Pour le Figaro macroniste, tout est la faute des Gilets jaunes

Le Figaro soutient Macron-Griveaux Castaner : Ces dernières semaines ont été catastrophiques sur le plan économique. Ras le bol ! Il faut que ça s’arrête ! Quelle est l’ampleur du ralentissement économique ?

Guillaume Poingt sur le Figaro leur reproche tout, y compris les erreurs répétées de Macron-Griveaux Castaner. « Les Gilets jaunes se trompent de cible » : des petits patrons tirent la sonnette d’alarme !

À cause des blocages, des petits commerçants voient leur chiffre d’affaires fondre depuis plusieurs semaines. Eux aussi sont exaspérés. Et souvent désespérés. Partout en France, à cause des blocages, des petits commerçants doivent mettre des salariés au chômage partiel, et certains « craignent » de devoir mettre la clé sous la porte. Si les mobilisations se poursuivent sur la période des soldes, « ils s’inquiètent » de ne pas pouvoir relancer leur chiffre d’affaires. D’où le casse-tête de l’aide aux entreprises au niveau local.

Selon Pénicaud, 58 000 personnes étaient au chômage partiel « du fait de la crise » des « Gilets jaunes » qui « fragilise l’emploi » : « Dans 92 % des cas, ce sont des PME dans le commerce, la construction, l’artisanat, et dans l’industrie aussi ». Palombi, représentant des commerçants indépendants, « s’alarmait » d’une « situation préoccupante ». « Des petits commerçants ne gagnent même pas le Smic. Ils sont dans leur magasin et ils n’ont pas le temps de passer des samedis et des samedis sur les ronds-points. Il y a des commerçants qui commencent à dire « Ras le bol ! Il faut que ça s’arrête ! Moi aussi je croule sous les charges » (de Macron).

Le « témoignage poignant » de commerçants particulièrement touchés, désertés par leurs clients. Ils dénoncent une situation « insupportable » : « Moi aussi je croule sous les charges. Mon chiffre d’affaires a baissé de 85 % le jour de Noël et j’ai vendu pour 15 euros le jour du Black Friday. Mon commerce est en danger. Si ça continue, je vais être obligé de licencier. Avant la crise des « Gilets jaunes », l’entreprise était en plein développement. On ne sait pas ce qu’on va devenir« . Une commerçante gère une « parfumerie de luxe » dans le centre de Bordeaux. La situation est devenue très compliquée. Tous les samedis, elle fait appel à un agent de sécurité. En raison des violences qui gangrènent les cortèges, les clients désertent le centre-ville : « J’ai des chutes de chiffre d’affaires allant de – 25 à – 80 % », ce qui risque d’engendrer de graves problèmes de trésorerie car pendant que le chiffre d’affaires baisse, les loyers et les charges restent les mêmes. »

Marie-Hélène Verdier pro-Macron sur Causeur : « Macron, l’ennemi public numéro un du mouvement des « Gilets jaunes ». On lui reproche tout. Et tout est prétexte pour accabler Bibi. Pourtant, est-ce la faute à Bibi si tout va mal ? Il lui manquait le rôle de bouc émissaire. C’est chose faite« .

Marie-Hélène Verdier pro-Macron oublie le scandale de la manipulation et du transfert des taxes anti-CO 2 faussement énergétiques ! Public Sénat : Taxe sur les carburants en 2018 : le gouvernement transfère 577 millions d’euros du budget de l’écologie vers le budget général. Le projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2018, examiné au Sénat, transfère 600 millions d’euros de recettes de la taxe sur les carburants destinés au budget de la transition écologique pour les réaffecter au budget général.

« Il ne reste plus qu’à envoyer (Macron) l’émissaire (méprisant) dans l’enfer politico-médiatique ».

Marie-Hélène Verdier pro-Macron : « Macron est légitime… Macron a été élu démocratiquement » !

« Rien ne justifie le slogan « tous pourris ». (Pourtant Macron) ne crée pas les conditions d’une vie démocratique normale. « Prenons garde de faire croire au « peuple des ronds-points » (le mépris !) qu’il va y avoir un « grand soir », qu’un (Gilet jaune) peut parler (à Macron) en venant au Château au débotté. Mais soyons honnête : Macron à qui on règle son compte n’est pas plus « méprisant » envers le peuple que Hollande !

« Le procès est fait. On lui met tout sur le dos : les taxes, les impôts, les charges, la crise de confiance dans les politiciens, ses paroles malheureuses, de grosses ficelles électoralistes, un climat insurrectionnel !

« N’en jetez plus ! Tombe alors la sentence : on a un pouvoir faible mais des institutions fortes. On est à bout d’un système politique. Enfin, on avance à charge l’annonce prémonitoire des violences à venir ! C’est cette violence qui n’est pas due aux « Gilets jaunes » qu’il faut anticiper d’un pied plus que ferme ! La France LREM est à bout de souffle. Il n’y a pas de travail. Quand il y en a, les conditions sont pénibles. Le discours (de Macron) est inaudible et lassant. Ça, c’est la réalité : Macron ne sait pas faire président ! Mais où est le programme des autres partis ? « Macron a demandé un moratoire. La République a connu d’autres crises, sans qu’on ait besoin de déposer des motions de censure, de dissoudre l’Assemblée ! » Ben voyons !

« Mais gare aux artificiers pour tout enflammer ! » (Marie-Hélène Verdier pro-Macron).

Macron, démission ! « Nommer l’ennemi, c’est bien. Le traquer partout serait mieux » (Aurélien Marq).

Avec Macron : « On peut craindre les grandes phrases creuses, les déclarations d’intention jamais suivies d’effets, surtout si on les compare avec ses déclarations précédentes ou les propos du gouvernement.

« De même, sa conscience des enjeux climatiques !  » Rappel : Taxe sur les carburants en 2018 : le gouvernement transfère 577 millions d’euros du budget de l’écologie vers le budget général. Le projet de loi de finances rectificative (PLFR) pour 2018, examiné au Sénat, transfère 600 millions d’euros de recettes de la taxe sur les carburants destinés au budget de la transition écologique pour les réaffecter au budget général !

« Et Macron nomma l’ennemi islamiste ? « Je n’oublie pas ici les musulmans qui se dressent, parfois au péril de leur vie, contre cet obscurantisme« . Il veut encourager le développement d’un islam des Lumières !

Que des discours lénifiants ! Macron veut faire croire que « l’islam politique serait très minoritaire au sein des populations musulmanes d’Europe« . L’Institut Montaigne a montré que les musulmans adhérant aux valeurs de la République sont minoritaires en France (!!!) L’incohérence entre les discours des représentants officiels de l’islam de/en France et la réalité vécue dans les pays musulmans impose des clarifications.

Si « l’islamisme est la maladie de l’islam, c’est que les germes sont dans les textes« . Macron doit se détourner très clairement des hypocrites de tous bords, du CFCM à la Mosquée de Paris. (Aurélien Marq).

Martin Pimentel : « Macron ne s’imaginait pas la France comme ça ! »

« La situation politique est de plus en plus préoccupante ! »

C’est pourquoi le bouc émissaire désigné est enfin nommé : « Gilets jaunes » !

Moralité : Macron a peur ! Macron est seul ! Macron surtout s’est trompé de pays !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

8 Commentaires

    • Pour qu’il y ait reprise il faut que ceux qui cherchent asile soit respectueux de ceux qui les acceuillent ; pas des boulets a entretenir et auteurs d’insécurité croissante et couteuse pour la société

  1. Essayez amis patriotes de poster vos commentaires souverainistes sur le Figaro!, et revenez nous faire part de vos résultats.
    Pour ma part, j’ai posté chez eux plus de 100 commentaires, (pourtant bien polis et respectant la charte comme ils disent), aucun n’a été publié, tous sont passé sous les coups de ciseaux de leurs modérateurs.
    Le Figaro rejoint bien les autres torche culs gauchistes, il est à la botte des gouvernements pour sa propagande, d’ailleurs avec 5 778 283 euros de subventions public, il ne va quand même pas se tirer une balle dans le pied!.

    • L’info par « le figaro » n’est que de la m…e dans un bas de soie*…vraiment senechal vous n’auriez pas dû insister, vos commentaires sont mieux reçus sur Riposte Laïque!
      *pas celle du ver à soie, celle du porc! (Pardon à l’animal que je respecte, lui)

  2. nous avons tous remarqué que chaque semaine ils changent de tactique!
    d’abord des factieux d’estèmedrouate puis des homophobes, des antisémites, maintenant c’est des casseurs de l’économie!

  3. Ah, ben ça change un peu. Jusqu’à il y a 2 mois, tout était la faute de la Russie.

  4. Une certaine presse écrite et TV ne aperçois pas (ou ne veux pas s’apercevoir) que ce mouvement des GJ est infiltré par de très nombreux adeptes de « La France Insoumise ». Pour preuve, les revendications qui sont un copier-coller du programme de Mélenchon, bien loin des revendications premières concernant la hausse des carburants et les 80 km/h. Française et Français, ne vous laisser plus abuser par ce mouvement qui est en train de mettre la France à genou sur le plan économique.

  5. Pendant des années tous les politicards gamelards nous criaient a l’unisson  » tout sauf le Fhaine » ( droite et gauche réunies) nous appelleront donc ce parti la « droiche » (merci les inconnus) Maintenant ce n’est plus le FN qui est dans le colimateur puisqu’il commence avec son nouveau logo RN a rassembler les dissidents de la « droiche » ce sont les GJ qui rassemblent la masse de ceux qui pris pour des serviteurs méprisés commencent a menacer l’économie des goinfres en bloquant avec acharnement le bien vivre des nantis de la capitale . Il fallait bien s’attendre a ce qu’un jour les gaspillages d’une minorité mettent le peuple en rogne !!!
    https://www.youtube.com/watch?v=WIxS9-xhGfM

Les commentaires sont fermés.