Pour le chouchou Macron, le plus dur commence…

Publié le 8 mai 2017 - par - 5 commentaires - 1 114 vues
Share


Oui, c’est exact, le chouchou des médias choisi par le système, a bien terrassé Marine, avec un score meilleur que prévu. Nul ne conteste ces chiffres.

Mais à  “vaincre sans péril, on triomphe sans gloire”.

Car seule contre tous, presse, banques, justice, Europe, patronat, syndicats, ensemble des partis de gauche, de droite et du centre, sans compter la plupart des pays étrangers hors Russie, Marine n’avait aucune chance de s’en sortir dans cette fosse aux lions.

D’ailleurs, tous ceux qui combattaient Macron au premier tour, y compris Fillon victime d’une machiavélique machination, se sont empressés de se joindre à la meute pour l’hallali. C’est dire les convictions de tous ces bras cassés.

Pendant deux  mois la droite a demandé à ses troupes de combattre Macron, puis, entre les deux tours,  elle leur a  demandé  de voter  Macron, et pour les législatives elle leur demande à nouveau de combattre  Macron.

Tout cela ne tient pas la route et il ne faut pas s’étonner que les électeurs rejettent en bloc tous ces bons à rien.

On n’a jamais vu un candidat bénéficier d’autant d’appuis que Macron. Il pouvait tout se permettre, rester dans l’opacité la plus totale à propos de son patrimoine ou du financement de sa campagne, il pouvait s’autoriser n’importe quelle bourde, il pouvait rester flou sur l’ensemble de son programme et son financement, tout cela laissait la presse et le système de marbre.

Même les attaques de Wikileaks ont été escamotées.

Quant à Marine, tout a été bon pour nous la présenter comme un Hitler en jupons, qui allait nous jouer un remake de 1933 à Berlin… Il suffisait qu’un proche du FN hèle un taxi en levant le bras pour que la presse dénonce aussitôt un salut nazi, c’est tout dire.

Et la France donne des leçons de démocratie au monde entier !

Par conséquent, à la place de Macron, je ferais profil bas.

D’autant plus qu’il a été élu par défaut, grâce au vote anti-FN.

Un sondage Ipsos nous dit que 61% des Français ne veulent pas qu’il ait une majorité à l’Assemblée !  Une première sous la Ve république.

Un autre sondage Kantar-Sofres nous apprend que seulement 18% des Français souhaitent que les législatives confirment la présidentielle en donnant une majorité à Macron. Et 69% pensent que les législatives peuvent donner un résultat différent de la présidentielle.

“Des légions entières d’électeurs de Macron, transfuges du PS ou des Républicains, rentrent au bercail”, après avoir massacré Marine.

Mission accomplie, on reprend ses marques.

La première simulation de vote aux législatives devrait doucher les espoirs de Macron.

Avec son acolyte Bayrou, il récolterait 24% des intentions de vote.

22% pour les Républicains

21% pour Marine

15% pour Mélenchon

9% pour le PS.

Macron, le soi-disant candidat du renouveau”, va donc devoir  se lancer dans la cuisine fine pour forger des alliances contre nature afin de sauver les meubles.

Il va recycler tous les has been, genre Raffarin, Collomb et cie.

Un grand coup de Ripolin et ça repart.

Tout ce que les Français vomissent de plus en plus.

Au PS on se bat pour prendre rang sous l’étiquette “En marche”.

A droite, Le Maire, qui s’est grillé chez les Républicains en lâchant Fillon en pleine tempête, voit en Macron sa bouée de sauvetage. La soupe est bonne…

Tous veulent sauver leur gamelle en prétendant sauver la France.

Pour Marine, c’est l’occasion de redresser la barre et de rameuter les déçus.

88% de ses électeurs rejettent massivement l’idée d’une majorité En marche.

Le FN espère une quarantaine d’élus, mais le mode de scrutin lui est défavorable.

Il mise sur de nombreuses triangulaires, voire quadrangulaires.

Marine attend l’implosion des Républicains avec la naissance de plusieurs courants, dont certains pourraient se révéler “marino-compatibles”.

Marine va sans doute se présenter et abandonner le Parlement européen.

Elle rêve d’une grande alliance patriote au sein de l’Hémicycle. Avec NDA, elle y travaille.

Elle pense que les circonscriptions où elle a obtenu 40% au second tour de la présidentielle sont gagnables. A suivre…

Souhaitons lui bonne chance.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
madeleine

Admirez la gestuelle du (de la) danseur…

l\'Orcus

Quelles auraient été les réactions des mérdias si Marine le Pen se tapait un jeunot de 23 ans ?

BALT

Il ne faut plus tendre la joue. Il faut se comporter en prédateur. Puisque les autres le font.
Jacques Guillemain, merci pour vos articles.

Cmoi

Moi qui ai toujours voté fn, ce parti sert à la gauche pour être élue. Il faut avoir du bon sens : Dupont Aignan et Marion Maréchal pourraient être un renouveau plus stable et plus convainquant pour les français qui ne voteront jamais fn. MLP est grillée, même si elle se teind en brune, elle est rejetée par le pourcentage manquant d’électeurs qui ferait qu’elle pourrait être élue. Marion est beaucoup plus appréciée par la majorité. Marine comme Nicolas y ont cru encore à cette élection. STOP. Place aux jeunes, place à Marion.

madeleine

Exact.