1

Pour l’antisémite Jadot, un Juif n’a pas le droit d’être natio…

Pour les antisémites à la sauce Jadot, un bon Juif est un Juif qui ferme sa gueule et qui baisse la tête quant on l’insulte.

https://twitter.com/Le_patriote13/status/1492915246708801537?

https://francais.rt.com/france/95767-pour-yannick-jadot-eric-zemmour-fait-juif-service-antisemites

https://www.fdesouche.com/2022/02/14/yannick-jadot-eric-zemmour-fait-le-juif-de-service/

Pour Jadot, un Juif n’a pas le droit d’être nationaliste. N’est-ce pas là le summum de l’antisémitisme ? Quand les Juifs se taisaient on (les semblables à Jadot qui votèrent les pleins pouvoir à Pétain) les accusait d’être apatrides et de trahir la France. Quand, comme Éric Zemmour, les Juifs revendiquent leur amour de la France, ils se voient accusés par Jadot et consorts d’attiser la haine antisémite voire de s’acoquiner avec les nazis, le comble de l’absurde. Il est plus simple d’associer le feu et l’eau que le Juif au nazi !

De tout cela, et c’est le plus consternant, c’est que ces accusations sont proférées sur une radio censée représenter le judaïsme de France. Cette radio qui est la voix du consistoire aux ordres de Macron et dont monsieur Haziza, dont la complaisance pour ce pouvoir macronien qui fait voter à l’ONU que Jérusalem est une ville arabe, ce Juif de cours et ces instances communautaires sont complices de la remontée de l’anti-judaïsme en France et se réjouissent de voir cette population qui nous vient d’une culture hostile au judaïsme et, accessoirement, au christianisme et dont le peuplement est souhaitée par ce même Jadot, lequel trahit la France et expose les Français de toutes confessions à la barbarie de cette nouvelle population.

Monsieur Jadot, qui compte sur les voix de ces nouvelles population venues du sud de la Méditerranée n’a aucun complexe à accuser Éric Zemmour, français de confession juive et qui fait de son amour de la France le combat de sa vie, au prétexte qu’un Juif ne devrait pas aimer la France au point de vouloir la défendre en associant à son combat toutes les forces vives de cette France qui ne veut pas mourir et qui, grâce à Éric Zemmour, vivra et reprendra sa marche glorieuse.

Guy Sebag