Pour le droit de se rassembler devant l’Hôtel de Ville pour protester contre le ramadan d’Hidalgo

Publié le 6 juillet 2014 - par - 2 356 vues
Share

COMMUNIQUE DE PRESSE DE RESISTANCE REPUBLICAINE ET RIPOSTE LAIQUE

Pour le droit de se rassembler devant l’Hôtel de Ville pour protester contre le ramadan d’Hidalgo

Depuis trois semaines, Résistance Républicaine et Riposte Laïque ont appelé à un rassemblement devant l’Hôtel de Ville, le mercredi 9 juillet, à 17 heures 30, suite à la célébration anti-laïque du ramadan par la municipalité. La préfecture nous a fait savoir que le parvis étant de la responsabilité de la mairie, celle-ci avait affirmé que ce rassemblement ne pourrait se tenir en ce lieu. Nous avons pourtant remarqué, par le passé, nombre de rassemblements militants sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, que cela soit pour défendre le mariage pour tous, les clandestins du 18e arrondissement, les lycéens sans-papiers, pour s’opposer aux nouveaux rythmes scolaires ou à l’homophobie…

La Préfecture nous propose, en lieu et place,  des places éloignées de plusieurs kilomètres de la Mairie contre laquelle nous entendons manifester et ne répond pas aux propositions de substitution que nous lui avons faites (3 places proches de l’Hôtel de Ville ).

Nous y voyons une volonté anti-démocratique de s’opposer à un droit, celui de manifester pacifiquement, à proximité d’un lieu, la mairie de Paris, où une municipalité de gauche osera célébrer le 4e pilier de l’islam, le ramadan, bafouant l’article 2 de la loi de 1905. Nous voyons plus largement l’inquiétante remise en cause, sous la pression de l’islam et de ses zélés complices, de la séparation du religieux et du politique, socle de notre laïcité.

Résistance Républicaine et Riposte Laïque ont donc décidé de prendre toutes leurs responsabilités, et appellent l’ensemble des Parisiens et franciliens patriotes à se retrouver, mercredi 9 juillet, à 17 heures 30, devant le parvis de l’Hôtel de Ville, pour défendre nos principes laïques,  les libertés publiques, et refuser un nouveau pas symbolique vers l’islamisation de la France.

Si d’ici là, une proposition de proximité acceptable nous était soumise, nous examinerions, sur place, l’opportunité, partant de l’Hôtel de Ville, lieu de rendez-vous, d’y amener les manifestants, si les conditions de sécurité sont réunies.

Contacts : Christine Tasin

Pierre Cassen

PS : Vidéo retraçant les différents épisodes de la situation.

https://www.youtube.com/watch?v=IHLBPWTjEcs

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.