler puissamment au point de décoiffer leurs auditeurs.
      Même chose chez beaucoup de chanteurs, ils parlent plutôt qu’ils chantent.
      Les ténors de la chanson sont rares.
      Putain les Français qui faites de la politique, sortez de votre zone de confort, lâchez-vous, gueulez, hurlez dans le micro! Arrêtez d’être coincés, d’être gênés. Affirmez-vous! Rugissez! Vous devez impressionner votre auditoire, vous devez l’ébranler psychologiquement.
      Quand j’écoute Marion ou Asselineau, je m’endors.

  17. 4 Il faut redonner à la France un horizon aimable, dites-vous.
    Euh…aimable, êtes-vous sûr? Ce ne serait pas plutôt ‘Aimant’.
    Les Français ne s’aiment pas (les uns les autres), ne se respectent pas entre eux.
    Comment allez-vous vous y prendre pour qu’ils arrivent à s’aimer, à se respecter, à s’écouter, à s’entendre, à ne plus se critiquer, s’insulter?
    Et il faudrait aussi qu’ils apprennent à s’aimer eux-mêmes.
    Avez-vous déjà vu des Français athées s’unir sur la base de l’Amour?
    Avez-vous déjà vu un athée communiste ou socialiste suivre ce chemin?

    • À ma liste j’ajoute: Les Français doivent se redonner la main, se refaire confiance, redevenir solidaire. Ils doivent comprendre qu’ils doivent arrêter d’être lâches et d’arrêter de trahir leurs compatriotes, leurs voisins, leur famille.
      Très très important, car toute nouvelle trahison va encore nous éloigner les uns des autres, nous rendre méfiants et rendre impossible toute union politique. Il faut partir sur des bases saines.

    • Pointer les travers n’est utile que si vous proposez qq chose sinon ce n’est qu’une autre forme de la détestation de soi.

  18. 5 La liberté et la souveraineté se conquièrent, dites-vous.
    Mais alors pourquoi les Français ont-ils renoncé en 1993 (Maastricht) à leur souveraineté et même bien avant avec la construction de l’UE (1957, le traité de Rome).
    Pourquoi ont-ils dit ‘oui’ lorsqu’il fallait dire ‘non’?

    • Ressasser les erreurs du passé n’aident pas beaucoup à concevoir l’avenir car l’histoire ne s’éclaire que bien plus tard, l’uchronie est une activité de perdant professionnel. Nous devons rassembler ou nous mourrons dans des chapelles microscopiques avec en son centre trônant un RN trop sensible aux sondages d’opinions…

  19. 6 Mais l’essentiel n’est-ce pas d’acheter des livres chez Amazon USA?
    Les abrutis de Sud ont gagné : Amazon ne peut plus vendre de livres!
    La lecture confinée, elle aussi, sur décision des juges de Nanterre!

  20. SVP., qui est la femme planquée entre Philippot et Dupont Aignan ?
    Et qui est l’homme au chapeau ?

    • L’homme au chapeau c’est : Philippe Pascaud qui était l’adjoint de Manuel Valls a la mairie de Neully, il s’est investit avec les GJ et a sorti un bon bon livre nous dévoilant les combines du gouvernement socialiste, la femme : je ne sais pas

  21. LA PRISE DE POUVOIR EN FRANCE : la prise de pouvoir nationaliste se fera en deux temps , nous l’avons toujours dit .Elle s’est toujours faite en deux temps .. La poussée nationaliste la vraie ,celle qui réalisera le programme de la REVOLUTION NATIONALE et la restauration de la République française nationale gauloise par l’éradication du Régime Cosmopolite judaique et la destruction de ses structures idéologique et par la Remigration militaire des populations arabo-islamiques et leur expulsion du territoire français ; ne sera possible et effective qu’après l’ Élection du FRONT NATIONAL et la mise en place dans les Appareils Idéologique d’Etat , dans les médias , les corps constitués, dans l’armée et la police du Personnel patriotique et nationaliste qui exécutera ce PROGRAMME

    • Je vous rappelle ce que disait MLP : le grand remplacement n’existe pas et l’islam est compatible avec la république !!! Sa volte face sur l’UE, le changement de nom du FN, la mise à la porte de JMLP, la sois disant dédiabolisation, la mise à l’écart de vrais patriotes du FN, son programme passe partout, etc……bref tout ça augure mal de ce parti même s’il y a des pointures en son sein. Trump est l’exemple type de ce qu’il faut faire : être clair, taper sur les merdias, transparent sur les idées et objectifs….. Ne surtout pas pactiser avec des partis félons et appeler au vote des français patriotes ! Virez MLP, nulle, fainéante, sans culture, ensuite on verra……..

      • Je ne suis plus au Front mais d’accord avec vous, elle est le problème et plus du tout la solution. Les Patriotes sont cohérents et ne veulent pas attendre 30 ans pour exister dans les sondages. MLP est ujourd’hui le meilleur atout de Macron hélas!

Les commentaires sont fermés.