1

Pour la gôche, l'incendie de Charlie Hebdo et les manifestations chrétiennes, c'est pareil !

Décidément l’abjection morale grandit à vue d’œil dans notre pays. Comment ne pas être scandalisé devant l’appel de Sos racisme à un rassemblement devant l’Hôtel de Ville, dimanche prochain à Paris ? Quelle symbolique pour les grands laïques qui ont signé cet appel que de se retrouver devant une mairie où, le 24 aout dernier, on a célébré la fin du jeûne du ramadan, quatrième pilier de l’islam !
Comment accepter que tous les intégrismes religieux soient mis dos à dos dans ce texte ignoble qui ose mettre sur le même plan une manifestation (autorisée, de catholiques devant un théâtre) et un attentat au cocktail molotov contre un journal !
Comment accepter que signent ce texte tous ceux qui ont tout fait dans notre pays pour que les valeurs françaises et la laïcité soient bafouées en permanence, que tout débat sur l’islam soit interdit, et qu’au contraire on multiplie les accommodements raisonnables avec cette religion ?
Charlie Hebdo voit ses locaux brûlés pour avoir blasphémé, en caricaturant Mahomet. C’est la faute des catholiques ? C’est la faute des juifs ? Evidemment non, mais les signataires se moquent complètement du péril islamiste. Leur cible, essentielle, c’est bien évidemment les intégristes catholiques, et on sent que l’attentat contre Charlie hebdo sert d’alibi à ce rassemblement de dhimmis. La preuve est dans le texte de l’appel qui précise que l’attentat est peut-être d’origine islamique mais peut-être d’extrême droite… Quel aveu terrible ! Cela signifie donc que pour les initiateurs, les islamistes ne sont pas d’extrême droite ? Pas d’extrême droite, les poseurs de bombe de Paris, Londres, Madrid ? Pas d’extrême droite ceux qui, depuis le 11 septembre 2001, ont commis, dans le monde, 18.000 attentats mortels ? Pas d’extrême droite ceux qui brûlent les églises et assassinent les coptes, en Egypte ? Pas d’extrême droite, ceux qui veulent imposer la charia en Tunisie, et partout dans le monde ? Mais, messieurs les signataires, quelle autre extrême droite pose-t-elle des bombes, aujourd’hui ?
La majorité des signataires sont des militants qui ont abandonné le combat laïque, et ont capitulé devant l’islam, quand ils n’ont pas ouvertement collaboré à son effrayante progression en France. Mais ils ont, ponctuellement, un sursaut laïque… contre l’Eglise catholique, dont, faut-il le rappeler, la moyenne d’âge des prêtres en France est de 71 ans ! Ils sont restés des bouffeurs de curé primaires et surtout lâches, ils le montrent en évitant soigneusement de taper sur ceux qui sont les seuls à vraiment remettre en question la laïcité en France, les islamistes. Détail révélateur, pas une seule fois le mot islam n’est prononcé dans le texte de l’appel, tandis que le mot  catholique est associé à extrême droite, et même, quelle honte de proférer de telles contre-vérités, à l’antisémitisme et à la haine des étrangers ; comme si les gens qui manifestaient contre la merde sur le visage du Christ avaient eu des raisons de s’en prendre aux juifs et aux étrangers ! Rien par contre, bien entendu sur les intégristes musulmans qui défilaient début septembre dans Paris en criant « mort aux juifs ».
« Il n’y a pas de problème avec l’islam », clame le signataire Mélenchon, pourtant le premier à crier « à bas la calotte! ». Quel Tartuffe ! Que dire de son lieutenant Staline-Corbière, qui signe un texte pour la liberté d’expression, et somme Goasguen de faire interdire Pierre Cassen et moi au salon du livre du Bnai Brith. Quel tartuffe !
Autres signataires, La LDH, le Mrap et la Licra avaient porté plainte contre Fanny Truchelut qui avait demandé à deux femmes voilées d’enlever leur voile dans les parties communes de son gîte. Ils ont déposé plainte contre nos amis Pierre Cassen et Pascal Hilout, pour le prétexte grotesque d’incitation à la haine raciale. Pourtant la LDH, le Mrap, la Licra et leurs  Présidents ont aussi signé l’appel à manifester pour  la liberté d’expression et  le vivre ensemble. Quels Tartuffes !
La signataire Martine Aubry avait refusé à un apostat musulman le droit d’avoir des obsèques civiles, ouvrant droit aux demandes de l’imam d’enterrer un « né-musulman » selon le rite musulman, qu’il le veuille ou pas. Martine Aubry a aussi signé cet appel demandant la fin des communautarismes (« communautés religieuses fermées ». Quelle Tartuffe !
François Hollande appelle tous les Français à fêter de conserve la fête de l’Aïd El Kebir. François Hollande a aussi signé cet appel demandant que les différents dogmes religieux ne se partagent pas l’espace public. Quel Tartuffe !
Quant à Charlie Hebdo, en signant cet appel honteux, ils montrent ce qu’ils sont : des petits bobos parisianistes, qui ne font aucune différence entre des catholiques qui les poursuivent devant les tribunaux, et des islamistes qui brûlent leurs locaux.
Les auteurs de La Faute du bobo Jocelyn sont ravis de constater qu’une dizaine de ministres collabos du gouvernement Laslande font partie des signataires de ce texte indigne. Bien évidemment, les vrais résistants ne tomberont pas dans un piège aussi grossier, et ne cautionneront pas, par leur présence, une manipulation grossière visant à noyer le poisson, et à minorer la déclaration de guerre contre la liberté d’expression que constitue le seul attentat contre Charlie Hebdo.
Alain Dubos, dans un article récent, disait, parlant de ceux qui pratiquent le relavitisme avec l’islam, que ce sont  soit des naïfs, soit des lâches, soit des salauds. Il y a effectivement dans cet appel quelques personnes sincères, qui se font rouler dans la farine, par naïveté par des manipulateurs professionnels. Mais ils sont peu nombreux…
Christine Tasin
Résistance républicaine