Pour Le Drian, mieux vaut combattre les islamistes en Afrique qu'en France

France’s Defence Minister Jean-Yves Le Drian wipes his face as he attends a news conference in Paris October 3, 2013. France’s military will cut about 7,800 jobs next year, Defence Minister Jean-Yves Le Drian said on Thursday, detailing government belt-tightening plans that the far-right hopes will deliver it votes at municipal elections in 2014. REUTERS/Gonzalo Fuentes (FRANCE – Tags: POLITICS MILITARY) – RTR3FK4S

Entendu sur LCL aujourd’hui Jean Yves le Drian. Deux surprises de taille :
Et d’une il déclare que « le Sahel est notre frontière sud ». Vraiment ? Nos frontières s’étendent jusqu’en Afrique ? Il n’y a pas à dire, la France n’existe plus aux yeux de nos dirigeants. La France et les Français bien sûr. C’est le village-monde tel que voulu par Soros dont l’objectif  est de détruire la civilisation occidentale.
Et de deux il reconnaît que « la menace terroriste est permanente », mais la solution consiste pour lui à le combattre dans la région sahélienne et dans la zone Syrie-Irak. Du moins est-ce ce qu’il a déclaré ce matin sur la chaîne. Aussi révèle-t-il que le nombre de nos soldats envoyés là-bas passe de 500 à 5 100.
Bon sang, ne seraient-ils pas mieux à lutter contre ce terrorisme qui quotidiennement, au cri de « Allahu akbar », assassine à coups de couteaux les innocents non musulmans qui marchent dans nos rues, faisant leurs courses, entrant du lycée, du travail, se promenant tout bonnement ? N’est-ce pas à l’intérieur de notre pays qui, n’en déplaise à monsieur le Drian, n’a pas ses frontières au Sahel, qu’il faut mettre fin à cette effusion effroyable de sang ?
D’autant que la Belloubet « derrière lycée devant musée » vient elle aussi de déclarer : « on ne peut prendre le risque d’une dispersion dans la nature des djihadistes français » , raison pour laquelle elle déclare qu’il vaut mieux les rapatrier pour les contrôler. Mais Madame, quand on est incapable de contrôler ceux qui sont déjà dans le pays, comment imaginez-vous pouvoir le faire avec  ceux qui entreraient maintenant ?
Il semble bien que nous soyons, hélas, dirigés par des irresponsables qui ne comprennent rien à rien et surtout pas la colère légitime d’un peuple exacerbé par la folie de leur politique… tant intérieure qu’extérieure.
Louise Guersan

image_pdfimage_print

12 Commentaires

  1. en indochine puis en algérie ils ont envoyé des petits gars se faire trouer la peau pour « défendre la nation »
    en afghanistan, à beyrouth ils ont envoyé nos petits gars se faire descendre pour « défendre la civilisation »
    les zélites ne tirent aucune conclusions des erreurs du passé, ils rebelotent

  2. « Nos frontières s’étendent jusqu’en Afrique ? »
    Il a loupé l’épisode des indépendances dans les années 50-60. Il faisait probablement l’école buissonnière.

  3. Il y en a marre de tous ces collabos quand allons nous nous réveiller et tous les passer par les armes pour haute trahison.

  4. Le Drian . . . . . . . . . . . . Pffffff : tiens, je suis fatigué ! Fatigué de voir toutes ces raclures faire du bruit avec leur bouche, derrière laquelle ne se trouve aucun cerveau.

  5. Les membres de ce gouvernement ont tous pété les plombs ! Il déclarent, comme leur président, une chose un jour et le contraire le lendemain, notre pays est vraiment dans de mauvaises mains.

  6. Entendu à la radio de lui ou de quelqu’un d’autre du gouvernement, je ne sais plus, de toute façon c’est pareil :
    « Si on ne lutte pas contre le terrorisme islamique au Sahel, il arrivera chez nous »
    Interdit de rire

  7. Pour les Maliens, dont 80.000 sont en France, nous sommes une Armée d’Occupation !
    Libérons les sur place, et occupons-nous de nos « résidents » !
    De fait, l’Afrique et l’islam sont ICI !

  8. la défense de divers intérêts, dont certains étonnants , justifie cette option « protecto policière » au sahel. le drian en tant qu’ancien manœuvrier ne peut brûler ce qu’il a adoubé.
    à moins qu’il ne s’imagine repousser nos frontières dans une recolonisation larvée (rire)
    d’ailleurs la présence militaire française au sahel a réussi a stopper complètement l’immigration illégale et musulmane ,n’est ce pas ? donc il faut continuer….jusqu’à ce qu’un autre gouvernement nous retire de ce nouvel ensablement. L’histoire se répète….

Les commentaires sont fermés.